dimanche 29 avril 2012

KREMLIN KORPS Moscow's revenge Ep 84 (Speed of sound)



L'autre jour un pote me disait, vous les vieux vous avez toujours tendance a considérer que c'était mieux avant. Eh oui faut pas rêver, ça devait bien m'arriver, moi qui ai toujours pensé que j'étais à la pointe de ce qui ce faisait au niveau musical, je suis devenu un vieux con sans m'en être rendu compte. Si seulement les groupes de maintenant essayaient de créer quelque chose d'original plutôt que de repomper ce qui s'est fait il y a 30 ans! Ouais, c'est de leur faute! Je dirais pas que c'était mieux avant moi, mais plus simplement que c'est pas mieux maintenant.  Et puis je crois qu'il y a eu méprise, le but de ce blog n'est pas de dire "regardez bande de jeunes cons (là je m'adresse aux jeunes, biens que ça soit sûrement plus des vieux qui viennent trainer leurs docs usées par ici), la musique que vous écoutez, elle se faisait déjà avant et ceux que vous idolâtrez ne sont que des copieurs, écoutez plutôt ça, ce sont eux qui sont les originaux". Non, ce serait ridicule, je suis plutôt là pour que certaines choses ne s'oublient pas et parce qu'elles ont fait partie de l'évolution du punk. Après ça m'empêchera pas de penser que tant qu'à écouter un style de musique qui me plait autant que ça soit les originaux. Surtout qu'il y a matière même si c'est pas toujours facile d'accès surtout si comme moi, on préfère écouter un vinyle plutôt que du mp3. Si on prends par exemple ce Ep de Kremlin korps, je vais vous dire ça fait un moment que je le cherchais. Et j'ai enfin pu mettre la main dessus à un prix raisonnable... Enfin raisonnable, pour un cadeau de Noel ça reste tout à fait convenable pour quelqu'un de pauvre comme moi. C'est sûr que la pochette a vécu déjà mais bon, une pochette poster comme celle là avec un format un plus grand que d'habitude, ça résiste mal au temps. Et puis ce qui compte, c'est ce qu'il y a de gravé sur le vinyle et moi Kremlin  kops j'adore. Bon on a pas à faire au groupe hardcore du début des années 80 le plus révolutionnaire mais c'est pas si basique que ça et à moi ça me plait et puis le fait que ça soit une fille qui chante, j'avoue que ça me rend tout chose.
Si j'en crois ce que j'ai pu lire sur internet, Kremlin korps se serait formé en 83 et aurait splitté en 84. Après ça, certains membres auraient formé Homo picnic. Et à part ce Ep aucune autre trace vinylique. Si vous supportez le son live, vous pouvez en trouver un sur Noise addiction avec quelques autres lives et démos assez intéressantes pour qui s'intéresse au vrai son du vrai hardcore.

KREMLIN KORPS Moscow's revenge Ep 84 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso =




vendredi 27 avril 2012

CORNFLAMES The farewell drive Cd 03 (Funtime)



Plus d'un mois que j'ai rien posté sur JoliCoeur.... J'espère que vous me pardonnerez mais j'étais en vacances. Pour être franc je suis parti 3 jours et c'est pas l'éloignement qui aurait pu faire que je néglige mon emo blog, étant donné que j'étais à peine à 50 bornes de chez moi et que de toutes façons, toutes les fois que je suis parti ça m'a pas empêché de remplir mes obligations de blogueur, bien au contraire! Non, j'ai oublié, c'est tout. La dernière fois que je suis venu ici, je me suis retrouvé avec ce 2ème album de Cornflames et je savais vraiment pas quoi en dire.... Ça vient pas du groupe en particulier, ça vient du style. C'est comme ça, autant le punk hardcore m'inspire, autant l'emo me laisse sans voix (et c'est pas à vous que je vais l'apprendre). Je me suis donc retrouvé confronté au syndrome de la page blanche tellement redoutée par les blogueurs (et complètement assumé par une partie d'entre eux) et j'ai jeté l'éponge. Je me suis dit, laisse tomber pour l'instant, vaut mieux rien dire que... rien dire et tu reviendras quand tu le sentiras. Le fait est que je ne sentais plus rien, à part un sentiment de libération et l'emoblog était bien le dernier de mes soucis! Jusqu'à ce qu'un commentateur me rappelle à l'ordre. Putain, qu'est ce que ça serait bien si je pouvais faire un blog et que personne ne vienne me laisser des commentaires la plupart du temps complètement hors de propos. Un blog que je ferais que pour moi et que personne ne lirait! On peut toujours rêver!
En attendant, je sais toujours pas quoi dire sur Cornflames, à part qu'on est encore dans la série des groupes  belges mais que le groupe aurait très bien pu habiter du coté de Gainesville (je trouve qu'il y a un gros coté Hot water dans leur période la plus pop, sans la double voix de bûcheron, mais avec quand même une voix éraillée et plusieurs chants) ou de Washington (parce quoiqu'on en dise, ça restera toujours la capitale de l'emo). Ça donne le ton mais ça m'aide pas beaucoup à poursuivre cet article. Alors je vais arrêter, c'est tout, je peux pas lutter et je reviendrai quand je serai de nouveau inspiré. C'est à dire quand? Je pourrais pas vous le dire. Mais je reviendrai, ne vous en faites pas. Peut être juste que ça sera pas de manière régulière. On verra...

