vendredi 29 janvier 2010

GOD FORGOT Cd Ep 95 (Allied)



God forgot, c'est un disque qu'on m'a demandé sur mon autre blog Jolicoeur. Enfin qu'on m'a demandé, pas exactement... Disons que ça me faisait plaisir de le poster. Mais pourquoi donc me direz vous, vous qui êtes si curieux poste-je alors ce disque sur Paynomorethan? C'est que je trouve que c'est plus approprié et je réponds avant que vous que vous me posiez la question pourquoi, j'en sais foutre rien!!!
Pourquoi, je décide que tel ou tel disque va aller sur tel ou tel blog, c'est complètement subjectif. Bien sûr, il y a quand même une certaine logique. Sur PNMT, je vais plutôt poster des disques datant des années 80 et sur Jolicoeur, des disques des années 90 ou avec une tendance plus pop. Mais c'est pas systématique. Parce que par exemple dans le cas d'aujourd'hui, pourquoi ai-je posté le ep de 411 sur Jolicoeur et que je poste ce cd de God forgot sur PNMT alors qu'il s'agit plus ou moins du même groupe? Va savoir...
Déja, c'est pas le même groupe puisqu'il reste de 411 que Dan o'Mahony et Kevin Murphy, et musicalement, c'est quand même un peu plus carton. Bon ça aussi, c'est subjectif... Et si je te dis que je fais ce que je veux, ça te convient? Parce qu'en fait, je peux pas dire mieux!

GOD FORGOT CdEp 95 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 25MB)

mercredi 27 janvier 2010

V/A There is no reason to be happy Ep86 (Artcore)



Quand j'ai sorti ce disque de son bac, je me suis bien demandé pourquoi il ne faisait pas partie de mes classiques. Et quand je l'ai numérisé, j'ai compris qu'il aurait pu le devenir s'il s'était contenté d'être un split ep WDM/I refuse it. Pas que les morceaux de 3 Kategorija soient mauvais, mais je suis pas super fan du hardcore des pays de l'est et le morceau de Martial law par contre lui, est très long, très lent et très chiant. Il gâche à lui seul toute la compile.
On peut pas dire non plus que le morceau de WDM (ça y est je me rappelle ce que veut dire WDM, world disarment movement) fasse partie de leurs meilleurs, mais ça reste du WDM, un de mes groupes nordiques préférés, qui est l'auteur d'un des eps de mon top ten, Freedom of music. Je pense que le morceau de cette compile date de la période du 2eme ep, celle où le batteur était merveilleusement moustachu, ou en tous cas l'assumait pleinement.
I refuse it eux, je suis super fan aussi. Comment ne pas l'être définitivement une fois qu'on a écouté Coch numret sur la compile We can do whatever we want? Le morceau de cette compile est visiblement inédit, et je me pose la question, pourquoi vu le nombre d'enregistrement des italiens, une disco n'est elle jamais sortie?
Revenons en à 3 Kategorija, comme je l'ai déja dit, je suis pas super fan des groupes punks des pays de l'est. Une fois un pote m'avait proposé de me filer la compile Hardcore Ljubljana et j'en avais pas voulu. Sur cette compile on trouve quelques morceaux de III Kategorija, mais aussi quelques uns de UBR, et rien que pour eux, je me dis que j'ai été bien con de pas la prendre cette compile. Pour ceux que ça branche, on peut trouver une démo ou une compile de 3Kategorija sur des blogs.
Martial law, même à l'époque personne avait entendu parler de ce groupe, alors maintenant pour trouver quoique ce soit sur eux? Encore faut il en avoir envie me direz vous. Certes....
Pour terminer, apparemment il y a eu 2 pressages de 500 exemplaires pour cette compile (j'ai lu ça quelques part mais c'est à prendre au conditionnel), chaque exemplaire est numéroté. Artcore est un label allemand, et a sorti une autre compile dans le genre qui s'appelle Breaking the silence qui à mon avis est un peu moins intéressante, mais c'est possible que je la poste un jour si vous y tenez.

