dimanche 30 mai 2010

V/A Vilag lazadoi harcra fel Ep 85 (Primitiv cozak/New wave)



Ce qu'il y avait de complètement incroyable dans les années 80 en france, c'est que malgré le peu d'enthousiasme du public pour le punk/HC (je sais pas pourquoi j'ai cette espèce d'idée reçue comme quoi les années 80, c'était le néant culturelle. C'est sûr, il y avait moins de concert mais quand il y en avait, c'était pas étonnant d'être au milieu de 5/600 personnes. Maintenant, quelques fois quand il y en a 30, on est content de pouvoir rembourser les frais) il y avait quand même une poignée d'individus qui faisaient des trucs incroyables au niveau zine, label, distro... Le plus surprenant, c'est que souvent c'était des individus isolés ou qui faisaient leur petit bonhomme de chemin sans se soucier des retombés que ça pourrait avoir au niveau national. Et ils avaient raison puisqu'il n'y en avait pas!
Prenons l'exemple de New wave, faut quand même être de sacrés (ou damnés) acharnés pour presque 30 après, continuer à sortir des zines et s'occuper d'une distro. Ils et elles auraient pu lâcher l'affaire depuis longtemps, ne serait-ce qu'à la fin des années 80 quand le punk rock a viré à la mascarade. Mais non, ils se sont accrochés et l'air de rien, quel parcours! Dans les disques qu'ils ont sorti, il y en a pour tous les gouts mais il y a quand même des perles!
C'est con, je vous parle de new wave et le disque que je vous propose n'est même pas sorti sur ce label. Il a juste été distribué par new wave. Le label c'est primitiv cosak mais je serais pas étonné qu'il y ait un lien de parenté entre les deux. Je ne sais pas si le label a sorti d'autres disques? Il était prévu qu'un autre volume voit le jour mais apparemment, ça s'est jamais fait!
Et si on parlait un peu de ce disque. Il y a un chose qui est sure, c'est que j'avais du mal à me prétendre punk rocker quand j'écoutais ce disque. J'étais pas passible de prison pour chanter simplement ce que je pensais comme le chanteur de CPG. Et encore ce que je pensais, c'était de pouvoir boire des bières, sniffer de la colle jour et nuit, m'habiller comme je voulais sans que personne vienne me faire chier. Tu parles d'une revendication! Il y a pas de quoi être fier! Mais plutôt de quoi se sentir petit. Et c'était tout à fait ce que je ressentais quand j'écoutais ce disque. J'étais un branleur et j'en étais conscient. Les vrais punks étaient ailleurs et se battaient réellement, risquaient leur vies pour être ce qu'ils étaient sans faire de compromis.
Musicalement, c'était ce que c'était mais je trouvais que cette compile sonnait tellement sincère, forcément. Le son était limite mais c'était un gage d'authenticité! Au niveau des groupes, en fait tout est sur l'insert, l'explication, l'historique du groupe, donc je vais m'arrêter là. Le disque est bien usé, vous ne m'en voudrez pas non plus? J'avais besoin qu'on me répète que j'étais qu'un charlot. Encore aujourd'hui je l'écoute la queue baissée cette compile. Faites en donc de même, je crois que ça vous fera pas de mal! Bande de branleurs!!

PS: Pour plus d'enregistrements de Kretens, ETA et Cie, rendez vous sur le blog Ultra rock agency.

V/A Vilag lazadoi harcra fel Ep 85 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 21MB)

jeudi 27 mai 2010

STATEMENT Don't sacrifice me Ep 89 (Battery)



Pendant longtemps je me suis demandé ce que c'était que ce groupe. Et maintenant que je le sais, je me dis que j'avais vraiment du persil dans les oreilles. Mais ça, c'était avant l'avènement d'internet.
J'avais choppé cet ep d'occasion et j'avais aucune information sur eux. Je l'avais jamais vu sur une liste, j'avais jamais lu la moindre critique et c'était quelque chose qui me surprenait beaucoup. En effet, un groupe SXE de 89 de cette qualité, c'était pas possible que ça soit passé inaperçu. Et est ce que ça avait un rapport avec les Statement vegan warrior. Peu probable, c'était pas assez métal pour être les mêmes et les paroles n'avaient rien de vegan warrior.
J'ai compris il y a pas longtemps grâce à internet et je tenais quand même à vous en faire part. je sais que vous êtes friands de musique SXE tout autant que de l'idéologie SXE.
Bref, j'ai compris, mais ce que j'ai pas compris, c'est pourquoi j'avais pas fait le rapprochement avant. Mais oui, cette voix, elle est inimitable. Il n'y a qu'un seul chanteur pour être capable d'avoir ce timbre proche d'un grizzly qu'on réveille, c'est celui de Brotherhood. Et le label de Seattle, ça aurait me mettre sur la voie aussi... Sauf que le groupe a migré à San diego. A moins que ça soit que le guitariste (qui a ensuite joué dans Galleons lap entre autres), ce qui fait que le chanteur n'est peut être pas le même. Mais si c'est pas le même, ça y ressemble!
Bon maintenant que je sais, je suis rassuré et je peux aller me coucher serein.

