jeudi 29 mai 2008

UZ JSME DOMA Hollywood cd 92 (UJD)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


Dans les commentaires de I refuse it, je disais que ça me faisait penser à un groupe tchek, UJD alors que ça devrait être le contraire, vu que IRI est antécédent à UJD. Mais on s'en tape!!
A une époque, j'avais mes entrées dans une salle de concert subventionnée et ça m'arrivait d'y aller comme ça, pour tuer le temps. Je m'en foutais si je connaissais pas le groupe, je payais pas donc...
Et c'est ce qui est arrivé pour UJD, un vendredi ou un samedi soir, plutôt que glander, avec Lamy on s'est pointer à la cave à musique. C'est vraiment excellent de découvrir un groupe de cette façon, sans en savoir rien et en en attendant rien. C'est là que tu te prends les plus grosses calottes! Dans le cas ou le groupe est bon bien sûr!
Et UJD, c'était la grosse tarte! Je me rappelle du batteur qui jouait avec une partition et qui tapait comme un putain de bucheron! D'ailleurs, c'étaient tous des bucherons, genre gars des pays de l'est avec des chemises à carreaux. Et ils faisaient un mélange de musique que j'avais jamais entendu et qui m'a réellement scotché! Je te parle même pas quand ils ont joués koroze, ils se tous retrouvés sur le devant de la scène pour pleurer à chaude larme (c'est le 1er morceau sur le cd). Totalement incroyable ce passage, voir des gaillards qui tenaient plus du prof de sport ou du prof de tchek (mais croisé avec un bucheron polonais) chialer comme des mômes. Non, mais fallait y être, vous y étiez pas, tant pis pour vous!!!
Sinon, UJD a commencé en 85 et joue encore, mais j'avoue que je connais pas du tout les derniers cds. Si vous voulez en savoir plus, direction leur site internet.
Avant UJD, donc en pleine période communiste, certains membres ont joués dans FPB qu'on trouve sur la compile 1984 the third. Aucun disque n'a été enregistré du vivant du groupe (81-85), mais par contre un lp est sorti en 91 (dispo ICI) avec les morceaux de l'époque mais enregistré en 90, enfin c'est que je croyais mais c'est pas du tout ce qu'ils disent sur wikipedia. C'est plutôt sympa, assez inspiré je trouve par Rudimentari peni.
Le site officiel donc.
Une interview en français.
Le myspace.
Un article sur wikipedia.
Des lives sur You tube

UZ JSME DOMA hollywood cd 92 (10 mp3 en 192 kbps + livret + recto)
 

mercredi 28 mai 2008

MALIN HEADS Ep 83 (Pogar)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je vais clore cette série sur le hardcore européen avec un groupe allemand, berlinois pour être exact sur lequel j'ai vraiment peu d'information, pour pas dire pas du tout.
Je me rappelle avoir découvert ce groupe avec le morceau Hoax mais je ne sais plus si c'était sur une k7 ou sur la compile lp We don't want your fucking war, et je trouvais ça très bon. Ce qui fait que quand je suis tombé sur le 45, j'ai sauté dessus, 18 frs, je pense que c'était un bon investissement.
L'exemplaire que j'aie est le 2eme pressage (en haut) et là c'est le 1er pressage.
Ils ont sorti un 2eme ep Medical fame en 85 et un split Lp avec MVD (90?), mais je connais aucun de ces 2 disques. Pas plus que j'aie trouvé d'infos supplémentaires sur le net. Sauf bien sur ce disque qui a déja été posté sur d'autres blogs.

