samedi 28 mai 2016

THE BRAT - The wolf 7'' (540)

























 Après vous avoir parlé du fantastique 12" Attitudes de The Brat, je n'ai pas pu m'empêcher de partir à la recherche de l'unique autre disque du groupe qui n'est malheureusement qu'un 45 tours monoface.On en aurait voulu plus naturellement mais je crois qu'il faut faire une croix sur d'éventuelles autres productions de ce merveilleux groupe chicano punk de Los angeles.
L'unique morceau de ce 45 est en fait un morceau sorti à l'origine sur une compile latino de Los angeles, "Los angelinos". Le deuxième morceau de la compile est High school déjà présent sur Attitudes.
Trois ans séparent les enregistrements et si on se fie aux propos de wikipedia, The wolf ferait partie de la reconversion new wave/commerciale du groupe. Pas mal comme reconversion je trouve et pas si commerciale que ça, voir pas du tout! Ce morceau aurait très bien pu figurer sur le maxi, on y aurait vu que du feu.
Rien n'a vraiment changé donc en 3 ans pour The Brat, pas même la moustache de l'un de ses membres (et c'est pas la chanteuse), si ce n'est qu'elle est peut être taillée un peu plus fine mais comme on dit, c'est pas la taille qui compte et punk à moustache un jour, punk à moustache toujours!
Le disque est sorti sous 2 pochettes différentes, celle ci, imprimée en noir et blanc et une autre sérigraphiée à mon avis beaucoup plus jolie mais aussi plus chère et plus rare. On se contentera donc de cette version à défaut d'une plus belle ou de la compile (mais la compile, je m'en passe, à part Plugz et Odd squad qui sont les seuls autres groupes punks, je crois que le reste se approche plus du folklore latino ou de la variètoche) en espérant qu'un jour un label archiviste se penche sur ce groupe injustement méconnu. 

The BRAT - The wolf 7" (1 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 8,6MB)

vendredi 20 mai 2016

THE STALAG SEVENTEEN - One forty-four Ep 97 (Red jagwire)


























Stalag 13, je vois il y a pas de doute! La série culte avec Hogan, schultz et toute la Klink mais Stalag 17, c'est quoi? En ce qui concerne le groupe, je ne peux pas vous en dire plus à part qu'ils étaient texans, qu'ils n'ont sorti que ce Ep et qu'ils n'ont rien à voir avec les Irlandais et Italiens du même nom. Une décennie les sépare et le style n'est pas tout à fait le même.
J'avais découvert Stalag 17 sur la fameuse compile My first crush et c'était pas loin d'être ce que que je préférais, mélodique, sans prétention, mélancolique sans être mièvre et les 3 morceaux de ce Ep n'ont fait que confirmer mon impression: Stalag 17 était un grand groupe. Nettement moins connu que le film du même nom ou que le groupe hardcore italien ou le groupe anarcho punk irlandais mais c'est celui que je préfère.

THE STALAG SEVENTEEN - One forty-four Ep 97 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert + 2 flyers = 20MB)
  

lundi 16 mai 2016

UXA - Illusions of grandeur Lp 81 (Posh boy)






























UXA, c'est pour United experiments of America. UXA était de Los angeles et ont sorti 2 albums dont ce Illusions of grandeur qui a eu droit à deux mastering différents et plusieurs pressages. Le premier pressage date de 80, comporte 2 morceaux de moins que celui que vous avez sous les yeux et le son est plus soft. Le repressage de 2004 est celui de 80. Ca chante pas super bien, c'est pas super inspiré mais la chanteuse a une jolie coiffure mise en valeur par un élégant diadème. Bref, j'aime bien!
On avait déjà eu l'occasion de parler d'UXA sur ce blog à propos de la fameuse compile Tooth and nail.
En ce qui concerne le deuxième album de UXA, je ne sais pas si on peut vraiment parler de 2ème album puisqu'il sorti 17 ans après le premier et le seul membre d'origine est la chanteuse. Quelques 7''s sont sorti également avec la formation d'origine et celle des années 90.


UXA - Illusions of grandeur Lp 81 (12 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 81MB)

samedi 7 mai 2016

WEI JI - CdEp 00 (Sanjam)



























Vous ai je déjà dit que le meilleur groupe français de tous les temps à part les Martin circus, c'était Sixpack? Bon bin, je vous le dis et surtout, je ne vous permets pas d'en douter!  En même temps, la concurrence n'était et n'est pas tellement ardue. Les groupes français on les écoute par soucis d'écologie, parce qu'on veut consommer local mais franchement, on a jamais eu de scène par chez nous. A Saint Etienne, c'était pas le cas. Eux avaient une scène et la plupart des groupes n'ont pas ou peu franchi les limites de la ville. Peut être parce qu'il n'y en avait pas tant que ça de bon? Si! il y a eu de bons groupes à Sainté et s'il y en a eu un, c'était bien Sixpack (normal, en tant que meilleur groupe français).
Pour vous la faire courte (faut que je parte au pays de la choucroute et de la saucisse d'ici 5 minutes), Sixpack a sorti deux albums, une flopée de 45, a splitté et s'est reformé sous le nom de Wei ji (à prononcer ouétssi je crois). Donc Wei ji, c'est Sixpack mais en un peu plus mou peut être. Quoique, à peine... Wei ji a sorti ce mini cd sur le mythique label Sanjam et un 45 et a splitté de manière définitive. Si vous voulez en savoir plus sur Sixpack/wei ji, sur les groupes auxquels ont participé les membres avant ou après, je vous invite à aller sur le Saint Etienne rock underground qui parle de la scène de Sainté, moi faut que je file!

WEIJI - Cd 00 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 36,5MB)
 

dimanche 1 mai 2016

LEGAL WEAPON - Death of innocence Lp 82 (Triple x)
















Je vous ai promis une série sur les groupes californiens à chanteuses et je vais pas prendre de risque parce que les quelques groupes qui peuvent participer à cette série sont des références et pas qu'un peu! Legal weapon par exemple, on peut pas nier que c'est complètement culte. Et la raison pour laquelle c'est culte pour moi, c'est que 2 des musiciens sont des musiciens d'Adolescents, groupe californien que j'adule entre tous. C'est sur, j'aurais pu choisir de vous proposer l'album Your weapon mais déjà d'une part, la pochette poster à scanner, c'est d'un chiant pas possible et dans Your weapon, il n'y a pas Frank Agnew ni Steve Soto des Adolescents/Agent orange/45 grave et tutti quanti. En même temps est ce que ce sont eux qui font la personnalité du groupe? Je ne pense pas... C'est évident que ce qui fait la marque de fabrique de Legal weapon, c'est la chanteuse et les compos un peu plus rock et mollassonnes que d'autres groupes de l'époque. On pourrait presque parler d'une influence goth rock ou deathpunk bien dans l'air du temps enfin celui de Legal weapon mais c'est pas si flagrant que ça
Cet album est le premier et la version que j'ai est le repressage de 91. Malheureusement, il me manque l'insert. 

LEGAL WEAPON - Death of innocence LP 82 (10 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 66,5MB)




Libellés