dimanche 26 janvier 2014

LES ENFANTS DE LA PATRIE - Fou de vous! Lp 86 (DIY)















Quand je disais que je trouvais qu'Arlequin était un nom pourri, c'est rien à coté des Enfants de la patrie, ça c'est bien pourri comme blase. Et ils ont même pas eu le bon goût de faire une belle pochette. Ni le recto, ni le verso d'ailleurs! Les 2 cotés sont abominables et il y a même pas un insert pour pouvoir y lire les textes. De toute façon, c'était pas une habitude française de mettre les textes, ni d'ailleurs de faire des belles pochettes et d'avoir des noms pas pourri. Mais cessons de casser du sucre sur le dos des Enfants de la patrie et parlons un peu de ce disque.
A la première écoute, ce qu'on peut se dire c'est qu'un disque comme celui là aurait peut être été appréciable s'il était sorti en 79 mais en 86, ça sonnait déjà carrément dépassé. Tiens, je viens encore de dire une gentillesse sur LEDLP. Il va falloir que je me force à être un peu plus indulgent...
D'après ce que j'ai pu lire sur le net, et on trouve pas grand chose, le groupe était de Paris et était composé par une bande d'ado ce qui peut aussi expliquer une musique un peu simple et gentille (ce qui l'explique, c'est la jeunesse des musiciens et non pas leur ville d'origine, quoique ça a du jouer aussi). Ça c'était pas vraiment ne gentillesse mais tant pis, c'est dit!
A part ça, certains d'entre vous connaissent déjà Les enfants de la patrie avec leur inénarrable tube La confiture aux cochons présents sur cet album et sur la compile Punk en france, compile qui est est un beau panorama de l'indigence de la scène punk française. Je sais, certains diront peut être que sur cette compile il y a Heyoka, mais c'est sans doute ce qui la sauve.
Non, sans blaguer, si vous aimez le punk rock à La Porte mentaux ou à la Ablettes, ce disque est pour vous (non, ne cherchez pas, c'est pas une gentillesse non plus). Il existerait d'autres albums des Enfants de la patrie bien que ce patronyme ne s'accorde pas vraiment à la formation actuelle, le groupe étant formé d'une seule et même personne le chanteur ou en tous cas, tout se ramène à sa pomme.
Il y a un morceau à écouter ici et comme vous pourrez le constater si vous vous donnez la peine d'y jeter une oreille, ça n'a plus rien à voir avec l'album "fou de vous". Ah ouais, parce que d'après moi cet album s'appelle fou de vous et non pas C'est du rock'n'roll et j'aime ça. Si je suis aussi affirmatif, c'est parce que c'est ce qui est marqué sur le rond central.
Je suis en train d'écouter le morceau que je vous ai conseillé et en fait je ne vous le conseille pas du tout. Je suis à la moitié du morceau et j'en peux plus! Je préfère nettement le rock juvénile des vrais enfants de la patrie, celui de ce premier album.C'était donc la dernière gentillesse à propos des enfants de la patrie et on passe à autre chose!

LES ENFANTS DE LA PATRIE - Fou de vous! Lp 86 (10 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 86MB)

jeudi 23 janvier 2014

ARLEQUIN - Rock 7" 79 (Not on label)















                               
Il y a peu de temps sur le blog Disorder - Are you experienced?, Mythkoz le taulier a proposé la compile Je suis punk ayant pour thème la punxploitation. Dessus on y un trouve un certain nombre de groupes clairement punxploiteurs ou parodiques et d'autres n'ayant sans doute pas grand chose à y faire, dont Edith Nylon, Sexe à pile (en plus de ça, avant de faire une compile comme celle là, il faut se renseigner, le 7" de Sexe à pile est de 84 et non pas de 79, je sais, j'ai fait la même erreur) ou Arlequin. Je me suis donc insurgé mais personne n'a embrayé à part un commentateur anonyme pour me répondre que c'était pas si grave. Dans l'absolu non bien sûr, il y a pas mort d'homme mais pour le principe, c'est quand même dégueulasse. Être soupçonné d'être opportuniste alors qu'à la base on était un bon vieux rocker pur et dur, ça doit être désagréable!
Dans le cas d'Arlequin, je trouve même pas que la confusion soit possible. Bon, c'est sûr que c'est pas du hardcore et on se rapproche même un peu du hard rock sur un des 2 morceaux mais bon quelle importance, en cette fin des années 70, le style était encore à inventer (ce qui est plus du tout le cas maintenant, on est bien d'accord, maintenant ce qu'il faut, c'est copier, académiser) et peu importait qu'on ait des influences hard rock, rock, rock psychédélique ou autre? Non, ce qui craint, c'est se faire traiter de branleur, d'arriviste ou de je ne sais quoi! Franchement, ça ne me plairait pas. Qu'en diront les historiens dans quelques siècles quand ils aborderont le sujet? Il y a eu quelques groupes ou individus qui ont essayé de tirer parti de la notoriété du punk, notamment un groupe français nommé Arlequin. Ça la fout mal! Merde!
Mais oublions tout ça et parlons plutôt d'Arlequin. Premièrement le nom est bien pourri je trouve ainsi que le logo (les deux font bien hard rock en fait) mais la pochette est classe. Pas grand chose d'autre à dire sauf d'après les quelques infos que j'ai pu glaner sur le net que le groupe serait d'Angoulème mais sinon rien d'autre!
Personnellement j'aurai bien vu Arlequin sur la compile KBD 200 à la place d'autres qui auraient été mieux sur la compile Je suis punk. Des noms? Quelle importance après tout...

