lundi 31 mars 2008

STIGMATHE Suoni puri dalla liberta Ep 83 (autoproduction)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

83 a été une grande année pour le hardcore, ça mérite bien une petite série.
On va commencer par un groupe italien (ça faisait longtemps), pas un des plus connu mais sans doute l'un des meilleurs. Musicalement en tous cas, c'est un peu propre que les autres, quoique...
Stigmathe n'ont sorti que ce ep de leur vivant et ont participé à la compile Raptus vol.2. Ils ont également sorti un ep en 87 mais dont l'enregistrement date de 82 (autre grande année...). Sinon? Rien de plus! Si une participation à une compile ep Nobody's perfect de 86, mais on retrouve le morceau sur le 2eme ep. Sur cette compile on trouve également WDM, comme quoi!
Pas de site officiel, pas d'infos supplémentaires. Un groupe mystérieux et un tube, Italia brucia.
Et ça donne envie de porter une cartouchière!
Pas de rééditions officielles je crois, juste un double cd pirate "Furious italian hardcore" avec le 1er et le 2eme ep et quelques autres merveilles italiennes (Basta, Chain reaction, Upset noise, Reig,...)

Ce disque a déja été posté sur Good bad music
Et vient d'être posté un jour avant moi sur Suicide city.
Vous y trouverez aussi le 2eme ep qui avait été posté sur un autre blog mais je ne me rappelle plus lequel.

Le fichier comprend la pochette recto/verso, l'insert et le rond central (à propos de ce dernier, je vois pas trop l'intéret d'habitude de mettre ce genre de scan, mais c'est le seul qui atteste que le ep est sorti en 83; vous direz on s'en fout, mais je peux difficilement démarrer ma série en me fourvoyant)


STIGMATE Suoni puri dalla liberta Ep 83

dimanche 30 mars 2008

I, ROBOT EP 98 (goldtooth records)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Si je vous dis "j'ai vu un groupe, c'était du screamo, vraiment excellent et le chanteur paraissait tellement sincère, du jamais vu en plus, j'ai vraiment pris mon pied!" Vous allez pensez que je me fous de votre gueule et ça sera sans doute vrai! Pourtant il fut une époque où le screamo était excitant, captivant, innovateur, un vrai bol d'air frais! Bon je te parle de ça, c'était au siècle dernier. Tout a commencé au début 90, mais à cette époque, ça se cherchait encore. La plupart des groupes faisaient du punk et le chanteur criait par dessus. Ou alors pour les plus avant gardistes, ça tirait beaucoup plus vers l'emo.


Il a fallu attendre le milieu des années 90 pour que le screamo devienne un style à part entière. Bien sur l'histoire aura retenu Saetia mais je ne sais pour quelle raison aura totalement oublié I Robot ou Closure. Ce sont pourtant eux qui ont jeté les bases du screamo moderne. Seulement ils n'ont jamais été réédité. Ou alors dans le cas d'I robot à 500ex, ce qui limite la célébrité. Closure, eux rien! Un lp fantastique, un split ep moyen, mais pas de rééditions.


Bon revenons en au sujet de ce post, I robot. Je vous cacherais pas que j'aie pas trouvé beaucoup d'info. ils ont bien un myspace, mais rien pas grand chose dessus. Pas de dates en tous cas. Difficile de savoir quand est sorti le ep, peut être en 98 et le split ep en 96. Ils ont également participé à une compile mais c'est tout ce qu'ils fait de leur vivant. La disco cd est sortie post mortem (en 2001) et regroupe les eps, des inédits (ce qui devait être un 2eme ep je crois) et du live (dont une reprise de Shotmaker, preuve de bon gout). Certains membres ont joués ensuite dans The Excelar.


