jeudi 16 avril 2009

GUILTY RAZORS I don't wanna be a rich Ep 78 (Seventeen)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Il parait que ce disque est passé au pilon peu de temps après sa sortie, ce qui fait qu'il y a très peu d'exemplaires originaux en circulation. J'ai un pote qui l'a. Il l'a choppé à une brocante à St léger sur dheune, le genre d'endroit improbable pour acheter ce genre de disque. Et d'ailleurs je sais même pas ce qu'il faisait là bas, il devait se faire chier et n'avait surement rien trouvé de mieux à faire. C'est le type du stand qui parait-il l'a alpaguer en lui disant, t'as l'air d'aimer le punk, ça, ça devrait te plaire. En fait Régis, ça lui plait pas, c'est trop rock pour lui mais n'empêche qu'il a une belle pièce chez lui.
Moi aussi je trouve ça trop rock. J'ai voulu tenter quand même avec cette réédition de chez Seventeen. Je l'ai écouté et réécouté sans vraiment que ça me marque. Il existe aussi un Lp avec plus de morceaux.
Je ne ferai pas l'historique de Guilty razors, ça doit être à peu prés la même chose que tous les groupes de l'époque, ils ont existé très peu de temps, la moitié est mort d'overdose et le reste s'est reconverti dans le blues ou dans le rock plus soft. Vous pouvez toujours vérifier sur Wikipedia pour voir si je me trompe. Y'a rien? Bon tant pis!!

GUILTY RAZORS Ep 78 (3 mp3 en 320 kbps + pochette recto/verso = 15,5MB)

20 commentaires:

Anonyme a dit…

Trop rock? T'as de la merde dans les oreilles. Tu de dis "vieux", mais je crois que tu es pas assez vieux pour avoir vecu l'époque punk de la fin des années 70's. Peut-être que tu devrais continuer à écoutez du "punk" hardcore 2ième vague générique à la MDC, et autre formation moraliste et dogmatique joué par une bande de banlieusard. Laisse moi te dire que la fin des années 70's était beaucoup plus subversive que tu peux t'imaginer dans ton esprit de petit revisioniste. Si au moins tu avais pouvais penser et te mettre dans le contexte de l'époque...Les années 70's était rempli de "outsider", de "weirdos" et personne créative. Conrairement aux années 80's qui était peuplé de banlieusard pensant être "punk" parce qu'il chantait "fuck reagan" dans le garage de papa et maman. Si tu aimes pas ces disques...donne les à des gens qui vont les apprécier a leur juste valeur. Trop rock? Tssssssssssss...

Anonyme a dit…

Un des meilleurs disque punk francais de tout les temps. Le son et l'attitude est parfaite. Du pure punk rock!

Anonyme a dit…

Jolicoeur. Encore une fois...trop rock? Ah! C'est les paroles d'un inculte ca!

jolicoeur a dit…

C'est toi Patrick Eudeline? Le premier commentaire, c'est forcément toi? Non?

Anonyme a dit…

Non. absolument pas. Je suis pas Eudeline. Je suis du Québec.

jolicoeur a dit…

Révisionniste.... ça c'est drôle!!!!
Oui effectivement, j'étais trop jeune à la fin des années 70 pour connaitre la scène punk. Tout ce que j'ai connu, c'était Plastic Bertrand. Je suis arrivé au punk par le punk anglais et je suis vite passé au hardcore, alors forcément, quand j'écoutais des groupes punks d'avant 80, pour moi ça sonnait rock, et qu'ils soient français ou autre. Et encore maintenant, même s'il y a certains groupes que j'apprécie, je suis pas fan de la sonorité rock. Après, je dis pas du tout que ces mecs et meufs (je pense à Eli d'un seul coup) n'étaient pas punk, mais j'ai quans même un peu envie de démystifier les groupes de cet époque. Tout ce qu'on peut lire sur eux, ce sont des papiers ou des bouquins (et Christian Eudeline, est ce qu'il avait l'age pour écrire un bouquin sur cette époque?) qui les encensent. Est ce que c'était vraiment aussi génial que ça cette époque? Je me pose la question... et je me dis que ce serait bien si les vieux punks d'avant 80 vous partagiez un peu plus vos expérience et surtout que vous soyez un peu moins haineux envers les petits jeunes incultes comme moi!
Oui parce que j'imagine que toi anonyme, tu as vécu cette époque?

