jeudi 31 mai 2012

Les PRIVES No time / Song for Jeff 7" 85 (Closer)



























Pas vraiment le groupe dont j'aurais eu envie de parler de moi même  Les Privés...Mais bon, c'est une requête qu'on m'a faite.
Ne me demandez pas pourquoi mais tous ces groupes rock des années 80, ça a jamais été ma came. Ne me demandez pas non plus pourquoi j'ai un disque des Privés. Sans doute que j'ai voulu voir ce que ça donnait et que je suis tombé sur cet exemplaire à un prix qui permettait que je prenne le risque. Le fait est que ça ne me déplait pas tant que ça. C'est sûr, je chercherai pas à écouter l'album mais ce 2 titres n'est pas désagréable et assez énergique. Il n'y a qu'une chose qui me dérange, le chant en anglais.A mon avis, ils auraient eu tout à gagner à chanter en français surtout dans ces années dominées par le rock alternatif. Quoique le rock alterrnatif à Orléans en 1985, c'est pas ça qui devait remplir les salles. Tiens je me demande comment ils s'intégraient Les Privés au milieu de la scène Orléanaise entre Komintern et Reich orgasm? Et même, est ce qu'ils s'intégraient? Peut être qu'il y avait une scène garage rock chanté en anglais à Orléans en 1985?
Un pote qui a bien connu la scène punk d'Orléans et de la région de ces années là me prétend que les mecs des Privés étaient peu fréquentables. Il y a pas de raison que je doute de ce qu'il me dit, c'est un pote, mais il prétend aussi que le guitariste est ensuite devenu celui des Burning heads. J'ai cherché mais j'ai pas pu confirmer cette information, ce qui fait que je permets tout de même de douter de sa première affirmation. Ca a beau être un pote, faut quand même pas déconner!
Un coupure de presse d'époque ici sinon pas grands chose d'autre...

Les PRIVES No time/Song for Jeff 7" 85 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 11MB)

lundi 28 mai 2012

RAFF Ep 84 (Alpha)




























Je crois que j'ai été un peu dur avec Raff la dernière fois, les assimiler à un  groupe apolitique, c'était pas vraiment approprié! Je crois que mes mots on dépassé ma pensée comme bien souvent. Enfin, il fallait quand même que je souligne que Raff avait sorti un album sur 77KK label là pour le coup clairement apolitique dans le sens puant du terme. Mais bon, comme l'a judicieusement fait remarquer Fab dans les commentaires, le contexte n'était pas vraiment le même, les infos ne tournaient pas aussi facilement et un groupe n'avait pas tant de possibilité que ça de sortir des disques... Okay, on va peut être être un peu moins pointilleux et admettre que Raff était seulement un groupe punk rock apolitique politiquement correct.Ça vous va?
A part ça, j'ai entendu dire que Raff allait sortir leur discographie. Espérons que dans la lancée, la ou les démos de Chainsaw groupe pré-Raff et que d'éventuelles démos de Raff, voir les morceaux de la split tape live soient eux aussi exhumés. On verra bien, je sais même pas si mon information est fondée et si c'est le cas, sur quel label sortira cette disco? Espérons si c'est sur un label apolitique qu'il soit politiquement correct...
Je voudrais vous faire remarquer quelque chose à propos de ce premier disque de Raff, chose que vous aurez du mal à voir si vous n'avez jamais eu d'exemplaire entre les mains, c'est la texture de la pochette. C'est une sorte de mélange entre tissu et papier, c'est même plus proche du tissu genre feutrine en très fin. L'effet est réussi et j'ai bien failli en faire un patch pour mettre sur mon perfecto mais enfin bon, vu le prix auquel se vend le skeud, ce serait particulièrement débile. Et puis, c'est pas que j'aime spécialement Raff. Certains morceaux oui, mais dans l'ensemble je trouve que c'est un peu rock. Et de toutes façons, j'ai pas de perfecto! Enfin bref, jolie pochette mais pas d'insert!