MALIN HEADS 1st ep 83 (3 mp3 en 192kbps + pochette recto verso)

mardi 27 mai 2008

W.D.M. Tomorrow's gone Ep 85 (Self released)



C'est le genre de post facile, puisque j'ai déja posté un disque de WDM et que je vois rien à rajouter. Enfin ça me donne l'occasion de lancer la rubrique Punks à moustaches.
Admirez, petites moustaches blondes et monture de lunettes typique années 80 (je dis ça pour ceux qui n'ont pas eu la chance de vivre ces merveilleuses années). J'ai l'air de me moquer mais j'avais les mêmes et la même coupe de cheveux que son pote tout de suite à droite.
Sinon ce disque est mon moins préféré des 3, mais c'est celui qui a la plus belle pochette.
Si vous constatez des différences au niveau du son, c'est normal! Il a été enregistré n'importe comment (je parle du studio, c'est horrible, il y a des baisses des son, de la saturation, des larsens,...)! En plus, il est relativement usé, mais ça, ça vient de moi.
Je crois que ce disque est sorti à 300 exemplaires.
Et je suis bien sur pas le 1er à l'avoir posté.

W.D.M. Freedom of music Ep 85 (5 mp3 en 192kbps + pochette recto/verso et intérieur recto/verso)

RAPED TEENAGERS Jag gillar blommor Ep 85 (self released)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

En postant un disque de Raped teenagers, j'ai un peu l'impression de m'attaquer à un interdit, comme s'il y avait une sorte d'accord implicite entre les bloggers. Seul un blogger ayant joué dans un groupe est habilité à poster un de ses disques.
C'est pas toujours vrai, par exemple Gepopel est plus que posté, l'ancien batteur lui s'est contenté de poster des demo et morceaux rares.
Avez vous vu déja des posts de Fear of god? Non! Alors est ce que c'est parce que c'est inécoutable ou parce que personne n'ose s'en prendre au tenancier du roi des blogs?
Et est ce que quelqu'un s'amuserait à poster une démo de Psycoït? Ils peuvent mais ça risque pas!
Et dans le cas de Raped teenagers, quelle est la raison pour laquelle ce 45 qui est quand même un monument, n'a jamais été posté (bon ok, il l'a déja été mais c'est pas du jeu, parce que, à part lui qui est ce qui aurait pu le faire?)? Parce que tous le monde attend que le batteur le poste sur son blog et qu'il s'en fout parce qu'il n'écoute que de la power pop? Ou parce que ce disque est trop rare (300 ou 500 exemplaires)? Certainement pas parce que c'est nul en tous cas! parce que c'est quand même une putain de tuerie ce disque! Ce groupe était une putain de tuerie!!!
Je parlais de Gepopel tout de suite, c'est 2 groupes que je mettrais assez facilement dans le même sac. Gepopel est bien moins fun, mais ça joue vite, la voix est claire et c'est ultra mélodique.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur Raped teenagers, il y a toujours la page KFTH , une interview, une page, quelques posts sur des blogs (le live sorti sur Your choice live series, le Ep F.R.E.D., le Flexi, le 1er Ep (encore!!!) et le 1er Lp)

J'avais entendu dire que certains des membres ont ensuite joué dans Identity, Prank et dans un groupe ska dont j'ai oublié le nom (Chickenpox?).

RAPED TEENAGERS Jag gillar blommor Ep 85 (14 mp3 en 192kbps + pochette recto/verso + 3 inserts recto/verso + sticker)

lundi 26 mai 2008

MASSAPPEAL The bar of life ep 87 (Waterfront)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

A peu prés à la même époque, j'étais fan de Massappeal aussi. Bin ouais, ça allait vite et il y avait ce ping, ping sur le morceau Are you alright qui rendait ce morceau tellement cool, une pochette superbe, un mini lp tout aussi excellent, en plus ils venaient de l'autre coté de la terre, ce qui manquait pas de charme.
Pas grand chose à raconter en fait! Après ces 2 disques, ils ont considérablement ralenti le tempo sur le double lp Jazz et le lp The mechanic. J'aime beaucoup ce dernier, très mélodique et original.
Une cd regroupant le mini Lp de 86, ce ep, une démo, du live, un morceau de compile (17 morceaux bonus) est sorti sur Relapse
ICI un historique en anglais.
C'est tout....