STATEMENT Don't sacrifice me Ep 89 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert + flyer = 27MB)

dimanche 23 mai 2010

SODAN TRAGEDIA demo 88 (DIY)



Vous vous rendez compte qu'il aura fallu attendre 1988 pour qu'en bourgogne on ait notre premier groupe hardcore? Et encore quand je dis bourgogne, ça englobe l'Yonne et la Nièvre et là-bas, je pense qu'ils ont attendu la fin des années 90 pour connaitre les joies du punk pur et dur. Quelle tristesse!
Enfin toujours est-il qu'on l'aimait notre groupe hardcore. On en avait qu'un (ou presque), on avait 10 ans de retard sur le reste du monde mais on avait un embryon de scène quand même. Et je crois que Sodan tragedia était bien content d'avoir un embryon de public également. A bien y regarder, je me demande s'il y avait pas plus de monde au concerts que maintenant.... Désolé, je suis un peu cynique, je sais très bien qu'il y avait plus de monde aux concerts avant que maintenant, et là je dis pas quelle tristesse, je dis lamentable!
Bref, Sodan tragedia donnait dans le hardcore metal mais ses membres étaient issus du punk. D'ailleurs c'est ce qu'ils disent dans l'interview ci joint à droite. Je pourrais pas vous le garantir mais je crois bien qu'il y avait des anciens DST dedans. Ce que je peux vous assurer par contre, c'est que le chanteur n'était autre que Rak, figure locale de la scène dijonnaise. Et quand je dis figure locale, c'est un euphémisme! Je devrais plutôt dire acteur de la scène locale ou scène locale personnifiée. Après tout, s'il se passait quelque chose à dijon, il n'y était pas pour grand chose. Il ne faisait qu'une émission de radio, Bunker party. Bon il organisait aussi des concerts avec une asso du même nom. Et puis il avait un fanzine qui s'appelait Sodan tragedia. Il lui manquait plus que le groupe. Il l'a fait, il l'a appelé Sodan tragedia comme son fanzine et ensuite il est monté à la capitale où il est devenu manager de Hoax, de Pungy sticks. Maintenant il est dans la techno ou l'electro et organise encore des trucs avec une asso qui s'appelle Valiza tools. La dernière fois que je l'ai vu, c'était aux eurockéennes, il bossait là-bas. Les autres, je sais pas ce qu'ils sont devenus?
SODAN TRAGEDIA demo 88 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 41MB)

jeudi 20 mai 2010

SHIRKERS 30th anniversary reissue Ep 08 (Limp/Dacoit)



