jeudi 22 avril 2010

PICOL REACTION Demo K7 86 (Gogolmax)



Gogolmax, c'est quand même un label K7 français qui aurait mérité de passer au label Vinyle. Pour ma part, c'était tout à fait plausible. Que de la production de qualité! Bon, c'est sûr, je réécoute ça maintenant, je suis un peu moins persuadé, mais à l'époque, qu'est ce que j'ai pu adoré la compile Cornettos, la démo d'Aspidistra et cette K7 de Picol reaction. Je l'aurais bien vu moi cette démo sortir en Lp. Pourquoi ça a jamais été fait? Surtout à l'époque, Chaos en france était encore actif et le rock alternatif pointait son nez. Franchement, pour moi ça aurait été dans la logique des choses! Mais va savoir pourquoi il n'en a pas été ainsi?
Apparemment le groupe a enregistré d'autres morceaux qu'on peut écouter sur leur myspace et sur leur site. Elle est pas belle la technologie? P't être....

PICOL REACTION Demo K7 86 (10 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 56MB)

mardi 20 avril 2010

YOUTH KORPS '82 Ep 91 (Crucial response)



J'hésitais à poster ce ep de Youth korps, je me disais qu'il devait être disponible sur un paquet de blog, et en fait, c'est tout à fait ça. Bon, ça me permettera au moins de ne pas m'attarder.
C'est bizarre, toutes les fois que je poste un groupe de Boston, j'ai tendance à lui chercher les poux dans la tête. Alors que ce serait plutôt le genre à pas en avoir, mais moi, c'est ça qui me gène... Si on peut dire...
En même temps, vu que je parle pas un mot d'anglais, je risque pas d'en trouver beaucoup des poux. J'ai jeté un oeil vite fait à la chanson 1969, et je je me suis dit que si elle s'était appelé 1982, elle aurait pu s'appliquer à moi...
Ceci dit, pour un truc de 82, c'est carrément ultra rapide. Bien plus que Deep wound par exemple qui est souvent cité en exemple et bien autant que Siege, mais en moins métal. Il y a un petit coté Infest avec 5 ans d'avance, tu vois le truc?

YOUTH KORPS '82 Ep 91 (13 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 24MB)

vendredi 16 avril 2010

ASPIDISTRA Et que vive l'... K7 démo 88 (Gogolmax)



J'avais dit plus de compile K7 pour l'instant mais j'avais pas dit plus de cassette.
Je me rends compte que c'est bien pratique à poster ces K7. D'accord, il y a un peu de souffle mais le découpage des morceaux est rapide, c'est pas la peine de tout réécouter pour supprimer les craquements trop sonores. Et puis je crois que pour certaines, il est plus que temps de les numériser, je pense pas qu'elles tiennent le coup encore une 20aine d'années. Pour celle ci par exemple, il y avait quelques différences de son. J'arrive pas à me rappeler si c'est d'origine ou pas. J'ai tout mis ou j'ai essayé de tout mettre au même niveau.
Aspidistra, j'ai eu envie de réécouter ça après avoir poster La cassette de Jean-François. Je me suis rappelé à quel point j'avais adoré ce groupe jusqu'à ce que je les vois en concert. Ils avaient été tellement peu convaincant (après discussion avec le bassiste, il est possible que ce soit moi qui était mal disposé pour apprécier le concert, parce que d'après lui, c'était un de leurs meilleurs), qu'après ça, j'avais plus que très rarement écouté la K7. Mais avant ça...
D'ailleurs je comprends même pas qu'ils soient pas plus connu. Pourquoi n'ont ils jamais sorti un disque? Peut être parce que tous le monde les a vu en concert... Peu probable en fait!
Parce que l'air de rien, c'est quand même un vieux groupe, Aspidistra. Ce sont les anciens Skorbut molotov (présents sur la fameuse Cornettos pour dégonflés) qui ont changé de nom quand ils sont passé de la boite à rythme au batteur. C'est peut être pas les seuls changements qu'il y ait eu, mais pour en savoir plus, faudrait retomber sur un membre du groupe ou exhumer un fanzine sur lequel ils sont interviewés. Mais pour ma part, j'ai pas ça dans mes cartons, ni l'ancien membre, ni le fanzine... Enfin, j'ai pas cherché non plus.
Parce qu'il me semble bien avoir lu des trucs sur eux il y pas si longtemps, mais où...
On va dire que cette page reste ouverte. Si j'arrive à me rappeler où j'ai pu lire ces infos sur Skorbut molotov/Aspidistra ou si vous, vous avez des infos à rajouter, je ferai part de tout ça.

