jeudi 29 septembre 2011

SOCIAL DISORDER Media lies Ep 91 (Bodonski)



Il y a rien de tel pour correspondre à la définition du NYHC que d'être originaire de NY et de faire du HxC, n'est ce pas? Là au moins, on est sûr de pas se tromper.
C'est le cas de Social disorder, ils sont new yorkais, font du du hardcore et peuvent prétendre sans problème rentrer dans la catégorie NYHC. On sent bien l'héritage des groupes originaux, tous les Antidote, Cause for alarm, Agnostic front, mais avec beaucoup plus de maîtrise et un poil de métal en sus. Quand je dis métal, rien à voir avec tous les groupes qui ont pullulé par la suite, non c'est juste une petite influence et encore elle est pas présente sur tous les morceaux. La voix est particulièrement efficace.
Par la suite le groupe sortira un album sur Lost and found qui est dispo ici.
J'étais persuadé d'avoir lu quelque part que ce Ep était composé de morceaux tirés de démo de la fin des années 80, mais j'ai du confondre. Sinon, petit détail technique, le pressage a l'air d'être assez mauvais et j'ai eu tous les maux du monde pour enlever le maximum de craquements. Et il en reste. Ça fait plus authentique, on dira!


SOCIAL DISORDER Media lies Ep 91 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 26MB)

mercredi 28 septembre 2011

Disques à vendre

C'est bien d'être malade, j'ai pu profiter de ma convalescence pour trier un peu mes disques et me décider des quels je voulais bien me séparer. J'ai rajouté une liste ici. Vous pouvez cliquer sur les noms, ça vous décrira le disque plus précisément.
A part ça la vieille liste est toujours bonne.

dimanche 25 septembre 2011

PITFALL Lp 96 (Revolution/ Illegal/ Take effect)



Bon, on en était où... Ouais, le NYHC français... Je sais pas pourquoi, je sens que ça va marcher cette histoire! En fait, on a l'embarrât du choix, et je devrais facilement trouver 4 ou 5 disques ou cassette pour peaufiner cette série. Le tout, c'est de proposer un échantillon assez large. Tu me diras, rien n'empêche que j'y revienne par la suite et pour l'instant, j'ai qu'à parler de ce qui me tombe sous la main ou de suggestion qu'on m'a faite.
Ca tombe bien, cet Lp de Pitfall en est une. C'est Pablo qui m'avait demandé ça et je me suis contenté pour l'instant que de proposer la démo. Le split Ep, je m'abstiendrai de le numériser puisqu'il est déjà disponible sur No punks in K town. Reste à ma connaissance que la compile Ep Mind intrusion avec un morceau de la démo, donc pas indispensable. Quoique, il y a pas que Pitfall dessus...
Bon, peut on qualifier Pitfall de groupe NYHC? J'avais fait l'erreur dans le post de la démo de les cataloguer de SxE. C'était le souvenir que j'en avais après les avoir croisé 2,3 fois, mais visiblement, c'était pas tout à fait le cas. Et NYHC, est ce que ça peut leur convenir? Musicalement, en tous cas oui! C'est un poil métal, le chant est méchant et ça donne envie de mosher comme un diable en rut. Au niveau des textes, rien que les titres donnent le ton. Même l'instru s'appelle War in the streets, c'est pour dire... Donc je pense qu'on peut facilement les étiqueter NYHC.
Après, ce serait surement un peu réducteur, il y avait une démarche assez politique dans Pitfall, et ils étaient plus que sensibles aux droits des animaux. Je dis "ils", mais est ce que ça se résumait pas uniquement au chanteur?
Cet album est un disque posthume. Le groupe avait déjà changé de nom en Ahimsa avant sa sortie.

