dimanche 27 février 2011

HONOR ROLE 1982 Ep 06 (No way)



Je vous avais déjà parlé de ce ep dans l'article du 1er Ep It bleed like a stuck pig. Je n'avais volontairement pas donné de lien, pas que ceux ci n'existent pas, mais j'avais dans l'idée partant du principe que l'on est jamais mieux servi que par soi même (et en l'occurrence soi ici c'est moi, vous pouvez donc partir du principe que vous ne serez jamais mieux servi que par moi même) de le poster un jour ou l'autre. Et bien ce jour est arrivé pour votre plus grand plaisir!
Comme vous le savez tous, ces morceaux sont tirés de la split tape avec Graven image, sortie à l'origine en 82, d'où le titre du Ep. Vous pourrez trouver cette split tape sur Violation et aussi pour ceux que ça intéresse, un live datant de la période plus mélancolique du groupe sur Los-res viscera.
Je pensais qu'il existait un lien pour la compile Tarentula on my cock mais je le retrouve plus ou alors il n'a jamais existé (il est mort). Pourtant, je pensais l'avoir dans mes mp3.... Bon l'intérêt par rapport à Honor role est minime, puisqu'il n'y a aucun inédit. Mais par contre pour le document d'époque et les groupes qu'on trouve dessus, il est plus que primordial! Si! Si! Primordial (des fois, j'ai l'impression de ne plus avoir le sens des valeurs moi... Primordial, n'importe quoi!)!

HONOR ROLE 1982 Ep 06 (9 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 15MB)

jeudi 24 février 2011

V/A 4 bands that could change the world Lp 87 (Gasatanka/Positive force/Buy our records)



Vous savez qu'on est dans une série requêtes & vieilles promesses, mais ce que vous ne savez sans doute pas, à moins que vous ne lisiez JoliCoeur, c'est que pour honorer les demandes qu'on me fait, il y a une certaine hiérarchie à respecter. Je m'en suis déjà expliqué mais je veux bien recommencé, il vaut mieux que les choses soit claires!
Donc quand on me demande quelque chose, c'est pas le premier qui a demandé qui est prioritaire, non, ce serait n'importe quoi! On est pas à la boucherie, les mecs! Et qu'est ce que je vous sers la p'tite dame? Non mais vous voyez l'ambiance! Non, c'est pas la plus ancienne requête qui est prioritaire. Dans un premier temps, j'ai presque envie de dire, c'est celle dont je me rappelle qui est prioritaire, parce que c'est un peu le problème avec moi, je note rien mais je me rappelle de rien non plus! Donc, dans la mesure où je me rappelle d'une requête qu'on m'a faite, son ancienneté peut éventuellement jouer en sa faveur. Mais si toutefois un ami proche, je veux dire quelqu'un que je côtoie en chair et en os, me demande un disque, alors là, il passe avant tout le monde. C'est normal, ça s'appelle du copinage et c'est généreusement pratiqué dans le milieu punk hardcore. Moi tout ce que je veux c'est qu'on m'accepte, alors je fais pareil! Après les amis viennent les activistes de la scène. Je me demande si c'est une bonne opération pour moi, est ce que je devrais pas les faire passer avant les amis proches? A moins que les amis en question soient des personnes actives dans la scène... Je dois avouer que je ne sais pas quoi faire... Enfin bon, on va dire que je les amis passent avant et qu'ensuite viennent les gens importants pour ma carrière de vrai punk virtuel. Ensuite vient la lie dont tu peux faire parti cher lecteur de PNMT si tu n'es ni un ami proche, ni une personne importance, mais sache que je ne t'en veux pas. Sauf que tes requêtes seront tout en dessous de la pile. C'est comme ça, on fait parti d'une scène où il faut faire quelque chose ou alors on a pas droit à la parole! J'invente rien, c'est ce que j'aie lu dans les commentaires de Rejectors. Un Anonyme critique s'est fait prendre pour cible par les autres commentateurs et on lui reprochait entre autre d'ouvrir sa gueule alors qu'il n'avait aucun site ou blog derrière son nom qui pouvait valider ses commentaires. On est un peu dans la société du mérite là! Soit tu fais quelque chose d'approuvé par les autres et là t'as tous les droits, tu deviens même une référence ou alors tu fais rien et t'as qu'à fermer ta gueule! Disons que ça me laisse un peu perplexe!
Tout ça pour dire que cette compile m'a été demandé par Stef de Rad party et que la moindre des choses est d'accéder rapidement à sa demande. Eh oui, c'est un blogger, et lui rentre dans la catégorie 2, celle des presqu'autant prioritaires que les amis proches. C'est ainsi! C'est surtout que je suis pas loin d'avoir posté tout ce qu'on m'avait demandé un peu partout à droite à gauche, à moins que j'en oublie?
Donc Stef avait déjà parlé de la compile 5 bands that have changed the world qui est le pressage européen de la 4 bands. Allez savoir pourquoi, le tracklisting n'est pas du tout le même. Je rentrerai pas dans les détails (si en fait!) mais on pourrait presque croire que c'est un autre disque, sauf qu'il y a trop de morceaux en commun. C'est assez nul comme truc je trouve et ça pue le bizness à plein nez!
Stef était intéressé par cette version, c'était en particulier pour un morceau inédit de 7 seconds. Je veux bien lui faire plaisir mais d'après moi, ce morceau il aurait mieux fait de rester inédit à tout jamais. Les 4 autres morceaux sont sur la version européenne.
Il était également intéressé par F, la bande de (beaufs) provocateurs de floride dont le guitariste était aussi celui de Disorderly conduct, et qui a sorti un excellent Ep dispo ICI. Tracklisting complètement différent entre les 2 compiles encore une fois. Il y a un morceau en plus sur la version européenne et 2 sur la version US, une reprise des Stooges et un délire.
Les excellents A.O.D. dont on avait déjà parlé ici, eux ont un morceau en plus sur le pressage US. C'est une version live d'un morceau du premier LP.
White flag, j'ai jamais trop aimé ce groupe. Trop fun sans doute et puis aussi trop éparpillé. Tout ce que j'en ai entendu, c'était jamais homogène. Et c'est dommage parce qu'il y a des morceaux que je trouve excellents comme le premier de la compile, et vu la moustache que se trimbale le guitariste, je devrais être sous le charme. Mais non! Même pas!
En plus de ces 4 groupes il y a aussi 4 délires dont je saisis pas vraiment le sens, mais vous savez moi et l'humour...