PS: Du coup j'ai trouvé les infos qu'il me manquait et dont je voulais absolument avoir la certitude avant de les diffuser ici. Aspidistra est bien le groupe des anciens Skorbut molotov, ça, ça faisait aucun doute vu le nombre de morceaux en commun. Mais sur cette K7, le guitariste Pierre n'est autre que Pierre de Pierre & les handicapés, ça vous la coupe ça, non? Certains membres ont joué dans Les brigades du sexe et cette démo a été enregistré par Dan de Dan & the destroy. Je crois que j'oublie encore de vous dire quelque chose....

PS2- Ah oui! Les mecs jouent maintenant dans Whodonit. Je crois que j'en oublie encore....

ASPIDISTRA Et que vive l'... Démo K7 88 (20 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + livret = 94MB)

mardi 13 avril 2010

RUIN Songs of reverie and ruin 82-86 Cd 96 (Black hole)



Tiens un disque coup de coeur... Enfin pour être précis c'est celui du mois dernier mais j'ai pris un peu de retard. Parce que celui du mois d'avril c'est pas celui là. Je sais même pas lequel c'est d'ailleurs celui du mois d'avril, ni même si il y en aura un.
Ca tombait bien que Ruin soit mon disque coup de coeur du mois de mars, il m'a servi de bande son quand j'ai lu Going underground et George parle beaucoup de Ruin dans son livre. Normal, il a vécu à Philadelphie dans les années 80 et a vu Ruin plusieurs fois en concert. Il décrit le groupe comme étant l'un des plus impressionnants qu'il ait vu sur scène. Un des plus inaccessibles aussi. Les mecs apparemment étaient Krishna, boudhiste ou je ne sais quoi (enfin tu vois la religion qu'a inventé Harley Flanagan, le bassiste de Cromags), étaient habillés tout en blanc, faisaient bruler des bougies sur scène et envoyaient la sauce comme pas permis! Leur coté mystique les a visiblement un peu coupé du public mais je pense que la technicité et la relative complexité de leur musique y sont pour beaucoup aussi.
Ce cd est une discographie plus ou moins complète. Les mecs ont pas voulu mettre des morceaux en double. Personnellement, je pense que ça aurait pas gâché mais peut être qu'à ce moment là, il n'y aurait pas eu assez de place.
Certains d'entre vous ont peut être découvert Ruin sur la compile Get off my back et comme moi peut être pas fait attention à leurs 2 morceaux. C'est trop court en fait pour apprécier le groupe et ce Cd est beaucoup plus approprié.
Enfin pour terminer, pour ceux qui ne l'ont encore pas fait, je vous conseille la lecture de Going underground. Personnellement, je me suis régalé et pour une fois qu'un livre intéressant est édité en français, il faut pas s'en priver. Autre groupe pouvant servir de bande son à ce livre (parce que le George en parle beaucoup) c'est Government issue. Si c'est pas une preuve de bon gout ça!

RUIN Songs of reverie and Ruin Cd 96 (26 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + livret + boitier recto/verso = 157,5MB)

vendredi 9 avril 2010

V/A Rapsodie en france Vol.1 K7 85 (Jungle hop international)