CORNFLAMES The farewell drive Cd 03 (8 mp3 en 320kbps + livret 8 pages = 65MB)

           

mardi 24 avril 2012

FRONT LINE Basic training - Unreleased 1982 Ep (Beach impediment)



























C'est pas vraiment un disque qu'on m'a réclamé, c'est juste qu'on en a parlé dans les commentaires de je ne sais plus quel post et que ça m'a donné fortement envie d'en parler. Je pense que ça plaira à quelques uns et moi je suis tranquille pour un post sans effort, j'ai juste à vous renvoyer sur la page de Front line sur Killed from the heart et vous en savez autant que moi. Bon, c'est sûr faut entraver l'angliche mais c'est on ne peut plus simple. Si vous insistez je peux vous faire un résumé, genre il  le groupe s'est formé en 82, s'est séparé en 82 et a sorti 2 démos en 82, tout ça entre mars et novembre. Ensuite le groupe change de nom en Bone saw et God's will dont on aura sûrement l'occasion de reparler parce qu'on y trouve l'un des plus beaux spécimens de punk à moustaches ayant existé.
Ce Ep est apparemment l'enregistrement de ce qui aurait du être un Ep qui n'est jamais sorti étant donné que le groupe s'est séparé entre temps. Avant ça, ils avaient sorti une démo dont on peut télécharger l'intégralité ici (remerciez Laurent, parce que moi, j'aurais jamais eu l'idée de la chercher sur le net cette démo).
Ce que je trouve bizarre c'est que le groupe, le temps qu'il s'appelait Bone saw n'a rien sorti du tout. Merde, de novembre 1982 à mai 1983, ça donnait largement le temps de sortir un album ou deux et de participer à quelques compiles cassettes. Mais non rien et après tout c'est pas très grave, on se consolera avec les enregistrements de Front line et God's will et si j'arrive à les retrouver, les fameuses compiles Tarentula on my cock et Master tape Vol 2.
Dernier petit détail, ne pas confondre ce Front line là avec l'autre Front line celui de californie qui a également sorti un excellent maxi, Outside your window certes beaucoup plus punk (on sent nettement l'influence de Washington DC pour les Front line de Norfolk, faut dire y'a quoi, 200 bornes....) et mélodique (plus californien quoi!) mais tout aussi intéressant.

FRONT LINE Basic training Ep 2011 (10 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso + sticker = 25MB)

dimanche 22 avril 2012

V/A Rare punque français 77-83 Lp 97 (Killed by death)





