dimanche 14 juin 2009

BPEOPLE Ep 81 (IRS/Faulty)

/

Vous êtes sans doute beaucoup comme moi, à avoir découvert une partie de la scène hardcore US avec la compile Let them eat the jellybeans, d'autant plus qu'en france, elle était sorti sur New rose.
Passé l'effet de surprise créé par des groupes comme Black flag, Bad brains ou DOA, je me suis intéressé pour ma part aux autres groupes beaucoup moins tape à l'oreille de la compile, tous les Flipper, Feederz, Really red et Bpeople. C'est devenu même assez rapidement mes morceaux préférés, notamment celui de Bpeople (ce qui n'est pas l'avis de Flex!). J'adorais le son, le mélange synthé/punk rock et le cynisme qui s'en dégageait.
On retrouve un peu ce genre de son sur le premier morceau de ce Ep. Les 2 autres sont un peu plus anecdotiques mais ça ne me déplait pas quand même. Si vous voulez en entendre un peu plus, il existe un Lp compile. Il me semble avoir déja vu un autre disque, mais impossible d'en retrouver la trace.

Sinon, vous voulez avoir des nouvelles de mon disque dur? C'est vrai que ça n'a pas beaucoup d'importance, ça fait style le mec qui raconte ses petits malheurs sur internet mais vu que c'est étroitement lié à l'existence de ce blog. Donc mon disque dur est vraiment mort. Le magasin où je l'ai acheté veut bien me l'échanger mais par contre tout ce que j'avais dedans, c'est mort! A ce propos, si quelqu'un peut me renseigner sur la récupération de données dans un disque dur mort? En attendant je le garde et j'essaie de me débrouiller avec ce qu'il me reste de mémoire sur mon ordi (environ 20h d'enregistrement).
@+ et bon weekend.

BPEOPLE Ep 81 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 15,5MB)



9 commentaires:

killed by video a dit…

cool de te revoir(avec ce post)..la loose pour ton disque dur..

Anonyme a dit…

pour recup tes donnees, si tu as au moins 400 euros a perdre, ya des boites qui sont specialises dans le biz, sinon tu as encore tes yeux pour pleurer ta suicide girl

jolicoeur a dit…

Merci les gars, je crois que je peux faire une croix sur mes suicide girls et mes rip de disques.... Il y a pas mort d'homme et je m'en remets tout doucement...

Alix a dit…

Et pour en revenir aux B People, il y a aussi un mini LP de huit titres (dont le fabuleux can can't) sorti en 1981 sur Faulty Products. Si tu veux savoir à quoi ressemble la pochette, tu peux écrire "b people faulty products" dans ton moteur de recherche favori... Et évidemment, j'ai connu ce groupe par la compil "laissez-les manger de la gelée de fayots" :)
Alix

laurent a dit…

génial B people! t'as raison de pas te cantonner au hardcore thrash, même si j'adore ça autant que toi. je les ai découvert (enfin le nom) grâce à human hands, un groupe qui vaut le détour lui aussi.
pour ce qui est de tes suicide girls, j'ai réussi à en contacter deux-trois, écoute, elle veulent bien passer un de ces quatre à montceau-les-mines, elles demandent juste que tu m'envoies par colissimo les disques d'angry red planet, dain bramage et 45 grave (je sais pas pourquoi, j'ai rien demandé, elles sont un peu bizarres quand même non? méfie-toi)

jolicoeur a dit…

Merci Alix, c'est celui là que j'avais déja vu. Il me reste plus qu'à le trouver et à l'acheter...

C'est quoi Human hands?
T'es pas très exigeant Laurent, tu pourrais demandé des trucs beaucoup plus rares.
Tu pourras transmettre à tes copines Suicide girls que leur proposition est alléchante mais que je vais pas pouvoir accepter. Elles sont jolies en général mais elles ont mauvais genre. Si ma mère me voit trainer avec des filles tatouées ou percées, elle va criser. Mais remercie les quand même pour moi!

laurent a dit…

c'est elles qui sont exigeantes!
en fait je suis pas collectionneur moi et je préfère m'acheter une intégrale en CD si la musique me plait. et comme ça je peux acheter aujourd'hui les collectors de demain... (je sais pu où j'ai déjà entendu ça.)

en parlant de CD, c'est en achetant une intégrale de chez GTA que je suis tombé sur human hands. vu le label je m'attendait à un vieux groupe hardcore. quand j'ai reçu le CD, j'ai découvert une pochette multicolore qui faisait mal aux yeux. on aurait dit un album de oingo boingo... bon, j'étais bien obligé de l'écouter ce fichu truc. les synthés sont encore plus présents que chez B people, ça sonne pas du tout punk version ramones, mais j'aime beaucoup. et vu les flyers dans le livret, ils ont beaucoup tourné avec B people. j'imagine qu'ils devaient faire partie d'une petite scène fortement influencée par les talking heads et devo.

jolicoeur a dit…

T'as bien de la chance de pas être collectionneur, ça rend vraiment nigaud! Pour ce qui est des discographies cd, je trouve que des fois, c'est pas le format adapté au genre de musique que j'apprécie. C'est souvent trop long et au bout d'un moment je m'emmerde. Et ça me fait carrément chier quand les disques sont remixés ou quand on sait pas à quoi corresponde les morceaux. Tu vois, je suis déja sacrément nigaud!
Merci pour l'info sur Human hands, je sais pas si ça me donne envie de mieux connaitre mais en tous cas je suis curieux.

stogref a dit…

Oublié de dire merci alors voilà je me rattrape, les B People c'est trop bon, mangez-en! ;)

Libellés