mercredi 29 avril 2015

BUZZCOCKS - Spiral scratch Ep 76 (New hormones)




On ne répètera jamais assez l'importance qu'ont eu les compiles dans la construction de la scène punk. En tous cas pour moi, elles ont été primordiales. Il n'y a qu'à voir le nombres de compiles postées sur ce blog. Quelle aurait été ma culture sans les Punk & disorderly, Let them eat jellybeans, Rapsodie, Alle 24 goed, 1984, Welcome to 1984, Chaos en france et Cie?
Buzzcocks eux, je les ai découvert sur History of punk - Burning ambitions, une double compile Lp qui présentait les essentiels du punk de façon chronologique. Pour ma part, j'avais une nette préférence pour le deuxième lp où on trouvait des classiques comme Disorder, Dead kennedys, Vice squad, Killing joke, GBH ou Partisans. Sur le premier disque, ça tirait un peu trop sur le rock à papa pour mes gouts de jeune punk survolté. Tous les Adverts, Slaughter and the dogs, 101ers, ça me broutait sévère! Un groupe surnageait pourtant au milieu de toute cette chienlit archaïque: Buzzcocks et son Boredom nasal et nerveux(n'oublions pas non plus Wire et 12xu).
Je dois convenir que j'ai été nettement déçu par les albums que j'ai écouté par la suite, trop mou, trop rock... D'ailleurs c'était sorti sur Fan club une sorte de sous label à New rose. Certes, New rose faisait un travail formidable mais il était un peu trop du coté rock de la force. Alors j'ai doucement oublié Buzzcocks à part son merveilleux morceau Boredom jusqu'au jour où j'ai découvert ce premier Ep et j'ai compris que c'était pas le même chanteur que sur les albums. Quelle importance...Les deux chantent avec le nez mais je trouve que Devoto (qui chantera ensuite dans Magazine) le faisait avec beaucoup plus de conviction.
Maintenant, je les trouve pas si mal les albums de Buzzcoks malgré que ça joue un peu vite et que le son est agressif... Et puis on peut pas danser à deux dessus... Pas facile ces musiques de jeunes!

BUZZCOCKS - Spiral scratch Ep 76 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 23MB)

dimanche 5 avril 2015

THE GREY - Cdep 05 (Sonic deadline)


















Il se trouve que j'ai un peu de temps en ce moment avant la fin annoncée du blog alors je vais me faire plaisir.
On a déjà parlé il y a pas si longtemps de The Grey, groupe canadien formé d'ex Shomaker, Three penny opera  et futur Metz et dont le premier album Open credit a fait partie de mon top ten 2014. Ce cdep est sorti 2 ans après et annonçait en quelque sorte l'arrivée du 2ème album sur lequel on retrouve un des morceaux. Par contre les 3 autres sont inédits et foutre dieu! Qu'est ce qu'ils sont bons!

THE GREY - Cdep 05 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 33MB)

jeudi 2 avril 2015

SOUTHPAW - Thanks all the same Cd 00(Mother stoat)






























Je vous ai pas trop manqué? J'espère pas parce que faudra vous y habituer! Cette fois c'est sûr, l'avenir du blog est sérieusement compromis! Non seulement j'ai pas le temps de numériser mais en plus de ça, les rares fois où j'ai essayé de m'y contraindre, je me suis royalement fait chier. Comme quoi, tout a une fin (sauf le saucisson qui en a deux bien sûr)! C'est pas dit que l'envie ne me reprenne pas, sans doute un jour quand je serai en retraite, c'est à dire en... 2035 ou 2040. Entre temps peut être que je placerai un petit disque ou une cassette de temps en temps, on verra... En attendant, je vais vous parler d'un groupe anglais que j'avais programmé pour la série anglaise d'il y a quelques temps et qui était tout prêt à être publier. C'est toujours ça....
Ce groupe anglais s'appelle Southpaw et à mon avis il ne fait pas partie des plus connus. Pourtant pour moi c'est l'un des plus essentiels avec Dugong par exemple. Enfin je parle des groupes du 3ème millénaire pas de ceux du siècle passé. Quoique, Dugong comme Southpaw sont des groupes essentiels toutes générations confondues, c'est à dire que dans mon coeur ça cotoie du Snuff, Leatherface, HDQ, Insane, Newton neurotics, Stiff little fingers.... Tu vois l'attachement que j'aie à ce groupe!
Bref, j'aime bien le mélange hard rock/punk mélo de Southpaw (c'est pas forcément flagrant sur le morceau que j'ai mis en écoute mais c'est pas forcément flagrant d'une manière générale) et pourtant je suis pas spécialement friand de hard rock et la fusion des 2 styles peut a priori m'être peu ragoutante. D'autres groupes s'y étaient essayé par le passé comme All ou Big drill car et je m'y étais progressivement fait. Mais là, l'addiction a été quasi instantanée et après toutes ces années l'effet est toujours aussi jouissif avec un arrière goût de nostalgie dont je ne sais s'il est si agréable que ça. C'est un peu le propre de la nostalgie, non? Mais je suis pas là pour vous raconter ma vie parce que déjà, je voudrais pas vus rendre jaloux et ensuite parce que j'ai pas trop le temps...
J'ai été surpris de voir que Southpaw existait encore et qu'ils allaient jouer au podstock festival qui est sold out malheureusement (et aussi trop loin). Je sais pas si c'est une reformation? Sans doute parce que le dernier album date de 2003 et depuis rien à part une compile de ep et de démo sortie en 2007 ! Espérons qu'ils aient la bonne idée de refaire un disque et non pas de se contenter de jouer dans les festivals en été. Sur ce, à la revoyure!

SOUTHPAW - Thanks all the same Cd 00 (9 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 65MB)

Libellés