RAFF ep 84 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 19MB)

vendredi 25 mai 2012

AGENT 86 Scary action Ep 85 (Arcatones)






























C'est donc une requête qui m'a été faite, une double requête je dirais même puisqu'on m'avait demandé d'autres disques d'Agent 86 lors du post du premier Ep et que récemment, Anonyme m'a suggéré une petite série sur le hardcore californien. C'est parfait, je fais d'une pierre deux coups! Enfin, je veux dire c'est une double raison pour parler de ce Ep, chose qui ne me serait peut être pas venu à l'idée tout seul. Pas que ce Ep soit sans intérêt. C'est sûr, vu l'époque, il est un peu daté (quoique, par rapport à la notre il est carrément avant gardiste) mais c'est pas ça qui m'aurait empêcher d'en parler, c'est surtout que ce Ep a été réédité sur l'album American apartheid sorti sur New wave et réédité plus tard en cd sur Maloka/Boislève, que des  labels français, alors j'avais tendance à penser que tout le monde dans notre contrée connaissait ce disque, ce qui est peut être pas forcément le cas. Et puis même, qu'est ce que ça peut foutre?
Autre chose, Agent 86 a commencé en californie mais a déménagé ensuite à Washington dc. Tout est expliqué sur leur myspace, ça ira donc comme ça...
 
AGENT 86 Scary action Ep 85 (9 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 31MB)

mardi 22 mai 2012

IRONY OF LIGHTFOOT 2nd Ep 97 (Wreck-age)


























Christophe l'autre jour m'a laissé un commentaire sur Lamagna et j'ai eu envie de réécouter des disques de Wreck-age. Je suis pas allé beaucoup plus loin que ce Irony of lightfoot qui est leur deuxième 7", mais il y a de fortes chances pour que je me penche un peu plus sérieusement sur ce label et sur les groupes qui tournent autour. Ça fait quand même partie des disques que j'ai énormément écouté dans les années 90 et justement Steph me demandait que je fasse une petite série sur le hardcore des années 90 étant donné que bien qu'ayant l'âge pour connaître cette scène, il était plus ou moins passé à coté. A bien y réfléchir, le hardcore pur et dur des années 90, j'en ai pas vraiment beaucoup écouté non plus. En fait je tournais pas mal à l'emo dans les 90s. A la noise, au post hardcore aussi et surtout tout ce qui était post NYHC et post sXe. Comme les groupes qui étaient sur le label Wreck-age quoi! Et comme je disais dans le post de Lamagna, je pensais vraiment que ce genre de musique allait être le renouveau du hardcore. Il semblerait que j'ai pas eu le nez fin sur ce coup là.
Et du coup tout le monde ou presque a oublié Irony of lightfoot et pour ce qui est de trouver des infos sur le net on peut toujours rêver. Pas moyen de savoir dans quels groupes ont joué les membres avant et s'ils ont continué par la suite. On se contentera donc d'écouter et si de votre coté vous en savez plus....

IRONY OF LIGHTFOOT Ibex Ep 97 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 24MB)

dimanche 20 mai 2012

BYE BYE TURBIN Sp 79 (Sweet harmony)




