MASSAPPEAL The bar of life Ep 87 (2 mp3 en 192 kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso)

RIPCORD The damage is done Flexi ep 86

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Dans les années 80, tout est allé très vite au niveau du punk, le hardcore sortait tout juste de ses langes qu'il y avait déja des groupes qui faisaient du hardcore métal, du hardcore mélodique, du thrashcore, du grindcore, du positive hardcore, du maillot d'core,... Enfin tout était dit déja et je veux pas faire le vieux con (si! J'adore ça!) mais tout ce qui s'est fait après n'était que du repompage!
N'empêche que c'était dur au milieu de tout ça de s'y retrouver d'autant qu'à l'époque il n'y avait pas forcément le même sectarisme que maintenant.
J'ai découvert Ripcord au milieu de ce bordel sonore dans lequel d'horribles groupes de hardcore metal régnaient en maitre et ça m'a fait du bien! Le coté punk sans doute! J'ai tout acheté d'eux ensuite et j'ai rarement été déçu. J'ai juste revendu le live mais c'est parce que j'aime pas trop les lives.
Si vous voulez connaitre leur disco et lire leur bio, je vous invite à aller directement sur KFTH
Depuis leur séparation, il est sorti au moins 5 discographie cds, je me demande bien ce qu'ils ont pu mettre dedans?
Les mecs sont encore actifs dans Violent arrest.
Avant ça ils avaient joué avec des mecs d'Heresy dans Can't decide dont une disco cd est sortie sur Boss tuneage.
Et si ça vous fait chier d'acheter tous ces disques, le blog Old school a mis tous les enregistrements de Ripcord à disposition. Perso, je trouve la démarche un peu limite (ça m'empêche pas de laisser le lien)
Sinon, dans le flexi on peut trouver un flyer contre la vivisection, alors, Ripcord, groupe engagé? Groupe punk en tous cas!

RIPCORD The damage is done Flexi ep 86 (9 mp3 en 192kbps + pochette recto/verso + flyer recto/verso)

dimanche 25 mai 2008

NOG WATT Fear ep 85 (Revenge)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

J'avais acheté ce 45 en croyant que c'était un 45 du groupe américain Fear. Enfin c'est pas moi qui croyait, c'était le vendeur, dont je tairais le nom vu que c'était une sommité du hardcore français. Je crois que j'ai pas perdu au change, pas que Fear ce soit mauvais, mais c'est quand même pas terrible, enfin le 1er lp est pas mal mais le 2eme...
Bref, Nog watt est un groupe hollandais composé uniquement de filles (?) et qui gravitait dans l'environnement du squatt Emma. Elles n'ont enregistré que ce 45 et participé à la compile Emma (dont vous trouverez le morceau dans l'archive) et à la compile Lp Beware of the wolf in sheep's clothing, dont vous pourrez télécharger les morceaux de Nog watt sur Eet U Smakelijk
Peu d'infos sur la toile, à part que la batteuse a été aussi celle de No pigs dont le ep vient d'être réédité sur Noise and distortion.
Si vous trouvez que le son est pas terrible ou que les scans sont mauvais, vous pouvez toujours allez sur 7 inch punk

NOG WATT Fear ep 85 (6 mp3 en 192 + 1 mp3 from Emma 2xlp + pochette poster recto/verso)

