mercredi 28 mars 2012

WYLSPER J'ai une thrash sur mon maillot de core 1st démo 198x + J'irai thrasher sur vos tombes 2nd démo 1988 (DIY)



Il serait peut être temps que je vous propose quelques disques qu'on m'avait demandé pendant la semaine de la requête. Ça fait tout de même 2 mois. En même temps, il y en avait beaucoup dans le tas pour lesquels je pouvais pas grand chose et l'air de rien, j'ai déjà proposé pas mal de disques que vous m'aviez demandé. Donc, il ne devrait pas en rester beaucoup, à moins que vous m'en demandiez d'autres, ce que vous pouvez faire à tous moments.
Le mieux pour vous parler de Wylsper, ça aurait été de retrouver une interview sur un vieux zine pour en savoir un peu plus mais j'ai pas vraiment eu le temps de chercher. Si on résume ce qu'on sait sur Wylsper, on peut dire que c'était un duo de Reims, qu'ils ont sorti 2 démos et participé à la compile 1984 the third, que Xavier l'un des membres a également fait Raw et qu'il été aussi le principal rédacteur du fanzine God save the noise. D'ailleurs, j'en ai retrouvé un de ces fanzines, le numéro 2. Je l'ai survolé et j'ai vu que Xavier avait critiqué la deuxième démo de Wylsper, J'irai thrasher sur vos tombes. On est jamais mieux servi que soi même. En dehors du fait de trouver ce procédé un peu étrange, ça nous apprend 2 choses, la première que cette démo a été enregistrée dans un studio (ah ouais?) et qu'elle date sans doute de 88 (comme le fanzine). Mais pour ce qui est de la première démo J'ai une thrash sur mon maillot de core, j'ai aucune idée de quand elle peut dater, par contre je peux affirmer sans prendre de risque qu'elle a certainement pas été enregistrée dans un studio.
Dans l'article de Raw, je me demandais si Xavier Pinto dit l'Animal n'avait pas fait parti de Submerge mais en fin de compte, je me demande si ça serait pas l'autre membre de Wylsper, Buch' qui aurait été batteur de submerge?
Et si vous trouvez que le son est pas génial, vous pouvez toujours allé voir sur le site Reims musique, ça sera pas mieux.

WYLSPER J'irai thrasher sur vos tombes + J'ai une thrash sur mon maillot de core Démos 198X (14 mp3 en 320kbps + pochettes = 42,5MB)

dimanche 25 mars 2012

ANGRY RED PLANET Give 'em enough dope... Lp 89 (Angry red/Double A)

<span class=


Ça fait un peu plus de 4 ans que je connais Angry red planet et ça y est, j'ai déjà parlé de tout ce qu'ils avaient sorti en vinyle, à part quelques compilations. On pourra dire que ce groupe a fait partie de la bande son de mon insignifiante vie ces dernières années. Dés que j'achetais un "nouveau" disque d'eux, je l'écoutais jusqu'à en connaître la moindre note. Je sais, on pourrait penser que j'exagère ce qui serait tout à fait vrai, mais le fait est que j'ai vraiment beaucoup écouté l'album Little pigs, little pigs, je l'ai même acheté 2 fois, c'est dire... Pour être franc, je l'ai commandé une première fois, la commande s'est perdue, et quand je l'attendais plus elle est arrivée mais entre temps, j'avais déjà racheté ce disque. Ça explique pourquoi je l'ai deux fois. Ça sert pas à grand chose d'avoir 2 fois le même disque, c'est pour ça que vous pourrez le trouver à la section échange.
Si j'aime beaucoup le premier Lp de'Angry red planet, je suis un plus mitigé sur celui là. Bon, ça a suivi l'évolution déjà entamé sur l'album, c'est à dire que ça fusionne pas mal. C'est pas les Red hot non plus mais c'est quand même pas mal funky sur la face A. Sur la face B, c'est différent, c'est un live qui reprend surtout des morceaux des Eps avec quelques inédits. Le son est pas exceptionnel mais j'ai tellement pris plaisir à écouter tous les autres disques que ce live passe tout seul.
J'espère que vous vous êtes fait à l'idée qu'on ne reparlera plus jamais d'Angry red planet sur PNMT, à moins qu'un jour béni, je mette la main sur la démo Give me a shovel de 88 (la période la plus funky?), ou mieux encore, sur toutes les démos qu'ils ont sorti + quelques lives. On peut toujours rêver et si de votre coté vous pouvez nous aider à passer du rêve à la réalité, toutes les contributions sont les bienvenues!

