jeudi 28 mars 2013

APT.3G - New hope for the dead Cd 94 (Bitzcore)
































Je vous disais dans l'article de Technycolor que j'avais quelques problèmes avec mon matériel hifi, plus tellement hifi d'ailleurs et qu'il avait suffi que je pose le disque de Technycolor sur la platine pour que ça se répare tout seul. Si on veut... Si on tient pas compte de la saturation qui ne venait pas du disque, parce que même si ca nuit pas vraiment au son, ça le dénature un peu. Qu'est ce que ça veut dire d'ailleurs cette expression dénaturer. Je viens de l'utiliser et je me rends compte qu'elle peut être détestable. Qu'est ce qui est naturel et qu'est ce qu'il ne l'est pas? Ca sert trop d'argument aux cons en ce moment. Mais bon, je m'éloigne du sujet. Mon matos a besoin d'un bon nettoyage en profondeur de connectique et autres potentiomètres et je dois bien avouer que si Rockaway ne m'avait pas suggérer de proposer des cds, il est bien possible que j'en aurais profiter pour prendre des vacances. Mais oui bien sûr qu'est ce que je suis bête, j'en avais quelques cds dont j'avais envie de vous parler dont ce Apt.3g que vous m'aviez demandé.
Il s'agit donc du 2ème album qui est pour moi le plus intéressant. Il y a toujours ce coté Poison idea du Kings of punk bien sûr mais c'est pas ça qui saute aux oreilles contrairement au précédent album Punk machine et on sent une maitrise et une cohésion qu'il n'y avait pas dans le cd fourre tout Shit no one wants to hear. Franchement une réussite et pas sûr que vous appréciez la suite de ma sélection cd. Enfin, vous verrez bien...

APT.3G - New hope for the dead Cd 94 (14 mp3 en 320kbps + livret 8 pages = 80MB)

dimanche 24 mars 2013

TECHNYCOLOR - 1st 7" 79 (Another swiss label)















Il faut pas que j'oublie que j'ai une série française à honorer moi! Bon, certains esprits éclairés prétendront et ce avec justesse... Pour connaître la suite, retour au post du 2eme 7" de Technycolor. Rappelez vous dans cette article, je disais que je n'avais pas le premier 45 tours et que si je voulais me le dégoter, il fallait que je sorte une poignée de dollars. A part que pour vous en parler, il ne sert à rien que j'achète le disque, il suffit qu'on me le prête et quand Pépé alias Victor Chon m'a proposé de le faire, je me suis empressé d'accepter. Sauf que j'avais un petit soucis de matériel hifi. Peut être vous en êtes vous rendu compte par mon absence chers lecteurs et lectrices de PNMT? Ça s'est réparé quasiment tout seul dès que j'ai posé ce 45 de Technycolor sur la platine, c'est magique, non?
Pour ceux et celles qui comme moi avaient téléchargé ce premier 7" sur Good bad music, vous vous êtes sans doute fait la remarque que ce disque est d'un point de vue punk beaucoup plus intéressant que le rose. Et je trouve que ça sonne très très français. Pas dans un sens péjoratif, n'allez pas penser ça, surtout si je vous dis que ça me rappelle un peu les Starshooter du début (je dis Starshooter parce que j'ai pas une culture punk 77 très développé). Non, j'apprécie plutôt le fait que ça sonne français avec tout ce que ça peut comporter de positif comme par exemple ce coté presque dandy et ces paroles cyniques en diable... c'est du petit lait fraise pour moi! Il y a bien que le son que je trouve un peu trop français. Petit et il y a comme une saturation qui parasite le tout ou qui l'embellit peut être...
Il y a une grosse différence aussi par rapport au deuxième c'est qu'ici c'est un homme qui chante. J'aurais pu demander à Pépé s'il y avait eu des changements de formation et pourquoi sur le premier c'est un chanteur alors que sur le deuxième c'est une chanteuse, mais je lui ai pas fait. Je vais pas l'embêter avec ça... Maintenant, il y a Grrzzz et c'est ce qu'il a de plus important, non?

