vendredi 30 janvier 2009

ENOLA GAY White control means bloody murder Lp 86 (Enola)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Ca faisait un moment que j'avais l'intention de proposé ce Lp, en fait depuis que Xav avait posté le Ep de 90. Je lui avais proposé de le poster vu qu'il ne l'avait pas et en fait il l'avait trouvé ailleurs. Et puis j'ai oublié....
Ce disque m'est revenu en mémoire quand Laurent m'a parlé de l'odeur des pochettes dans un commentaire sur le split Ep Hoover/Lincoln sur Jolicoeur. S'il y avait un disque auquel j'associais une odeur, c'est bien cet Lp d'Enola Gay. Et c'était pas une odeur agréable, non, c'était une odeur forte d'imprimerie, une odeur d'encre sur un papier épais, granuleux, presque du papier à dessin, sauf qu'il est noir, et que l'encre elle, est blanche/grise. En ouvrant la pochette, on pouvait être que géné par cette odeur, et c'est ça qui m'a marqué dans ce disque. C'est ça qui m'a fait gardé ce disque au fur et à mesure de mes campagnes de ventes massives. L'odeur du disque, son aspect, sa pochette poster,... Tout sauf la musique pourtant excellente et les textes revendicatifs.
Je te dis, ma collection de disque ne tient à rien, elle est absolument incohérente.
Ca me permet au moins de vous proposer cet Lp avec un encodage correct. Je me suis pas cassé le cul à scanner la pochette dans son entier, je m'en suis tenu à l'essentiel, le recto, le verso, les textes et cette photo qu'on trouve à l'intérieur d'un type qui a surement été victime d'une explosion de moustaches. Je sais que ça arrive de temps en temps, et je vous demande à toutes et à tous d'être prudents avec ça.
Je m'étais servi de cette photo pour une affiche de concert. Encore un truc qui m'a fait garder ce disque...

PS: J'ai acheté ce disque en pensant que c'était le Enola gay danois qu'on trouve sur une compile BCT et sur Cleanse the bacteria. Le Enola gay allemand est bien moins carton, du coup ça m'a un peu déçu.

ENOLA GAY White control means bloody murder Lp 86 (15 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + textes + fotos = 94MB)

mercredi 28 janvier 2009

BLUT+EISEN Schrei doch Lp 84 (Weird system)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Est ce qu'on doit considérer Blut+Eisen comme un classique du punk allemand?
Vous, je sais pas, mais pour moi c'est une référence du genre. J'ai rarement entendu chez les groupes allemands de l'époque, une telle vélocité et une telle maitrise des instruments. Enfin chez les groupes allemands peut être, mais chez les français par exemple, on cherche encore! Vous allez dire qu'on en a rien à foutre, qu'on parle ici de punk et que tout ce qui compte, c'est que ça envoie! C'est bien ce que je dis! Blut+eisen (prononcez Bloute ound aïzen) ça boeute, comme on aime dire dans les milieux branchés.
Et le son? T'as remarqué comme il fait mal? Un vrai plaisir!!
Bref, un classique dont je me lasse pas et que je vous invite à découvrir ou à redécouvrir.
Et vous, qu'en pensez vous?

BLUT+EISEN Schrei doch! Lp 84 (16 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 70MB)