ARLEQUIN - Génération paumée / Hold up 7" 79 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 13MB)

samedi 18 janvier 2014

SHUTDOWN - Emits a real bronx cheer Cd 95 (Golf)





























Je suis très punk anglais en ce moment, et de toutes sortes, celui d'il y a 35 ans à celui de maintenant en passant par la glorieuse scène emo des 90s. Si je m'écoutais, je mettrais que de l'anglais sur ce putain de blog! Bon d'accord, je vous ai promis une petite série sur les groupes français rock punk mais on peut peut être se faire un petit intermède, non?
D'autant que ce disque m'a été demandé et ce n'était pas par la même personne qui voulait le 45 tours. Ça fait d'ailleurs bien 6 mois que je le lui ai promis mais enfin bon, vu qu'il vient sur le net une fois tous les 8 mois, ça devrait lui convenir.
J'espère que ça vous conviendra aussi... Enfin, si vous avez aimez le Ep et les morceaux du split Ep, il n'y a  pas de raison que ce premier album ne vous enchante pas également. Pour le deuxième album on verra plus tard, personne ne me l'a encore demandé. Quant à la compile sortie sur Boss tuneage, c'est même pas la peine d'en faire la requête, pour moi, c'est tout à fait le style de disque complètement inutile parce que incomplet. Quoique, si on regarde bien, les morceaux qui manquent sur la supposée compile de Boss tuneage, sont des morceaux du Ep qu'on trouve également sur le premier album (3 sur 4). A se demander si c'est pas la même session d'enregistrement. J'ai vérifié et vu qu'il y a pas la date sur l'album, c'est difficile de savoir, mais le studio est le même. En gros ça veut dire que si le Ep vous plaisait énormément et que vous en vouliez plus, vous voilà servi!

SHUTDOWN - Emits a real bronx cheer Cd 95 (11 mp3 en 320kbps + livret 8 pages = 84MB)

dimanche 12 janvier 2014

CYCLOPE - 1st Lp 84 (Idéal)
















On va parler un peu de groupes français, ceux d'il y a déjà 30 ans, ceux qui voyageaient plus du coté rock du punk rock. Vous me direz qu'on s'en fout des étiquettes mais c'est toujours pratique pour définir un groupe et je crois pas que Cyclope se définissait eux même comme punk mais bel et bien comme un groupe rock. Bon bref, de toute façon la confusion n'ait guère possible. On est franchement dans le rock à légère tendance punk.
J'en vois d'ici qui se réjouissent déjà mais j'y peux rien, moi je l'aime bien ce disque. Faut dire que c'est presque ça qui m'a mis le pied à l'étrier. Bon j'exagère un peu mais comprenez qu'en ce début des années 80, au fin fond de ma bourgogne natale, dans une ville ouvrière bercée à la mazurka et aux fanfares municipales, c'était pas facile de choper de la muisque du diable et Cyclope était presque ce qu'il y avait de plus accessible en groupes français. Paradoxalement, c'était plus facile chez le disquaire du coin de dégotter un Dead kennedys ou un Exploited plutôt qu'un Oberkampf. Et Cyclope faisait partie de ces groupes français peut être un peu plus "grand public". En plus de ça on les voyait à la télé. Faut dire que ça avait été une sacrément bonne idée cette reprise d'Edith Piaf à la mode punk rock (ou rock punk) et que moi et mes potes, on avait tout de suite craqué sur ce tube imparable. Le reste de l'album m'avait un peu déçu et il y avait bien que cet Hymne à l'amour débridé qui me faisait sautiller dans tous les sens.
Mais maintenant, je l'écoute avec tendresse ce disque et il y a des morceaux que je trouve vraiment bon (et d'autres très mauvais). Bon c'est très année 80, avec le chant clair et les paroles un peu débiles, la guitare n'est pas très saturée et le basse/batterie est terriblement efficace. Tout ça sans le coté new wave qui prédominait à l'époque. Et j'aime ce son tranchant sans fioriture. Mais ça reste très rock, vous voilà prévenu!
Un deuxième album est sorti qui est beaucoup plus soft et que j'ai pas eu envie de réécouter. Il y en a même un 3ème et un 4ième que j'ai jamais entendu. Le chanteur (paix à son âme) jouait avant ça dans Smiler qui est un groupe qui date de l'époque où le port de la moustache était largement toléré et que les rockers s'appelaient Gérard ou Jean claude. Mais bon, on en parlera peut être une autre fois....