ANGRY RED PLANET Give 'em enough dope... Lp 89 (16 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 89MB)

samedi 24 mars 2012

SOON Please accelerate Cd 03 (Funtime)



Chaque fois que j'écoute cet album, je me dis que c'est pas possible que le monde entier soit passer à coté de Soon. Peut être pas tant que ça en fait... J'en sais rien, pour moi ce groupe était totalement obscure et puis je me suis rendu compte qu'on trouvait quelques chroniques sur l'internet qui étaient assez positives et que même, il y avait un deuxième album. Peut être qu'après tout Soon a eu sa petite heure de gloire et sincèrement si c'est le cas c'était entièrement justifié. Vous remarquerez que je sais rien de Soon, alors quand je sais rien, je ferme ma gueule!

SOON Please accelerate Cd 03 (8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 77,5MB)

jeudi 22 mars 2012

TOZIBABE Ep 86 (Bootleg)




Je trouve que le son de ce pirate est tout pourri. Je sais pas comment est l'original mais celui ci est pas génial je trouve... Ça vient sûrement de la qualité d'enregistrement parce que franchement enregistrer pour un groupe yougoslave au milieu des années 80 c'était certainement pas évident. Peut être pas pire qu'en france me direz vous où on avait plus de matos mais où les mecs (je dis les mecs parce que je crois qu'il y avait réellement que des mecs) ne savaient pas s'en servir. Bon, c'est le problème aussi des pirates, on peut toujours se demander quel est la source sonore qui a permis de presser le disque? Peut être les mp3 qu'on trouve sur le site Good bad music? Tiens là, on peut comparer la qualité de son parce que ça doit être tiré de l'original sauf qu'en plus Erich doit utiliser de matos autrement plus performant que le mien. Alors t'imagines si le disque a été pressé à partir de ses mp3, que le pressage est de qualité moyenne et qu'en plus de ça c'est rippé par moi, on peut pas s'étonner que le son sature un peu. Faut espérer qu'un jour, il y aura pas un pirateur que se servira de mes mp3 pour faire un autre pirate de ce Ep de Tozibabe.
Et si on parlait un peu d'elles. Bin oui, j'ai bien dit elles. Non, seulement elles venaient d'un pays qui était pas loin de faire partie du tiers monde, mais en plus de ça, c'était un groupe de filles. Ça devait pas être facile! Je dis ça, j'en sais rien, je sais pas quel était la situation de la femme en Yougoslavie dans les années 80. Après tout, c'était un pays communiste et peut être qu'il y régnait une certaine égalité? Toujours est il qu'un groupe hardcore exclusivement féminin en Yougoslavie ou ailleurs, c'est suffisamment rare pour être remarquable et c'est ça qui est bien dommage aussi.
En tous cas les demoiselles se sont faites remarquer sur la compile Hardcore Ljubljana et en France sur 1984 the third avec un morceau de ce Ep. Qu'ont elles fait après, ça je ne saurais vous dire....

TOZIBABE Ep 86 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 21,5MB)

dimanche 18 mars 2012

FEED YOUR HEAD / HEX Nothing ventured nothing gained Ep 87 (W.O.W.)



Plus que 2 semaine avant le fameux concert de Leatherface. Je devrais dire avant les fameux concerts puisqu'à la fin du mois, les parigots et les stéphanois auront chacun droit à la visite du gang du vieux Frankie. Les parigots! Les stéphanois! Et ma gueule, parce que c'est hors de question que je loupe ce concert. J'en loupe déjà trop ces temps là, j'en ai marre, je suis en manque! Dire qu'avant, j'hésitais pas une seconde, si on entendait parler d'un groupe que on connaissait vaguement, on faisait une bagnole et qu'importait si le lendemain on bossait ou si on devait dormir dans la tire. Mais maintenant que je suis un vieux con, plus question d'aller à un concert en semaine si je bosse le lendemain. Il y a rien de tel pour que je sois un zombie pendant 5 jours. Et encore, avec qui y aller? Je connais quasiment plus personne qui va aux concerts. Si! Quelques potes quand même, mais pour les concerts qui m'intéressent vraiment, il y en a pas. Et puis souvent je m'emmerde aux concerts des groupes que j'aime moyennement. Alors, c'est pour ça, ce concert de Leatherface à Sainté, je vais pas le louper. Je dis ça, et puis peut être qu'au dernier moment, je me dirais merde, fait chier, plus de thunes, fatigué, trop vieux...
Et ce disque alors, quel rapport avec Leatherface? Et bien, toujours ce bon vieux Lainey, batteur originel de Leatherface mais aussi d'HDQ dont on retrouve le chanteur ici à la gratte. Et peut être même que le bassiste est le guitariste d'HDQ/Leatherface, mais c'est difficile de se fier qu'à un prénom, Dickie, c'est peut être courant en plus? Donc, on retrouve tout ce beau monde dans Hex. Mais malgré ça, j'ai une très nette préférence pour Feed your head. Je trouve que sur ces 2 morceaux, on frise le génie. C'est tout à fait dans le genre du morceau qu'on trouve sur la compile A vile peace, du punk avec une voix rauque bien mélodique, si tu vois ce que je veux dire. Et c'est dommage qu'ils n'aient pas continué dans cette voie là avec les 2 albums qui ont suivi. C'est pas si mal mais c'est beaucoup plus (trop) soft.
Et pour en revenir à Hex, je pense que le groupe a du splitter peu de temps après ce disque, de toutes façons les membres avaient d'autres choses à faire et nous pour le coup, on est pas perdants.