dimanche 25 janvier 2009

BETON COMBO 23 skiddoo Lp 84 (Sound ltd / Sasquatsch wax enterprises)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je sais pas pourquoi j'aimais pas ce disque quand j'étais plus jeune. Il fait parti des disques que j'ai appris à apprécier en vieillissant, mais le pire, c'est que j'arrive pas à comprendre quelle différence je pouvais entendre avec les autres groupes allemands de l'époque? Parce maintenant, je trouve que ça sonne punk allemand des early 80's, point! Les mystères de la perception!
Le recul me fait penser que c'était la pochette et son coté arty qui me rebutait. C'est vrai qu'elle est étrange cette pochette! Elle est pas logique! Il y a quelque chose qui cloche quand on la regarde! Quelque chose qui fait penser qu'on a pas à faire à un groupe allemand banal. Qu'est ce qui pourrait bien différencier Beton combo des autres groupes allemands? Pas grand chose, ils ont commencé à jouer en 79, ont sorti un Lp en 80, un Ep avant ce mini Lp, quelques morceaux sur des compiles, c'est tout. C'est peut être parce qu'ils sont de Berlin, c'est possible...
Je me rappelle que Didier alias Mopo mogo m'avait raconté qu'il était parti jouer avec son groupe post Mopo mogo à Berlin. Je ne me rappelle plus du nom du groupe, il faudrait que je lui demande la prochaine fois que je le croise à leclerc. Je sais juste que c'était des allemands qui jouaient avec lui. Ils n'ont jamais sorti de disque mais ont tourné un peu et ont notamment fait une date à Berlin. Apparemment à l'époque, c'était l'aventure! Le mur n'était pas tombé et les seuls moyens d'arriver là bas, étaient soi l'avion, soi l'autoroute. Les gens pressés prenaient l'avion et les pauvres (ceux qui avaient plus de temps et au moins une voiture) prenaient l'autoroute. De chaque coté, il y avait des barbelés et des miradors tous les 3km . Des voitures de douaniers est-allemands patrouillaient sans cesse et si vous aviez le malheur de dépasser les 60km/h* ou de vous arrêter là où c'était pas autorisé, c'était demi tour immédiat avec fouille approfondie comme à l'aller.
Ils sont arrivé à Berlin malgré leur look et leur attitude de vilains garnements et là bas ont joué dans un squatt qui se trouvait juste de l'autre coté du mur. Ca devait être une ancienne usine ou un truc dans le genre qui avait été abandonné depuis la séparation de Berlin. Juste avant le concert les mecs ont cassé les briques qui bouchaient les fenêtres coté est. Quand le concert a commencé, Didier a vu des flammes s'allumer de l'autre coté du mur. Les jeunes "rockers" est-allemand avaient droit eux aussi à leur part et exprimaient leur joie en allumant des briquets. Si ça, c'est pas une expérience incroyable!!! Et si c'est pas le signe que Berlin ne pouvait engendrer que des groupes hors du commun, dont Beton combo.
Maintenant j'aime bien! Je me suis même dégoté le Cd disco. La vie est belle et je kiffe le punk allemand!

*Toutes les informations concernant le passage à Berlin tel que la vitesse ou les miradors sont à prendre avec un minimum de recul. L'exactitude de certains faits dépend énormément de la fiabilité de ma mémoire, de celle de Didier et de mon penchant à toujours tout exagérer. Ceci dit, Didier m'a bel et bien raconté cette anecdote.

BETON COMBO 23 skiddoo Lp 84 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso + poster recto/verso = 45MB)

samedi 24 janvier 2009

BOSKOPS Lauschgift Lp 85 (Mülleimer)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

J'oubliais une chose dans mon descriptif du disque punk idéal, c'est que je trouve rien de mieux qu'une pochette en noir & blanc. Je me suis rendu compte que la plupart des posts et en tous cas, tous les derniers étaient des disque aux pochettes noires et blanches. C'est pour ça que j'ai voulu changer, vous proposer pour varier un peu, un disque à la pochette rouge et noire.
Je sais pas vous, mais moi quand on me dit rouge et noir, je pense tout de suite à Jeanne Mas. Et il était temps que je vous en parle, car maintenant qu'on se connait un peu plus, je peux enfin vous l'avouer, c'est par elle que j'en suis venu au punk, par son look et la profondeur de ses textes (en rouge et noir, j'exilerai la peur, j'irai plus haut que ces montagnes de douleur....)! Maintenant, je doute qu'elle ait influencé Boskops dans le choix des couleurs de leur 2eme Lp, mais l'inverse est envisageable, non?
Ah, Boskops!!! Toutes les les fois que j'entends la chanson skorbut, elle me reste dans la tête pendant des heures. Il suffit même que j'y pense, tiens en ce moment même, le juke box est lancé et j'en ai pour un moment. Et pour peu que je me sente un peu à l'aise, je vais me mettre à chanter à tue-tête d'une façon martiale et gutturale, en roulant le R comme un Gino le ferait avec les mécaniques et en insistant bien sur le B de Bout. SkorrrBout! SkorrrBout!! Tu vois le topo? Essaies et tu comprendras.
Mais il n'y a pas que cette chanson à retenir chez Boskops, il y a aussi une discographie composée de 3 lps qui va du hardcore punk allemand hautement recommandable à un hardcore légèrement teinté de metal qu'on a guère pu éviter à la fin des années 80. Enfin sincèrement, la différence est négligeable. Ce que je veux dire? C'est que tout est bon!
Il y a aussi ces superbes moustaches dont je vous montre ici un exemplaire. On distingue malheureusement assez mal sur cette photo, mais si vous allez sur leur myspace, vous allez voir qu'il n'y en avait pas qu'un dans le groupe à porter cet attribut viril. La grande classe!!!