Je sais pas pas si vous connaissez les Shirkers, mais vous devez sans doute connaitre un de leurs morceaux Drunk and disorderly qui a été immortalisé par Black market baby.
Il y a des groupes comme ça dont les reprises qu'on en fait sont plus connues que le groupe lui même. Prenons l'exemple d'Agnostic front et de leur morceau, enfin de leur morceau, Crucified. Combien de fois je l'ai écouté avant de savoir que c'était en fait un morceau d'Iron cross. Et le troops of tomorrow d'Exploited, j'ai même jamais écouté la version original par les Vibrators. Et qu'est ce que j'ai pu être déçu aussi quand j'ai appris que le morceau holocaust n'était pas d'Upright citizens mais de Crisis. Il y a pas longtemps, on discutait du groupe 12XU et on m'a demandé si c'était pas aussi le titre d'un morceau de Minor threat. Pas vraiment, ou alors si! Si les mecs de 12XU ne connaissent pas Wire, mais ça, ça m'étonnerait!
Tout ça pour dire que sans BMB, Shirkers, j'en aurais jamais entendu parler. Comment d'ailleurs? En ayant acheté le disque sur une liste il y a 30ans de ça? Je crois pas l'avoir jamais vu. Heureusement que le ep ait été réédité à l'occasion de son 30ième anniversaire. Et encore, j'aurais pas connu ce morceau par BMB (comme quoi on y revient) je me serais jamais risqué à acheter un groupe avec un nom si pourri. Et j'aurais eu bien tord, parce que même si ça sonne un peu vieillot, ça en est pas moins tout à fait à mon gout. Bien sûr, l'original souffre un peu de la comparaison avec BMB, c'est nettement moins punk tel qu'on y a été habitué dans les années 80, mais d'un autre coté, sur la reprise de BMB, il y a pas ces choeurs féminins complètement déjantés et sublimes. Et le morceau suicide est plutôt une belle découverte! Bon, on est dans le kbd style (et pas le kbd dont étiquettent leurs disques certains vendeurs sur ebay france afin d'attirer d'éventuels acheteurs, non là c'est du vrai kbd, comme sur les compiles) et on est bien loin des groupes qui suivront ensuite à DC, mais franchement, ça a son charme.
Seul reproche, la pochette d'origine n'a pas été reproduite. Allez savoir pourquoi ils ont préféré celle-ci qui est bien naze. Remarque, il en existe une autre version pas top non plus. Les 2 sont limitées à 500 exemplaires. Autre détail regrettable, le disque est un vinyle couleur et après à peine une 10aine d'écoute, il craque déja comme un disque vieux de 20ans. Ca fait toujours 10ans d'avance me direz vous, mais c'était pas indispensable!
Si ça en intéresse quelques uns, le disque est encore trouvable chez Yesterday & today.

SHIRKERS Reissue Ep 78 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 14MB)

dimanche 16 mai 2010

HHH Sin identidad!!! Demo tape 86 (HHH)



On parlait d'HHH lors du post de la K7 compile Sursaut. Alex avait l'air d'être fan et je lui ai proposé de poster la démo d'HHH. Il m'a jamais répondu mais du coup moi après, ça m'a donné envie.
Bon j'avoue que l'intérêt est assez minime. En mp3, cette démo est trouvable sur quelques blogs. Et en wave, elle était disponible sur la réédition française sorti sur Boisleve/Ratbone/625, sur celle sorti sur Bcore et depuis peu sur le lp regroupant la démo et le ep sorti sur Bcore également. Mais je voulais me faire plaisir et pour agrémenter un peu, j'ai rajouté deux interview, une probablement de 86 et l'autre de 87.
La question que je me pose maintenant, c'est pourquoi alors que j'ai tellement aimé cette démo, je n'ai acheté aucun disque?



HHH Sin identidad!!! Demo tape 86 (20 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 50MB)

jeudi 13 mai 2010

V/A Bouncing babies Lp 84 (Fountain of youth)