V/A 4 bands that could change the world Lp 87 (22 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 110MB)

dimanche 20 février 2011

FUGAZI Blueprint live 9/90 cd 92 (Blue knight/Bootleg)



Mais je ne fais pas que lire mes vieux articles, il m'arrive quelques fois d'aller sur d'autres blogs. Si! Si! Je vous assure! Il y en a même que je m'empresse de lire dès qu'ils publient un article. Fist full of credit cards fait parti de ceux là et c'est récemment en lisant le blog de Frank que je me suis rappelé qu'on m'avait demandé un jour du Fugazi. J'avais pas réellement pris cette requête au sérieux. Disons que je considère un peu Fugazi comme un classique et à mon avis, ça servait pas à grand chose de parler de disques que tout punk se devait d'avoir chez lui. Encore que sur ce dernier point, je suis pas certain que Fugazi fasse l'unanimité chez tous les punks. C'est sûr qu'on est loin d'Exploited mais dans un sens c'est pas plus mal!
Fugazi donc, je voyais pas trop l'intérêt de poster un de leurs disques et c'est en lisant FFOCC que je me suis rappelé que j'avais quand même quelques pirates dont ce live Cd au son plus que correct. J'ai hésité entre celui là et un autre de la même tournée enregistré en allemagne visiblement et qui s'appelle Live in heaven. Si toutefois, ça vous intéresse, ça peut toujours se faire! Ces disques ont été enregistré pendant la tournée européenne de Repeater, qui est pour moi un album clé de Fugazi. Peut être parce que c'est le disque qui m'a vraiment fait apprécié leur musique un poil trop innovatrice pour moi et aussi pour les avoir vu en concert à cette époque là, pour m'être rendu compte que Fugazi était un groupe vraiment à part et que c'était déjà beaucoup plus énorme que ce que je pouvais imaginer.
Ce qui m'a fait hésiter aussi à parler de ce disque, c'est qu'il existe des enregistrements lives officiels vendus par Fugazi et vu la démarche que le groupe a, j'avais pas trop envie de les priver d'un précieux capital. Mais ce disque n'est pas parmi les lives, donc régalez vous!