PITFALL Lp 96 (12 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 70,5MB)

jeudi 22 septembre 2011

BATTERED CITIZENS Rolling with the punches Ep 89 (Overkill)



Comme je disais dans le post d'avant ou celui d'avant, je sais plus, le terme NYHC n'est pas une appellation d'origine contrôlée mais un véritable style musical. Et tous les groupes estampillés NYHC ne sont pas forcément new yorkais. Prends moi pour un con vous me direz... Un peu d'accord mais parce que je voulais dire que dès l'origine de ce style musicale (et philosophique), des groupes d'un peu partout auraient pu prétendre à ce label. Sur Flex!, ils préfèrent parler de hatecore. Même qu'ils disent que les paroles sont bien débiles, genre si tu me cherches, tu vas me trouver. Bon, c'est un peu la marque de fabrique du NYHC, ça non? Et les problèmes de végétations aussi... Sauf que je vous le rappelle, Battered citizens ne sont pas de New york mais de Pittsburg, ils ne sont donc pas obligé de chanter avec le nez, et s'ils sont pas obligés, il y a pas de raison qu'ils se forcent.

BATTERED CITIZENS Rolling with the punches Ep 89 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 26,5MB)

lundi 19 septembre 2011

GRAPESHOT Paris stompin' gang Demo tape 94 (Inner rage)



Fini les vacances on dirait... C'est le retour de plusieurs blogs qui avaient cessé leurs activités pendant l'été, été qui se termine aussi. Et on dirait bien que du coté de PNMT, c'est une longue série sur le hardcore américain qui s'achève. Trois mois et demi pendant lesquels on aura parlé que de groupes venant des States (Oh! Dieu tout puissant!). Fallait bien que ça s'arrête...
Je remercie les personnes qui m'ont suggéré des noms de groupe pour cette série sur le NYHC français. Il y a quelques groupes que je ne connais pas, et d'autres dont j'ai rien mais je pense que je devrais quand même arriver à en trouver 5 ou 6 parmi mes disques et mes cassettes.
J'aurais pu bien sûr pour cette série commencer par Kickback qui est on peut le dire, le groupe NYHC français (après Stormcore bien sûr). Mais seulement, j'aime pas Kickback, c'est beaucoup trop métal pour ma gueule et le seul disque que j'aie, c'est le premier Ep qui est déjà dispo sur Digging for old records. En plus de ça, il y a des bruits qui courent sur Kickback. Paraîtrait il que le chanteur est tout petit et que c'est un fils de bourge. Bon je sais, ce sont que des ragots, et un blogger aussi sérieux que ma pomme ne devrait pas les colporter, mais j'avoue que si c'est vrai, ça me pose problème*. On a quand même une image du NYHC qui doit être respectée, n'est ce pas? Il faut qu'il y ait du poils aux pattes, on est pas là pour faire les majorettes! Je dis "on", je devrais pas, j'ai pas du tout la prétention d'être un tough guy (même si on m'a accusé de l'être il y a peu de temps et que ça m'a plu), il me manque quelques kilos, des tatouages et des instincts guerriers non réprimés.
En terme d'image, je trouve que les mecs de Grapeshot sont assez crédibles. Mauvais garçons sans tomber dans la caricature, ou en tous cas juste ce qu'il faut! Les textes sont absents de la pochette, donc je me base en disant cela que sur la photo. Musicalement, c'est viril et un poil métal. Pas ma tasse de thé mais NYHC en diable!
Bon à part ça, l'un des 2 chanteurs, JMD pour ne pas le nommer a du faire parti de Crab song (une distro à la fin des années 80) et a ensuite créé le label Inner rage sur lequel est sortie cette cassette. A ma connaissance, ce sera la seule production de Grapeshot.

* Je suis ironique bien sûr, qu'est ce que j'en ai à foutre de la taille du chanteur et de ses origines sociales (NdJC: Faux cul!), mais ce sont réellement des ragots que j'aie entendu à propos de Kickback. J'en ai entendu d'autres qui parlaient d'incitations à la violence, de lynchages... Enfin des trucs pas cools quoi! Mais je le répète, ce sont juste des ragots, je les connaissais pas les mecs de Kickback, je sais même pas à quoi ils ressemblent, je fais que répéter ce que j'ai entendu. C'est pas bien malin vous me direz... Non! C'est pas bien malin!