C'est quand même incroyable que ce disque ne soit encore pas disponible sur internet. Je vais encore être obligé de m'y coller!
En fait c'est ça qui me rassure un peu, il y a encore moyen, malgré les nombreux blogs qui se font à travers le monde de poster des disques dont personne n'a encore parlé. Mais à mon avis, il n'y en a pas pour très longtemps. D'ici pas longtemps, tous les disques, toutes les démos et toutes les compiles seront disponibles sur internet. Et toujours avec une très bonne qualité de son! Comment ça tu me crois pas?
Je vais procéder de façon un peu plus conventionnelle pour cette compile. Déja je vais vous la présenter. Alors chers lecteurs de PNMT, voici une compile de Washington, sorti en 84 ( et ça bien que les morceaux datent de 83 ou avant) sur le fameux label Fountain of youth. D'après Flex, tous les morceaux étaient inédits à l'époque. En fait je crois pas que c'était tout à fait vrai et ça l'est encore moins maintenant. Le pressage que je vous propose est le 2eme. Le verso n'est pas le même que sur le premier pressage.
Et ensuite, je vais l'éplucher, groupe par groupe, de façon très succincte. Ne m'en voulez pas, je vais procéder un peu comme si vous n'y connaissiez rien à cette scène. C'est pas que je vous prends pour des abrutis, mais c'est que je fais mon boulot de bloggeur tout simplement. Allons-y:
- Dove (ex GI, RedC, Double 0,...) : Le morceau de la compile est de mon point de vue, beaucoup plus intéressant que ceux de leur album Wrecking ball sorti sur Lost and found. A mon avis, c'est un peu un foutage de gueule cet album, mais bon, ça n'engage que moi!
- Crippled pilgrims (ex GI, Death camp 2000,...) : Je vais peut être vous surprendre, mais c'est sans doute le morceau que je préfère sur la compile. Ils ont sorti 2 Lps sur FOY et plus récemment, un cd disco sur Parasol records.
- Body count: Du ska punk, rien à voir avec IceT je pense....
- Lucky pierre (pre Velocity girl,...) : C'est le désavantage de ce genre de technique, l'épluchage de la compile, c'est qu'il faut trouver des choses à dire sur chaque groupe et c'est pas toujours évident...
- Underground soldier (pre Beefeater,...) : Un groupe avec chanteuse assez méconnu et plutôt influencé par le punk UK. Ils ont sorti un Lp que je pourrais vous proposer mais il est déja dispo sur System/Sabotage/Chaos.
- Artificial peace (pre Marginal man,...) : On en a déja parlé ici. Des cadors de DC puisqu'ils sont sur la compile Flex your head.
- Exiled : Le groupe qui a fait un split ep avec Artificial peace et dont le chanteur est le taulier de Fountain of youth.
- Scream ( ): C'est pas eux dont un batteur a joué ensuite dans Nirvana? Mais là, c'était avant, c'était même avant que le groupe sorte son premier album. Surement un morceau de démo.
- Glee club (ex GI): Un side project de GI...
- Black market baby: Encore des vieux de la vieille de DC, plus influencés par le punk UK que par le HC. Le morceau est surement tiré de la même session d'enregistrement que leur Lp Senseless offerings.
- Reptile house (Pre Lungfish) : Comment ça je ne vous ai jamais parlé de Reptile house? D'après moi, le lp est pas génial, mais le EP....
- 9353 (ex Double0, Crippled pilgrims,...) : Voila le groupe complètement étrange de DC. Ne croyez pas ce qu'ils disent sur Flex, c'est quand même pas à la portée du premier venu et les 2 voix systématiquement alternées, ça peut être un peu chiant à la longue.
- The last minute : Ca doit être en fait United mutation sous un autre nom. D'ailleurs le titre Infinite regression est sur leur 2eme ep mais ça n'a pas grand chose à voir. Mais c'est peut être parce que je me suis planté quand je l'ai numérisé...
- Beaver (pre GI,...) : C'est là que Flex s'est planté puisque le morceau est aussi sur le Ep.
- Assault and battery (Artificial peace, GI,...) : Quel est le rapport exact entre A&B et AP? Parce qu'à l'écoute, c'est difficile de faire la différence. Vous me direz, c'est difficile de faire la différence entre tous les groupes HC de DC de l'époque! Ouais, mais là, il y a quand même une similitude. Pour tout vous dire, c'est les mêmes gaziers (plus ou moins, je vous passe le détail) sauf un qui a aussi joué dans GI. Alors pourquoi ont ils fait 2 groupes si similaires et pourquoi ont ils choisi de continuer A&B plutôt que AP? Question sans beaucoup d'intérêt, n'est ce pas?
- Braille party : Tout à fait le genre de groupe de DC dont je raffole, à la fois mélodique et énergique. Le lp est dispo sur Good bad music, autrement ça fait longtemps que je l'aurais posté aussi! Quelques inédits ICI.
- Void : Un des groupes les plus adulés de la première scène de DC. Le morceau est extrait de leur 2eme démo Condensed flesh qui a été réédité en ep il y a quelques années et qui vient d'être réédité sur un lp avec la première démo.
- Government issue : Les méga stars de la compile (vous avez vu le nombre de groupe avec des ex GI sur la compile?) avec un vrai inédit puisqu'on le retrouve même pas sur les discos 2xcd sorties sur Dr strange. Mais bon, je vous avertie, on flirte ici avec le métal.
- Death camp 2000 : Parait que l'inconnu de la compile s'appelle Death camp 2000 et qu'un des mecs de Crippled pilgrims en a fait parti. Mais c'est tout ce qu'on peut savoir.