Lien
FEED YOUR HEAD / HEX Split Ep 87 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 33MB)

HITCH Out of the light, into the fire... Cd 99 (Delboy/FBWL)



J'ai bien envie de vous parler de la belgique. Non, s'il vous plait, ne riez pas au fond! Je sais, en france on a grandi en pensant que le pays de la frite était peuplé par des demeurés. C'est sûrement de la faute des blagues carambar ou autres. En tous cas, c'est un peu avec cet a priori, que je suis allé la première fois en belgique à un concert. J'avais beau avoir acheté quantité de disques chez Nabate ou Pyrrhus, lu quelques fanzines, écouté des merveilles comme Zyklome A, je continuais à penser que tous les belges finissaient leur phrase par une fois. En fait c'est Michel Leeb qui a fait beaucoup de mal... Et une des premières fois que je suis allé à Ypres au Vort n vis, j'ai compris que la belgique, c'était un pays autrement plus rock'n'roll que la france (je vous charrie, je l'avais compris bien avant). Et j'ai appris aussi que là bas il avait développé une culture assez insolite du monument aux morts et des cimetières militaires. Parait qu'il y a même des gens qui y vont que pour ça.
Mais nous on se contentera de parler de groupes belges qualifiés d'emo, post hardcore, math rock, noise ou tout ce que ce que tu veux ou tout ce qu'on trouve habituellement sur JoliCoeur. Et on va commencer par Hitch. Je pensais pas que ce groupe avait sorti autant de disques. Je vous dit ça et je vous ai quasiment tout dit. Tu vois moi je pensais que Hitch était un groupe ayant débuté dans la scène hardcore belge affilié sXe et h8000 (je dis pas ça innocemment, leurs premiers disques sont sortis sur Machination, label plutôt orienté sXe et ils ont aussi participé à une compile sur Genet records qui porte le nom de H8000 hardcore compilation, c'est tout dire) et qui avait ensuite sorti un disque plus travaillé et c'est tout. Mais que nenni, Hitch a été plutôt productif et je connais que les 2 premiers disques. Quelqu'un connaitrait ceux qui suivent?

HITCH Out of the light, into the fire Cd 99 (12 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 1117,5MB)

mercredi 14 mars 2012

POWERTRIP cd 93 (Smash it up)



Ah Brest!!!! Brest et son architecture néo romantique, ses champs de tulipes, ses calanques, son pont suspendu, son mini golf, son musée du sabot, ses prostituées arpentant le vieux port, ses bistrots et sa scène punk légendaire! Ça pour l'instant! Elle est légendaire sur PNMT la scène punk de Brest! Je parle pas seulement de la fameuse démo de Criminals damage mais aussi d'éventuels enregistrements de Barykad, HLM, Robert et les enfants sauvages, Virus ou Fernand l'éclair. A part en évoquer les noms pour la plupart, on en connaît rien du tout. Sans votre aide, moi je peux rien faire, je peux juste parler de ceux que je connais dont ce disque de Powertrip dont je pourrais même pas affirmer qu'ils fussent de Brest. il y a des grandes chances quand même puisqu'on retrouve Bichon d'Al kapott et que le contact du groupe est à Brest, mais à part ça, je pourrais pas vous en dire grand chose... Encore une fois, sans votre aide, je suis perdu.
Et pour ceux aisselles qui désireraient savoir ce que ça donne avant de télécharger, il suffit que je vous dise qu'on est au début des années 80, les punks français découvrent le métal et les gros labels indépendants, en l'occurrence New rose via son sous label Smash it up s'intéressent de près à la scène hardcore. Le résultat est ce qu'il est et on peut pas vraiment dire que certains groupes aient marqué les esprits. Il serait peut être temps de les remettre au gout du jour?