L'enregistrement vient du ep et non pas du cd. J'aime les craquements et le soufflement du vynil usé. Et pour rien vous caché, l'intro du 4eme morceau est tronqué sur le cd. Vous en voulez la preuve? Bon d'accord, vous avez le ep et le cd, à vous de choisir:



I, ROBOT Ep 98



I, ROBOT Et cetera Cd 2002

vendredi 28 mars 2008

PAYBACK Draw the line EP 89 (Outer limit productions)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

A la fin des années 90, il était de bon ton chez les hardcoreux d'être SXE... J'exagère un peu, mais disons que c'était la grosse tendance musicale du moment.
Mais ça a vite fait de me gonfler! Le coté gentil garçon? Le trop plein de testostérone? L'imagerie de l'homme parfait? La quête mystique? Le fait que peu de ceux qui se revendiquaient SXE l'étaient vraiment? Le phénomène de mode?
Non tout simplement la zik (le reste un peu aussi)! C'était excellent sur un morceau, déja un peu plus chiant sur la longueur d'un lp, mais le pire c'est que c'était quasiment impossible de différencier les groupes entre eux.
Je sais pas ce qui m'a plu chez PAYBACK, parce que le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il sonne comme n'importe quel groupe straight edge de l'époque, et c'est pas Flex! qui me contredira. Je sais pas peut être leur approche un peu plus punk, le son un peu approximatif, le riff génial de "A better world"? Va savoir! En tous cas il y avait quelque chose pour que j'en parle 20 ans après.
Payback ont aussi participé à une compile Ep "Chop chop" qui n'est pas si mal. Pas d'autres traces discographiques, ni d'autres groupes dans lesquels ils auraient pu jouer.

Pas un mot de plus et place à la musique.

PAYBACK Draw the line Ep

lundi 24 mars 2008

NEVROSE Hardcore EP 83 (77KK)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Revenons un peu à keponteam avec ce ep de Nevrose.
Je suis tombé sur le site Keponteam par le biais d'emule. Je cherchais des vieux groupes français et souvent les archives que je trouvais indiquaient le site comme provenance. C'est sur que j'y ai trouvé mon bonheur mais malheureusement j'ai trouvé aussi quelques trucs craignos (disons moins de 5). Par craignos, j'entends groupe affilié extrême droite, facho, nationaliste ou apo.
J'ai été surpris de trouvé ce genre de groupe sur un site soi-disant punk et c'est la raison du post du ep de névrose.
Pour moi Nevrose n'était pas un groupe craignos, mais juste suffisamment ambigüe pour lancer le débat, pour savoir où ça en était exactement sur keponteam.

Bon.... Il se trouve qu'il y a un paquet de personnes qui s'en tapent royalement que tel ou tel groupes soient tendancieux, tout ce qui compte, c'est la zik. Certains vont même jusqu'à écouter des groupes ouvertement nazis sans que ça leur pose aucun problème. Dèja ça, ça me dépasse complètement mais quand ils en parlent sur le site comme de groupes comme les autres, ça a tendance à m'agacer un peu plus! Le pire c'est quand ils jouent les martyrs, genre on est les méchants moralistes qui leurs reprochent d'écouter la musique qu'ils aiment. Et bin ça, ça me fait carrément péter les plombs!
Heureusement il y a quelques personnes qui partagent mon point de vue et qui le manifestent. Mais ils sont pas si nombreux que ça, peut être 5 sur 500 inscrits? Je pense que la plupart ne disent rien par peur du conflit. Le chef du site en est un exemple frappant. Pour lui, l'important c'est que ça se frictionne pas. Donc s'il censure quelques posts tendancieux, c'est juste pour pas entretenir la polémique. Ce qui serait intéressant de savoir, c'est est-ce qu'il le fait uniquement pour ça? J'espère pas!
Ce post de névrose m'a permis de prendre la température et de connaitre le positionnement politique de certaines personnes. On aura beau dire, je penserai toujours que le punk est politisé. On devient pas punk par hasard, parce que la zik déchire, parce que les coupes de cheveux sont cools, parce ce qu'on fait peur dans la rue et que ça fait chier nos parents. Enfin pas que pour ça....
Ce post m'a aussi appris que Nevrose ont quand même eu un petit penchant plus que prononcé vers l'extrême droite, mais je pense que c'était plus de la connerie de gamin qu'un réel engagement à droite (vous en saurez plus en allant sur keponteam). Je classerais plus Nevrose dans la catégorie apo provocateur juvénile, bien qu'ils soient quand même à l'origine du label 77kk, label sur lequel on retrouve des craignos de première bourre!