FUGAZI Blueprint live 9/90 cd 92 (18 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 143,5MB)

jeudi 17 février 2011

LUCRATE MILK / M.K.B. split Lp 84 (W.W.)



Ça m'arrive quelquefois de relire des vieux posts. Putain, qu'est ce que je peux être bavard! Et blablabli et blablabla! Et va s'y que je te raconte ma vie! Faut dire qu'elle est intéressante ma vie, je suis sûr qu'elle ferait pâlir d'envie Mickael vendetta. Et si je parle de moi si souvent c'est un peu par altruisme, c'est pour vous faire accéder par procuration à une existence dont vous n'avez même pas conscience et ce au risque que vous vous rendiez compte à quelle point votre vie est merdique. Si ça vous frustre un peu, j'en suis sincèrement désolé mais il faut que le monde sache qu'une telle vie intrépide est possible. Mais ne me jalousez pas trop, car même si mon existence est magnifique, la mélancolie qui l'accompagne, elle est tragique et il faut avoir une sacrée force de caractère pour la supporter. Ça se raconte aussi et ça pourrait même vous faire rêver!
Sauf que des fois, comme aujourd'hui je suis pas du tout inspiré! Il y a rien qui me vient! Je pourrais vous parler de la fois où j'ai rencontré un mec qui connaissait FJ Ossang personnellement dans un bar de la vallée d'Aspe où il y avait une serveuse qui avait une poitrine imposante. Mais le problème c'est que je me rappelle nettement plus de la serveuse que ce que m'avait dit ce mec sur le réalisateur toulousain. Remarque ça pourrait faire un petit article sympathique mais ce serait encore vous ramener à votre existence insignifiante!
C'est sûr, vous me direz, tu pourrais parler des groupes et pour une fois oublier ta petite personne. Mais j'ai pas envie de faire comme tous ces blogs musicaux qui parlent de musique, c'est un peu n'importe quoi je trouve! Alors je dirai rien pour cette fois, ni je parlerai de Lucrate milk, ni de MKB qui n'est pas une marque de vélocipède! Démerdez vous, mettez du piment dans votre vie, cherchez par vous même et venez nous en rendre compte ici!
Ah oui j'oubliais, ce disque m'a été demandé par De verbaasde kabouter.

LUCRATE MILK / M.K.B. split Lp 84 (17 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 78,5MB)

samedi 12 février 2011

HATED YOUTH / ROACH MOTEL split Lp 02 (Burrito)



Je me demande bien pourquoi je ne vous ai pas proposé ce disque avant? Si! Rappelez vous, je vous en avais parlé pour le merveilleux ep Hardcore rules de Hated youth, à moins que ce ne soit pour la compile We can't help it if you we're from Florida. Bref, je ne comprends pas vraiment pourquoi j'ai attendu si longtemps pour vous parler de ce disque qui aurait franchement pu devenir un classique s'il était sorti à l'époque comme c'était prévu sous la forme d'un Lp et tout ça sans virgule s'il vous plait. Naturellement, je parle de Hated youth. Bon ok, ça aurait fait un album très court, mais quelle énergie. Et sans dire que c'était innovateur, parce qu'on sent quand même que c'était très influencé par DRI époque 1er Ep, on peut quand même admettre qu'il y avait peu de groupes qui jouaient aussi vite en 84.
Je vous ai souvent dit que je pannais pas un mot d'anglais et que je m'attardais rarement sur les paroles des chansons de peur de mal interpréter ce que le groupe avait à dire. Mais quelques fois quand même, il y a des titres ou des phrases qui me donnent envie d'en savoir plus. C'est le cas pour 2 chansons de Hated youth et pas de bol! Ce sont les 2 textes qui ne sont pas imprimés dans le livret. Ah, merde, c'est couillon ça! A moins que ce soit fait exprès? Peut être qu'il y en a parmi vous qui maîtrisent bien l'anglais et qui pourrait me renseigner? Je pensais à Todd's a twit et This land is may land. Je me demandais bien quand même ce que ce Todd avait fait pour mériter qu'on l'appelle twit? Est ce que ça a un rapport avec la chanson I don't care? Ne pas mettre le texte, c'est une bonne façon d'éluder le problème. Et this land is my land, c'est sûr qu'avec un titre comme celui là, on peut imaginer deux interprétations complètement différentes, voir complètement à l'opposé. Mais pareil, en l'absence du texte on peut que fermer sa gueule, ce dont je me suis abstenu de faire ces 3 dernières phrases. Bref, c'est tout à fait le genre de détail qui pourrait me faire détester un groupe, mais vous savez à quel point je suis bassement politiquement correct!
Et on en oublie de parler de Roach motel... C'est que j'aime pas tellement les lives et en plus même en studio, je suis pas super fan du groupe de George Tabb (d'ailleurs, c'est pas lui qui chante sur ce live), mais le moins qu'on puisse dire, c'est que ce live de 83 est assez convaincant. Et puis pas de textes douteux à part peut être More beer, mais bon, vous savez à quel point je suis bassement sXe!
Bon allez, ne boudons pas notre plaisir! Ce split Lp est excellent malgré le fait que malheureusement, ce soit un vinyle couleur. J'aurais préféré un bon vieux vinyle noir ou même un Cd parce que le vinyle couleur ça a vite fait de craquer quand même. Mais bon c'est un détail... A propos de détail, il y en a un autre que je voulais vous faire remarquer, c'est la phrase en bas de la page un du livret. J'aime ça moi!
Et pour finir, je vous ai rajouté 2 interviews que j'ai trouvé dans 2 zines français, Hey you d'avril 2007 et Black lung#11.