BOSKOPS Lauschgift Lp 85 (14 mp3 en 320 kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 75MB)

vendredi 23 janvier 2009

MARCHING PLAGUE Rock'n'roll asshole Ep 83 (C.I.A.)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Marching plague n'a sorti que ce 45 en 83 (mais qui a été enregistré en 82), et c'est pas vraiment un de mes disques préférés. Si je voulais vous le présenter, c'est parce que ce disque entre dans une catégorie que j'aime particulièrement. Pour résumer, c'est même tout à fait le genre de disque qui me permet d'oublier ma piètre existence. Un petit ep punk/hardcore, avec plus d'un titre par face, un insert photocopié à l'intérieur sur lequel on peut lire des paroles contestataires, enregistré avec les moyens du bord et datant de la première moitié des années 80. Et qu'importe s'il est américain, péruvien ou italien! Quoique malgré ce que je veux bien faire croire, j'ai une petite préférence pour les groupes US. Mais Marching plague, non pas tellement! C'est pas un bon exemple en fait! Trop fun pour moi je pense. En fait, j'ai sorti ce disque et c'est ce qu'il m'a inspiré, c'est pour ça que je le poste aujourd'hui.
Pour ça et parce que ça va me permettre d'amener mon prochain post, voir ma prochaine série de posts, dans laquelle il sera question de Stendhal, de carence en vitamine C, de moyen de transport sur neige et d'aviation très mal employée. Intriguant, non? C'est sûr que dit comme ça... mais j'en dis pas plus pour vous laisser un peu sur votre faim!

MARCHING PLAGUE Rock'n'roll assholle Ep 83 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 13,5MB)

mercredi 21 janvier 2009

ANGRY RED PLANET Too much knowledge can be dangerous Ep 83 (Angry red)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je vous présente mon cadeau de Noel, le 1er Ep d'Angry red planet.
Si vous suivez un peu PNMT, vous savez peut être que j'avais complètement flashé sur le 2eme Ep sorti sur Touch & go, et que depuis je recherchais activement tous leurs disques. J'ai trouvé assez facilement le 1er Lp peu de temps après le Ep, et aux environs de Noel, je suis tombé sur ce premier Ep sur ebay.
Je me faisais peu d'illusions en fait, car si on en croit Flex!, ce ep est sorti à 300ex, et vu qu'il est assez bien noté, ça en fait un disque relativement convoité. Je reviendrai pas sur le système de notation de Flex!, par contre j'émets de grands doutes quant aux nombres d'exemplaires sortis. Je l'ai vu un paquet de fois en vente sur ebay, au moins 3 ou 4 fois, et à mon avis c'est pas possible pour une série si limitée.
Toutes les fois que je l'avais vu, il avait nettement dépassé ce que je peux me permettre dans l'achat d'un 45 tours, je l'ai donc mis dans mes objets à suivre sans trop y croire.
Personnellement, j'ai rien contre les tarifs collectors tant qu'ils restent convenables. Si les disques ne se vendaient pas si chers, certaines personnes ne se casseraient pas le cul à essayer de les vendre et toutes ces merveilles pourriraient dans les greniers, ou seraient refilés en lot à Emmaüs. Le problème, c'est que des fois les disques dorment dans les greniers ou servent d'assiette dans le bac à sable du gamin et qu'ensuite ils sont revendus. Ca m'est déja arrivé d'acheter ce genre de disque, pas plus tard que pour mon Noel de janvier.
J'avoue que pour Angry red planet, j'ai plutôt eu de la chance. Déja, parce que même si je l'ai payé toujours assez cher, ça n'a pas dépassé ce que je peux me permettre et c'était bien en dessous de ce que ça peut se vendre (c'est ce que je me dis pour me donner bonne conscience mais vous savez ce que c'est, on a passé une mauvaise journée, un patron qui vous a fait chier, une femme dans sa mauvaise période, le gamin à qui on a volé le vélo, le chien qui a mordu la voisine de 85 ans et l'achat compulsif parait être la meilleure solution pour faire oublier tout ça. On clique et on claque 3 heures de taf dans un bout de plastique vieux de 25 ans), et en plus, il est dans un état plus qu'impeccable.
Reste à savoir si musicalement, ça méritait un tel investissement? A mon avis, ce ep ne vaut pas le 2eme ep et le Lp. Ca reste correct, mais je ne sais pas si ce 45 m'aurait donné envie de découvrir l'autre. J'ai peut être tout simplement fait un bon investissement financier...