Vous pensiez peut être que j'allais vous proposer aujourd'hui la 3éme démo des Zobsecks? C'est ça! Pour que certains d'entre vous s'en servent ensuite pour essayer de me décrédibiliser (si tant est que j'ai pu être crédible un jour). Vous pouvez toujours courir! Non, à la place je préfère vous proposer ce que certains nomment des merdes pitoyables et je pense d'après ce que j'ai pu comprendre que Bye bye turbin rentre largement dans cette catégorie, puisque les merdes pitoyables sont principalement françaises. Alors c'est pas que j'aime spécialement Bye bye turbin, mais d'une part ça m'a été demandé par je ne sais plus vraiment qui et d'autre part, si ça peut servir de répulsif contre certaines personnes qui s'estiment plus dignes que d'autres de parler du punk voir de l'apprécier, moi ça peut que me satisfaire*. Après, j'ai pas envie non plus que ma vie tourne autour de ces gens là. J'ai eu un petit accrochage ces derniers temps, j'en ai parlé, maintenant, je ne vais pas m'obstiner non plus! En tous cas, je les remercie de m'avoir apporter un petit peu de distraction dans ma vie. Disons que ça m'a permis de faire passer une pilule autrement plus dure à avaler pour moi que leur hédonisme obtus et leur manque de conscience politique. Quoique, ça m'a bien porté sur les nerfs quand même, et ils sont fragiles, donc espérons que la tension retombe un peu.
Sinon, Bye bye turbin, c'est un groupe qu'on aurait largement pu retrouver sur la compile Rare punque français, ce qui aurait été drôle puisque si ça avait été le cas, il y aurait eu 3 groupes avec le même chanteur.
Mais Bye bye turbin n'y est pas, il n'y a donc que 2 groupes avec Vlad au chant, c'est à dire Brigades et Ckeckmate. Quoiqu'à la réflexion, je me demande si Vlad est bel et bien le chanteur sur ce 45 tours de Bye bye turbin? C'est ce que j'ai pas vraiment compris même en lisant la bio qu'on trouve sur le site du label Mémoire neuve. Ah oui, parce que j'oubliais de dire, Mémoire neuve a sorti une disco de Bye bye turbin où l'on trouve la première démo du groupe sur laquelle il y a bien Vlad comme chanteur. Bizarrement, il n'y a pas les eps sur ce disque et je pourrais pas vous en dire beaucoup plus puisque j'ai pas ce disque. Est il mieux que les Eps? Plus punk ou plus ska? Ça c'est à vous de me le dire...

* A vrai dire, je m'en fous complètement de qui vient ou ne vient pas ici, il n'y a que certaines idées qui sont les malvenues.

BYE BYE TURBIN 1er 45 tours 79 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso =13MB)

jeudi 17 mai 2012

MOB 47 demo 85/ ASOCIAL demo 82 (Pagan waste)