Voila donc, c'est assez fastidieux. J'ai oublié de préciser que mon exemplaire est un peu fatigué et qu'en début et fin de morceau, on peut entendre comme une sorte de frottement. rien de très gênant en fait!

V/A Bouncing babies Lp 84 (19 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 100MB)

dimanche 9 mai 2010

V/A Colmar futur 12" 84 (Studio 16)



Je vous ai parlé il y a un petit bout de temps déja, que j'avais un projet que je préférais tenir secret. Je peux maintenant vous révéler de quoi il s'agissait.
J'avais dans l'idée de lancer mon label de vieux trucs punks. Le genre de label qui resterait tout à fait dans l'esprit PNMT. Pas un truc pour se faire de la thune mais un truc pour partager une passion et surtout casser un peu le marché du disque de collection. Pour ça, j'avais une opportunité et ce qui me semblait une idée lumineuse. J'allais rééditer le ep de Mopo mogo!
Vu le prix que l'original se vend, je me disais que ça pouvait des fois intéresser un paquet de personne d'avoir la reproduction à l'identique du ep avec un insert en plus. J'ai donc contacté Didier et je lui ai parlé de mon projet. Seulement, il y avait déja quelqu'un sur l'affaire et pas des moindres puisqu'il s'agissait de David d'Euthanasie. J'ai donc contacté David. On est tombé plus ou moins d'accord sur un arrangement. Lui sortait la discographie Lp, et moi je me chargeais du Ep. En plus de ça, je m'étais engagé aussi à faire une interview de Didier.
Un embrayage à changer sur ma camionnette a eu raison de mon ambition. J'ai laissé tombé la réédition du ep et je me suis contenté de faire l'interview qui est disponible dans la réédition Lp et sur le site d'euthanasie.
Et ça y est le disque est sorti! Et comme j'allais pas vous le proposer directement en téléchargement, je me suis rabattu sur la compile Colmar futur. C'est pas mal non plus, non?
Le curé de la lune, c'est en fait le nom de groupe qu'a pris ensuite Mopo mogo. C'est beaucoup plus cold. Quant aux autres groupes, ce sont tous des groupes de Colmar comme le nom de la compile l'indique et c'est pas plus punk que ça.

V/A Colmar futur 12" 84 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 33,5MB)

vendredi 7 mai 2010

BOLLOCKS Meditteran Ep 83 (Fetal)



C'est que j'aie oublié comment fallait faire moi... Bon, on va faire simple. Je vous avais dit lors du post du 1er Ep de Bollocks, que j'avais pas le deuxième. Depuis je l'ai trouvé. C'est pas qu'il se vend très cher mais il est assez rare. Personnellement, j'ai pas été déçu du tout. On retrouve bien le même genre de son que sur le 1er Ep ou sur sur le Ep de Law and order.
Enfin ça c'est sur la première face, parce que sur la deuxième, il n'y a pas la même formation (du moins je suppose) et ça n'a pas été enregistré en même temps. On doit plus se rapprocher de ce qu'ils ont fait après, mais c'est pareil je dis ça et je connais pas Braver noise.
Donc, comme quelques groupes de l'époque et peut être même avant beaucoup de groupes de l'époque, les frères Dagher ont pris un tournant plus rock/pop. Pour ça ils ont changé de chanteur (encore une supposition). Et ce qu'il y a d'extrêmement classieux, c'est que ce dernier joue aussi du synthé. Tu vois le genre de synthé qu'il y avait dans les vieilles productions Marc Dorcell? Eh bin c'est ça... Mais je te rassure, c'est discret et ça se marrie bien avec le reste. Je trouve presque dommage même qu'il n'y en ait pas plus de synthé...
Et si je retournais en ardèche moi...

BOLLOCKS Meditteran Ep 83 (8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + inserts recto/verso = 29MB)

jeudi 6 mai 2010

Je raconte ma vie comme dans un vrai blog...