PS: Pour ce qui est du dernier point, je précise que c'est de l'humour. Même si je suis un collectionneur malade, je n'arrive pas à en faire un business.

ANGRY RED PLANET Too much knowledge can be dangerous Ep 83 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 19MB)

lundi 19 janvier 2009

TURNING POINT Demo 88 Ep (Bootleg)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

C'est pas ce disque là que j'aurais voulu poster mais le 1er Ep, celui qui est sorti sur Hi impact (pre-Jade tree records). Sauf que je l'ai pas ce ep, enfin si je l'ai mais dans une version piratée sorti en Lp dans les années 90 et sur laquelle on trouve les Eps de Headfirst, Hardstance, Four walls falling et Turning point. Ah! La taloche que j'ai reçu, quand j'ai écouté ce 1er Ep. Putain quel hargne ils avaient par rapport à tous les autres groupes SXE! C'est sûr, c'est nul de vous proposer ce Ep pirate alors qu'ils ont tellement fait mieux après et que cette démo est disponible sur le Cd disco sorti sur Jade tree avec un son certainement meilleur. Mais c'est tout ce que j'ai à vous proposer, donc...
Je dis pas, j'ai bien aussi le Lp It's always darkest before the dawn, mais ça n'a presque plus rien à voir, c'est beaucoup plus abouti. Je dis pas que c'est nul, mais on y retrouve plus la même rage. Je te parle même pas du split Ep avec No escape, là on est carrément dans une autre dimension, et malgré que ce soit à mon avis l'un des meilleurs Eps SXE jamais sorti, c'est pas pas les Turning point que je voulais vous présenter. Et ce qui se rapproche le plus de la rage du premier Ep c'est cette démo sortie en Ep pirate dans les années 90. Il y a même plusieurs morceaux en commun dont le fameux To lose.
On va pas s'attarder non?

TURNING POINT Demo 88 Ep pirate (8 mp3 en 320kbps = pochette recto/verso/inside = 30MB)