TECHNYCOLOR - 1st 7" 79 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso =15MB)
 

vendredi 22 mars 2013

VANILLA - 1st Lp 96 (Genet)

 

























Je ne me rappelle plus sur quel blog, l'auteur après avoir proposé une production de Vanilla a fait un appel au cas où quelqu'un aurait le premier Lp de Vanilla à mettre à disposition. Il se trouve que je l'ai mais que vous l'aurez compris, je ne me rappelle plus qui l'a demandé.
A part ça, dois je vous parler de Vanilla? Je dois dire que je ne me considère pas comme un spécialiste et que si j'ai quelques informations, le tout est quand même relativement flou et diffus. Pour la petite histoire, j'avais déjà proposé la deuxième démo de Vanilla et on m'avait rétorqué que la première était bien  mieux ce que d'ailleurs j'ai toujours entendu dire. Sauf que j'ai jamais réussi à mettre la main dessus cette satanée démo. On avait parlé aussi du split Ep Vanilla/El vidal sonido sur lequel à mon avis, on trouve l'un des meilleurs morceaux de Vanilla.
Et à part ça rien et pourtant c'est pas faute à Vanilla d'avoir été productif. Le tord du groupe est peut être d'avoir eu des ambitions internationales en sortant des disques sur des labels étrangers voir américains. Je sais pas si ça leur a beaucoup apporté? D'après ce que je me suis laissé dire, ils ont même été perdants concernant le label ricain. Mais bon, il peut s'agir aussi de rumeurs. Quant à cet album sorti sur un label belge, a t'il été bénéfique à Vanilla? Comme la plupart des disques de Vanilla, il était pas évident à trouver en France et que le disque sorte sur Genet ou sur Laissez nous jouer, je dirai presque que c'était réservé à une poignée de privilégiés. Et c'est bien vrai aussi que ce genre de musique n'intéressait pas grand monde à cette époque en France, ni maintenant d'ailleurs. Ce qui me donne un peu l'impression de prêcher dans le vent, du coup je crois que je vais retourner glander et attendre peinardement le retour du beau temps.

VANILLA 1st Lp 96 (9 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + flyer = 74MB)
 

dimanche 10 mars 2013

RIOT/CLONE - Blood on your hands? Ep 83 (Riot/clone)








 
















Faut bien reconnaitre que ce 3ème Ep de Riot/clone est nettement moins intéressant que les 2 premiers, tout du moins musicalement. Ça penche nettement plus du coté de anarcho punk et ça manque cruellement du coté punk déglingué. Entre le premier morceau et son intro longue et chiante et la suite qui n'est pas fameuse, le deuxième qui expérimente la mélodie et le troisième qui est un live au son plus que moyen (enfin sur ce dernier morceau on reconnaît le Riot/clone rageur des premiers Eps), c'est pas super convaincant. Reste les textes, la démarche du groupe qui sauvent la mise. Mais est ce que c'est pas derrière ça que se réfugient certains groupes anarcho punk pour faire oublier une musique médiocre?  Ce qui n'est pas vraiment le cas de Riot/clone mais disons que ce Ep était peut être dispensable, qu'en dites vous?
Ce Ep je l'ai acheté directement au groupe dans les années 90. Je pensais pas qu'ils existaient encore et puis ils sont passés à Dijon. Je me rappelle plus si c'était pour la sortie de leur album To find a little bluebird ou un peu avant pour l'album Still no government sur lequel ils avaient re-enregistré des vieux morceaux et des plus récents. Toujours est il que j'avais été surpris de voir dans leur distro les 3 Eps mythiques apparemment en pressage original. et surtout à un prix correct (dans les tarifs de l'époque). J'ai pris celui qui me manquait, c'est à dire ce Blood on your hands et j'ai jamais plus acheté d'autres disques de Riot/clone. Vous savez ce que donnent les albums qui ont suivi? Si vous avez un plan pour écouter, je suis preneur!

RIOT/CLONE -Blood on your hands Ep 83 (3 mp3 en 320 kbps + pochette resto/verso + insert = 24MB)
 

mercredi 6 mars 2013

PLUNGER / WILLIAM MARTYR 17 - The golden rule of silence Ep 94 (Spearfinger)

















Un pote me disait l'autre jour qu'il trouvait que non seulement JoliCoeur était en perte de vitesse mais qu'en plus la qualité n'était plus au rendez vous. Je vois à peu près ce qu'il voulait dire. C'est que je ne programme plus comme avant des disques de la grande époque, celle qui va de 94 à 94 et dont les chanteurs hurlaient de douleur. Tiens d'ailleurs tu crois que ça vaudrait le coup de savoir ce qu'ils sont devenus tous ces jeunes gens dont la vie semblait impossible à l'époque? Je crois qu'on serait déçu quand même... Une partie a du finir ses études, trouver un boulot, suivre une psychothérapie et fonder une famille comme tout un chacun ou presque. Putain, tu parles d'une vision de la vie que j'aie, c'est pas étonnant que j'ai été à ce point séduit par l'emo!
Pour en revenir à ma discussion avec Rog, il pensait que si je programmais plus de disque de l'âge d'or de l'emo, c'est sans doute parce que j'en avais plus beaucoup en stock. C'est pas tout à fait faux mais malgré tout, il m'en reste quelques uns comme ce split Ep.  