V/A There is no reason to be happy
(1x WDM, 3x III Kategorija, 1x Martial law, 1x I refuse it) Ep86 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 31MB)

dimanche 24 janvier 2010

AWARE ep 87 (Double trouble)



Finalement on va rester à New york...
Vous savez que je me suis posé pendant longtemps la question de savoir si j'allais poster ce disque ou pas? C'est un peu la raison du temps passé depuis le dernier post. Parce que moi je suis comme ça, dès que je butte sur un problème, j'avance plus jusqu'à ce que je trouve la solution. Et des fois, je ne la trouve jamais.
Et quel est ce problème, me direz vous?
C'est qu'en numérisant les morceaux, je me suis rendu compte qu'il y avait un titre de morceau qui risquait de ne pas aller tout à fait dans le sens de mes convictions. Ensuite, je me suis dit, merde après tout, il y a des mecs qui écoutent des trucs RAC et qui n'en ont rien à foutre, et moi pour une chanson avec un petit accent patriotique (ou nationaliste, excusez moi si je fais pas beaucoup la différence), je commence à faire jouer la censure. On risque de me dire encore que je fais de la discrimination politique. Et après tout, qu'est ce qu'on en a à foutre! On a qu'à écouter ce qui nous fait plaisir et qu'importe les paroles! Qu'elles soient nationalistes, patriotiques, nazis ou même pour l'extermination de la race juive et de toutes les sous-races qui polluent notre chère planète. Comme dirait le poète, quand la musique est bonne....
Parce que c'est là aussi où je suis bassement politiquement correct, le texte en lui même n'est pas bien méchant, plutôt simpliste. Lisez le, vous allez voir, c'est le morceau Love it or leave it. C'est beau non? On dirait du Sardou! D'une certaine façon, je peux même être d'accord avec ce texte en le renvoyant aux personnes qui ne partagent pas ma philosophie de vie. Sauf que pour moi la notion de pays est un peu vague, on peut donc le reporter à ce blog sur lequel je règne en maitre absolu. Je le dis donc, je le répète même, "ce blog, aimez le ou quittez le!" Putain, il y a pas à dire, ça fait du bien!
Revenons à ce ep, car vous devez certainement vous demander pourquoi j'avais jamais lu les paroles jusqu'à maintenant, alors qu'il traine dans mes bacs depuis 23ans. Bin, voyez vous, j'avais pris allemand première langue (ça en fait rêver quelques uns, non?) et du coup l'anglais est un peu passé aux oubliettes (avec les études d'ailleurs). C'est qu'avec le temps que j'ai réussi à entraver la langue de Johnny Rotten, et encore avec beaucoup de difficultés. Et je dois avouer que si je devais lire tous les textes des disques qui trainent chez moi, ça me prendrait un petit peu de temps, et j'en ai plus beaucoup. D'autant qu'il y en a certains qui ne sont pas plus intéressants que ça. Du moins j'imagine...
Et j'avais un peu laissé ce ep de coté, je lui préférais le Lp New lease on life. Il faudrait bien d'ailleurs que je le poste un jour (parce que je suis loin d'être d'accord avec Flex!), mais promis, je lirai les paroles avant.

AWARE ep 87 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 28MB)

mardi 19 janvier 2010

V/A Big city aint too pretty EP 83 (Big city)



