mercredi 30 novembre 2011

7 INCH BOOTS Tamped concrete Ep 90 (Snoop)



Bon, j'en étais où dans mes séries? Parce que 3 séries simultanées avec en plus les posts de JoliCoeur, ça commence à faire! Si j'avais su je me serais jamais lancé là dedans, mais j'aurais plutôt participé au grand jeu sans frontières des bloggers mangeurs de disques. Il est un peu tard maintenant pour que je m'inscrive et j'ai bien peur quand même que ça demande beaucoup d'investissement. Je me contenterai de suivre ça avec intérêt. C'est fantastique non? Des bloggeurs qui pondent des articles aussi longs et passionnés et qui récoltent une soixantaine de commentaires en une journée. Je dirais pas que je suis jaloux mais épaté, franchement!
Ça résout pas mon problème avec mes séries, c'est au tour de laquelle aujourd'hui? Je serais bien tenté par la NYHC allemande, ça m'arrange au niveau des disques à suivre.
A la fin des années 80, plus ça jouait vite et plus j'aimais! Il y avait Heresy, Infest et Napalm death et puis toute cette clique grind qui a vite pris une couleur trop métal pour moi. Par opposition à toute cette tendance death métal, je me suis plutôt intéressé au NYHC et à des groupes qui n'hésitaient pas à plomber leurs rythmiques pour que ça sonne encore plus méchant. J'étais à la recherche des ses groupes et plus c'était lent et plus ça me plaisait. En découvrant 7 inch boots, j'étais certain d'avoir toucher le fond du lourd, un peu comme avec Napalm death d'avoir atteint le summum du speed. Je pouvais enfin passer à autre chose. Je dis ça et j'ai pas du en acheter beaucoup de ces groupes ultra lourds, ça m'a vite gavé, tout comme comme les groupes grind. J'ai donc pas une connaissance de la chose très développée mais je peux quand même l'affirmer, 7 inch boots, c'est de l'épais, du gluant, du pesant, de l'héritier direct de Black sabbath sans le folklore sataniste grand guignolesque. On aime ou ou aime pas, mais on ne peut qu'admettre que c'est assez particulier. Surtout qu'il y a certains morceaux qui ne dépassent pas la minute. On se demande bien où ils ont voulu en venir. Même encore maintenant, je me pose la question. J'ai longtemps penser que c'était un gag et plus ou moins un side project de Chronical diarrhoea. Il se trouve qu'il y a bien des mecs de Chronical diarrhoea qui jouent dedans, de là à dire que c'est un side project? Quand au fait que ça soit un gag, la pochette peut le faire penser, mais mis à part ça, on est sûr de rien. Surtout qu'un gag, tu le refais pas une deuxième fois sinon c'est plus drôle. C'est pourtant ce qu'ils ont fait en sortant un autre Ep Drei lieder für Bruce Lee que je ne me suis pas donné la peine d'écouter. Alors vous donnerez vous la peine d'écouter celui là?

7INCH BOOTS Tamped concrete Ep 90 (7 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 29,5MB)

Aucun commentaire:

Libellés