POWERTRIP cd 93 (9 mp3 en320kbps + pochette + livret 8 pages = 94MB)

dimanche 11 mars 2012

SYMPHONIE URBAINE / PARIS VIOLENCE Violence urbaine split Ep 98 (Fraktion provisoire / Islika)



Un commentateur anonyme me faisait justement remarquer il y a peu de temps que je vous avais promis une série sur les eps de groupes français et que pour l'instant je parlais de tout sauf de ça. Je vous avais promis aussi une série sur la scène de Brest, mais alors là, malgré mes appels à l'aide, je me vois difficilement aligner 3 disques de suite à part les grands classiques bien sûr. Alors personne ne l'a cette démo de Criminals damage? Et personne ne veut me parler de Paco et de sa honteuse conversion voir de son éventuelle bienheureuse reconversion? En attendant de pouvoir nous satisfaire avec quelques vieilleries aussi rares que convoitées, je vais peut être quand même pouvoir aborder la scène brestoise mais ce, qu'avec des groupes plus récents.
Symphonie urbaine sont Brestois donc ou presque, mais je vais plutôt vous parler de Paris violence. En fait ce "groupe" m'a l'air d'être un véritable ovni. A l'époque de la sortie de ce disque, il y avait pas mal de ragots qui tournaient sur Paris violence. On disait par exemple que c'était pas un groupe mais un mec qui faisait tout tout seul. Qu'il s'était plus ou moins inventé un passé de vieux punk parisien alors qu'il avait pas 20 ans et qu'il était d'Aix en provence. Que les types qui soit disant faisaient partie du groupe au verso de la pochette sont un de ses cousins et son père (superbe moustache!) à qui il avait prêté un bomber et un Fred Perry (surement un fan de tennis) pour les besoins de la photo. Bref, en langage populaire, un mec comme ça ça porte un nom, ça s'appelle un branleur ou un bouffon selon les régions. Et moi, j'avais bien envie de savoir quel genre de musique ça faisait un bouffon. Et bien, pas si mal... En tous cas bien mieux que beaucoup d'autres groupes punks français de l'époque. Bien sûr il n'y avait rien de nouveau, c'était juste du punk à la française chanté en français mais le tout était abordé de façon très personnelle.
Il y a une chose qui m'étonne, c'est que j'ai l'impression que les punks et les skins français, ça les dérange pas d'écouter de la musique de branleur vu le prix auquel peuvent se vendre et s'acheter les disques de Paris violence. Bien sûr on peut douter, on doit même douter du bien-fondé des ragots dont Flavien a été la cible mais comme on dit "cul qui gratte, doigts qui puent". Je ne sais pas si c'est le dicton le plus approprié mais c'est celui qui m'est venu en tête. Et puis si c'est vrai ce qui se racontait sur le groupe, on peut aussi mettre ça sur le compte de la jeunesse. Quoiqu'il en soit, ce groupe ou ce non groupe, j'y crois pas beaucoup, ne serait ce que parce que je l'ai jamais vu en concert. Je les ai même jamais vu annoncé nulle part. Quelqu'un les a déjà vu en concert? Et quand je vois des pochettes comme Rivages de la tristesse avec une meuf à poil, j'ai du mal à accorder du crédit à ce groupe. Je sais pas, ça ne se fait pas de mettre une femme nue sur une pochette d'un disque punk.... Autant pour vendre du parfum ou des yaourts allégés, je dis pas c'est tout à fait envisageable, mais un disque punk ça me parait un peu déplacé, à part pour les Dwarves bien sûr. En gros, je crois qu'on peut dire que Paris violence est un groupe assez inclassable et pour ça, c'est respectable. Après, ces histoires sur la mythomanie du chanteur, j'aimerai en savoir plus avant d'avoir un avis tranché. Tu me diras maintenant que j'ai tout balancé, ça me parait un peu superflu. Et puis l'air de rien, ça parle de Flav sur internet et c'est pas vraiment flatteur.
Revenons à Symphonie urbaine. Quand j'ai réécouté ce disque en le numérisant, je me suis dit merde, c'est quand même très poujadiste comme texte celui sur la DDE, et puis en fait quand je l'ai lu, je l'ai trouvé bien drôle. Ça m'a rappelé un peu ce que me disait ma grand mère quand j'étais merdeux et qui n'a pas manqué de se réaliser aussi. Du coup, ça m'a rendu le groupe beaucoup plus sympathique. Des losers qui correspondent bien à l'image que je me fais du punk.

