vendredi 3 septembre 2010

KAMBRONES Ep 83 (Mix)



Je crois qu'il va être temps d'arrêter cette série sur le punk rock français avec le premier Ep de kambrones. Celui ci a déja été proposé sur 7 inch punk mais comme vous le savez tous, le son ne pourra toujours être que meilleur chez moi. Et je vous propose aussi les scanns recto/verso de la pochette. D'ailleurs ce qu'il y a de bizarre sur 7 inch punk, c'est que la photo de présentation, c'est le verso de la pochette, le coté avec les photos et le trou découpé, alors j'aurais tendance à penser que la pochette c'est le coté avec la photo du nain... enfin je veux dire de la personne de petite taille. Il y a pas longtemps, on a eu une discussion sur le politiquement correct et c'est bien comme ça qu'il faut dire quand on est politiquement correct? Pour un nain, on dit une personne de petite taille, non? Mais il y a un truc qui m'intrigue, c'est quand cette personne de petite taille est vraiment de très petite taille, est ce qu'on peut dire un nain de petite taille tout en restant politiquement correct? N'empêche que j'avais entendu dire que ce... cette personne en photo sur la pochette était le manager des Kambrones. Est ce que ça fait parti des légendes urbaines qui entourent le monde du rock'n'roll?
Bon, on va pas passer notre temps à parler de nains non plus et musicalement on avait fait un peu le tour avec le premier Lp. Ce Ep est donc sorti avant et a un coté plus brut, plus punk. La reprise de Trénet est bien dans l'esprit de l'époque à l'instar de la Marseillaise d'Oberkampf, de Lili Marleen de LSD ou du A ça ira des Portes mentaux, un mélange de provocation et d'influences non assumées. Pour les influences, si Oberkampf lisent cela, ils vont être contents!

KAMBRONES Ep 83 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 15MB)

7 commentaires:

Anonyme a dit…

merci pour ce disque!! c'était vraiment bien kambrones au début.
j'en profite pour te féliciter pour ton blog que je consulte régulièrement depuis quelques temps.
je suis un peu timide, c'est mon premier commentaire...

un bourguignon

Anonyme a dit…

vive le punk francais et vive kambrones!

Anonyme a dit…

il étais pas trop mal cet EP en effet. moi ce qui me branche le + sur ton blog c'est les K7 en faite, les vynils ont les à gardé , par contre les k7 on les à paumé en soirée ou elles sont cramé d'usure ! bon je suis bien content de choper des vynil que j'ai pas , mais bon les k7 c'est quand même plus roots !!

jolicoeur a dit…

Bien le bonjour le bourguignon. Je comprends qu'on puisse être discret. J'espère que tu laisseras d'autres commentaires et que le blog continuera à te satisfaire.

Ah, on est bien content du coup de connaitre un straight edge qui paumait pas ses K7 dans les soirées...
J'aime bien les k7 aussi. J'ai fait le tri, j'en ai quelques unes, c'est pas forcément des groupes français ou des démos des années 80. T'en fais pas, il y en aura encore. Mais je vais les alterner avec des vinyles, c'est bien aussi. Enfin, je fais selon comme ça vient aussi.
Merci @+
Jmarc

orchestra a dit…

Je ne sais pas si c'était vraiment leur manager, mais effectivement il était souvent avec eux (enfin, personnellement je le voyais toujours à leurs concerts.. c'est un signe peur être ?!?...la légende continue...)

jolicoeur a dit…

Merci, comme quoi au fin fond de notre campagne, on entendait pas que des conneries! Enfin ça reste à confirmer!

Anonyme a dit…


pour info...
http://www.discogs.com/Kambrones-Kambrones/release/5784047

Libellés