GRAPESHOT Paris stompin' gang Demo K7 94 (5 mp3 en 320kbps + pochette = 34MB)

mercredi 14 septembre 2011

ALL FOR ONE A new way of expression Ep 89 (Vitality)



Comme promis, on attaque une série sur le New york hardcore avec un vrai groupe de New york, un choix qui me parait assez judicieux, car au cas où vous ne le sauriez pas, le NYHC a été inventé à New york. Bon, je dirais pas qu'All for one fait parti des précurseurs, mais c'est quand même du respectable, de l'ancien d'avant 90, et même si ce disque n'est pas vraiment passé à la postérité comme ceux d'autres groupes de l'époque, il a quand même été piraté dans les années 90. Quelques fois, on se demande qu'elle est la motivation des pirateurs...
Bref, je commence ma série avec un groupe que Flex! décrit comme un groupe sXe moshcore. J'ai toujours mélangé tous ces styles, le sXe, le NYHC, le hatecore, mais c'est indéniable, All for one est bel et bien un groupe New yorkais. Il y a un détail qui ne trompe pas, la voix du chanteur. Rappelez vous, on en a déja parlé dans je ne sais plus quel post, les chanteurs new yorkais se distinguent par leurs problèmes de végétations. C'est surtout flagrant dans les années 80, après ils ont du se faire opérer ou ce n'était plus à la mode de chanter avec le nez.
Prochain disque, ce sera une cassette et on reviendra un peu dans nos contrées? D'ailleurs si vous avez des suggestions à propos de groupes français de new york hardcore?

ALL FOR ONE A new way of expression Ep 89 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure + insert recto/verso = 34,5MB)

dimanche 11 septembre 2011

SPEAK SEVEN ONE FOUR The scum also rises Ep 99 (Revelation)



Allez courage! On termine notre série sur le youth crew mature avec ce disque de Speak 714. J'aurais pu choisir le premier disque Knee deep in guilt, parce que ça c'est vraiment un disque de vieux briscards. T'imagines, Joe Foster à la guitare et le vieux Dan au chant! Franchement, ça pouvait pas être mauvais, sauf que ça sonne trop comme si Ignite avait eu pour chanteur celui de No for an answer/411. Je trouve que ce Ep est beaucoup plus original et bien mieux que ce que Danny a ensuite fait avec John henry holiday.
A propos de ce bon vieux Dan O'Mahony, j'ai jamais bien compris pourquoi il avait été ostracisé à un moment. J'ai vaguement entendu parlé de cette histoire mais j'ai jamais rien lu là dessus. Dites moi ce qui c'est passé si vous le savez. Qu'est ce qu'il a fait ce vieux saligot? Il buvait du pinard en douce? Ou alors il mangeait au McDo tous les midis? Ou pire encore, il est gay? Allez vous gênez pas, un peu de ragot ça peut pas faire de mal. De temps en temps, il faut se lâcher. Qu'est ce qu'il a fait de si répréhensible le gros Dan alors?
Et joyeux 11 septembre!!!

SPEAK 714 The scum also rises Ep 99 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 19,5MB)

jeudi 8 septembre 2011

AGAINST ALL HOPE Dry wall Ep 94 (New direction)



Quand je parle de youth crew mature, ça n'a rien à voir avec certaines préférences sexuelles et en fin de compte, c'est difficile de parler de maturité à propos de ce 2eme Ep de Against all hope puisque 4 ans séparent ce Dry wall du Breaking through. Et pourtant tout y est pour qu'on puisse parler de youth crew mature. Alors que le premier était tout juste bof!, celui a tout pour lui. Un son excellent pour pas dire parfait, un chanteur donnant à la fois dans la rage et la mélodie, un batteur exceptionnel, des riffs et des morceaux super bien gaulés. Quatre ans qu'ils leur à fallu pour devenir mature. Mais c'est un peu comme ça que ça se passe chez les américains, tout va très vite et ensuite on entend plus parler d'eux! Sauf si on cherche un peu puisque certains ont ensuite joué dans Pavers, vous savez le groupe avec Scott Reynolds le chanteur de All! Si c'est pas mature ça!