Suite aux révélations, j'avais supprimé le lien mais pour toi lecteur de pay no more than, le revoici à nouveau.

PS: Il va sans dire que depuis cet article les choses ont changés sur keponteam. Personnellement j'y mets très rarement les pieds mais d'après quelques personnes impliqués sur ce site, le ménage a été fait et il n'y a plus de groupes ambigus. J'en suis franchement ravi! J'ai pas spécialement envie d'aller vérifier et je leur fait entièrement confiance.
A part ça, je changerai rien à l'article, c'est ce que j'aie vécu à l'époque et je l'ai mal vécu je peux vous dire. Et désolé pour les personnes que ça blesse!
Désolé aussi pour ceux qui croyait que le lien existait encore. Il y a longtemps qu'il est mort et ne comptez pas sur moi pour le remettre à nouveau même si celui que j'avais mis n'a jamais contenu une seule chanson de Névrose.
Par contre voici l'article et ses commentaires dans son entier. C'est intéressant par rapport à un témoignage d'un des membres de Névrose (la partie témoignage est là, juste à droite).

NEVROSE Hardcore EP 83

mardi 18 mars 2008

Frankie STUBBS Unhinged Ep 95 (Rugger bugger)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Le Frankie c'est le gars à inviter un soir d'été autour d'un feu de camp. Il vient avec sa guitare sèche et fait pèter l'ambiance. Du calme les filles! C'est pas Roch Voisine non plus! Faut voir le bestiau! Il tient plus du hooligan alcolo que du chanteur romantique. Mais quel talent! Je comprendrais jamais comment on peut faire passer autant d'émotions quand on porte le t-shirt d'un club de foot!
C'est ça le gars Frankie, l'émotion à fleur de peau dans un corps de docker! C'est aussi accessoirement le chanteur/guitariste et compositeur principal de Leatherface, Jesse et Pope. Autant dire un bonhomme!

Il s'était déjà essayé à l'acoustique dans Leatherface en reprenant des morceaux de Leatherface à la fin de maxi ou ep. Son projet solo coïncide avec le 1er split de leatherface. Il a également sorti un 10" qui est tout aussi convoité que ce ep (mais la pochette est plus jolie)

Je ne sais pas s'il a donné des concerts solo. J'ai eu la chance de voir Leatherface et Jessie en concert et c'était purement électrique. Par contre j'ai entendu dire qu'il avait donné un récital (c'est comme ça qu'on dit?) aprés un concert de Leatherface à St Etienne. Parait qu'il a joué une heure en acoustique. Parait qu'il s'est battu aussi. Dire que j'aie loupé ce concert à cause d'une histoire de coeur mal digérée. Ce que j'avais pas compris à l'époque, c'est que le gars Frankie c'est la bande son idéale pour pleurer un amour impossible. Si j'avais su...

Si vous voulez plus de renseignements, voici un site consacré à Leatherface. Il y a la discographie plus que complète, des mp3 et Cie.
Le gars Frankie a un myspace
Et même un 2eme myspace.
Un page sur wikipedia aussi.
Des extraits de concerts sur you tube dont un de celui que j'ai loupé à St Etienne

Frankie STUBBS Unhinged Ep 95

lundi 17 mars 2008

W.D.M. Freedom of music Ep 88



On reste dans le hardcore metal mais on retourne en europe, plus précisément en finlande avec ce 3eme ep de WDM qui signifie .... je ne m'en rappelle plus mais ça doit être quelque chose comme World ... Bref, Freedom of music est leur 3eme ep. J'aurais pu choisir un des 2 premiers eps qui sont sorti en 85 et qui sont parait-il limité à 300ex chacun ce qui en fait des disques très rares, mais c'est vraiment celui là qui m'a marqué (et il est limité à 500 ex ).