J'en vois d'ici certains qui m'ont tout l'air déçu, ceux dans le genre qui pensaient peut être que j'allais poster un petit Maiden de derrière la famille Défagot. Que nenni les amis! C'est pas que j'aime pas Iron maiden, mais le dernier disque que j'aie acheté d'eux c'est le premier, je devais avoir 15ans et pour rien vous cacher, ça fait un moment que je l'ai pas réécouter. Enfin bref, je crois que les inventeurs de la NWOBHM n'ont rien à faire sur PNMT et j'en parlais juste comme ça par rapport au post d'avant (ça c'est pour ceux qui ne suivent pas).
Non, je me suis dit que dans la famille Big city, ce serait pas une mauvaise idée de vous proposer la grande soeur de la compile One big crowd qui avait bien eu l'air de vous plaire. L'idéal, ça aurait été sans doute que je poste les 3 compiles eps de chez Big city, mais j'en ai que 2 et en plus, l'autre n'a pas son insert. De toutes façons, c'est juste un petit intermède avant de repartir sur les groupes interviewés dans notre vieux fanzine jamais sorti.
Donc cette compile est sorti 2 ans avant la compile One big crowd. Dans l'esprit je la trouve un peu plus punk et c'est pas fait pour me déplaire.
Bien sûr on retrouve les éternels Ultra violence, abonnés à vie aux compiles Big city
Et Javi, le taulier du label aurait été bien con s'il n'avait pas fait participé son groupe, Savage circle.
Mais la curiosité, c'est Fathead Suburbia. Rappelez vous, dans le livret de One big crowd, le nom de ce groupe revenait souvent. Une partie des groupes de la compiles avaient été formé par des ex Fathead suburbia (j'exagère, mais il devait bien y en avoir 2 ou 3). Alors voila, on les a ici les FS, et accrochez vous bien, parce qu'en fait c'est un groupe de la catégorie des punks à moustaches. Et ça, ça faisait longtemps que j'en avais pas posté et ça me fait réellement plaisir!
Les autres groupes ne sont pas négligeables pour autant (j'entends par là même s'ils ne sont pas moustachus).
La compile commence par XKI, groupe dont on apprend dans le livret qu'il est composé par d'anciens Killer instinct, n'est ce pas alléchant?
Betrayed, il y a eu un groupe de modern old school (nan, je rigole pas) new yorkais fin 90, début 2000, non? Apparemment, c'était une pointure, mais j'ai jamais écouté, c'était le même groupe? Il y a eu aussi un Betrayed à New york qui a sorti un ep en 91, ce qui fait qu'il y aurait eu un groupe hardcore s'appelant Betrayed à New york par décennie, étrange....
No thanks, c'est limite expérimental à mon gout. Ca me fait penser à YDI musicalement, et j'ai jamais compris pourquoi ces groupes avaient autant de succès.
On continue avec les big beaufs de New york, les adeptes de Charlton et de la NRA, les Armed citizens, égaux à eux mêmes, toujours aussi finauds!
Donc compile exclusivement consacré à la scène New yorkaise, contrairement à One big crowd. Elle a été réédité en Lp avec le ep d'Armed citizens et la compile Nice and loud (celle dont il me manque l'insert).

V/A Big city aint too pretty EP83 (8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + livret 12 pages = 19MB)

samedi 16 janvier 2010

IMPULSE MANSLAUGHTER Burn one naked, and nuke it Ep 86 (Self released)



Vous vous rappelez peut être des Feebles? J'étais bien pote avec Sébastien et lui aussi figurez vous, qu'à une époque il avait en projet de sortir un fanzine. Et devinez quoi? Le fanzine n'est jamais sorti, sans doute faute de plan photocopieuse fiable. Ce qui fait que quand nous on a eu en projet de se lancer dans le fanzinat, il nous a refilé les interviews qui pouvaient nous intéresser.
Sébastien était grand fan de Impulse manslaughter. Il ne jurait que par 3 groupes, Rudimentari peni, Impulse manslaughter et Iron maiden. Vous savez à quoi vous attendre pour les prochains posts.
Donc une interview un peu plus vieille et dont les questions n'ont pas été posées nous par mais par un véritable fan.
Quant à ce ep de Impulse manslaughter, c'est plutôt une tuerie. Disons que les mecs ont du beaucoup écouté de métal, et le résultat est italien en diable bien que les gaziers ne soient pas du tout italiens mais de chicago.
Ce ep est sorti sur un label inconnu, peut être une auto-production et ensuite il a été repressé en europe par Nuclear blast. Les albums qui ont suivi, sont toujours sorti en pressage européen sur ce label. Je serais pas étonné que vous trouviez toute leur discographie sur Zer.