Vous avez remarqué que cet article n'est pas disposé comme l'étaient les autres avant? Bin oui, d'habitute la pochette et les inserts étaient gentiment alignés en bas tandis que là c'est sur le coté. Ne me félicitez pas pour cette mise en page pleine d'audace, j'y suis pour rien. Blogger a décidé sans m'avertir de changer le... je sais même pas comment ça s'appelle, enfin le truc sur lequel je bosse pour publier mes articles. Ca me convenait bien avant, c'était simple et c'était pratique mais seulement ça a changé et comme toutes les fois que quelque chose change sur ce putain d'internet, c'est en moins bien. Enfin moi je trouve! J'ai passé au moins 10 minutes à essayer de voir comment ça fonctionnait cette merde, et j'ai laissé tomber. Tant pis, ça sera comme ça maintenant! C'est pas génial parce que je peux pas vraiment faire ce que je veux ou alors faudrait que j'aille tripoter dans les entrailles de l'htlm mais à ce moment là, autant faire un site et non pas rester sur un blog où je contrôle rien et ça m'énerve... Pourquoi pas après tout, mais bonjour le taf!
Autre changement notable sur PNMT, mon système de numérisation. Avant je passais directement par la carte son de l'ordi, maintenant, j'ai acheté une platine de salon graveur de cd . Normalement, je dis bien normalement le son devrait être beaucoup mieux. Moi perso, je fais pas la différence vu que je suis sourd comme un batteur onaniste et depuis tout le temps que je vous proposais des trucs, je savais même pas comment ça sonnait. En dessous de 5000hz, j'entends plus rien du tout et au dessus de 6000 c'est pas mieux. Alors est ce qu'il y aura du changement avec ce nouveau materiel, j'en ai aucune idée mais j'espère que ça vous conviendra.
Cette compile m'a été demandé par Anonyme qui est décidément très présent dans les commentaires de PNMT. Il voulait la compile Rare punque français 77-83 en wav. Sur le moment j'ai dis oui et je sais pas pourquoi, maintenant j'éprouve des remords à vous proposer ce disque en qualité optimale. On sait pas, des fois que ça tombe entre de mauvaises mains qui auraient l'idée d'en faire un pirate? Tu me diras, c'est toujours mieux que de faire un pirate à partir de mp3 mais bon... C'est pour ça, je vais pas trahir la promesse que j'ai faite à Anonyme mais je préfère qu'il me contacte par mail (section disque à vendre ou à échanger)et je lui enverrai les liens adéquats. C'est valable pour tous les anonymes.
Cette compile est un peu la référence du punk français dit KBD et on a déjà eu l'occasion de parler de certains de ces disques ici.. Et je me dit à la réécoute de ce skeud qu'en fait en ce qui me concerne j'ai un peu fait le tour des groupes punk français 77. Il y a quelques groupes que j'aime bien sur cette compile, il y en a d'autres que j'aurais bien vu dessus et qui n'y sont pas mais faut quand même que je me rende à l'évidence, le punk originel, c'est pas mon créneau! Je préfère nettement la génération d'après, celle du punk prolo chanté en français. Celle qui m'a séduit en fait et dont certains groupes sur cette compile font un peu la transition.
Il y a une chose que j'arrive pas à comprendre, c'est qu'est ce que fait Factory sur ce disque? J'ai beau écouter je trouve rien de punk là dedans. Mais c'est qu'avec toutes les fréquences qu'il me manque, je suis pas le mieux placé pour juger. Petit détail amusant, pour le concepteur de la compile, le chanteur de Spurts est une chanteuse. A part ça, toutes les infos sont dans l'insert et moi je me dis, à quand le volume 2? On a un peu l'impression avec cette compile que le concepteur s'est presque senti obligé de faire un truc sur la scène française, qu'il a raclé les fonds de tiroir et qu'ils considèrent que sa mission est accompli. Mais pas du tout Coco, il y a encore matière à faire! Après, qui ce genre de compile ça peut intéresser maintenant que tout ou presque tout est disponible sur internet?

V/A Rare punque français 77-83 Killed by death 200 Lp 97 (21 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert =106MB)