Eh oui, chers amis! Comme vous avez pu le constater, étant donné que j'ai épuisé mon stock de disques danois, je me vois dans l'obligation d'arrêter là ma série sur les compiles K7. Il y en aura eu 4 quand même, c'est pas mal et pour finir, on va le faire avec la plus prestigieuse de toutes, Rapsodie en france Vol1.
Pourquoi pour toutes les compiles françaises de l'époque on se sentait obligé de mettre france dans le titre? Chaos en france, France profonde, Rapsodie en france... Il y a quelque chose de dérangeant en fin de compte là-dedans, enfin en ce qui me concerne. Mais je voudrais pas créer de polémique non plus! Dieu m'en garde...
J'avais pas vraiment dans l'idée de la poster cette K7. Pour moi, mon exemplaire était un peu trop usé pour que je le partage. Faut dire que cette k7, je l'ai écoutée et réécoutée, je l'ai prêtée, je l'ai emmenée partout avec moi, je l'ai perdue, retrouvée, rafistolée avec du scotch, etc... Et quand je l'ai numérisée pour moi il y a pas longtemps, j'ai été surpris de la qualité du son. J'ai téléchargé un autre fichier sur Rat shit sandwish pour comparer, et s'il y a une différence de son, c'est pas du à la qualité de la cassette. Je dois déja vous dire que pour tous les disques ou K7 que je vous propose, le son est toujours brut. Visiblement, pour ce qu'on trouve sur Rat shit, le son a été travaillé. Maintenant, vous avez le choix, soit le son brut fidèle au son de l'époque, soit le son équalisé, peut être plus agréable à écouter. A vous de voir...
L'autre raison pour laquelle je ne voulais pas poster cette K7, c'est que j'avais perdu ou on m'avait perdu l'insert. Et en fait, je l'ai retrouvé là avant hier, enfin du moins une copie. J'avais du demander à quelqu'un une photocopie et c'est vrai sans ça, la compile aurait déja eu beaucoup moins d'intérêt.
Bon, on trouve sur cette cassette les seuls groupes hardcore français de l'époque, les Rapt, Heimat los, Kromozom 4 et Final Blast indispensables à toutes bonnes compiles K7 françaises. On trouve également Butcher dont on a déja parlé ici et Bloody fuckers dont Xav a proposé l'intégralité des morceaux. La semaine prochaine je vais à Clermont et je compte bien dénouer cette histoire d'ex Karnage. Enfin, j'espère que je trouverai quelqu'un qui aura connu cette époque mais ça m'étonnerait. La dernière fois que j'y suis allé, j'ai discuté avec le plus vieux punk de la soirée et il n'avait jamais entendu parler ni de Karnage, ni de Bloody fuckers, ni même de Kontingent syphilitik. Pas assez vieux surement...
Les Vandales, c'est resté pendant longtemps un groupe assez mystérieux pour moi, mais depuis qu'ils ont réédité le ep qui aurait du sortir sur JHI, j'ai beaucoup plus d'informations, j'ai même retrouvé quelques interviews (si ça vous intéresse...)
Mais le vrai mystère, ça reste Gonocoke qui d'après le livret aurait splitté en 83. Donc quand cette compile est sortie, ça faisait quasiment 2 ans que le groupe n'existait plus. J'ai jamais rien lu sur eux et encore maintenant j'en sais pas plus. Donc sait on jamais, si quelqu'un en sait plus... Ou si par hasard un membre du groupe tombe sur ce blog... Je compte sur vous pour nous apprendre un peu plus.
L'air de rien, je me sens déja mieux. Cette compile, c'était vraiment celle dont il fallait que je parle sur ce blog. Il y en a une autre dont j'aurais bien aimé parler aussi, c'est Cornettos pour dégonflés. Malheureusement, elle a suivi le même chemin que Rapsodie, mais elle je ne l'ai jamais retrouvée, bien que je l'aie acheté 2 fois. Peut être qu'une 3eme serait la bonne?

V/A Rapsodie en france Vol.1 K7 85 (27 mp3 en 320kbps + pochette + insert = 85MB)

lundi 5 avril 2010

ANGRY SAMOANS Play the songs of Vom - 1978 demos Ep 99 ( Bulge)



Comment ça Angry samoans ne sont pas dannois? Même pas danois avec un seul N? Ce qui veut dire que j'ai épuisé tout mon stock de disques danois (et à plus forte raison, dannois) et que je ne pourrais plus alterner avec des compiles k7? Il y en a qui vont faire la gueule!
Pour la petite histoire, avant de s'appeler Angry samoans, Angry samoans s'appelait Vom. En changeant de nom, ils ont accéléré le tempo et pour se faire la main, ont enregistré une démo où ils reprenaient des chansons de Vom. 20 ans après, ils ont ressortis 2 de ces morceaux sur ce ep, d'où le titre. Alors pourquoi me demanderez vous à juste titre, n'ont ils pas sorti les 6 titres? Aucune idée! Surtout que je suis sûr qu'en serrant un peu, ça aurait tenu. Mais bon en cherchant bien, on doit pouvoir trouver ça. Il y a déja 3 de ces morceaux sur la face b de la réédition d'Inside my brain. Reste Right side of my mind qui selon les notes aux dos de ce ep, serait vraiment trop lente. Bin voila, on l'a notre explication. 3 morceaux déja paru, un morceau trop lent, il restait que 2 morceaux.
Moi Angry samoans, j'ai découvert sur la compile Underground hits. Rien à jeter sur cette compile! Par contre dans la discographie des Angry samoans, je suis moins convaincu! Leurs premières productions, je pense que ça fait partie de ce que le punk US a fait de mieux en ce début des années 80, mais avec ce qu'ils ont fait après, ils sont à mon gout un peu trop revenus aux sources. Les sources, il en est question justement ici et ça me convient très bien parce que ce sont les sources. Y revenir, c'est pas comme ça que je vois l'évolution d'un groupe. Mais il faudrait peut être que je réécoute les derniers albums...