Pour ceux qui suivent ce blog, vous vous êtes peut être rendu compte que j'ai rien posté pendant 2 semaines. J'imagine bien que pour vous ça a du être l'angoisse et que vous vous êtes énormément inquiété à mon sujet. Avais-je enfin comme j'en parle depuis un moment déja, pris la décision d'arrêter le blog? Ou étais-je retourné à mon premier amour, la variété française? Avais-je eu un accident qui m'empêchait d'accomplir mon devoir envers le punk rock ou même pire, étais-je mort? Je vous rassure, c'était rien de tout de ça. Je crois que maintenant c'est impossible que j'arrête le blog. La variété française, j'écoute que ça et ça m'empêche pas de parler de punk. Un accident j'ai pas trop envie en ce moment et si je devais mourir, ne vous en faites pas je vous en ferai part avant.
Non, j'étais tout simplement en vacances. J'avais besoin de prendre le large, de sortir de mon quotidien, mais surtout plus que tout, j'avais une envie irrépressible d'aller me recueillir sur la tombe de Jean Ferrat. Enfin bref, j'étais en ardèche. Une bonne semaine dans mon camion avec mes chiennes, avec pour seuls bagages, le best of des Sheriff et la discographie de Greyhouse. Et bien sûr une paire de pompes de randonnée. Putain, c'est beau l'ardêche! Mais y'a t'il seulement des punks là-bas? Pour ma part, j'en ai pas vu la queue d'un. J'ai même pas vu ou peu vu de wawashes (à ce propos, est ce que ce mot, Wawashe, vous l'employez du coté de chez vous? Parce que j'aie un pote qui prétend en être l'inventeur. Et si c'est le cas, j'ai d'autres potes pour qui ce mot a été inventé. Pour plus de précision, ça date pas d'aujourd'hui, ça a bien 15 ans déja. Je sais que ça s'emploie dans notre région mais ailleurs?). La réputation de l'ardèche est très surfaite en fait à ce niveau là. Je pensais que tout le monde là-bas portait des cheveux longs, la moustache et des sandales, mais que nenni! Ceux qui portent des cheveux longs sont les filles, la moustache à peu près tout le monde la porte et les sandales, je devais être le seul à en avoir. Bin oui, je voulais faire couleur locale mais je me suis bien planté!
En fait les seuls wawashes que j'aie vu là-bas, c'est une sorte d'illuminé, moustachu comme de bien entendu, pour qui à partir du moment où c'était naturel, c'était merveilleux (à ce propos, il y a moyen de débattre un sacré moment sur les personnes qui justifient leurs actes du fait que ce soit dans la nature de l'homme. Je pense par exemple à ce gros barbu que j'ai entendu il y a pas longtemps prétendre que s'il mangeait de la viande, c'était parce que c'était dans la nature l'homme. Je l'imagine courir le gros barbu tout nu après un lapin, l'attraper et l'égorger avec ses dents...). Nos chiens s'entretuaient. C'est normal, c'est naturel, c'est fantastique! Mes chiennes égorgeaient ses moutons. C'est pas un problème, c'est naturel! J'ai bien essayé de discuter avec lui, d'argumenter le fait que c'était pas parce que c'était naturel que c'était acceptable, Mais il était trop perché pour pouvoir m'écouter. Alors j'ai décidé d'utiliser un mode de communication propre à l'homme, à la hauteur de sa compréhension, totalement naturel pour le coup. Je lui ai mis mon poing dans la gueule, j'ai violé sa femelle, j'ai laissé mes chiennes s'occuper de ses gosses et de ses moutons... Pas de soucis mec, c'est la nature!
Heureusement, j'ai rencontré d'autres wawashes un peu plus.... Comment dire... Moins moustachus déja! Je pense notamment à cette charmante conductrice d'un van VW avec qui j'ai échangé quelques mots et dont le sourire a illuminé ma journée et m'a redonné espoir dans le genre humain! Je voyais plus ça comme ça l'ardèche moi... Et si je vous en parle c'est que je lui ai promis de faire un peu de pub (pas à l'ardèche des moustachus, à la charmante demoiselle) pour l'événement sur lequel elle bossait. Elle m'a refilé un tract et vu qu'il allait pas me servir à grand chose étant donné que j'allais plus être là, elle m'a demandé de le poser dans un café, mais je fréquente plus internet que les cafés. Voila donc, si vous êtes de la région d'Aubenas ou plus précisément de Genestelle, que vous vous passionnez pour le jardinage, les contes et les manifestations de wawashes en général, allez donc faire un tour du coté du chateau de craux ce weekend. L'association s'appelle Plantons l'décor et il y aura un mec qui fait des instruments de musique avec des légumes. Autant dire que ça va être la classe!
Et si on parlait un peu musique, mais de la vraie cette fois ci, celle qu'on pratique avec des guitares électriques.... et des synthétiseurs!

Libellés