jeudi 22 mai 2008

FINAL BLAST / RAPT ep 85 (Chaos produzioni)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Dans les années 80 quand j'ai découvert le hardcore, je considérais qu'il y avait 2 groupes français digne de ce nom, Heimat los et Final blast. En plus d'être rapide et innovateur, je pensais qu'il y avait chez eux une sorte de marque de fabrique française, la basse très présente et mélodieuse. Je prenais vraiment ces mecs pour des génies que le monde entier nous enviait, et même encore maintenant que je me rend compte que c'était plus que bancal, j'ai toujours ce sentiment.
Rapt j'avais bien conscience que c'était bancal, mais aussi que c'était ultra brutal. J'aimais particulièrement le morceau Torture sur la compile 1984 et bien sur, les morceaux de la compile k7 Rapsodie en france.
Ce qu'il y a de vraiment surprenant à propos de ces groupes, c'est qu'il venaient de pauvres bleds. je ne sais pas si vous êtes déja allé à Pontarlier? Imagine une (petite) ville jurasienne ou il y a 1 m 50 de neige pendant tout l'hiver et où l'hiver dure 10 mois. J'y suis passé plusieurs fois et franchement on se demande comment un groupe comme Final blast a pu émerger de là bas. Et apparemment il y avait une scène avec plusieurs groupes (Virus, Diskonkakt,...). D'ailleurs, j'étais allé à un concert des Bérus organisé par Rod, le guitariste de FB (sa mère était directrice d'une MJC je crois). J'ai même discuté un peu avec lui, il était très sympathique et très jeune aussi. T'imagines, quand il jouait dans FB, il avait entre 13 et 16 ans. Ca reste un super souvenir ce concert, en plus des bérus, il y avait les Couilles volantes dont je cherche désespérément un enregistrement ou simplement une photo du batteur moustachu (pendant qu'on y est je recherche aussi des renseignements et des enregistrements de Virus/Diskontakt). On s'était promené dans la rue de pontarlier, on avait rencontré un skin de pontarlier, on s'était défoncé la gueule et le soir, on s'était embrouillé avec des mecs. Cool quoi!!!

Sinon, ce disque est sorti sur Chaos produzioni (qui était le label des mecs de Wretched) à 2000 exemplaires, en 2 pressages. Chaque pressage n'a pas la même pochette coté FB. La première est celle du haut (dessiné par un français) et la 2eme, celle ci (dessiné par un ricain). Un pirate existe également. A part ce 45, FB n'ont enregistré que 2 démos, participé à 1984 the second et rapsodie en france 1 et 2, ainsi qu'à de nombreuses autres compiles k7. Tous leurs morceaux ont été compilé sur le split cd disco (avec Pariapunk) sorti sur Boisleve records.
Les membres ont ensuite joués dans Original disease (Le chanteur de FB avec des mecs de Virus/Diskontakt), mais je trouvais ça nettement moins bien, le 1er 45 a été posté sur keponteam, dans Gang bang (ça j'adorais, mais malheureusement, ils n'ont sorti qu'une démo), 4gs (avec des anciens Desert culturel), Porno diva. Mais le plus étrange, c'est le parcours du guitariste, Rod. Apparemment, après FB il a complètement laché le punk et s'est orienté vers le blues, sous le nom de Rod and the shotgun blues. Je crois que ça marchait pas mal pour lui, en tous cas c'était drôle de voir des affiches énormes avec dessus le gratteux de Final blast.
Si vous voulez en savoir plus, voici une interview posthume que j'ai volé dans No government N°49.

Et une d'époque tiré du fameux fanzine M-Extäz


Bon, Rapt maintenant...
Le moins qu'on puisse dire c'est qu'eux aussi avaient leur son à eux. J'aimais beaucoup parce que c'était extrême mais écouter plus de 6 morceaux c'était au dessus de mes forces. Heureusement pour moi ils n'ont jamais sorti de lp, bien qu'apparemment il y en avait un en préparation. Ils n'ont jamais rien sorti d'autre que ce split ep d'ailleurs. Quelques compiles lp et k7 comme final blast et plus récemment une discographie cd sur un label japonnais Speedstate records. J'avais dégoté aussi un cd pirate avec le soi-disant lp jamais sorti.
Olivier le bassiste a ensuite participé au projet Psycho sin dans le new jersey (oui, oui! En amérique!!). Groupe tout aussi culte et inécoutable que Rapt. J'ai pas trouvé de site mais une disco est également sortie sur Speedstate records.
De retour en france il a joué dans Nocif. Un 45 est sorti en 91 ainsi que 3 démos dont voici les liens:
Demo 89
Demo 91
Demo 92
(J'attends l'accord du créateur des liens, en attendant je remercie Bozul de Keponteam)

Rien de plus sauf une interview en anglais tiré du même M-Extäz.