WDM comme beaucoup de groupes finlandais commencent par singer Discharge et comme beaucoup de groupes de l'époque s'orientent vers le HC metal. Je sais maintenant ce qui m'a énormément plu dans ce ep, c'est leur sens de la mélodie, à moins que ce soit les harmonies vocales, ou les riffs de grattes taillé au scalpel, ou le son énorme... Tout quoi! Même les solos sont limite pas pénibles( je déconne, j'adore leurs solos).

J'ai attendu pendant longtemps qu'ils sortent un lp dans la lignée de ce ep et rien, le groupe est mort dans l'indifférence quasi totale. Leur discographie se résume donc à 3 eps et à un morceau sur une compile ep There is no reason to be happy. C'est tout ce que je connais, aucune info nulle part, pas même sur leur myspace, si vous en savez plus, n'hésitez pas à me faire signe.
Idem si vous voulez que je post les 2 premiers eps, il suffit de me le demander gentiment.

W.D.M. Freedom of music Ep 88

vendredi 14 mars 2008

DR KNOW "Burn" EP 85 (mystic)


Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Je disais dans le post de RKL que certains disques de chez Mystic records faisaient parti de ma discothèque idéale.
J'aime beaucoup par exemple Battalion of saints ou Scared straight mais c'est ce EP de DR KNOW qui arrive en tête du label de californie.
A propos, c'est quoi ce label exactement? J'avais entendu dire qu'il était tenu par un vieux bluesman qui a enregistré (mal) un bon paquet de groupe punk californien et dont il a sorti les disques sans autorisations. J'ai du mal à croire qu'il y a tant de groupes que ça qui se soient laissés avoir!
DR KNOW donc! Je ne sais pas s'il font parti de ces soi-disant groupes qui se sont fait arnaqués par Doug Moody, rien n'est dit à ce propos sur l'article qu'ils ont dans Wikipedia. Mais on y apprend entre autre que le bassiste est le frangin de Hernandez, célèbre dessinateur de comics, ce qui explique le logo top classe. Ou alors c'est pas sur wikipedia, mais où est ce que j'ai pu lire ça?
Burn est leur 2eme disque. Le 1er lp est sorti en 84 mais la démo de 82 a été réédité en 87 sous le nom the original group. Je m'attarderai pas sur leur discographie que je trouve assez moyenne, même si on peut leur accorder d'avoir eu un démarche assez innovante en mélangeant, punk, metal et hard rock. Les albums de la reformation sont quant à eux plutôt pas mal. Enfin tout ça c'est une question de gout, et moi ce que j'aime chez eux c'est ce ep Burn et presque rien d'autre.

Alors bonne écoute

DR KNOW Burn ep 85

lundi 10 mars 2008

UNITED MUTATION 1st Ep 83 (Dischord/DSI)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Bizarrement c'est ce disque qui m'a révélé l'attirance que j'aie pour la scène de DC. Je dis bizarrement parce qu'on peut pas vraiment dire que United mutation soit le plus représentatif des groupes de Washington. Et encore à l'époque de ce EP U.M. joue vite comme les autres groupes de DC, sa seule particularité c'est cette grosse voix limite métal. Mais plus tard c'est là que ça se gâte quand les groupes de DC deviennent plus "matures" et ralentissent le tempo, U.M. n'échappe pas à la règle mais c'est pour devenir encore plus malsain. J'avoue que c'est pas la période que je préfère, mais on peut que convenir que c'est original.

Il existe quelques rééditions de ce EP et j'aurais pu choisir de vous proposer la version cd sorti sur lost and found. A propos, soit dit entre nous, ce cd sur la longueur est assez indigeste. Aucune information, les morceaux dans le désordre, une présentation peu attrayante, et puis un disque beaucoup trop long, mais par contre une qualité de son cd.
On trouve ce ep aussi sur une compile cd pirate, celle par laquelle j'ai découvert U.M. (ou du moins celle par laquelle j'ai découvert que j'appréciais UM) et qui s'appelle "world's finest hardcore" et qui regroupe 8 eps de l'époque avec une qualité de son irréprochable.
C'est vrai que j'aurais pu vous proposez cette version là aussi mais j'ai préféré rippé mon vieux vinyl qui est une sorte de version batarde, la pochette du premier pressage et le 2eme pressage à l'intérieur, ce qui est pas plus mal puisqu'il y a un morceau en plus.