Anonyme a dit…

oui jolie coeur, il a l'air de l'avoir vecu, mais au quebec....
d'ailleur ils etaient pas d'origine espinguoin les guilty razors??

Anonyme a dit…

"jolicoeur a dit...

C'est toi Patrick Eudeline? Le premier commentaire, c'est forcément toi? Non?"

ben c est malin, c est ce que j allais dire !
Ceci étant dit, je comprends trés bien ton point de vue, mais ca vaut le coup de temps a autre de réecouter ces vieux groupes Fr "tres rock".
Je me mets de plus en plus a apprecier ce genre de groupe que je délaissais a l époque de ma rencontre avec le Punk Rock ...

L'AUTRE ANONYME !

Anonyme a dit…

Petit rectificatif....
Le punk rock du Québec est à l'époque assez à crever. D'ailleurs, il est même mort AVANT d'avoir exister. Le seul endroit qui nous parle de weirdos sans même l'avoir vécu. Punk rock au Québec ? Cela rime tout simplement à être anglo dans un mer francophone très très hippy. Donc à part des trucs morts et junky du coté de l'hotel nelson (vieux montréal) et des bandes de freaks baba cool sous méga vitamine.....je vois pas....Pourtant, je cherche...les 222 ? Les Nils ? Je vois toujours pas....
La plupart des groupes "punks" de l'époque du côté franco sont aussi ringards que Martin Circus....et je suis gentil...très gentil presque con. (Qui révisionne quoi ?)
Un exemple parmis tant d'autres...quand les NY Dolls viennent jouer à l'Hotel Nelson à l'époque de la fin des 70s...20 personnes se pointent le bout des couilles gelées...ALORS qu'en Europe, les NYDolls sont considérés comme un groupe majeur à la MEME époque....Le Tsss devait surement y être.
Moi, même si je trouve que le JoliCoeur, il est un peu limité au niveau de ses connaissances, il a un discours assez clair sur ce que fut cette putain de scene de merde 77 en France et particulièrement à Paris. Des bourges, des bourges, des bourges et encore des petits bourges qui se la pétaient. La plupart ont fini avec une seringue dans le bras et six pieds sous terre ou sont devenus PDG... À Paris, ce fut la catastrophe.....Rien de bon...quand la mode est passée, il restait rien: ni labels, ni fanzines, ni salles, rien de rien.
En Rance, on a eu la capitale la plus punk...Cela est sûr. C'est pour cela que tes petits groupes de banlieue parisienne (le ducon qui confond Longueil-Laval avec Levallois-Perret, il a déjà été à Nanterre ?), ont été plus punk que Eudeline, les Guilty etc.....Rien que Bijou, les Dogs, la Souris, les Wunderbach, OTH,....etc...
Sans compter, mon cher rockeur du QC 514, tous les groupes, que Jolicoeur connait hélas pas, de l'hexagone qui cartonnaient comme des fous sans des relais parisiens qui étaient tous sous dope à jouer au "punk", sans parler de ces fanzines (on n,est pas des sauvages" Bordeaux, ou encore closer Le Havre, etc....) qui n'étaient pas de Paris, sans compter ces putains de labels de merde de sordide sentimental (ah c'est pas rock, ou closer, ou je sais plus quoi encore, qui se la jouaient pas....
En tout cas, si je devais garder un groupe au Québec qui fut "punk", je garderais The Discords...des vrais de NDG, qui se la jouaient pas. Comme tout le monde le sait NDG, c'est la banlieue de Montréal, un quartier de bourges....
Jolicoeur, tu te trompes sur Nice (les Abjects sont formidables). Il y a eu une scene 60s assez intéressante....Une sacrée ville au contraire qui finit mal.
Enfin, pour les ignares, tu devrais faire un topo sur Orléans, qui est avec Lyon et Bordeaux, la capitale du PUNK en France. Cause nous de Chaos Prod, des groupes rock de la région (quand le rock était dangereux politiquement etc) et de toute la Phoque aime all. C'est les mêmes gens....qui sont passés dans d'autres scènes car le "rock" français, c'était une vraie malédiction comme tu le dis bien.
Tchao du QC, le pays des Caribous....qui vivent par procuration...un peu comme Eudeline (et pourtant, il y a des bons titres dans A-Jungle...tu le hais trop)
Bref
Fab'