FINAL BLAST / RAPT ep 86 (6 mp3 en 192 + pochette poster recto/verso)

Interviews FINAL BLAST & RAPT (M-extaz et No government)

dimanche 18 mai 2008

COSMIC WURST Carlos rodriguez ep 88 (Auto da fé)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Encore un des premiers groupes hardcore français (on est en 88, il était temps qu'il se passe quelque chose), qui est aussi l'un des plus sous-estimé. C'est con parce que ce 45 est une tuerie mais Cosmic wurst n'a pas bénéficié de l'estime de ses contemporains. N'ayons pas peur des mots, ils passaient pour être des gros connards. Il suffit de lire les interviews de l'époque pour comprendre pourquoi. Ils se la jouaient fun et en fin de compte arrivaient juste à être arrogants. Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez téléchargez ci dessous un extrait du zine N n°2 qui vous donnera une idée des personnages.



Sinon, je les avais vu en concert en première partie d'Heimat et KRZ4 à Beaune. La rumeur disait que les Cosmic était parti avec la caisse. Rien de tel pour entretenir une réputation.
N'empêche que ce 45...
Le lp qui a suivi était un peu plus fusion je crois (dans le sens plus de styles de zik mélangés). J'en sais pas plus sur ce qu'ont fait les membres ensuite (Power wakan, Fisherman,...).
A noter que l'adresse du groupe est le contact de l'asso Elastic crew, qui si je me souviens bien, organisait des (les) concerts sur paris à la fin des années 80.
La pochette est superbe (je trouve) et a la particularité de s'ouvrir à gauche.
Ils ont un myspace.

COSMIC WURST ep 88 (3 mp3 192kbps + pochette recto/verso + 2 inserts + interview N)

samedi 17 mai 2008

FLITOX ep 86 (Jungle hop international)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Une discographie cd est sortie il y a moins de 6 mois, c'est l'occasion de parler de Flitox qui fut l'un des premiers groupes hardcore français. Bizarrement dans cette discographie, ainsi que dans celle sortie dans les années 90 et qui s'appelait Ultramix, le premier ep est complètement ignoré. Pour quelle raison, par manque de place? Ou parce que c'est pas le même line up que sur les lps? Ou parce que ce ep est un moins bien que les disques qui ont suivit? Je trouve pas.
Bref, j'aime bien ce 45 sorti sur JHI, grand label parisien dans lequel bossait certains mecs de Flitox. C'est d'une certaine façon eux qui ont façonné ma culture hardcore.


Ce disque est sorti avec 2 pochettes différentes, une verte et une rose (vous trouverez les 2 dans l'archive, au dessus et à coté). Chacune ont un verso différent. Deux lps vraiment excellents avec un nouveau chanteur sont sorti sur JHI également. Ils ont participé à quelques compiles et sorti 2 discographies cds. A l'occasion de la 2eme, ils ont rejoué sur la capitale. Je serais bien allé à ce concert parce que je garde vraiment de bons souvenirs de Flitox en live, mais bon (là, vous pouvez ajoutez tout un tas de bonnes raisons comme : j'avais pas assez de thunes, j'aime pas les reformations, c'était pas le bon chanteur, je suis un vieux con blasé, etc.). Si quelqu'un y est allé et veut bien nous en parler....

A part ça, les gars de Flitox ont ensuite joué dans quelques groupes. Je retiendrais juste Pilgrims (avec Ian le 2nd chanteur), c'est pas le plus connu mais c'est le plus intéressant. Sinon en vrac, avant ou après il y avait DEM, LV88, Gonokok, Hanky panky, Treponem pal, Ausweis, ...
Si vous voulez en savoir plus, direction le myspace ou la page sur euthanasie.