PARIS VIOLENCE / SYMPHONIE URBAINE split Ep 98
(4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = insert + flyer = 27MB)

samedi 10 mars 2012

SUPINE TO SIT Break out your incicator Cd 03 (Lovitt)



Wilkos me disait qu'après ma petite série sur les disques de Rye coalition, j'allais à nouveau ne plus savoir quoi vous proposer, mais pas du tout lui répondis-je, rappelle toi, tu m'avais aussi demandé cet album de Supine to sit.
Pour ce qui était de savoir ce que j'allais vous proposer, ça posait pas de problèmes, mais par contre pour trouver ce que j'allais en dire... A part que Supine to sit a été formé par des anciens Maximillian colby et Sleepytime trio. Et puis voilà, c'est tout ce qu'il voulait après tout Wilkos que je propose cet album avec un encodage correct. C'est maintenant chose faite. Passons à autre chose! Et pour une description de ce disque, direction STNT.

SUPINE TO SIT Break out your indicator Cd 03
(8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 69MB)

mardi 6 mars 2012

FATTY JONES Cd 99 (Motherstoat)



Il m'aura pas fallu longtemps entre le moment où on a parlé de ce mini Cd de Fatty jones et le jour, c'est à dire aujourd'hui où je vous le propose en téléchargement gratuit de qualité supérieur sur Pay No More Than. Comme si j'attendais que ça d'en parler. Faut dire que tout ce qui peut concerner Leatherface.... Il y a pas qu'eux, je fais pas non plus une fixation sur ce groupe. Je suis pas comme ce type dont on m'a parlé l'autre jour et qui n'achète que des disques de Led Zep, et pas en petite quantité, puisqu'apparement le facteur lui en apporterait quasiment un paquet tous les jours. Déjà par rapport à Leatherface, je pense que ça soit possible. Il y a pas autant de disques qui sont sorti et à part un ou deux, il doit pas m'en manquer beaucoup. Mais qu'est ce que je donnerai pas pour les avoir?
Fatty jones, même si c'est affilié à Leatherface par le guitariste Dickie Hammond, ça a plus à voir en fait avec HDQ dont on retrouve ici le chanteur Golly. Musicalement même, c'est très proche d'HDQ. Pas trop de la dernière période un peu trop pop à mon gout, ni de la première beaucoup plus roots, mais plutôt de la période intermédiaire, celle où HDQ excellait et dont pas mal de groupe anglais ont repris la formule. Par rapport à l'album qu'ils ont sorti l'année suivante sous le nom de The jones, je trouve que ce maxi est beaucoup plus digeste. J'ai toujours trouvé que sur l'album la production était trop léchée et que le chanteur la ramenait trop. Ca donne un résultat insupportable à la longue.
Parmi les disque de la famille Leatherface qu'il me manque, il y a le Ep de Stokoe qu'on doit surement pouvoir rapprocher de Fatty jones puisqu'encore une fois, on y retrouve le guitariste et le chanteur d'HDQ. Bizarrement ce disque est sorti un an avant The jones et le groupe s'est reformé 10 ans après mais avec une chanteuse. Le résultat est plus qu'intéressant.
Petite question que je me posais, qui est ce gros Jones? D'après la pochette du disque, il y aurait pas un rapport avec l'un des guitaristes de Kraut?

FATTY JONES Cd 99 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 21,7MB)

dimanche 4 mars 2012

RYE COALITION Teen-age dance session Ep 94 (Troubleman unlimited)



Deux fois on m'a demandé Rye coalition, c'est donc logique que je vous en propose 2 disques, les 2 premiers eps. Entre nous c'est ce qu'ils ont fait de mieux avec le split avec Maximillian colby et le split avec Karp que j'ai malheureusement pas. Sinon, tout ce que le groupe a fait à ses débuts, vous pouvez le choper sur Pukekos, le premier Lp est sur Shiny grey monotone, le deuxième sur Shadow grounds (je confirme au mec du blog, il n'y a que ce qu'ils ont fait au début qui mérite d'être écouté), le troisième sur mediamescouillesenfeu et le quatrième, on le trouve nulle part mais franchement, on perd rien. Ce qui fait vous pouvez télécharger l'intégralité de Rye coalition en ayant la certitude qu'on en reparlera plus jamais ici.

RYE AND THE COALITION Teen-age dance session Ep 94 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 17MB)

Libellés