PS: Je ne vous ai même pas parlé de mes nouvelles résolutions concernant le blog pour 2010. Vu le temps que ça me prend et le peu d'intérêt que ça sucite, j'ai décidé de me limiter à un post ou deux par semaine.
Au début, je m'étais dit que je partirai du principe que je ne reposterai pas un disque tant que je n'aurai pas de commentaire sur le dernier post, mais ce genre de décision pourrait signer l'arrêt de mort de PNMT. Et vu que je fais ça pour mon plaisir et pour le plaisir de partager des trucs, j'ai pas envie spécialement de tout planter là, mais bon....

IMPULSE MANSLAUGHTER ep 86 (8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 24MB)

dimanche 10 janvier 2010

V/A Fmdcs Ep 92 (Panx)



Je sais ce que vous devez vous dire, il en profite d'avoir proposer la démo de Pilgrims pour ensuite poster à moindre effort le seul disque sur lequel on peut trouver un morceau d'eux. Mais vous n'y êtes pas du tout! Je dirais même, vous êtes médisant! Bon je dis pas que la coïncidence n'est pas heureuse mais si je poste ce disque, c'est pour une tout autre raison.
Voyez vous, je suis encore dans le délire de poster des groupes qu'on avait interviewé dans notre fanzine jamais sorti et parmi ceux là, il y avait DDT. J'avais prévu à l'origine de poster la 2eme démo qui date de 91 plutôt qu'un des 2 eps. Pas que les eps soient mauvais, bien au contraire mais j'avais eu la démo en même temps que l'interview, donc ça me semblait plus adéquate. Seulement, j'ai contacté Pierre le chanteur des Burning heads qui était également le chanteur de DDT pour le tenir au courant de ce que je comptais faire, et il m'a confié que ça l'arrangeait pas vraiment que je poste des trucs de DDT étant donné qu'ils avaient en projet de sortir une discographie complète. C'est plutôt une bonne nouvelle mais dans le cas présent, ça m'arrange pas vraiment! D'autant que j'aurais bien volontiers embrayé sur les 2 eps. Mais bref, espérons que cette disco sortira bientôt et on s'en réjouira tous.
Du coup je respecte pas vraiment ma parole en postant cette compile mais bon, on est pirateur ou on ne l'est pas!
Le morceau de DDT est également sur la 2eme démo, par contre le son sur ce 45 est incroyablement aigu. Vous auriez eu un meilleur son, si j'avais pu poster la démo, pas de bol pour vous!
Pilgrims, le son n'a rien à voir avec la démo que je viens de poster, bien heureusement. Comme quoi, ils ont du faire des enregistrements corrects. Je réitère ma demande, si quelqu'un a ce genre d'enregistrement et est prêt à les partager...
Daddy burns, j'ai aucune info sur eux. C'est pourtant pas mal, pas original mais ça passe pour un groupe français.... hé, hé.... ça a quelque chose à voir à votre avis avec le groupe Pendentifs burns?
Condense, ça doit être un morceau de leur toute première démo. A vrai dire, j'aimais pas tellement cette période et j'ai un peu de mal avec ce qu'ils ont fait sur la fin aussi. Mais au milieu, c'était vraiment bien. Peut être qu'on aura l'occasion d'en reparler.
Sinon, ce disque était sorti pour les 10 ans de l'émission Radio Panx sur canal sud. La plupart des morceaux datent de 91, voir 90 mais la compile n'est sortie qu'en 92. Et entre nous, elle est encore disponible, ce qui fait que j'ai un peu de scrupules... J'ai plus qu'à contacter Panx...
Quant à l'interview, elle a la particularité d'avoir été enregistrée sur K7 et retranscrite ensuite. Je ne me rappelle plus qui avait fait les questions. Je pense qu'on avait du en écrire une partie, puisque tous les groupes avaient les mêmes questions, mais vu que le groupe avait répondu en live et que les questions avaient été posé par le gazier de Bruits défendus, ça avait pas mal digresser, ce qui en soi est pas mal du tout.