jeudi 19 avril 2012

V/A Best of Pay No More Than



Et au fait, je vous ai pas dit, j'ai été interviewé dans Rotten egs. C'est un peu la consécration je dirais... J'exagère, je voudrais pas non plus mettre Thierry mal à l'aise mais c'est vrai que j'aime beaucoup son zine et qu'il m'accorde quelques pages dans son dernier numéro, ça me flatte beaucoup. En même temps, ça me pendait au nez. Je trouve que c'est bien dans l'air du temps en ce moment d'interviewer des vieux cons comme moi. Et c'est pas plus mal parce qu'on a vachement plus de trucs à dire que tous ces jeunes qui n'ont rien compris au punk! J'en profite d'ailleurs pour remercier tous ces fanzines qui nous donnent l'occasion de nous exprimer et de dire à tous ces jeunes gens perdus, comment appréhender le punk de la bonne façon et puis aussi, qu'ils apprennent à nous respecter nous les anciens pour tout ce qu'on a fait ou tout ce qu'on prétend avoir fait. A moins que tous ces fanzines où on trouve des interviews d'anciens combattants, ne soient lus que par des vieux cons comme moi. Parce que je dois dire que moi j'adore, surtout que parmi certains vieux, j'en connais quand même quelques uns. Il y en a d'autres que je connais pas mais que je rêverais de rencontrer. Ça se fera peut être un jour mais faudrait qu'on arrive à décoller de devant l'écran de notre ordinateur..
Bref, si vous voulez en savoir un peu plus sur moi, et apprécier toute l'étendue de ma prétention et de ma condescendance, je vous vous conseille de lire le numéro 27 de Rotten eggs smell terrible.
Thierry REST aime bien qu'on lui fasse des compiles. Par exemple, moi je l'avais contacté pour le numéro d'avant que je voulais lui commander. Il m'a proposé de l'échanger contre une compile de ma composition et dans la lancée il m'a demandé si ça me branchait de répondre à quelques questions pour son zine. La compile, j'aurais été bien incapable de piocher au hasard dans mes disques, je m'y serais sans doute perdu. Alors je me suis dit pourquoi pas lui faire une sorte de best of de Pay no more than, ça me donnera le ton. Et c'est ce que j'ai fait et je suis pas si mécontent du résultat. Bien sûr, il y a des morceaux que j'ai oublié et que j'aurais du mettre et d'autres dont je me demande bien pourquoi je les ai mis mais bon, je trouve que dans l'ensemble ça s'écoute bien. L'idéal, ce serait que je vous récapitule le tout et que je fasse un petit topo à propos de chaque morceau mais j'ai un peu peur que ça soit fastidieux. Alors quoi vous dire à part que ça me paraissait tellement évident de commencer par Hardcore rules de Hated youth.
Par contre, je vous ai rajouté les oubliés de la sélection, ceux que j'aurais bien voulu mettre mais qui ne tenaient pas sur le cd, et pour ceux là non plus pas de petit texte d'explication... Ou alors plus tard!
La pochette est la reproduction d'un des disques d'un morceau choisi pour la compile. Je ne vous dirai pas lequel, je rajouterai juste que j'ai fait partie du groupe en question et que j'en ai jamais parlé dans PNMT. J'en profite pour embrasser mes acolytes de l'époque, pour remercier Thierry et vous remercier par la même occasion de me suivre pour certains, de venir par hasard pour d'autres, de me laisser des commentaires, de vous taire devant tant de bêtises...
Et lisez REST, c'est un putain de bon fanzine. Surtout le dernier!

V/A Best of PNMT (37 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 176,5MB)
+ bonus (15 mp3 en 320kbps = 84MB)



dimanche 15 avril 2012

BONDAGE T Les bouchers de Verdun Ep 08 (Mémoire neuve)



Par contre sur celui là de disque (par rapport à celui d'avant), pas de craquement et en plus, il y a l'insert. Faut dire qu'il est quasi neuf. Enfin, je veux dire, il y a que moi qui l'ai possédé et vu que c'est une édition récente sur Mémoire neuve... Mais attention, le disque est épuisé sur le label, autrement, je ne me permettrais pas de vous le proposer.
Quand j'avais posté le Ep de Spurts, on m'avait "reproché" de dire du mal du label. Mais pas du tout! Un petit peu quand même mais faut bien que je me permette de critiquer voir de titiller un tantinet sinon je ne m'appellerai plus JoliCoeur. D'autant que les reproches que j'aie à faire au label sont à peu près toujours les mêmes. Pourquoi est ce qu'il a sorti qu'un Ep avec visiblement une sélection de morceaux alors qu'il y avait plusieurs enregistrements avec plus de morceaux? A part ça, j'ai rien à redire. C'est vrai qu'esthètiquement les productions Mémoire neuve sont plutôt pas mal du tout et il y a toujours un max d'informations. Tiens ça c'est pratique par exemple, moi j'ai rien besoin de rajouter, il vous suffit d'aller jeter un oeil sur l'insert, ou sur le site du label ou sur Euthanasie qui a repris les informations et vous en savez autant que moi.