HATED YOUTH / ROACH MOTEL split Lp 02 (32 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + livret 8 pages = 100MB

mercredi 9 février 2011

AWARE demo 89 (DIY)



Bon avant tout, pour ceux qui ont téléchargé le premier ep de Finger print, les 20 premiers pour être plus précis, je me suis complètement planté dans les titres. J'ai mis les titres du 2eme ep à la place, j'ai scanné également le livret du 2eme ep. Je sais pas où j'avais la tête ce weekend! Bon, j'ai retaggé les morceaux, refais le fichier et remis un lien tout neuf. Désolé pour la méprise.
Je vous avais promis encore une fois que si je postais la démo d'Aware, cette fois ci je lirais les paroles. J'aurais bien tenu ma promesse mais seulement les paroles ne sont pas à l'intérieur. Pas de bol pour moi!
Mais bref, vous devez vous dire pourquoi poster deux productions d'Aware en si peu de temps? C'est que Just say yo! m'a fait remarqué lors du post de l'album d'Aware qu'une discographie venait de sortir sur Smorgasbord et qu'il y avait un article tout neuf sur Double cross. On y apprend plein de choses super intéressantes sur le chanteur. Il se serait marié avec Gina, avec qui il aurait eu une fille, Skyler et il fait de la mobylette avec Tom de Wide awake. C'est cool!
Mis à part ces révélations étonnantes, on y apprend également que le disque n'est pas sorti en réel mais en virtuel et qu'il est disponible sur Itune. Je redoute le jour où la musique ne sera disponible qu'en mp3. Enfin, ce que je trouve bizarre sur ce coup là c'est que la démo que je vous propose aujourd'hui n'est pas dispo sur cette discographie. D'habitude je déteste quand une disco n'est pas complète mais là les morceaux y sont mais dans la version de la première démo de 87.
Ceci dit, cette démo de 89 est assez surprenante. Elle est beaucoup plus punk et un poil plus mélodique que ce qu'ils ont fait avant et après. Personnellement, ça ne me déplait pas, c'est juste con qu'il n'y ait pas les paroles.

AWARE demo 89 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 10MB)

dimanche 6 février 2011

FINGER PRINT 1st Ep 93 (Stonehenge/Obstination)