dimanche 18 janvier 2009

IV REICH 1st demo 84 2xEp (Desobediencia)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je connais pas beaucoup la scène espagnole des années 80, pour vous dire avant d'acheter ce double Ep de IV Reich, je devais avoir que le Lp de GRB en vieux groupe espagnol. Je sais pas pourquoi j'ai négligé cette scène? Et maintenant pour rattraper le temps perdu... parce que c'est pas l'envie qui m'en manque mais par où commencer.
Pourquoi pas bêtement? Ce que j'ai fait avec IV Reich parce que le nom me plaisait. Moi le coté provocateur à deux balles, il n'y a rien de tel pour que je sois partant. Par exemple, un de mes films préférés c'est Le führer en folie et pas loin derrière la trilogie de la 7eme compagnie. Dès qu'il 'a du boche ou des clins d'oeil à l'allemagne nazie, je suis mort de rire! Pas tous le temps, non plus, je vous l'avoue!
Donc je me suis dis qu'avec un nom pareil, il y avait moyen de rigoler un bon coup. On peut pas dire que sur ce coup là j'ai eu le nez fin, parce que j'ai pas beaucoup ri. Je me suis plutôt pris une grosse leçon de hardcore tel qu'il était pratiqué en europe dans la première moitié des années 80. Dire que ce groupe n'a jamais dépassé le stade des démos... Deux pour être exacte. Dont la première a été édité il y a peu de temps (en 2000?) sur un label américain, Desobediencia sous la forme de ce double Ep limité à 500 exemplaires. Il existe aussi un lp qui s'appelle 1000 anos de anarquia qui est sorti sur un label espagnol, Bozofia. Je sais pas trop ce qu'il y a dessus, vu que j'entrave pas grand chose à l'espagnol.
Si vous voulez en savoir plus, il y a un mini historique sur KFTH et un autre plus consistant sur le double Ep (à droite)
Bon, par où continuer maintenant ma découverte du hardcore espagnol? Des suggestions?

IV REICH Demo 84 2xEp (10 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 53MB)

samedi 17 janvier 2009

PSYCHOTIC MANIACS Ep 87 (Reactor)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

La première fois que j'aie vu cette pochette, j'ai été choqué, dégouté, ulcéré, répugné, traumatisé, répulsé, estomaqué... J'avais de la peine pour le mec sur la pochette. Je me disais que ce pauv' gars, il avait pas d'autres alternatives que d'être punk! T'as qu'à voir quel opinion j'ai des punks, comme si on était une bande de freaks et que le punk est une obligation plus qu'un choix. Ah! Les préjugés!!! Et ensuite j'ai appris que c'était sans doute une photo sur laquelle le chanteur faisait le con. Eh bien, c'est réussi! Ca donne une pochette intéressante! Et souvent, il m'en faut pas plus pour apprécier un disque.
Sauf, que la zik assure pas mal et que du coup, je serais débile de ne vous parler que de la pochette. En même temps, c'est pas mon genre et je vois pas trop ce que je pourrais dire de ce groupe... Tout ce que peut en dire se trouve au dos de la pochette. Allez, je vous laisse chercher. Qu'est ce qu'on a comme indice? C'est sorti sur Reactor. Ca, on le savait déja, continue! Psychotic maniacs a existé de Décembre 83 à octobre 84. C'est bien! Mais c'est facile, j'attends la suite! C'est un disque qui a été enregistré en 84 et qui n'est sorti qu'en 87. Là c'est beaucoup plus intéressant! Ca veut dire que cet enregistrement n'était qu'une démo et que le groupe a splitté avant que le disque sorte. Alors, était il prévu que le disque sorte en 84? C'est possible! Mais d'après KFTH, Psychotic maniacs aurait profité du rabe de studio dont disposait Depression pour enregistrer les 6 titres de ce Ep. Là où ça ne coïncide pas, c'est que cette session aurait eu lieu en 85 et non pas en 84 comme c'est mentionné sur le Ep. Cette histoire me parait un peu invraisemblable, ça voudrait dire que les mecs auraient joué des morceaux qu'ils ne jouaient plus depuis un certain temps? C'est gros!
Bref, ça fait partie des légendes dont s'entourent involontairement ou volontairement les groupes trop obscurs (même les autres tu me diras...).
A propos de Depression, il parait que Psychotic maniacs habitait dans le même squatt, la hardcore house, avec les meufs de Gash, dont la bassiste est également celle de Psychotic maniacs, et la boucle est bouclée! L'air de famille est assez flagrant (avec Depression surtout) sur le 1er morceau, mais ensuite ça passe à des trucs beaucoup plus speed qui se rapprochent plus de Massappeal ou Death sentence.
L'air de rien, j'en avais des choses à dire en plus de mes impressions sur la pochette, non? Reste que la pochette est quand même exceptionnelle!

