dimanche 28 septembre 2014

TWO LINE FILLER - Listener Cd 95 (New red archives)























Voici le genre d'album que tous les clones de Green day auraient aimé sortir, sans doute même que Green day eux-mêmes auraient aimé sortir un disque comme celui là. C'est tout simplement l'album pop punk parfait!
Vous me direz, pour faire du pop punk, c'est pas très difficile. Voici en gros ce qu'il nous faut: de la mélodie à en pleurer, des textes sensibles chantés par une voix fragile à la limite de la fausseté, une grosse gratte qui nous rappelle qu'on est quand même des punks et un basse/batterie énergique qui nous pousse tout ça. La recette a l'air simple comme ça mais beaucoup s'y sont essayé et n'ont réussi qu'à faire de la merde! Two line filler, eux sont arrivé à la perfection tout en ne se prétendant pas punk. Enfin, ça c'est le chanteur qui le disait dans une interview dans un un vieux fanzine français du nom de Kill what (que j'arrive pas à retrouver, ni d'ailleurs le scann de l'interview que m'avait envoyé Laurent). Il y racontait un peu son parcours. Il avait joué avant dans Chokehold qui était un groupe sXe canadien qui donnait dans le lourd et le dépressif. Au moment où il était interviewé, il avait intégré le monde du travail et semblait rejeté son passé punk. Pour moi ce mec absolument sûr de rien sauf de n'être pas punk, représentait le punk tel qui doit être ou tel que je le vois!
Je vous avais déjà proposé le Ep et le split Ep sur JoliCoeur.Pour ceux que ça intéresse, vous trouverez ici un historique très instructif tout en anglais.

TWO LINE FILLER - Listener Cd 95 (14 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 66MB)

dimanche 21 septembre 2014

DRIFT & JONAH - Now that much has been said much must be done Split 7'' 97 (Anima)
























En fait si, je l'ai retrouvé mon split Ep Jonah/Drift, il va être content l'Arnaud! Quoique je le soupçonne d'avoir déjà tous les disques de Drift et de Jonah et que s'il m'a demandé de les numériser, c'est juste pour pouvoir les écouter dans son walkman. Ça m'étonnerait qu'il n'ait pas ce disque, c'est vraiment un passionné de cette scène là  (le hardcore lourd dépressif québécois) au point qu'il est parti vivre au Québec. D'après ce qu'il m'a dit, c'est une scène qui est complètement tombé dans l'oubli et personne ne sait trop ce que sont devenus les mecs. Incroyable! Ceci dit, je crois que les mecs des ces différents groupes ont joué dans d'autres formations québécoises genre Born dead icons, Fifth hour hero...
Je pense avoir tout dit. Drift et Jonah en bon québécois qu'ils sont, ont mis la traduction des paroles en français. 

DRIFT / JONAH - Split Ep 97 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 28MB)

samedi 20 septembre 2014

URANUS / IMMORAL SQUAD split Ep 94 (The great american steak religion)





Si je me suis lancé dans une série sur le canada, c'est que j'ai rencontre un vosgien exilé à Toulouse qui est passionné par la scène Québécoise et qui m'a demandé si je pouvais numériser mes disques de Drift et de Jonah. Seulement, je les retrouve pas alors pour compenser, je vous propose aujourd'hui, les dieux du hardcore lourd à la canadienne, j'ai nommé les Uranus (je me demande si ça a à voir avec la chanson de Flesh pleasure mais ne nous dispersons pas!).
Je me rappelle avoir pris une grosse calotte la première fois que j'ai écouté ce disque. Pas la face Immoral squad, ça c'est sûr. Je comprends que ça puisse plaire mais moi, ça me provoque rien à part l'ennui. A l'époque, je trouvais que ça sonnait punk, désespérément punk et maintenant je trouve que c'était quand même sacrément métal. J'ai rien d'autre à dire à part que leur pochette est magnifique et que les lyrics sont traduits en français pour ceux qui le désireraient en contactant le groupe à l'adresse sur l'insert. Mais il est peut être un peu tard, quoique pas sûr...
La taloche, je me la suis pris avec Uranus. Bon d'accord c'est metal mais c'est désespérément metal ou plutôt dramatiquement métal si tu préfères avec tout ce que le drame et le désespoir peuvent avoir de jouissif. Ça me rappelait Neurosis si Neurosis n'avait pas fait n'importe quoi à partir du 3ème album. Bon je sais, je ne vais pas me faire que des amis, Neurosis compte beaucoup de fans et j'en suis d'ailleurs. Seulement j'idolâtre le Neurosis des deux premiers albums et seulement des 2 premiers albums! Uranus représente un peu l'évolution que je aurais voulu voir prendre à mes Neurosis adorés, ceux qui venaient du punk et qui le revendiquaient salement!
Un des guitaristes d'Uranus était le taulier du label et a ensuite joué dans His hero is gone et Tragedy.
Les paroles ne sont qu'en anglais bien que je soupçonne Uranus d'être francophone.
La pochette est sérigraphiée sur une enveloppe comme le faisaient les groupes emos à la grande époque et je ne sais pas exactement quel pressage j'ai. Pas le premier sûrement. Et si on disait qu'on s'en foutait?