Vous allez rire mais ce disque m'a été demandé sur JoliCoeur. C'est mon coté blagueur. Il faut bien que je trouve une façon de m'amuser tout seul derrière mon ordinateur et pour l'instant j'ai rien trouvé de plus drôle... Je devrais m'en contenter!
Bon, c'est vrai que le mec qui m'a demandé ça sur JoliCoeur risque d'attendre un moment, mais peut être qu'il fréquente mes 2 blogs et de toutes façons je l'avertirai. Mais bon voila, je me suis dit Finger print, on a tendance à appeler ça du screamo (ou en tous cas moi) parce que le chanteur hurle comme une drag queen espagnole à qui on épilerait la moustache, mais avant tout Finger print, c'est du hardcore! D'autant plus sur ce premier Ep. Je dis pas que par la suite ils n'ont pas mérité leur statut de pionniers de la french emo touch, mais je suis désolé, ça reste du punk.
Pour ceux qui ne le saurait pas, Christophe le guitariste est le boss du label Stonehenge et il a joué aussi dans de nombreux groupes. Les membres du groupe ont joués en vrac dans Ananda, Jasemine, Undone, Kiss the bottle....
Pour ceux qui seraient intéressé par le coté collector, sachez que ce disque a eu plusieurs tirages. Celui que j'aie est le premier, si ça intéresse quelqu'un, je veux bien m'en séparer pour.... Je sais pas, 45 ou 50 euros peut être... Allez 60 euros, ça me parait honnête, non? Sinon, il y a toujours la solution du cd discographie. Bon je sais, le Cd n'est pas en odeur de sainteté en ce moment dans le milieu punk DIY, mais avouez tout de même que c'est pratique! Sauf que c'est épuisé également et que de toutes façons, ce ep n'est pas dessus, dommage quoi... Il ne vous reste plus qu'à me supplier de poster l'intégralité de ce groupe. A bon entendeur...
Et pour ceux qui voudraient en savoir plus, j'ai rajouté une petite interview tirée du zine Ras le bol # 2 de septembre 94.

PS: Par contre, j'ai été branleur en diable, je me suis planté dans les titres, tout ça parce que le livret du 2eme ep trainait dans la pochette du 1er ep. Ce qui veut dire que le livret n'a rien à faire là non plus. Je corrige ça et je change le lien et tant pis pour les 20 personnes qui on téléchargé le dossier daubé.
Ca y est c'est fait!



FINGER PRINT 1st Ep 93 (3 mp3 en 320 kbps + pochette recto/verso/intérieure + livret 8 pages = 38,5MB)

vendredi 4 février 2011

I REFUSE IT Live at "Hot sweaty + fun" Newport Wales UK 15 novembre 1986 Tape live



Vous avez suivi le débat passionnant dans les commentaires de la démo de Rejectors? Intéressant, non? Enfin tout ça pour dire que je ne sais pas si cette démo de I refuse it est rare, je ne sais même pas d'ailleurs si c'est une véritable démo ou si c'est un live officiel (il semblerait que non d'après ce site). Ce que je sais, c'est qu'elle n'est encore pas disponible sur le net et que ça devrait faire plaisir à l'ami Fernando.
J'irais pas jusqu'à dire que c'est parce que cette cassette est relativement introuvable, qu'elle est intéressante. Non, faut pas non plus déconner. Et pourtant j'adore I refuse it. Mais vu que j'ai du mal avec les lives et que que celui a quand même un son relativement mauvais, on peut dire que je suis moyennement convaincu! Mais attention! Ca reste du I refuse it et dans tous les cas, c'est bien meilleur que beaucoup de groupes! Encore que... Faut aimer! Là, c'est encore assez expérimental, voir assez noise mais c'est sans doute le son live qui donne cet aspect.
Comme vous l'aurez remarqué, ce live a été enregistré en angleterre où le groupe aurait fait une mini tournée et en aurait profité pour enregistrer les morceaux du split Lp avec Ultima thule. Ou alors, peut être qu'il aurait profité d'aller enregistrer en angleterre pour faire une mini tournée. la différence est infime mais tout de même fondamentale!
Dernier détail tout aussi primordial, toujours sur le site qui parle de cette cassette. Il est fait allusion au batteur qui serait celui de Toxic reasons. Mais je croyais que c'était un mec de Putrid fever qui avait joué dans Toxic reasons. Si vous en savez plus, je me priverais pas de vos lumières, merci!
A part ça, vu que le son était vraiment pourri, j'ai usé de quelques artifices afin de l'améliorer. C'est pas dans mes habitudes mais là c'était nécessaire! Et si vous trouvez que le son est pas terrible, dites vous bien qu'à l'origine, c'était encore bien pire!

I REFUSE IT Live at Hot sweaty + fun Tape 86
(9 mp3 en 320kbps + pochette = 103MB)

Libellés