dimanche 8 janvier 2012

SPITBOY True self revealed Lp 93 (Ebullition)



Le problème depuis que je suis passé en mode aléatoire (pour ceux qui prendraient le blog en cours de route, avant je fonctionnais plutôt en faisant des séries et depuis ce début d'année je me suis décidé à poster des disques au gré de mes envies), ce que je suis contraint de choisir les disques à programmer et c'est pas forcément facile. Quelques fois c'est bien de limiter son choix, c'est beaucoup plus confortable.
Moi qui pensait être un libre penseur, tu vois un peu à la façon d'un Florent Pagny mais en version punk... En version pauvre aussi mais qu'importe, mon idéal c'était vivre sans entrave et je pensais y être arrivé. Pourtant je crois pas m'être trompé dans mon parcours. Je porte les fringues qu'il faut et elles ont été achetées dans des VPC garanties 100% punk rock. A la maison, pas une faute de gout, le frigo est rempli de bière et tous mes disques sont approuvés par la communauté. Non franchement, je croyais vraiment être quelqu'un libéré de toutes contraintes. Et je me rends compte que pas du tout, je suis incapable de programmer des disques de façon aléatoire. Il me faut mes putains de séries! Putain! Tant pis, on fera avec, au moins pour cette fois!
Et en plus de ça, ce que je vous propose dans le série groupe de nanas, c'est un groupe dont je vous avais déjà parlé dans une précédente série groupe de nanas. Franchement c'était pas le pire! Mais récemment quand j'ai entrepris de faire un best of de Pay no more than (je vous en reparlerai en temps voulu), j'ai mis un morceau du Ep de Spitboy et je me suis rendu compte que je préférais quand même cet Lp. De pas grand chose, peut être simplement parce que c'est plus long et que le plaisir dure plus longtemps. Ou peut être aussi parce qu'il y a un petit coté emo dans la façon de chanter, j'entends pas là, que ça dégouline de désespoir. Et le son est tout simplement parfait, agressif en diable! Sans aucun doute, si je faisais ce best of là maintenant, je choisirais un morceau du Lp plutôt qu'un du Ep, et encore c'est pas sûr. Ce qu'il l'est par contre, c'est que je choisirai encore une fois un morceau de Spitboy.

SPITBOY True self revealed Lp 93 (8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + livret 12 pages = 70,5MB)

Lien

5 commentaires:

eugene rougon a dit…

enfaite de spitboy je ne connais que le split lp avec los crudos, et j'ai due ecouter une seule fois la partie de spitboy pour ne pas perdre de temps et ecouter non stop los crudos

si florent pagny pourrai faire un comeback on aurait enfin un vrai groupe punk qui pourrai guider la jeunesse comme a l'epoque benie des beru et du rock alternatif français

Underground Propaganda a dit…

Pas mal du tout! J'aime le chant, avec ce côté rocailleux quand elle se donne à fond! Par contre je trouve que la guitare est absente, en dépit de la basse... et de la caisse claire, putain, quelle caisse clair. Je trouve pas de sonorité emo dans la voix, et encoire moins dans la deuxiéme voix, chacun ses interprétations, hein! En tout cas très bon groupe (surtout que la chanteuse porte un Tee-Shirt Neurosis, alors LA, y'a rien a dire! Ah ah ah!)

jolicoeur a dit…

Grossière erreur mon cher Eugène! Tu me diras, moi je le connais même pas ce split Lp avec Los crudos, pourtant j'adore les 2 groupes. Au moins je suis sûr que le jour où je l'achèterai je serai pas déçu.
C'est sûr, chacun son interprétation. C'est peut être aussi le fait que ça soit sur ebuliition qui me me donne l'impression que ça sonne emo. D'accord avec toi pour dire que porter un tshirt de Neurosis est un signe de bon gout. Surtout le Neurosis première époque je dirais.

Anonyme a dit…

can you re-up this and the other spitboy release?

thanks again

jolicoeur a dit…

New links for Lp, Ep and split tape

Libellés