V/A FMDCS ep 92 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure + livret 4 pages = 25MB)




Interview DDT (5 pages = 2,5MB)

vendredi 8 janvier 2010

PILGRIMS Demo live 91 (DIY)



Je vous jure que j'ai fait tout ce qui était possible pour retrouver l'insert perdu de la démo de Butcher. J'ai remué des tonnes de merdes, fouillé le grenier chez mes parents, ouvert des cartons, respiré de la poussière allergène et j'ai plongé dans des souvenirs que je préférais oublié, tout ça pour pas retrouver ce putain d'insert! Par contre, j'ai mis la main sur des merveilles! Des affiches de concerts, des bios, des projets de logo de mes anciens groupes (ceux qui datent de 20 ans et plus), les prog du festival du coin, les concerts qu'on a organisé et le fanzine prêt à photocopier (ou presque) qu'on avait prévu de sortir en 91.
Je sais pas ce qui nous avait empêché de le sortir ce fanzine, j'en ai pas le souvenir mais je pense que c'était un plan photocopie qui était tombé à l'eau ou un truc comme ça. Puisque tout était prêt ou presque. Il y avait encore les chroniques à taper, les pubs à insérer, faire la couverture et assembler tout ça. Bon d'accord, ça fait pas mal de boulot, mais on en avait fait déja pas mal avant.
Ce qui est grave, c'est que je ne me rappelle plus qui participait à ce fanzine... Je sais qu'il y avait Sandy mais le troisième, qui était-ce? Y'en avait-il seulement un 3eme? Le nom du fanzine c'était Green shock et c'était bien axé écologie et défense des droits des animaux mais le reste c'est un peu flou, comme si j'avais voulu oublier cet épisode avorté de mon existence et oublier la honte de ne pas avoir sorti ce zine en oubliant même le fait d'avoir voulu faire un zine. Le pire, c'est que je crois avoir voulu en faire un autre plus tard, mais celui là, aucun souvenirs! Ca doit être Lamy qui a gardé le prototype, à moins que je confonde tout et que Lamy était le 3eme de Green shock? Mais c'est pas le sujet du jour! Je me suis dit que ce serait une bonne idée de poster les groupes qu'on avait interviewé et ainsi d'agrémenter le post avec une interview jamais sorti. A défaut de servir de promotion à un groupe qui n'existe plus, ça aura au moins l'avantage de faire parler de lui.
Pour commencer, j'ai choisi Pilgrims. Ca tombe plutôt pas mal que j'aie retrouvé ces interviews puisque j'avais cette démo de Pilgrims dans mon bac à poster et j'avais absolument aucune information sur ce groupe, à part le fait que ce soit celui du dernier chanteur de Flitox. Mais à part ça, je savais même pas l'année de cette démo. Heureusement que je jète rien et que j'aie même retrouvé les enveloppes dans lesquels les groupes nous avaient envoyés les interviews.
Je sais même pas si il y avait une jaquette avec cette cassette mais je ne crois pas... Il me semble que je l'avais commandée avant de vouloir faire l'interview. Ce qui peut sembler dingue vu la qualité d'enregistrement de cette démo. Mais bon le groupe avait du potentiel, ça se sentait et c'est bien dommage qu'il n'y ait rien eu d'autre de plus consistant à se mettre derrière les oreilles. A ma connaissance, il y a la compile panx mais c'est tout... Si quelqu'un en sait plus ou si il a une démo avec un meilleur son, je serais bien partant.
En attendant, on devra se contenter de cette démo avec un son bien pourrie, sans jaquette dont on connait pas les titres à part la reprise de Bad brains. Sur la fin de la face a, il y a 2 morceaux avec un son totalement différent et un niveau d'enregistrement très bas. Je les ai mis aussi en remontant le volume. C'est quoi ces morceaux? Des morceaux d'une autre démo? J'en sais rien, d'autant qu'ils n'ont pas l'air d'être entier.
Donc vous l'avez compris, les prochains posts auront pour thème le fanzine jamais sorti. Certainement pas tout d'un seul coup parce que ça va faire long comme série. Enfin on verra bien!

PILGRIMS Démo live 91 (9 mp3 en 320 kbps = 49MB)

Interview PILGRIMS

Libellés