BONDAGE-T Les bouchers de Verdun Ep 08 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 25MN)

vendredi 13 avril 2012

RATICIDE Tire toi / Manège 7" 81 (Autoproduit)



V'la t'y pas qu'on m'engueule maintenant! Parce que j'avais soi disant promis une série sur les 45 tours punks français et sur la scène de Brest. Mais merde, j'ai déjà dit que j'avais pas matière pour causer de Brest. Faut qu'on m'aide, sinon, y'aura nib! Et on m'aide, c'est ça qu'est génial! Mais malgré tout il me manque quand même la démo des Criminals damage pour que ce soit parfait. Et puis celle de Barykad aussi, et celle d'HLM.... Bref, Brest c'est pas du fastoche! Les 45 tours punks français, c'est déjà plus aisé. J'en ai quelques uns, c'est bien pour ça que je vous avais proposé ça. Je dirai même, j'en ai quelques uns totalement inconnus du grand public. Enfin j'en sais rien... Raticide, par exemple est ce que c'est connu? Je pense que les albums qui sont sortis après sont dispos sur quelques sites, ou à par le biais de site d'échange de fichiers musicaux, et encore, vu qu'à part un ou deux morceaux, ces albums sont quand même pas géniaux, je pense pas que Raticide soit un groupe très connu et convoité. Mais ce 45 tours, à mon avis ça va faire plaisir à quelques uns parce que même si un des 2 morceaux est pas fantastique, l'autre est un putain de tube largement inspiré par mon manège à moi de qui vous savez ou pas. Le genre de morceau qui mériterait largement de figurer sur une compile Killed by death et si ça avait été le cas, ce 45 se vendrait une fortune, déjà que...
A part ça, comme c'est mentionné sur Euthanasie, Raticide a commencé punk rock et a ensuite viré rockab'. Le groupe habitait à Tours. A combien de kilomètres? Ça je ne saurais vous le dire. Comme je ne saurais pas vous dire grand chose d'autre sur ce groupe. Là encore, je compte sur vous.
Excusez la piètre qualité du vinyle. Ça fait un moment que je l'ai sous le coude et je m'étais dit que si par hasard j'en trouvais un exemplaire en meilleur état, ça pourrait pas nuire. Seulement vu le prix auquel ça se vend, moi j'dis qu'on s'accommodera bien de quelques craquements. D'ailleurs, sur un des exemplaires hors de prix qu'on trouve sur le net, j'ai vu qu'il y en avait un dans lequel il y avait un insert. J'ai pas ça non plus moi...

PS: Une interview du groupe ICI, page 18 et 19.

RATICIDE Tire toi/Manège 7" 81
(2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 10MB)

dimanche 8 avril 2012

HUVUDTVÄTT / KURT I KUVÖS Vart fria land split Lp 84 (Really fast)



Ça, c'est pas un truc que vous m'avez demandé. Non mais, faut pas déconner, faut pas croire que sous prétexte que vous soumettez quelques idées de post, je vais vous obéir au doigt et à l'oeil! C'est qui le maître à bord? C'est bibi et c'est encore bibi qui décide de quoi on parle sur ce putain de blog! C'est surtout que je suis un putain de branleur et que j'ai rien préparé de ce que vous m'aviez demandé. J'avais ce split lp sous la main et je me suis dit que ça ferait l'affaire. Comme je disais hier soir à Nox, si le précédent post t'a plu, il y a de grandes chances que le prochain soit à ton gout également. Après tout, on est encore dans le skandicore de la grande époque. La suède je vous rappelle, 440 000km² pour 9 millions d'habitants et une multitude groupes punks. Faudrait pas compter, ni faire un pourcentage mais il y a moyen de rêver devant l'ampleur de la scène. Bon, ensuite faut aimer le style, parce que faut quand même reconnaître que c'est particulier. Les groupes suédois ont tous en commun de vouloir jouer très vite et d'être super lookés. Le look, à mon avis, ça doit être pour lutter contre le froid, il y a rien de tel qu'un perfecto cloutés pour éviter la pneumonie. Enfin bref, je m'empêtre et il faudrait pas que j'en oublie de vous parler des 2 groupes qui participent à ce split Lp.
Huvudtvätt sont plus connus, ou tout plutôt sont aussi connus sous le nom de Headcleaners, et leurs disques ou du moins les originaux se vendent une petite fortune. Kurt i kuvos, je ne sais pas si c'est le cas également? De toutes façons, ils n'ont sorti que ce split Lp et je pense pas que ça soit pour la face Kurt i kuvos que les fans de hardcore suédois seraient prêts à vendre un rein. Moi en tous cas, je l'ai quasiment jamais écoutée cette face (et j'ai encore mes deux reins, mais peut être pas pour longtemps, je suis en train de me tâter pour une démo de Mob 47 à 15000 euros) et j'ai bien eu tord. Mais bon, à l'époque j'étais comme les suédois, je voulais que ça joue vite et c'est tout. Kurt i kuvos, je trouvais ça limite trop punk et dépassé. Maintenant, j'aime bien, je trouve que ça a pas pris une ride. Ce serait pas le signe que je suis devenu un vieux con? Je viens d'apprendre sur le site swedishpunk.com que le batteur de Kurt i kuvos est à l'origine du label Really fast. Et je vois pas quoi rajouter?