AGAINST ALL HOPE Dry wall Ep 94 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 22,5MB)

dimanche 4 septembre 2011

BLACK MARKET BABY Nothing lasts forever 10" 91 (World greatest)



J'avais pas vraiment prévu de parler de ce disque, enfin si, à l'origine de ma série sur les pirates de démos, je m'étais dit que j'allais parler de ce 10 pouces de Black market baby. Et puis j'ai commencé à le numériser et je me suis rendu compte que non seulement, mon vinyle était plus qu'usé mais qu'en plus la qualité de l'enregistrement ou tout du moins de la reproduction de l'enregistrement, laissait beaucoup à désirer. J'aurais du me fier à ce que disaient les mecs de BMB sur leur site, les morceaux ne tournent pas à la bonne vitesse, soit c'est trop vite, soit c'est trop lent, et que le son d'une manière générale est horrible. Je suis bien d'accord, mais à ce moment là pourquoi les gaziers de BMB n'ont pas intégré les morceaux bonus de ce pirate dans leur réédition récente sur Dr Strange à partir de leurs propres sources? C'est un peu n'importe quoi cette discographie, elle est à peine mieux que celle sortie sur Bitzcore. Elle est peut être même pas mieux d'ailleurs... C'est difficile de savoir si elle est exhaustive (bin non de toutes façons!). La liste des morceaux n'est pas respectée. Ca commence plutôt bien avec le premier 7", ça enchaine avec ce qui aurait du être le 2eme 7", mais l'album Senseless offerings s'éparpille dans tous les sens et visiblement il manque des morceaux. Pourquoi n'ont ils pas mis cet album en entier? Alors de là à savoir pourquoi, il n'y a pas de morceau de ce soi-disant 2eme album (qui aurait été enregistré en quelle année?)? Tout à fait le genre de discographie que je trouve complètement naze! Ça c'est sûr, pour mettre une photo de McKaye sur le recto pour dire "vous avez vu McKaye venait à nos concerts et chantait sur nos morceaux" ça se pose là, mais pour nous proposer une discographie sérieuse... Peut être qu'ils en sortiront une autre d'ici 10 ans ou 20 ans qui sera encore différente des 2 autres? Ça aussi, c'est le genre de démarche qui me plaît énormément! Enfin j'arrête parce que ça m'énerve!
Donc j'avais pas vraiment prévu de vous parler de ce 10 pouces mais en même temps, je sais pas trop par quoi continuer après cette série sur les démos piratées.
On m'a suggéré de faire une série sur les groupes français de NYHC. J'avoue que l'idée me plaît assez. D'un autre coté j'avais prévu d'en faire une sur les groupes NYHC, les vrais. Alors je me suis dit pourquoi pas alterner les 2 séries? Sauf que j'ai pas encore fini ma série sur les groupes youth crew mature... En même temps, c'est pas le succès qu'elle a celle là... Mais ça fait rien, je la finirai quand même. Deux petits disques, une semaine, c'est pas grand chose, et après promis, on fera dans le viril, le gaulois et celui d'outre atlantique. Tout compte fait, j'aurais très bien pu me passer de ce 10 pouces de BMB, surtout que comme je vous l'ai dit mon vinyle est bien usé et je me suis pas cassé la tête plus que ça pour enlever les craquements. Mais au cas où ça vous conviendrait pas, vous pouvez toujours aller faire un tour chez... Y'a rien, y'a qu'ici, désolé!

BLACK MARKET BABY Nothing lasts forever 10" 91 (14 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 74MB)



Libellés