CYCLOPE - 1st Lp 84 (8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 55MB)

mercredi 8 janvier 2014

UNDERSTAND / JETPAK - Split Cdep 98 (Gravitate)


















Encore une requête d'un disque à 2 balles faite par un individu obnubilé par Undertstand. Je suis désolé pour lui mais après, plus de disques de Understand! C'est pas que je les ai tous posté mais c'est que j'en ai plus. C'est pas dit que j'en rachète pas mais pour l'instant ce que j'ai me suffit et me donne pas envie d'en connaître plus. Comme je l'ai déjà dit le ep m'avait vraiment conquis et le reste m'en touche une sans faire bouger l'autre si vous me permettez cette expression un peu grivoise.
Je trouve les morceaux de ce split quand même bien mieux que le Cd sorti sur Equal vision. C'est toujours dans la lignée Quicksand mais avec un chant avec moins de personnalité et d'accroche.
Pour moi, la vraie surprise vient de Jetpak. Parmi les groupes présents sur la compile référence de l'emo anglais, Emotion sickness, c'est sans doute un des groupes qui m'a le moins marqué et pourtant le 7" est très bon et les morceaux de ce split volent largement la vedette à ceux de Understand, mais dans l'ensemble, ça reste un disque à 2 balles, ce qui n'est pas toujours un gage de qualité.

UNDERSTAND / JETPAK split CdEp 98 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 29MB)
 

mercredi 1 janvier 2014

VISION - In the blink of an eye Cd 89 (Nemesis)
























Croyez vous que ce soit vraiment utile un top ten? Parce que j'ai beau creuser, j'arrive pas à trouver 10 disques qui m'ont marqué en 2013. Il y a bien eu l'album de Terrible feelings, mais était ce en 2013 ou 2012? Et puis le Sex mad de Nomeansno que j'ai écouté tout l'été, c'était en 2013 ou 1988?  Non mais je crois que pour ces 2 disques là,  c'était bel et bien en 2013 (et peut être bien aussi en 2012 et 1988), mais qu'en était il pour L'orchestre tout puissant Marcel Duchamp, Baraka face junta ou les demos de Get high? 2012 ou 2013? Tout se mélange! Ma mère me l'avait pourtant dit, tu vas voir le temps passe vite et plus ça va, plus ça accélère. Fait chier merde! J'ai l'impression que les années s'empilent et que je passe plus de temps à regarder derrière qu'à essayer de profiter de ce qu'il me reste. Mais revenons au top ten avant de sombrer dans la neurasthénie
Il y a le denier 7" de White lung qui m'a bien marqué dernièrement et aussi tout Belgrado. C'est incroyable,  quasiment tous les disques que je viens de citer sont des groupes avec chanteuse. Mais tu vas voir de toute façon,  pour le punk, 2014 sera avec chanteuse ou ne sera pas.
Bon en cherchant bien, j'ai bien écouté des trucs avec chanteur... Ah ouais, bien sûr 12XU! Je suis bien content que les eps aient été compilés sur un seul disque parce que comme ça, ça me permets de tout écouter d'un seul coup. Surtout que j'en avais pas un seul de eps, tout ce que j'avais, je l'avais chopé sur le net et c'est vrai que j'en ai abusé sans m'en rendre compte. Il y a aussi Worn in red que j'adule mais qui me met pas spécialement dans un état positif. Sans secours, vous connaissez? C'est un vieux groupe allemand que j'avais dans mes disques à vendre et sur lequel j'ai complètement flashé en le réécoutant. Ça y est, il y en a 10, on en parle plus!

Il ressemble à rien mon top ten, et puis il y a pas de classement en plus. Manquerait plus que ça! Et si devais faire un top ten de tous les temps, ce serait encore pire... Peut être pas en fait! C'est même plutôt plus simple. Tu vois par exemple ce premier album de Vision, je me pose même pas la question, il est dans mon top ten de tous les temps! Je me rappelle la première fois que j'ai écouté ça, c'était pour la première concentration Pierrot Buck. J'ai été à la fois complètement interloqué et charmé par ce disque. Le son qu'il avait, et cette maîtrise, cette approche qui était totalement nouvelle pour un groupe sXe et d'autant plus pour un groupe hardcore. Bon c'est sûr que 25 ans après, ça sonne déjà moins innovateur mais à l'époque, en tous cas pour moi ça a été une révélation. Et les disques qui ont suivi ne m'ont jamais déçu... Enfin si un peu, mais vu que c'était Vision, j'ai su pardonné!
On a déjà abondamment parlé de Vision en ces pages et je vous ferai pas l'affront de vous renvoyer aux différents articles déjà écrits. Ne cherchez pas celui sur le Ep One and the same qui a été supprimé sans que je sache vraiment pourquoi. Je vais essayé de faire en sorte que tous les liens soient valides même le Ep manquant et si ça ne vous suffit pas, vous savez que quasiment l'intégralité de Vision est dispo sur Blogged and quartered et .
Et j'oubliais, bonne année (connerie de putain de tradition de merde!).

VISION - In the blink of an eye Cd 89 (11 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 65MB)
 

Libellés