HUVUDTVÄT / KURT I KUVÖS split Lp 84 (19 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 78MB)

jeudi 5 avril 2012

ASOCIAL / BEDRÖVLERS How could hardcore be any worse? split tape 84 (Uproar)



Parmi les requêtes que vous m'avez faites, il y avait ces démos de Mob 47... Je m'étais dit "cool! (je sais, je parle comme dans les années 80) J'ai ça dans mes cartons et ça va me faire plaisir autant qu'à eux". Sauf que je l'ai réécouté ladite cassette qui est en fait une split tape, et le son est vraiment plus que limite! Le volume est ultra bas et le souffle couvre la batterie, c'est donc pas tellement exploitable. C'est con, parce qu'elle était prometteuse cette cassette! Une split Mob 47/Asocial. Je dis pas que je pourrais rien en faire mais va falloir que je feinte! En attendant, je me suis dit que j'allais vous parler d'une autre split tape (ou cassette partagée en français), et coup de bol, sur celle ci, il y a aussi Asocial. Ça c'est dingue! Et sur l'autre face, Bedrövlers qui vaut bien Mob 47 même si c'est pas ce que vous m'aviez demandé.
Si j'ai bien compris, les morceaux d'Asocial auraient été enregistrés en 82 et depuis ils ont été gravés sur le vinyle par 625 thrashcore. Et ça n'a rien à voir avec les morceaux qu'on trouve sur l'autre split tape d'Asocial qui est aussi une démo de 82 et dont je voulais vous parler à l'origine, raison de plus de regretter que le son soit si pourri. Mais que ça nous empêche pas de parler de Bedrövlers. J'ai presqu'envie de reprendre la chronique d'époque de MRR qui disait en conclusion, killer swedish hardcore. Je crois que ça résume pas mal, autant pour Asocial que Bedrövlers et on va pas s'appesantir.
Il y a un petit problème au niveau des morceaux, il y en a un en plus pour Asocial et un en moins pour Bedrövlers, mais comme il y a des grandes chances que cette cassette soit une originale, je pense que ça doit être normal. En tous cas, j'ai pas d'explication.
ASOCIAL / BEDRÖVLERS split tape 84 (23 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 42,7MB)

dimanche 1 avril 2012

DOCTOR BISON The bloated vegas years Cd 96 (No escape/Gap)