URANUS / IMMORAL SQUAD split 7" 94 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 25MB)

dimanche 14 septembre 2014

DEATH SENTENCE - Not a pretty sight 12" 85 (Fringe)





























Les punks de Vancouver avaient un truc avec le foulard. Les mecs de Bill of right les mettaient dans les cheveux tandis que les Death sentence eux les mettaient sur les yeux (bon là les mecs de Death sentence n'ont pas mis de photo de leurs gueules mais sur le deuxième album il y en a une et cette photo sert aussi de présentation sur Kill from the heart). Au début je pensais qu'ils avaient noué un foulard dans leur cheveux comme leur pote de Bill of rights sauf qu'ils avaient pas serré assez et après j'ai réalisé qu'ils simulaient une exécution, un peu comme sur la pochette où on voit un punk se faire fusiller.  La sentence de mort, l'exécution capitale... Brillant! D'où l'utilisation du foulard. Et maintenant j'aimerais qu'on m'explique ce que voulaient symboliser les B.O.R. avec leur foulard dans les cheveux?
Ceci dit, la comparaison avec Bill of rights s'arrête là. Death sentence faisait quelque chose de beaucoup nerveux. Je dirais même que c'était exceptionnellement nerveux! A la première écoute on peut penser avoir à faire avec un groupe canadien largement influencé par la scène anglaise ou par DOA de Vancouver également mais non, il n'y a pas que ça. Tout est joué au taquet et il n'y a pas une seul note à coté. Je trouve que c'est impressionnant pour un groupe de l'époque de voir à quel point c'était maitrisé, c'était pas si fréquent. Malheureusement pour nous, les Death sentence ont rapidement baissé d'intensité et sur le deuxième album Stop killing me se sont pris pour des metallos. On peut dire que c'est mauvais! En tous cas, moi je trouve que c'est mauvais. C'est mou du genou avec des pauvres plans métal à la con joués par des punks avec un son de punk. Tandis que ce premier maxi est tout simplement ce qui c'est fait de mieux en hardcore punk au pays de l'érable et le son est une tuerie. Encore un exemple d'un groupe qui s'est perdu en voulant faire mieux mais qui n'a réussi qu'à être décevant.
Il faut noter quand même que d'après l'historique sur KFTH, Death sentence aurait vendu plus 60000 de ses deux albums avant que ceux ci ne sortent en cd. Mazette, c'est pas rien!


DEATH SENTENCE - Not a pretty sight 12" 85 (8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 51MB



samedi 6 septembre 2014

The GREY - Open credit Cd 03 (SpectraSonicSound)





























Comment parler de la scène canadienne sans évoquer la famille Shotmaker/Three penny opera/Etc... Vous connaissez tous l'amour que je porte à cette famille (comment ça, vous vous en foutez?) mélangeant emo, post punk, post hardcore et noise et vous avez déjà pu profiter de mes largesses en téléchargeant le  2eme Lp et le Ep de Thee penny opera, l'album de 30 second motion picture et le split Ep Shotmaker/Watershed.
Maintenant c'est le tour de The Grey avec leur premier album qui m'a peut être un peu déçu à la première écoute mais que je suis pas loin de considérer comme un classique maintenant.
On est toujours dans le même genre de son. C'est peut être un poil plus mélodique et un chouya moins dépressif que les frangins et frangines mais c'est tout aussi bon!

The GREY - Open credit Cd 03 (11 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 120MB)



Libellés