FLITOX n°1 Ep 86 (mp3 + les 2 pochettes recto/verso + l'insert)

jeudi 15 mai 2008

Finie la belle vie!!!

Nom de dieu!!! Je travaille! J'ai plus une minute à moi. Et dès que je rentre, j'ai plus qu'une idée en tête, dormir. Ca correspond pas vraiment à mon idéal de vie mais de temps en temps on y échappe pas. En attendant, j'ai plus le temps d'alimenter mon blog, ni même de répondre aux commentaires, fait chier!!!
Pour tout arranger, il faut que je déménage dans les 2 mois qui viennent. Vous connaitriez pas une petite maison à louer pas cher (ou à vendre) entre Montceau et Chalon? A tout hasard...
Je prépare quand même 2, 3 disques à poster pour ce week end mais là, j'en peux plus, je vais me coucher. Bonne nuit, à bientôt.

Bon une petite surprise quand même!

lundi 5 mai 2008

KINA Troppo lontano Ep 87 (Blu bus)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

La première fois (il y a 20 ans?) que j'ai entendu le morceau Troppo lontano, je me suis dit "putain, c'est quoi ce slow!", et j'avais presque honte d'écouter ça, voir presque honte d'aimer ça. Parce que j'aimais ça, ça faisait aucun doute. Et je comprend mieux pourquoi maintenant. C'est un putain morceau emo punk!! Oui emo, exactement!!! En tout cas, c'est pas un slow, j'ai essayé de danser dessus et ça va beaucoup trop vite.

A part ça, Kina sont d'Aoste et ont sorti un paquet de disques sur le label blu bus dischi. Je suis presque sur que c'est leur propre label mais je pourrais pas l'affirmer. Ils ont existé de 83 à 97 et maintenant certains membres jouent dans Frontiera.
Kina ont aussi un site officiel mais malheureusement tout ça est en italien. Il y a un myspace et rien de plus.

KINA Troppo lontano Ep 87
(3 mp3 + pochette recto/verso + insert recto/verso)

Bienvenue au 666eme visiteur!!

J'ai installé un compteur (en haut à droite, vous pouvez pas le louper) dans le but de savoir si je faisais pas ce blog dans le vent et j'ai été surpris de constater qu'il y avait pas loin de 50 visites par jour, et maintenant c'est plus. C'est énorme!! J'en attendais pas tant!
Bref, merci à ceux qui téléchargent et encore plus à ceux qui laissent des commentaires. A ce propos, n'hésitez pas à me dire ce qui ne va pas, si le son est correcte, si les disques proposés vous plaisent, à laisser des informations, etc.
Et bienvenue au n°666 (j'ai pas installé le compteur depuis le début mais bon, c'est pour dire...)

dimanche 4 mai 2008

I REFUSE IT Ep 84 (Toto)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

On reste en italie avec un de ses représentants les plus allumés.
I refuse it moi j'ai connu sur les k7 BCT et la fameuse compile Lp We can do whatever we want, et c'est vrai que ça me paraissait débile comme musique. Il y avait du synthé, de l'accordéon ou je ne sais quoi, rien de punk dans les normes mais ça en était incontestablement. J'adorais ça!

Il y a un point obscur dans le parcours de I refuse it, le split qu'ils ont partagé avec Ultima thule . Est ce le groupe de vicking rock*? Ce serait surprenant mais j'ai jamais écouté ni même vu ce disque, donc je ne sais pas ce qu'il en est exactement. D'après ce que j'ai lu, les morceaux d'IRI ont été réédités sur le mini lp "Mind the gap", mais celui là non plus je ne le connais pas.
A part ce disque et sa demi réédition, IRI a partagé le fameux split Permanent scar avec les non moins fameux CCM et sorti un maxi en 86. Ils ont également participé à quelques compiles BCT.
A part ça aucune trace...