PSYCHOTIC MANIACS Ep 87 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 18MB)

jeudi 15 janvier 2009

V/A New breed Tape compilation CD (Urban style)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Avant de connaitre les joies du blogger, je m'étais lancé dans le piratage via le cdr. Je faisais ça un peu dans le même esprit que le blog, c'est à dire pas du tout dans un but mercantile mais plutôt dans celui de rendre certains disques rares plus accessibles à toutes et à tous.
La compile New breed faisait partie de mes pirates et croyez moi si vous voulez, j'en ai pas vendue une seule. Je l'avais mise 2, 3 fois sur ebay ainsi que d'autres "réalisations" de Pay no more than records , mais visiblement, ça n'intéressait personne! Donc comme j'en ai eu marre de payer des frais et de ne rien vendre, j'ai laissé les cdr dans un carton en attendant qu'ils se vendent tout seul.
Je n'ai pas fait mon cdr à partir de la k7 originale New breed, mais à partir du cd pirate sorti à la fin des années 90 (?) et qui a été acheté au vort'n'vis. J'aime bien l'idée de pirater des pirates et cette idée m'avait été insufflée par une compile K7 qui avait pour nom Bootleg the bootlegers et qui regroupait plusieurs 45 SXE difficilement trouvables. Le gars qui avait sorti ça est un français dont je tairais le nom.
Pour moi cette compile représente ce qu'est le NYHC en tant que musique qui m'a tant fait vibré. Il y a des groupes excellents, c'est obscur et les groupes ne sont pas forcément tous des abrutis testostéronés. Parce que c'est ça aussi qui m'a vite gonflé (au sens figuré pour ma part) dans le New york hardcore, trop de muscles et pas assez de gonzesses. Heureusement qu'il y a eu quelques groupes sur New york qui ont proposé une autre approche, Go, Bad trip, Born against, Citizens arrest,... Parce que tous les Youth defense league et Cie, non merci!
Bref, on retrouve sur cette compile quelques groupes dont j'apprécie plus la démarche comme Bad trip, d'autres comme Our gang dont certains membres joueront dans Citizens arrest et des mega stars comme Beyond. On peut citer en vrac aussi pour les plus connus, Absolution, Life's Blood, Breakdown, Outburst, Uppercut, Raw deal,...
Il y a quelques groupes complètement inconnus qui n'ont du rester qu'au stade de la démo comme Fit of anger, Stand proud (le nom!), Direct approach et les fantastiques A bomb a nation (ou Abombanation, et si vous cherchez un peu, vous allez voir que ce n'était pas des débutants) qu'on trouvait déja sur la compile Ep Chop chop. Pour ces derniers, c'est regrettable qu'ils n'aient jamais sorti autre chose que quelques titres sur des compiles. Je suis sûr qu'il doit exister au moins une demo qui rendrait ma fin de vie beaucoup plus heureuse.

Voila donc, une petite compile de new york qui présente le new york hardcore tel qu'on aurait toujours du le voir. Et si vous la voulez en wave, avec un bon son, une belle présentation et un livret 20 pages, vous pouvez me contacter, il m'en reste quelques unes (une dizaine).
Sinon, l'originale était sorti en 89 sur Urban style, petit label tenu par Chaka malik (Burn, Orange 9mn,..) et freddy Alva(lui je sais plus dans quoi il a joué mais je crois que c'est le gazier tatoué qu'on voit sur la pochette). La compile est sortie en 89 mais tous les morceaux ou presque datent de 88.
Le cd pirate a été tiré à 1000 exemplaires numérotés. La version PNMT à 10 exemplaires.

Vous avez à disposition des scans de la pochette du pirate et ceux de la version Pay no more than. J'ai encodé les morceaux en 320kbps et j'ai séparé le fichier en 2. J'en ai fait une autre version en 192kbps et pour finir, le livret est dans fichier à part.

V/A New breed Tape compilation Face A (18 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 75MB)

V/A New breed Tape compilation Face B (17 mp3 en 320kbps = 76MB)

V/A New breed Tape compilation 89 (35 mp3 en 192kbps + pochette recto/verso = 91MB)

V/A New breed livret (20 pages = 5,5MB)

Libellés