Quand je vous disais que dans les disques et cassettes que vous me réclamiez il n'y avait que des groupes français et américain, c'est pas tout à fait vrai. Il y avait bien cette démo de Mob 47 que vous m'aviez demandée mais mon exemplaire se révélait beaucoup trop usé pour être partagé. C'est vrai que je vous avais promis d'essayer de trouver une solution. Il y a encore peu de temps, je vous aurais proposé d'aller faire un tour sur le bancamp de Violation où il a mis la démo de 84 en écoute mais il se trouve que j'ai eu un petit différent avec Hervé (et avec quelques uns de ses admirateurs).
Certains se diront peut être "de toutes façons on y va pas, il est nul ce bandcamp, c'est pas possible de télécharger et on ne peut écouter que des débuts de morceau pour quelques démos". Bon c'est comme ça, on le savait déjà, Hervé n'est pas très partageur ou l'est à sa façon. Mais c'est pas ça qui me gène, c'est qu'au milieu de toutes les perles qu'on trouve sur son bandcamp, il y a quelques vieux groupes rac français. Alex de No punx in K town a fait la promo de Violation sur son blog (depuis il a supprimé le post) et naturellement, j'ai pas pu m'empêcher d'ouvrir ma gueule. De quel droit m'a-t-on dit, je me permets de juger le travail d'Hervé, il est chez lui, il fait ce qu'il veut.
Je me suis sérieusement posé la question de parler de ce petit problème ici (ou une polémique sans consistance pour citer un des commentateurs), parce que d'une part je me donne un peu l'impression d'être un fouteur de merde, mais d'un autre coté, je me dis qu'en continuant à faire l'autruche, ça risque pas d'aller en s'arrangeant. Et d'autre part,en parler c'est déjà en faire la pub, mais fermer sa gueule c'est approuver. Et je peux pas m'empêcher de l'ouvrir. Après tout, je suis chez moi, je fais ce que je veux!
Et vous aussi, vous faites ce que vous voulez, c'est vrai que vous êtes grands et certainement pas du tout influençables. Ou alors vous êtes d'une grande tolérance (ce que je suis pas) ou vous vous en foutez ou peut être même que certaines idées vous séduisent. Toujours est il que je peux pas vous dire de ne pas aller traîner vos oreilles par là bas, je peux juste vous proposer autre chose et en l'occurrence une version pas terrible d'une démo de Mob 47 (il faut savoir ce qu'on veut, c'est d'ailleurs pas la même que celle qu'on trouve sur le bandcamp), et une autre version nettement meilleure.
La première version est celle de la split tape avec Asocial. J'ai tenté de faire ce que je pouvais mais c'est pas possible, le volume sonore est trop bas et le souffle trop haut. J'ai bidouillé, c'est mieux mais pas fameux. Sur la cassette, il y a aussi le Ep de Mob 47 avec aussi tout ce qu'il faut de souffle. Alors vu que je vous l'ai déjà proposé ici, j'ai préféré pas le mettre dans l'archive.
Pareil pour Asocial, le son est minable et c'est bien dommage parce qu'on trouve cette démo nulle part. Au pire, si vous êtes tenté par Asocial et que le souffle vous rebute, il y a toujours la discographie complète dispo ici.
Pour la deuxième version de la démo de Mob 47, il s'agit en fait de morceaux extraits d'une cassette qui s'appelle Stockholm hardcore 1983-1986 qui a depuis été rééditée en Lp et Cd. Le son est nettement meilleur et il y a en bonus des reprises de DRI et BGK, rien que ça! Et si vous vous ne vous contentez pas de ces versions, voici un lien et un autre qui devront vous satisfaire et qui vous permettront d'écouter l'intégralité de Mob 47 dans la bagnole en partant en vacances. C'est les gamins qui vont être contents!

MOB 47 demo 85 + ASOCIAL demo 82  (20 mp3 en 320kbps + pochette = 60MB)

MOB 47 demo 85 + bonus (12 mp3 en 320kbps = 32MB)


lundi 14 mai 2012

CONFLICT US Last hour Lp 83 (Unjust/placebo)







Il semblerait que je vous ai oublié hier. Faut dire que je suis perturbé en ce moment, pour pas dire complètement irrité. On aura peut être l'occasion d'en reparler mais en attendant, j'ai oublié mon sacro saint post dominical et ça c'est quasi impardonnable. De toutes façons, même si j'y avais pensé, j'aurais rien pu écrire, une vraie tombe... Aujourd'hui ce sera peut être pas mieux mais il y a pas le choix et à un moment, il faut s'y coller.
Avant d'entamer une série sur la scène californienne réclamée par l'Anonyme, je vais quand même terminer celle sur les groupes à chanteuses avec ce groupe d'arizona qu'il ne faut pas confondre avec le Conflict anglais. Pour éviter la confusion, le Conflict arizonien a rajouté US à la fin de son nom. C'est écrit en petit mais c'est bien là.
Comme je vous l'ai dit, aujourd'hui, je suis un vraie tombe, rien ne sortira de moi, donc on va passer directement au lien et à l'écoute. Joyeux lundi!

CONFLICT US Last hour Lp 83 (13 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso =54MB)

vendredi 11 mai 2012

ANTI HUND MINA / POBEL MOBEL split 12" 84 (Pissed)