I REFUSE IT ep 84

*J'ai fait des recherches sur Ultima thule et c'est peu probable que ce soit les mêmes. Le groupe n'existait pas à cette époque. Je pourrais refiler le lien mais le site sur lequel j'ai trouvé ces infos est plus que douteux, donc ...

samedi 3 mai 2008

IMPACT / EU'S ARSE split ep 83 (autoproduzione)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je vous avais promis de revenir vite au hardcore italien tant chéri, c'est maintenant chose faite.
Je commence ma série avec un disque déja posté sur keponteam.
Pour ceux qui ont la flemme d'y aller, voici le texte recopié:

Le pire c'est que j'ai pas grand chose à dire sur ce split, à part qu'il a été réédité il y a pas longtemps. C'est une réédition officiel.

Avant celle ci, soit on avait 200euros à dépenser pour l'original, soit on se contentait de la compile cd "The furious years of italian hardcore punk in 7 inches".

Donc si ça vous intéresse, ça doit être encore trouvable. Mais un petit conseil, évitez de commander aux mecs d'Eu's arse. C'est ce que j'aie voulu faire et ces batards voulaient me vendre le ep 20euros sous prétexte que c'était un vynil couleur (alors qu'il venait de sortir).

Sinon Eu's arse, ça veut dire trou du cul de l'europe (trou du cul tout court ça suffira). Ils ont sorti un Ep à peu prés à la même époque (en 82) et un lp/cd discographie.

Impact, ça veut dire impact en français aussi. Et eux ont sorti un paquet de disques, dont l'excellent "attraverso l'involucro" qui est dispo en ce moment en pirate EP. Ils ont continué à jouer dans les années 90 et même à sortir des disques mais je crois que c'était pas ça qu'était ça. Ils existent encore et tournent encore, mais je pense que c'est une reformation récente. Une disco de vieux enregistrements est sortie.

Bon l'archive pèse 32 Mo contient les morceaux en mp3, les pochettes recto/verso et c'est dispo sur megaupload.


IMPACT / EU'S ARSE split ep 83

jeudi 1 mai 2008

JESSIE 1st Ep 94 (Rugger bugger discs)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Le dernier lp (ou sensé être le dernier lp) de Leatherface "The last" m'avait déçu et c'est celui que j'écoute le moins souvent. En même temps vu que je l'ai pas, je vois pas comment je l'écouterais. Je trouve qu'il manque de gnak, d'inventivité. Etait ce du au départ de Dickie Hammond ou à la lassitude?
Toujours est il que j'attendais pas grand chose de la reconversion de Frankie Stubbs et j'avais tord. Ceci est le 1er disque sorti après le split de Leatherface. Les musiciens ne sont plus les mêmes, il n'y a plus que le père Frankie + 2 gamins et ça groove en diable. J'adore la pochette!

JESSIE 1st ep 94

BILLINGSGATE Reach out Ep 90 (Victory)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Vous n'allez pas me dire que vous en avez pas votre saoul de HXC parce que moi ça commence à me gonfler sérieux! Promis, je fais celui là et ensuite j'arrête pour un moment. Je retourne au hardcore italien, us, allemand d'avant 85.
N'empêche que j'aime bien ce petit disque! Il est plein d'imperfections mais ça lui donne un charme fou. Déja le chanteur et sa voix particulière qui voudrait tellement nous faire croire qu'il sait chanter, le batteur qui tape moins fort dès qu'il joue plus vite, des plans bateaux comme s'ils en pleuvaient... Bref, ce ep est génial! L'album qui a suivit ne l'est pas moins mais est plus mélodique. Le gratteux a joué ensuite dans Bloodline et Dillinger four. Les autres je sais pas
Petit détail qui tue sur la pochette, le gratteux tient une cigarette. Ouuuuuhhhh! C'est pas bien!!!

BILLINGSGATE Reach out ep 90

Libellés