C'est qu'on l'a vu ce fameux concert à Sainté et maintenant, il va falloir en parler... Ça va pas être chose facile! Déjà, il faut que je vous dise que dans la journée, j'ai appris que les Leatherface s'étaient pris la tête et qu'il y en avait 2 qui étaient rentrés à la maison mais que le groupe continuait malgré tout sa tournée en acoustique. J'avais pas le détail de ceux qui restaient mais il y avait de grandes chances que parmi eux on retrouve le vieux Frankie autrement ça rimait à rien! Imaginez que ça soit les 2 petits jeunes qui continuent seuls la tournée sans les 2 vieux et que quand une poignée de groupies déchaînées dont je fais partie se trouvent face à deux blancs becs prétendant s'appeler leatherface, il y a moyen que ça tourne au lynchage. Non, c'est du domaine de la science fiction! Leatherface, c'est le vieux Frankie, le gros Dickie et Lainey. On sait que ce dernier joue maintenant dans Cockney rejects, en vieux, il y a plus que Dickie Hammond. Restait à savoir si c'était lui qui avait choisi de poursuivre la tournée avec l'ancêtre? On peut se poser la question, ces deux là, ça doit être comme un vieux couple, ça doit se prendre la tête pour un rien, mais de là à se fâcher et rentrer chez soi en pleine tournée? Non, je voyais plutôt les 2 vieux hyper pénibles, se lever le matin, attaquer la bibine et faire chier les 2 gamins le reste de la journée. Ça, c'était plausible. Je misais plutôt là dessus et j'imaginais bien le soir même les deux vieux faire pleurer à chaudes larmes tout un parterre de punks d'époque.
J'ai eu la réponse en arrivant dans la salle. Il y avait le gros Dickie vautré sur une chaise (c'est évident qu'il a oublié de faire du sport ces 20 dernières années) qui attendait que ça se passe. Je lui ai dit bonjour et il m'a répondu. L'anglais c'est pas mon truc mais alors l'anglais bourré, il y a vraiment pas moyen. Je lui ai fait un petit signe pour lui faire comprendre que j'étais pas anglophone et je me suis esquivé gentiment. Ça promettait! Et en effet, il est arrivé sur scène armé d'une choppe d'un litre et un lumbago visiblement assez agressif. Le Frankie, était plutôt détendu, presque serein je dirais. Il l'avait l'air beaucoup plus en forme que les fois que je l'ai vu et il souriait en regardant dans quel état était Dickie l'éponge.
En fait, ils n'ont pas du tout fait un set acoustique, mais électrique sans basse/batterie. C'est peut être ce que je peux regretter. En même temps, le gros Dickie était tellement bourré que la moindre erreur à l'acoustique aurait été catastrophique, tandis que là à l'électrique ça passait, même si je suis encore pas tout à fait convaincu par le résultat. Bon, les chansons fonctionnent et le père Frankie y mets malgré tout tout son coeur. On m'a dit avant le concert qu'il avait le bras en écharpe et qu'il se contentait de chanter. Heureusement que non! A mon avis, avec l'autre poche à bière à la gratte, on aurait frisé le ridicule, voir le pénible. Tandis que là, pour peu qu'on soit un peu fan de Leatherface, ça passait plutôt pas mal. Reste que je suis hyper content de les avoir vu eux et L'orchestre tout puissant Marcel Duchamp. En partant, j'ai croisé la baleine qui errait comme une âme en peine dans la cour toujours accompagné de sa choppe d'un litre. Je lui ai dit au revoir vu qu'on avait sympathisé devant les stands mais lui a pas semblé me reconnaître et j'ai bien cru qu'il allait me sauter à la gorge. Il s'est contenté de roter et encore une fois je me suis esquivé.
C'est une image pathétique que je préfère oublier et juste me rappeler du guitariste génial qui jouait dans HDQ, les premiers Leatherface, Jones, Stokoe et Doctor Bison dont Steph m'a demandé de poster l'intégralité quand j'aurais l'occasion. L'intégralité, ça se résume à un album, quelques Eps réunis sur un Cd et un maxi. J'avais le choix entre l'album et le Cd compile puisque le maxi, je l'ai (encore) pas. J'ai préféré vous proposer dans un premier temps le Cd compile parce qu'il est un peu moins Bruce Spingsteen et qu'il est sorti sur un label français, No escape. Et oui monsieur, c'est ça qui est complètement incroyable. On a là un groupe génial inconnu en france malgré qu'il soit sorti sur un label français. On s'attardera pas là dessus, il y a sans doute un million de bonnes raisons. Parlons plutôt du groupe. J'avais peu d'info sur Doctor bison la première fois que je vous en avais parlé. Maintenant je peux rajouter que certains membres ont joué dans ABS qui est comme une version punk anglais sans l'influence country de Doctor bison et dont Boss tuneage a sorti l'intégralité sur un double Cds. Pas mal mais pas indispensable.
Pour finir, j'aurais peut être quand même une petite pensée émue pour Dickie Hammond qui a vraiment pas l'air bien dans sa peau. Je sais pas s'il se met minable comme ça souvent, mais si c'est le cas, c'est quand même triste.

DOCTOR BISON The bloated vegas years Cd 96 (11 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 102,5MB)

Libellés