Si je m'en tiens exclusivement aux disques que vous m'avez réclamé, je devrais poster dans les semaines à venir quasiment que des groupes US et français. Même pas un petit groupe italien ou suédois à se mettre sous la dent. Il y a moyen que ça devienne un peu pénible. Merde! Il faut de la diversité sinon on va s'ennuyer. Alors avant d'attaquer cette longue série uniquement franco/américaine, je me permets de vous proposer une petite perle scandinave. C'est pas le grand classique mais quand même...
D'un coté on a Anti hund mina qui chante dans sa langue natale et qui est à rapprocher d'autres groupes suédois du style Asta kask, Puke... Plutôt punk avec de la mélodie donc. Pobel mobel eux chantent dans la langue de sid Vicious et donnent dans le même registre avec un poil d'agressivité en plus et nettement moins de mélodie. Ça parle de Satan et d'evil, tu vois le style quoi... Non? Bin écoute alors!
D'ailleurs à ce propos, je vous ai parlé qu'il y a peu de temps j'ai changé mon matos histoire d'améliorer la qualité d'enregistrement. Je vous avais demandé à ce moment ce que vous en pensiez ou si vous aviez vu une différence. Anonyme m'avait répondu qu'il faudrait que je fasse 2 fichiers avec le même disque pour que vous puissiez juger. C'est chose faite, vous trouverez ici bas une version enregistrée en passant par la carte son de l'ordinateur et une autre enregistrée directement sur une platine cd graveur de salon. J'arrive à entendre une différence mais je me fie peu à mon ouïe défaillante, alors si l'un ou l'une d'entre vous a le temps de me donner son avis....

ANTI-HUND MINA / POBEL MOBEL split Lp84 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 35MB) version 1

ANTI HUND MINA / POBEL MOBEL split Lp 84 (6 mp3 en 320kbps plus pochette recto/verso + insert recto/verso = 35MB) version 2



mardi 8 mai 2012

QUETZAL Dead end tracks Cd 01 (Conspiracy)






On réussira bien à la terminer cette série sur la scène post hardcore indie emo belge et estimez vous chanceux, je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Le meilleur, ça veut pas dire grand chose, on dira plutôt que c'est celui que j'estime le plus. Ça veut rien dire non plus, la musique elle a besoin d'être aimée pas d'être estimée. Enfin bon, ce que je veux dire par là, c'est que parmi les groupes belges que je vous ai proposé ces derniers temps, c'est sûrement Quetzal qui a le style le plus personnel (ça veut pas dire grand chose non plus ça...). Le seul groupe qui me vienne à l'esprit quand j'écoute Quetzal, c'est un groupe tchèque que j'avais vu en concert et dont le chanteur, une espèce de bûcheron torse nu dansait sur une sorte de tapis qui produisait des sons en fonction d'où il posait ses pieds. Dans mes souvenirs, ce chanteur avait le même style de voix nasale proche aussi de celle du chanteur d'AC/DC. Pas tout à fait le genre de voix qu'on imagine dans un groupe noise ou expérimental. Et pourtant ça fonctionnait avec ce groupe tchèque dont j'ai oublié le nom (c'était K, ou Z, ou  Q... Non, pas Q mais  peut être V ou S). Et cette voix nasale limite désagréable marche aussi pour Quetzal. J'avoue qu'au début ça m'avait un peu dérangé. D'autant que la zik s'était considérablement épurée depuis le premier album. On s'éloignait d'un post hardcore déjà assez original pour aller vers quelque chose de plus personnel. je l'ai pas déjà dit personnel? Bon, c'est que c'est l'adjectif qui doit coller à Quetzal même si ça veut pas dire grand chose.
A part ça malheureusement, Quetzal n'est pas allé plus loin et n'aura sorti que 2 albums et un split Ep. A la suite de ça, que sont ils devenus? S'ils ont continué, c'est sûrement pour faire quelque chose d'encore plus personnel.

