lundi 9 mai 2011

STATE OF CONFUSION 6,3 million acres Lp 86 (Silence)



Vous avez remarquez que pendant le mois d'avril, tous les disques dont j'ai parlé sur PNMT sont, soit américains, soit français. Et le mois de mai prend la même direction. Bin oui, pourquoi se faire chier avec des groupes qui viennent de pays dont on a rien à foutre. Jolicoeur a décidé de ne parler que des maîtres en tout, j'ai nommé bien sûr les américains et de leurs laquais! Bon, peut on vraiment parler de laquais des américains à propos des français? Les allemands auraient plus de légitimité pour ce titre. Quant aux français, à part jalouser les allemands, on peut pas prétendre à grand chose. Par rapport au punk hardcore, on ferait plutôt figure de pays du tiers monde. Mais on y peut pas grand chose, ou du moins on y peut plus grand chose. Le combat a eu lieu il y a prêt de 30 ans. En france, on en était encore à digérer Bill Haley, ensuite la déferlante alternative est venue anéantir toutes vraies possibilités d'alternative. Le combat était terminé, les troupes étaient démantelées et il n'y avait plus aucun moyen de rattraper le temps perdu. Mais j'ai l'impression de radoter. De quoi me plains je? J'étais en première ligne il y a 25 ans, si rien ne s'est passé, est ce que c'est pas un peu de ma faute?
Toujours est il que maintenant qu'il y a longtemps que le champ de bataille ne fume plus, on peut facilement tirer la conclusion que la scène française partait perdante et comparer ce qui se faisait à l'époque entre la france et les états unis est tout simplement incomparable! Faites l'essai, écouter cet album de State of confusion et le prochain post par exemple qui parlera ce de qui se faisait en france la même année (ou celle d'après). Je crois que ça se passera de commentaire!
Bon d'accord, pour les américains, j'ai pas choisi les plus mauvais et du coté français, disons que c'est un exemple assez particulier, mais c'est parlant! Mais justement, on en parlera dans le prochain post.
Cet album m'a donc été réclamé par Laurent. Et je peux que le remercier de l'avoir fait. J'étais persuadé qu'il était déjà disponible sur Good bad music, mais c'est pas le cas. Et ailleurs sur le net, on le trouve que dans sa version cassette. Je sais pas si ça change grand chose, il y a sûrement un peu plus de souffle, mais des fois, ça arrange plutôt le son! Ceci est donc le premier Lp des State of confusion. La pochette est joliment sérigraphiée. Le son est peut être un peu léger mais les compos sont toujours aussi incroyables. La guitare a quelques fois une petite influence métal, la basse est bien en avant, le batteur tape comme une brute toujours à la limite de ses possibilités et le chant est bien mélodique (pas comme NoFX, parce que faut pas croire, c'est pas eux qui ont inventé le hardcore mélodique, ni même le hardcore commercial. Quand je parle de chant mélodique, je parle de chant avec une mélodie et une bonne voix de punk). Par rapport à la première démo, il y a des morceaux en commun et des inédits. Pour moi cet album est un putain de classique! Pour le reste du monde, enfin je veux dire pour les américains, il aurait fallu pour que cet album devienne un classique, qu'il sorte 3 ans avant. Comme quoi, même les américains peuvent avoir une guerre de retard!

STATE OF CONFUSION 6,3 million acres Lp 86 (20 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 76,77MB)

4 commentaires:

zak a dit…

Great, Thanks!

laurent a dit…

Salut!
C'est vrai qu'il s'écoute tout seul cet album, et tu l'as bien décrit. Je trouve marrant, quand on écoute ce qui sort encore aujourd'hui, qu'on puisse trouver que ce disque ait trois ans de retard. Mais j'ai bien compris pourquoi tu as dit ça, et le plus drôle c'est que t'as raison! En fait ils AVAIENT trois ans de retard en 86... mais ONT désormais vingt-cinq ans d'avance! C'est plus clair hein, maintenant?
Mais ce que je préfère chez State Of Confusion, c'est que je viens de voir sur Flex! que juste après ils ont formé Treepeople, que j'adore et qui n'a rien à voir! Tiens je me demande si ça a aussi bien vieilli que State Of Confusion (parce que j'adore mais ça fait bien douze ans que j'y ai pas jeté une oreille, j'y pense tout à coup)

jolicoeur a dit…

De rien Zak!

25 ans d'avance, c'est tout à fait ça! C'est triste, non?
Merci Laurent, parce que je savais pas du tout que les mecs de SOC avaient ensuite joués dans Treepeople. D'ailleurs je connais pas Treepeople, et je sens que je vais accrocher, je sais pas pourquoi!

stogref a dit…

Ouaip ben moi je suis en retard de 25 ans et c'est clair que j'aurais été super fan à l'époque si j'avais écouté cette galette, en tout cas je suis fan maintenant alors grand merci jolicoeur pour ce partage de qualité!
J'adore leur son et les vocaux, la spontanéité qui ressort de leurs compos, me reste plus qu'à écouter la démo et l'album que tu as récemment posté, celui-là même qui m'a amené sur cette page.
Youpla j'ai envie de sauter partout!
You feel safe, you're so fuckin safe!!!

Libellés