dimanche 3 avril 2011

STATE OF CONFUSION Confusion or control Demo tape 85 (Hardcore land)



Je regrette de ne pas avoir avoir fait le blog il y a une bonne dizaine d'années quand je tombe sur des cassettes comme celle-ci qu'il était plus que temps de numériser. Dans mon souvenir le son était meilleur mais faut dire que j'avais vraiment de la merde dans les oreilles. Quand je pense par exemple que je pouvais écouter intégralement une k7 d'un live de Tervett kadett. J'écoutais tout et n'importe quoi à partir du moment où ça se disait punk et j'aimais tout si par bonheur ça se disait hardcore. Mais State of confusion, j'aimais vraiment cette cassette. Il y avait tout ce qui pouvait me plaire dans le punk/hardcore, l'énergie, la mélodie et une basse bien présente. Je l'aimais tellement que la qualité de son a du s'en trouver altérer. A moins qu'elle ait toujours été comme ça. Parce que vous l'aurez remarqué, cette cassette est sorti sur un label français, Hardcore land, c'est donc pas une originale. Hardcore land, si mes souvenirs sont bons, c'était aussi le nom d'un fanzine et le mec qui faisait ça, c'était un des gaziers de Krull. Les moyens de duplication à l'époque étaient souvent assez sommaires et on était tous un peu pareil, on avait de la merde dans les oreilles, tout ce qui comptait, c'était d'avoir des enregistrements de groupes qui envoyaient. Et puis je crois que ce genre label achetait des cassette en gros et que c'étaient pas des cassettes qui étaient faites pour résister au temps. Toujours est il que contrairement à mon habitude, j'ai un peu reboosté le son. Je suis nettement moins indulgent pour la qualité sonore maintenant, mais par contre je suis devenu sourd et ça vient pas de ce que vous croyez, bien que... Au cas où, dites moi si ça vous convient ou pas?
State of confusion, j'avais entendu dire ou j'avais lu ça quelque part, que c'était Pushead qui leur avait trouvé le nom pour leur premier concert parce qu'ils n'en avaient pas trouvé eux mêmes. A la suite de cette cassette, ils ont sorti un album 6,3 million acres, que je mettrai bien dans mon top ten des meilleurs album hardcore. D'ailleurs, il faudrait que je le propose dès que mes problèmes de platine seront résolus. Le second album A street est sans doute un peu décevant par rapport au premier ou à la cassette, ça sonnait déjà un peu ancien. Le ep sorti en 90 est complètement passé inaperçu. Personnellement, je le trouve pas mal et il y a toujours cette basse mise bien en avant.
Bizarrement, State of confusion n'est pas un groupe culte. Je dis bizarrement parce que moi toutes les fois que j'écoute ce groupe, j'ai toujours un petit pincement au ventre, et ce que je vous propose aujourd'hui, pour moi c'est tout simplement indispensable malgré le souffle et les fréquences perdues. Il suffit juste d'avoir de la merde dans les oreilles! Après tout, rien n'a changé!

STATE OF CONFUSION Confusion or control Tape 85 (16 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 63MB)

6 commentaires:

Honquijote a dit…

Thanks for a great post...!

laurent a dit…

Bon, moi qui avait des doutes depuis quelque temps, me voilà rassuré : je dois commencer à être sourd, parce que je trouve que ta cassette sonne encore très bien pour son âge. Et je partage ton enthousiasme pour State Of Confusion. Une fois que tes problèmes de matériel seront réglés, je voudrais bien en reprendre une tranche.
Concernant tes histoires de merde dans les oreilles, j'en ai une bien bonne : je suis allé voir Grant Hart hier, et pendant tout le concert une bonne moitié de la salle s'est progressivement vidée. Non mais c'est quoi leur problème? Il a fini par balancer un bon gros riff suivi d'un cinglant "laissons-les se tailler d'ici" pour accompagner la sortie des derniers déserteurs. Tu vois, je doute que tu en sois à un stade auditif aussi desespéré t'empêchant d'apprécier la musique qui vient des tripes (et pas n'importe lesquelles, de tripes, elles ont dû en voir, celles-là). Par contre pour tes yeux je me demande, parce que l'anecdote sur Pushead, elle est sur la pochette de ta cassette...

jolicoeur a dit…

De rien!

Tu me rassures également Laurent, c'est que j'aie les oreilles pas trop pourri et que j'ai plus ou moins réussi à lui redonné une deuxième jeunesse à cette casstte. parce que je te jure que le résultat n'a rien à voir avec ce qui est sorti de la platine.
Par rapport à l'anecdote sur Gant Hart, c'est parce que c'était mauvais ou parce que c'était un public de merde?
Je vais te dire, tu as pas tout à fait tord pour mes yeux, j'ai vu qu'il y avait quelque chose d'écrit dans la jaquette mais je me suis dit "fait chier, c'est écrit trop petit!" et j'ai oublié de lire. Le tout c'était de le dire.

Pour ce qui est de la suite de State of confusion, ça y est j'ai récupéré du matos et je me ferai un plaisir de numériser ça. lequel tu veux? Le premier?
Jmarc

laurent a dit…

Grant Hart était bon, le public était con (enfin ceux qui sont partis).

J'avoue que je jetterais bien une oreille sur 6.3 Million Acres, si je peux me permettre...

Dundy a dit…

apres un tel post , je ne peux qu'essayer !!
Merci

jolicoeur a dit…

C'est sur le feu Laurent... D'ici 2,3 semaines.
Et Dundy, tu as raison de te laisser tenter par cette démo.
A+
Jmarc

Libellés