Plunger, on en avait déjà parlé ici et . J'en avais pas dit grand chose d'ailleurs... J'aurais pu préciser par exemple que le chanteur avait une voix extraordinairement séduisante, trés rauque désespérée mais que malheureusement quand il s'est mis à faire de l'acoustique (avec 15 ans d'avance sur le reste des punks soit dit en passant), il a mis de coté son désespoir et s'est découvert une petite voix toute fluette. Il va sans dire que ce qu'il a fait sous le nom de Deadwood divine ou de Tom Lomacchio est tout à fait dispensable. Je dis ça et je connais pas du tout Deadwood divine (y'a du matos par là) par contre, j'ai un Cd de Tom Lomacchio et c'est affligeant de mièvrerie. Mais je le répète, Plunger par contre c'est tout à fait acceptable. Ça a quelque chose d'original, dans le son de guitare, dans la voix et je vous recommande autant les splits Ep que le Ep. Par contre le Lp pour ce que j'en avais entendu n'avait rien de convaincant.
William martyr 17, ça correspond plus à l'image du groupe emo de 94 qu'on peut avoir. Passages en arpège avant un déluge de bruit, chanteur qui hurle, etc.,etc.. Il existe aussi un 7" "Celebration of love" et un autre split Ep ainsi que cd regroupant tous les enregistrements. On en reparlera sans doute un jour...

PLUNGER / WILLIAM MARTYR 17 split Ep 94 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + inserts = 28MB)
 

dimanche 3 mars 2013

KROMOZOM 4 / HEIMAT-LOS split Ep 86 (Réseau alternatif)



















Dire que je viens de laisser un commentaire sur Death burger où je dis à Steph que j'aime pas tellement le hardcore fun et qu'une fois que je connais une blague, j'ai du mal à en rire une deuxième fois. A croire que ça s'applique pas à Kromozom 4 parce que même si ça me fait plus vraiment rire, j'avoue que je prends toujours autant de plaisir à écouter. Pourtant faut bien avouer que c'est vraiment con comme humour mais c'est sans prétention et musicalement, ça tenait plutôt la route (surtout le 2ème morceau) et ça jouait presque mieux qu'Heimat los. Bon, je dis pas Heimat, c'était une référence pour moi, les morceaux étaient super bien gaulés, ça tartinait grave, il y avait plein d'influences différentes et ça jouait vite, très vite même. Par contre, ça nous en fout tellement plein la gueule qu'on remarque pas tout de suite que c'est pas toujours bien calé. Que ça soit clair, ça enlève rien à l'amour que je porte à Heimat los mais bon, Kromozom 4 jouait mieux parce que plus simplement aussi.
Si j'ai eu envie de vous parler de ce Ep aujourd'hui, c'est qu'il vient d'être réédité sur Euthanasie. Et je fais pas ça pour faire de l'ombre au label, de toutes façons, les morceaux sont sûrement remixés, il y a pas l'usure de mon exemplaire et vous préférez le posséder en dur plutôt qu'en virtuel. Le split Lp devrait suivre sous peu toujours sur Euthanasie, ce qui est une très bonne nouvelle. Il y a la disco de Brainwash qui vient de sortir aussi et là je suis tout de suite moins emballé!
C'est bizarre, je pensais que les droits de Kromozom avait été racheté par un investisseur français bien connu des services de police. On m'avait sans doute mal informé ou alors j'avais mal compris....
Petite question subsidiaire, d'après vous quelle est la marque et le modèle de le voiture utilisé pour l'intro de La tuture de KRZ4? Moi je pencherai pour pour une Citroen GS. La cylindrée, je pourrais pas vous dire, mais c'était pas la version double corps. En tous cas, je me dis que si les Kromozom roulaient en GS, ça pouvait pas être des mauvais bougres!

HEIMAT-LOS / KROMOZOM 4 split Ep 86 (9 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 20MB)
   

Libellés