jolicoeur a dit…

Si je comprend bien, les gars qui s'y connaissent en punk français d'avant 80 sont tous canadiens??
Mais vous êtes d'origine française ou vous avez suivi ça de loin?
Toujours est il, merci Fab' pour Abject, j'ai dégoté la compile Les 30... et c'est vrai que ça pète Abject et ça sonne pas rock.
Ton analyse de la scène parisienne est encore plus cynique que la mienne... J'adore!

Je sais pas si j'ai les compétences pour parler de la scène chaos, c'est pas un truc que j'aie vécu non plus, ou de loin. Je suis plus à l'aise pour parler des 1ers groupes hardcore français. Mais ça n'empêche pas, si j'ai envie de proposer d'autres groupes français KBD ou de chaos en france, je le ferai, je vois pas pourquoi je m'interdirais ce plaisir sous prétexte que c'est une période que j'ai pas vécu. Et puis ça fait parler, c'est ça qui est bon surtout!

jolicoeur a dit…

Pour répondre à l'autre anonyme,
moi aussi j'apprécie de plus en plus ces vieux groupes trop rock ou tout du moins, c'est une scène qui m'intrigue, et faire cette série, c'était une façon qu'on m'aiguille vers d'autres trucs, qu'on me conseille vu que j'y connais pas grand chose. Un peu comme Fernando l'a fait dans le post de IV reich, il m'a donné plein de noms de groupe, de liens, c'est sympathique!

Anonyme a dit…

bleu blanc rouge canal couscous et en plus fleur de lys version érable rouge.
Fab'

laurent a dit…

pour parler vite fait de ce disque quand même, j'en reviens pas que ça te touche si peu. moi j'ai découvert guilty razors grâce à la réédition et je trouve que don't wanna be a rich est un des meilleurs titres joués par un groupe français, toutes époques confondues. je trouve aussi qu'il sonne pas du tout daté, pas bancal, beaucoup plus énervé et morveux que les autres et il me rappelle les sons de l'époque où le hardcore allait émerger (cf. les bags, tiens). un train d'enfer, sans fioritures, le rock'n'roll quoi. et pour moi c'est un compliment.

Anonyme a dit…

Ben, moi je dis Merci à Jolicoeur pour ce post, ca m'évite de chercher ma digit dans mes cd et cela fait vivre ce groupe disparu . J'ai 2 (si, si, deux) exemplaires originaux, pas la réédition =:-) et je les garde
et je suis français ;-)
j'aime I don't wanna be a rich, que dis je j'adore... toute une vraie mentalité qui m'a pas quitté, ben oui, je suis pauvre :-)
allez, je bookmark ce site, du coup !

jolicoeur a dit…

Moi aussi je garde ma réédition et c'est bien possible que d'ici peu de temps je repropose quelques vieilleries françaises beaucoup trop rock pour mes oreilles de hardcoreux.
En entendant merci pour tous vos commentaires les gars et @+.
Jean marc

Anonyme a dit…

CT pas Tristan Nada le leader des GR ?

tres peu de temps apres il faisait de la pub pour une banque je sais plus laquelle d'ailleurs

fuck all of it
shit

j'adoorre

jolicoeur a dit…

T'en sais plus que moi Anonyme!

C'est vrai que ça peut paraitre paradoxale la suite de son parcours..

TRISTAM EX NADA a dit…

ICI TRISTAM ...
JAMAIS FAIS DE PUB POUR UNE BANQUE LES GARS , CA VA PAS NON ?

JE SUIS PEINTRE ET VOUS POUVEZ VOIR MON BOULOT SUR : tristamde4.com

A+

jolicoeur a dit…

Nouveau lien

http://www23.zippyshare.com/v/39923447/file.html

b.bebe a dit…

Merci pour ce nouveau lien.

Libellés