Bon j'arrête là. le fichier est dispo sur megaupload, comprend les 8 morceaux du 2eme pressage, la pochette et l'insert recto/verso.

UNITED MUTATION 1st EP

dimanche 9 mars 2008

LAW AND ORDER Anything but the critic's choice EP 81 (fetal records)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Chose promise, chose due! Voici donc la suite de cette série sur les groupes de Washington DC. Sauf que Law and order ne sont pas vraiment de DC. Disons que c'est plus artistiquement que je les place dans la catégories harDCore. En fait ils sont de Baltimore, sur la carte il y a quoi... ça! Rien quoi! Qu'est ce que ça représente à l'échelle des EU? J'en sais rien mais le mec de 30 under DC en parle sur son site donc ça me suffit.

Comme le split Artificial peace/Exiled, ce disque est assez rare mais par contre il est totalement sous estimé. Pourtant si on regarde bien, il est sorti en 81 ce qui en fait un des 1er skeuds réellement hardcore. Et musicalement, je trouve que c'est bien mieux que beaucoup de groupes des cette année qui sont pourtant des références, pour ne pas les citer, je dirais Necros, Teen idles ou ... Necros.

Le disque est sorti sur Fetal records et ça m'a tout l'air d'être leur propre label. Je peux rien affirmer mais les seuls autres productions de fetal sont Bollocks et Braver noise, les groupes qui ont suivi Law and order et une compile de groupes de DC.

Je n'en dirais pas plus... Si! A un moment on pourrait croire que le disque est rayé (3eme morceau à la fin du 1er couplet), il n'en est rien! J'ai eu l'occasion d'en écouter une autre version, c'est pareil!

LAW AND ORDER 12 songs EP

ARTIFICIAL PEACE / EXILED split EP 82 (foutain of youth)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitImage hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Peut être que quelqu'un pourrait me dire qu'il n'y a pas que le hardcore italien dans la vie!

Bin non! Il y a aussi celui de DC!


Alors pour vous prouvez ma bonne foi, mes 3 prochains posts seront des groupes de DC (ou des alentours). Et croyez moi, j'ai que l'embarras du choix.


D'ailleurs par quoi commencer?

Allez je vais prendre l'un des plus obscurs de ma discothèque (en tous cas l'un des plus rares) et vous en faire profiter.


J'ai découvert Artificial Peace comme beaucoup de fans de HC sur la compile Flex your head, et je dois avouer que c'était pas mon groupe préféré (si vous voulez savoir, c'était Iron Cross mon préféré), c'était peut être même celui que j'aimais le moins! C'était bien sur avant que je sois fan de harDCore et de Marginal Man, le groupe qui a suivi Artificial peace.

Pas grand chose à dire sur ce groupe, ni sur Exiled. Encore moins sur Exiled d'ailleurs, parce que eux n'ont jamais joué à ma connaissance dans aucun autre groupe et n'ont participé à aucune compile.

J'exagère un peu parce que ce disque est sorti en fait sur le label du chanteur d'Exiled, et le moins qu'on puisse dire c'est que ça a été un des labels importants de DC. Il a entre autres produit Government Issue, Black Market Babies ou la fameuse compile Bouncing babies sur laquelle d'ailleurs on retrouve Exiled et Artificial Peace.



Pas grand chose à en dire donc... Si! En fait, je ne sais pas si mon disque est rayé ou pas. Il y a un moment on peut croire que ça saute mais ça peut venir du jeux désastreux des musiciens (il y a de fortes chances que ça soit ça). J'ai regardé, j'ai rien vu et étant donné que j'en ai jamais écouté d'autres versions...


Pour en savoir un peu plus le site 30 under DC est idéal, quoiqu'il ne nous apprend pas grand chose et sinon le disque est dispo sur megaupload pèse 22Mo contient les pochettes et l'insert.

ARTIFICIAL PEACE / EXILED ep 82 (10 mp3 + pochette recto/verso + insert recto/verso)


La même chose sur mediafire


Libellés