vendredi 26 juin 2009

KNOCKABOUTS On suffering remembered Ep 95 (Prank)



De leur vivant Knockabouts n'auront participé qu'à une compilation, Barricated suspects. Il faudra attendre 10 ans après leur split pour que Prank sorte ce Ep qui est une partie de leur démo de 83. C'est ça que je ne comprends pas vraiment, c'est pourquoi sortir seulement 8 titres d'une démo qui en comprends 15? Enfin vu que je suis gentil, je vous refile un lien où vous allez pouvoir télécharger cette démo + du live + plein de trucs.
J'aime bien ce genre de groupe entre hardcore et punk (parce que c'est pas le même chose?). La version de Sweet home Alabama me gonfle un peu mais cette sorte de parodie fait aussi parti du folklore.

KNOCKABOUTS On suffering remembered Ep
(8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 24MB)

5 commentaires:

laurent a dit…

belle découverte, j'écoute tellement souvent barricaded suspects que je sais même pas quels groupes sont dessus. je me rappelle même pas d'avoir lu knockabouts quelque part.
ce qui me fait plaisir par contre c'est que tu nous envoies vers internet archive : j'ai jamais réussi à trouver quoi que ce soit là-dessus, à part des milliers de live de grateful dead (oui j'écoute grateful dead, sans que personne me force en plus), t'es tombé dessus par hasard ou tu vas là-bas chercher ce que tu veux?
la version de sweet home alabama est pas terrible c'est vrai, mais je dis ça parce que je préfère lynyrd skynyrd (ce qu'on ferait pas pour ressembler à earl...)
pour finir de raconter ma vie, je suis sûr d'avoir déjà entendu "freedom fighter", mais où?

jolicoeur a dit…

Bin, content de te faire plaisir!
Je vais jamais sur internet archive, je suis déja tombé dessus pas hasard mais je cherche rien dessus. Faut dire que j'y comprends rien! Là, j'ai cherché sur google knockabouts huntsville, au cas ou ils aient un myspace.
Par contre après sur internet archive, j'ai vu qu'il y avait des liens et j'ai téléchargé Dead pigeons, ça a l'air pas mal.

C'est quoi grateful dead? Du black metal? On est obligé d'écouter Lynyrd skynyrd pour ressembler à Earl? La moustache ne suffit pas?

Raconte ta vie, y'a pas de soucis, t'es sur le blog d'un emokid.

Le morceau Freedom fighter, je me disais qu'il pouvait éventuellement être sur une compile GTA, j'ai cherché et je suis tombé sur Bpeople, le morceau can can't. A part ça, c'est vrai que freedom fighter sonne comme un hymne.

laurent a dit…

grateful dead? pas vraiment du black non, satan m'en préserve! c'est tout simplement le groupe phare du mouvement hippie, et bête noire d'un paquet de punks ("bring me the head of jerry garcia" des fantastiques iron prostate, "deadhead" des teen idles ou "august 8th" de NOFX pour fêter la mort du leader...) ça donne une sorte de folk-country un peu désaxée, avec des chansons plus longues qu'un album entier d'agnostic front.
ils ont une section entière réservée sur internet archive, avec plusieurs centaines, ou même milliers de concerts enregistrés depuis leurs débuts en 1965, pasque vois-tu, toutes leurs prestations ont été enregistrées par leurs fans qui se les refilent sur un vrai marché parallèle. les inventeurs du tape-trading cher aux amateurs de hardcore en quelque sorte...
ils sont un peu la version sous LSD du velvet underground. tu me demandes qui est le velvet? bin c'est comme la version sous héro du grateful dead quoi.
bref, on parlait un jour de ce qui pouvait bien faire chier les punks bien-pensant, je crois que plutôt que voter sarkozy, affirmer sa passion pour une bande de barbus-chevelus californiens défoncés est encore la meilleure façon de provoquer la désabrobation (voire l'excommunication). je finirais en précisant que greg ginn et lenny kaye sont deux admirateurs du groupe.
bon avec tout ça j'ai pas eu le temps de parler de lynyrd skynyrd, merde! pas grave, je reviendrais... (terminator)

jolicoeur a dit…

Ok Laurent, merci pour ta description du groupe. je crois que c'est pas la peine que j'écoute. Greg Ginn était fan.... ceci explique cela!

Honquijote a dit…

Thanks a lot for sharing this...!

Libellés