samedi 22 novembre 2008

SACCHARINE TRUST Paganicons 12"Ep 81 (SST)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Prenons le cas, pour finir la série sur Flex! d'un groupe que j'estime... enfin que j'estimais... Non, que j'estime encore surnoté! Saccharine trust donc! Est-ce que vous ne trouvez pas honteux cette note de 10/10? Dix, ça veut dire que c'est parfait qu'il n'y a rien à reprocher ou que ça doit plaire à tous le monde. Est-ce que c'est vraiment le cas?
Pour ma part, j'ai découvert Saccharine trust sur la compile Underground hits Vol.1. Je trouvais qu'autant sur la face allemande que la sur face US, il n'y avait rien à jeter, sauf Saccharine trust naturellement!
Ne me demandez pas alors, pourquoi j'ai acheté ce disque, je vous répondrais parce qu'il était pas cher et qu'encore une fois j'ai fait confiance à Flex!. Bien m'en a pris! Et c'est surement parce que j'ai vieilli et mes gouts se sont affinés. Tu sais comme quand t'es gamin et que tu vois ton père bouffer un putain de clakos pourri et que tu te demandes comment il fait pour avaler ça. Eh, bien! 27 ans après, t'arrives à le bouffer le clakos, tu le trouves même bon, tu lui trouves un gout... subtil! C'est comme ça que je vois les choses avec Saccharine trust. Je devrais peut être me mettre à écouter Flipper, Fang, Black flag ou Bl'ast que je mets dans le même panier. Mais pour rien vous cacher, j'aime déja tout ça, à part peut être Flipper.
Par contre, les disques qui ont suivi celui là ne me tentent pas trop, Flex! en dit le plus grand mal, et je veux bien leur faire confiance, étant donné que je suis pas un grand fan de SST et que moi la subtilité...

Et vous, quelle note mettriez vous à ce disque?

SACCHARINE TRUST Paganicons 12"Ep - CD rip -
(8 mp3 en 320kbps + pochette rect/verso + boitier = 39MB)


8 commentaires:

laurent a dit…

10/10 pour ma part. ça me rappelle quand j'ai acheté "in my head" de black flag, le plus grand groupe de hardcore d'après ce que j'avais lu. je m'attendais à entendre minor threat ou youth of today... ou plus tard, "up on the sun" des meat puppets, c'était sur SST, je prenais aucun risque! la gueule que j'ai dû tirer en entendant ça. et je parle pas de "paranoid times", pourtant j'aurais dû me méfier, c'était sur SST! mais à l'époque, avant soulseek et les blogs, quand on dépensait ses précieuses économies dans un disque, il restait bien en évidence dans un coin de la chambre, même si on l'écoutait pas, du coup on y revenait un jour ou l'autre, bien obligé... et ça marchait! deux mois ou trois ans après, le truc prenait et c'est le genre de galette qui me passionne encore aujourd'hui.
"pagan icons", c'est le genre de disque qu'on fait plus (qui a dit tant mieux, là, dans le fond?) avec son chanteur à qui on a envie de donner un doliprane et d'envoyer au lit. du même tonneau, je trouve que flipper, no trend ou killdozer (et fang... et drunks with guns...) sont parfaits quand on hait la terre entière.

jove moix a dit…

many many thanks for this one!
wanted to listen to it since a looong time ago. really great!

best wishes,
edu

jolicoeur a dit…

Joli commentaire Laurent, très passionné et agréable à lire. C'est vraiment ça ce que tu dis. Il m'est arrivé la même chose avec plein de disques, je les écoutais parce que j'avais rien d'autre à me mettre derrière les oreilles.
Mais comme dans le cas de ce disque, je détestais les morceaux de la compile Underground et quand j'ai acheté ce disque, j'ai quasi tout de suite accroché. C'était plus tard aussi, j'avais muri...

Heureux de te faire plaisir Edu.

Jean marc

FAB a dit…

C'est le seul disque que j'ai de Saccharine Trust, vraiment du jamais entendu pour 1981. J'ai pu écouter leurs autres disques et je crois que même les gens très ouverts d'esprit doivent avoir du mal (3 ans d'écart avec leur 2ème LP). Dommage que sur cette édition CD ils n'aient pas mis les petits inédits de la même époque qui traînent sur diverses compiles.

laurent a dit…

sur pagan icons, on a l'impression qu'ils viennent de ramasser des instruments dans une décharge publique et qu'ils se demandent quoi en faire. parmi le peu de personnes qui ont eu la chance (?) d'entendre ça, on doit être encore moins à aimer écouter ça. et parmi ceux-là, y'en a pas mal qui ont dû être déçus d'entendre la suite. ça semble plus maîtrisé, en comparaison tout semble bien carré et à sa place. je pense pas qu'on puisse dire que ce soit mauvais. celui qui aime no means no, et surtout victims family devrait jeter une oreille sur "surviving you, always" de 1984. surtout victims family hein. putain, victims family. on doit pas être nombreux.

jolicoeur a dit…

Moi j'aime assez Victims family et Nomeansno, faut dire que la proximité de Lyon y est surement pour beaucoup. Alors du coup tu me conseilles d'écouter les lps qui ont suivi? Pourtant Flex n'en disent pas du bien!

laurent a dit…

je connais seulement "surviving you, always" qui date de 1984. je réécoute et ça me fait toujours penser à victims family, mais flex qui descend le disque parle des minutemen et je crois qu'il a mis le doigt dessus.le titre "the house, the system, the concrete" par exemple, c'est les minutemen. quoi qu'il en soit, ça confirme mon impression, ça mérite le détour si on aime ce genre de groupes. honnêtement le disque tient largement la route et c'est bien moins chiant que les groupes SST qui ont suivi.

jolicoeur a dit…

Ok, je vais suivre ton conseil. J'ai trouvé le disque ici si ça en intéresse certains.
http://commercialzone.blogspot.com/2007/10/saccharine-trust-surviving-you-always.html

C'est vrai qu'il y a un paquet de groupes chiants chez SST !

Libellés