QUETZAL Dead ends tracks Cd 01 (9 mp3 en 320kbps + livret 20 pages = 97MB)

samedi 5 mai 2012

HUMAN BEING C'était beau hier... Ep 85 (New wave)



























Ce Ep de Human being m'a été réclamé par Anonyme qui prétend qu'il n'y a pas moyen de trouver ça sur la toile. J'ai cherché et en effet, Human being est complètement absent du monde virtuel. Alors il peut y avoir plusieurs explications pour ça. Soit on a à faire ici à un disque exceptionnel que les rares personnes encore en vie qui fréquentent internet veulent garder exclusivement pour elles. Ça parait surréaliste comme raisonnement mais c'est en fait assez fréquent. Autre hypothèse, les quelques personnes qui n'ont pas laissé tous leurs disques chez leurs parents en entrant dans la vie active, n'ont peut être pas le temps comme moi qui suis un putain d'hédoniste, de se casser le cul à numériser des disques poussiéreux qui n'ont d'intérêt que pour des vieux cons nostalgiques. Ou alors dernière possibilité, ce disque est tellement mauvais que ça a jamais traversé l'esprit de personne de le mettre à la disposition du plus grand nombre.
Franchement, moi je pencherai plutôt pour cette dernière hypothèse. J'ai jamais compris pourquoi Human being avait sorti un tel disque? Pour moi qui avais découvert le groupe avec le morceau Benefactor of people sur 1984 the first, je dois avouer que leur délire "on se lamente façon Sex gang children sur une musique qui rentre dans aucune catégorie à part celle de la musique chiante, genre on fait des solos tout nases avec une guitare désaccordée" m'a plutôt déçu. Et 25 ans après, pareil ce disque m'emmerde! Certains d'entre vous y trouveront peut être leur compte mais moi je vous conseille plutôt le Ep de leur groupe précèdent SS Kids dont j'ai refait le rip spécialement pour vous. C'est plus classique mains nettement moins chiant! Dans la lignée, il y a également le morceau sur la compile Single ticket to paradise qui sans être remarquable est toujours beaucoup plus supportable que les morceaux de ce Ep.
Alors Anonyme, ça donne toujours envie de l'écouter ce disque? J'aimerais bien avoir ton avis...

HUMAN BEING C'était beau hier... Ep 85 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 29MB)

mercredi 2 mai 2012

THE PIRATES Lp 92 (Sacro egoismo)



Je me demandais si j'allais partir sur une petite série sur les groupes à chanteuse du début des années 80 ou terminer la série sur les groupes à chanteuses entamée depuis déjà un bail avec ce seul et unique album de The Pirates. Faut bien avouer que ce disque de Pirates je le traîne dans mes brouillons depuis au moins 3 mois. Je trouve toujours mieux à publier. Alors pourquoi me direz vous, je me suis cassé le cul à ripper un album complet, scanner une putain de pochette de Lp si c'est pour vous parler d'un groupe moyen? Bin, c'est justement ça, c'est que c'est pas un groupe moyen mais simplement que c'est un groupe que j'ai tendance à oublier. Pour te dire, ce disque croupissait dans un bac de disques à vendre que je trimballais à tous les concerts, que j'avais perdu depuis des années et qu'on m'a ramené récemment. J'ai du mettre l'album de Pirates dedans quasiment après l'avoir acheté et ça me serait pas venu à l'idée de le réécouter s'il avait pas fallu que j'en fasse une description pour rajouter à ma liste de disque à vendre, description qui se résumait en gros à ça: punk mélodique entre Magnapop et Life but how to live it? (Magnapop pour le chant grave tout en douceur et Life but how tolive it? pour la recherche musicale sans le coté démonstratif) mais le tout servi dans une pochette très laide, avec un nom pourri qui te donne pas envie d'écouter le disque. Je sais pas si ça colle ou si c'est vendeur comme description? De toutes façons, je le vends plus. Je le garde pour ma gueule et j'essaierais même de l'écouter plus souvent qu'une fois tous les 20 ans.
Naturellement, peu ou pas d'info sur ce groupe à part quelques trucs en allemand sur discogs . Ce que j'ai pu soutirer de tout ça, c'est que le groupe était de Vienne et aurait existé de 91 à 92. Pas de quoi rentrer dans la légende! Si? Ah bon....


The PIRATES Lp 92 (12 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 77MB)



Libellés