ANGRY SAMOANS Play the songs of Vom Ep 99 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + flyer = 13MB)

vendredi 2 avril 2010

V/A La cassette de Jean-François K7 88 (LCDJF)



Pour ceux qui voulaient de la k7, je crois qu'ils vont être servi! Enfin, tout dépend de ce qu'ils voulaient comme K7... Pour moi cassette, ça signifie un peu aller fouiller dans les tréfonds de l'underground, et je peux vous dire qu'avec ce genre de compile, on peut pas mieux faire!
Ce qu'il y a de bien en ce qui me concerne, c'est qu'elle permet de crédibiliser les 11 degrés. C'est sûr un groupe comme ça, je le sors de mon chapeau, je vous dis qu'il a existé vers 87/88, rien ne vous oblige à me croire. Sauf qu'au cours de leur courte carrière, il ont quand même participé à une compile cassette, et pas des moindres, La cassette de Jean-françois! Et ça, si ça rend pas plus crédible! Une K7 sur laquelle on trouve les Washington dead cats! Ca fait tout de suite plus sérieux!
Quant aux autres groupes ou projets solos (il y en a beaucoup), je crois qu'ils sont tous un peu sorti du même tonneau que les 11°. Qui a entendu parler de Duponk, BDS ou Ekarlate... Les plus connus à part WDC, ce sont Aspidistra ou Les Brigades du sexe. Imagine un peu! Suivi de près par Les faquins qui sont connus eux pour avoir participé à une compile Fraggle product, Sur des chardons piquants, sur laquelle on trouve également Les Zobsecks (autre fleuron du punk hexagonal de la fin des eighties avec son tube qui a défrayé la chronique, Chanson pour l'Ethiopie). D'ailleurs cette cassette de JF n'est pas sans rappeler les productions Fraggle ou Gogolmax (et pour cause, le gazier qui a fait cette compile, participait aussi à Gogolmax, du moins à l'époque de Clakos en transe). Il y a beaucoup de groupes en commun (Aspidistra, Camembert basque, Interaction, Les Faquins, Les Zobsecks, Les brigades du sexe,....) et surtout, il y a ces intermèdes débiles entre les morceaux. Pour certains sur cette compile, ça a l'air d'être des canulars téléphoniques faits en personne par Jean-françois ou Thiérry si vous préférez. C'est d'un gout exquis et pas du tout chiant. Si t'enlèves ces délires, ça te fait quand même 10 minutes en moins sur la cassette. Un morceau en plus de Mosquito smile ou Shutz Jubilator, ça l'aurait bien fait non? Tiens encore des groupes passés aux oubliettes et comme il faut! Pareil Cedex, qui s'en rappelle? Ils ont tout de même sorti des disques que tout le monde s'est empressé d'oublier.
Beaucoup d'inconnus sur cette compile donc, mais je dois dire qu'elle me tient à coeur parce qu'on trouve quand même dessus 2 groupes de Montceau les mines, ma ville d'origine. A bien y penser, je me demande même si je chantais pas dans l'un d'entre eux... mais je pourrais pas vraiment vous l'affirmer, il y a longtemps que ma mémoire s'est fait la malle avec un tube de pastali. Enfin bref, on va pas verser dans la nostalgie non plus. C'est juste une compile K7 qui parle de l'underground de l'underground datant d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre et c'est bien ça son intérêt. Le seul peut être pas, mais bon....

V/A La cassette de Jean-François K7 88 (36 mp3 en 320kbps (24 chansons + 12 intermèdes) + pochette = 136MB)

Libellés