lundi 7 décembre 2009

BILLINGSGATE Reach out Ep 90 (Victory)


J'ai cru comprendre qu'il y avait des fans de Dillinger 4 qui fréquentaient ce blog. J'en suis un moi aussi et ce pour 2 raisons. La première, c'est qu'ils savent conjuguer punk, mélodie, technique et énergie pour un résultat pas chiant du tout et la deuxième, c'est que le guitariste n'est autre qu'Erik funk, le gratteux de 2 de mes groupes préférés dans les années 90, Billingsgate et Bloodline.
Je pense qu'on peut dire que Billingsgate était son groupe du lycée, et quand on voit les têtes qu'ils ont sur la pochette on en doute pas une seconde. Des groupes de lycéens comme ça, on en croise pas tous les jours, surtout par chez nous, n'est ce pas?
Ce que j'aimais bien dans ce groupe, c'est que ça jouait vite et qu'il y avait des plans de grattes assez sympathiques. Le chant était pas super juste et un peu monotone mais il y a beaucoup de groupes que j'aime qui ont cette particularité (Corrupted morals par exemple ou Sacred denial).
L'album qu'ils ont fait après était un peu plus métal et surtout un peu plus travaillé et j'ai adoré aussi. Je me rappelle que je l'écoutais souvent dans ma bagnole. Sur l'autre face de la K7 il y avait l'album d'Aware, et ça, ça serait un bon truc à poster aussi...
Pour en revenir à ce ep, je pense pas que ça soit d'une rareté exceptionnelle. Sans doute qu'il doit exister un pressage limité d'une quelconque couleur mais j'en sais trop rien. Par contre il a été repressé en cd avec les premières sorties du label Victory. Pour ceux qui n'aiment pas le bruit des craquements... apparemment, faut faire avec!

BILLINGSGATE Reach out Ep 90 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 40MB)

6 commentaires:

Honquijote a dit…

Thanks a lot for the post. :-)

Anonyme a dit…

aaaaahhhh le hardcore du début des années 90.......que de bons souvenirs......je me souviens qu'à cette époque c'étais un zik totalement hasbeen et du coup y'avais pas grand monde dans les très rare concerts mais par contre y'avais une ambiance de feu et bonne enfant.......ça fais un peu commentaire de vieux con là nan ? :)

laurent a dit…

j'ai déjà vu ça quelque part

t'as fait du bon boulot, le son est bien plus mordant, même si j'ai du mal à faire la différence avec les nombreux autres groupes du genre (mais là c'est pas de ta faute). c'est pas désagréable mais j'arrive pas à me rappeler des chansons après les avoir écoutées, alors que je connais youth of today par coeur, par exemple.
ce que je préfère c'est quand même la pochette : un émule de cure, un SXE kid dans toute sa splendeur, un metalhead, et tiens, c'est quoi ça, harry potter? il aurait pas un duffle coat des fois çui-là? en fin de compte, ils ressemblent assez aux types que je croisais dans la cour du lycée y'a une quinzaine d'année (j'étais plutôt harry potter, au passage... sans les pouvoirs, hein.)

jolicoeur a dit…

Je me demande bien s'il y a plus de monde maintenant dans les concerts...

Le metalhead, c'est Erik funk de Dillinger 4.
C'est vrai que c'est sympa cette variété dans les looks. Moi, c'est ce qui m'avait plu dans le hardcore aussi, c'était pas utile d'avoir un uniforme.
Tu vas rire, mais je préfère Billigsgate (ou Gorilla biscuits) à YOT . J'ai jamais trop accroché sur YOT, c'est juste une question de gout. Ca s'explique pas... T'imagines hier j'ai rencontré un vieux pote, bin lui c'est Leatherface qu'il aime pas, ça par contre c'est totalement incompréhensible!

Anonyme a dit…

Hello! Please reupload this release!

jolicoeur a dit…

New link

http://www35.zippyshare.com/v/97336082/file.html

Libellés