jeudi 15 octobre 2009

SOLGER Ep 81 (Bag of hammer)



Aujourd'hui, je vais encore vous parler d'une réédition d'un ep de 81 d'un vieux groupe punk américain. Seulement cette fois ci, la réédition a plus de 15 ans et je pense que le disque mérite plus qu'on en parle étant donné sa rareté sur la toile (ce qui n'est pas le cas du ep de Bad religion, vous en conviendrez!), et sa rareté tout court vu que l'original est sorti à moins de 500 exemplaires et que cette réédition à 1000 tout rond.
Bien sûr vous allez me dire que l'intégralité des enregistrements de Solger a été réédité en 2003 sur Empty records sous le nom de Codex 80, mais il est déja épuisé et vous n'êtes pas du genre à télécharger...
Si les enregistrements se font un peu rare sur le net, les infos par contre elles ne manquent pas. Elles sont toutes en anglais, mais vous allez vous en tirer non? Je vous invite donc à aller sur Dementlieu et sur Blastitude. Perso, j'ai pas tout lu...
Disons pour résumer que le groupe s'est formé à Seattle en 80 suite à un concert de Black flag (comme énormément de groupes de cette époque j'ai l'impression) et qu'il s'est séparé fin 80, quelques mois donc avant que le Ep ne sorte. Le guitariste Paul a ensuite joué dans Fartz et dans 10 minutes warning.
Si le groupe s'est formé sous l'influence de Black flag, on sent bien que celle de Germs a été prédominante. En tous cas, ça m'a l'air d'être tout aussi déglingué. Et j'adore le son, très garage...
Voila, c'est résumé...

SOLGER ep 81 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 19MB)

5 commentaires:

laurent a dit…

merde, j'allais faire le malin en disant qu'une intégrale de solger était sortie y'a bien moins de quinze ans. bon. ce qui m'éclate avec le hardcore, c'est que les rééditions que j'achète depuis près de vingt ans vont devenir aussi rares que les originaux. j'ai toujours eu l'impression d'avoir un train de retard, voilà que j'en ai un d'avance sur ceux qui en ont deux de retard.
un truc qui doit interroger ceux qui comme moi ont découvert les légendes du punk en même temps que les seconds couteaux, c'est pourquoi solger semble être passé inaperçu alors qu'ils avaient tous les atouts pour être considérés en 2009 comme une référence inévitable pour les amateurs du genre.
germs, black flag, solger. pour moi ça coule de source. et ça descend bien.

Anonyme a dit…

tiens je connais pas ca, SOLGER, enfin il me semble.... hein avec tout ce que j'ai telechargé, je m'y perd!!

merci Zoliecoeur

Honquijote a dit…

Thanks a lot for the post ! :-D
Just upgrading...

jolicoeur a dit…

Je crois que Solger n'avait pas l'étoffe pour devenir un classique. C'est quand même pas super original (vachement pompé sur Germs), ils ont même pas existé un an et je pense pas qu'ils soient sorti de leur ville (j'ai cru lire je ne sais où qu'un des mecs avait 15 ans quand ils se sont formé). Après, c'est le genre de truc indispensable pour les enculeurs de mouche dans mon genre.
Moi aussi je m'y perd dans tous mes téléchargements!

vile76 a dit…

C'est un super groupe mais je crois que c'est parce que leur ep était trop rare (300 copies, je crois) et qu'ils étaient de SEATTLE qu'ils n'ont pas eu leur chance. De plus, ils n'ont pas duré assez longtemps, puisque juste après, un des types a joué de la guitare dans THE FARTZ.

Par contre, deux ans après une tape a vu le jour (avec des morceaux de 1980 et 1981) sur laquelle ils reprennent d'ailleurs les GERMS.

La prod de ce disque n'est pas terrible, mais je trouve aussi qu'il y a des influences DISCHARGE. Pour du 1980, c'est quand même excellent.

Il y a une réédition CD incluant la tape aussi sur laquelle on peut voir divers jeux de photos couleurs des types dans le cimetière...

Bref, il s'agit ici des prémices du hardcore US...

Libellés