dimanche 29 mars 2009

HEYOKA Vu à la télé K7 demo 91 (DIY)



J'avoue, l'autre jour en vous proposant le Ep d'Heyoka, j'ai été un peu bref. C'était sous le coup de l'excitation! Mais faut me comprendre, ça représente ma jeunesse! Combien de fois je les ai vu en concert? Une dizaine de fois peut être! Faut dire que Dijon, j'y allais quand même assez souvent, que ce soit pour simplement trainer, voir des concerts ou jouer aussi. D'ailleurs c'est comme ça que je les ai rencontré les gens d'Heyoka, en allant jouer à Dijon.
Ca doit remonter à 91 je pense et ça devait pas être loin d'être leur premier concert. Nous, on était déja une bande de vieux briscards. T'imagines, on avait bien 25, 26 ans, on en était pas à notre premier groupe et celui dans lequel on jouait à cette époque s'appelait Blighted area.
On avait été contacté par une asso de Dijon pour un concert de soutien à cette asso qui s'occupait de récupérer des chiens de laboratoire. Qu'est ce que je dis un concert, un festival de soutien! Fallait voir le truc, ça se passait dans plusieurs salles de l'agglomération dijonnaise et si mes souvenirs sont bons, les groupes faisaient une petite tournée de ces salles.
On a rencontré Heyoka dans une salle immense, le genre qui pourrait accueillir un championnat du monde de motocross en salle. En passant, ça nous choquait pas qu'un obscure groupe punk hardcore comme le notre soit appelé à jouer dans cet sorte de Zenith provincial, c'était normal! Ah! l'insouciance de la jeunesse!!!
Naturellement, vu la prétention de l'évènement, il n'y avait rien qui marchait comme ce qui était prévu. Tous le monde était en retard et on était dans cette grande salle à fumer des clopes en attendant que ça passe.
Et on a vu cette bande de punks, alors forcément on s'est approché pour discuter. Je dis qu'on s'est approché, mais peut être que ce sont eux qui se sont approchés, bien qu'il me semble plutôt que nos 2 groupes s'approchaient timidement l'un de l'autre.
Voila comment on a rencontré les gens d'Heyoka. On a passé un bon moment avec eux, on a discuté, on a joué, on les a vu jouer, on a changé de salle, on a fumé des clopes, on s'est fait chier, tout ça dans un ordre aléatoire.
Dans la journée, on a quand même rencontré le type qui organisait le festival de soutien (faudrait que ça me revienne le nom). Un petit bonhomme brun, des lunettes, mal habillé, l'air exténué et une conjonctivite à faire peur. Disons pour être gentil qu'il avait l'air assez quelconque. C'est pas ses fringues classiques, ni son allure passe-partout qui le rendait quelconque, non il était tout simplement quelconque de nature. Il se serait affublé d'une veste à paillettes et d'un haute forme, aurait mesuré 2m, qu'on l'aurait pas plus remarqué. Avec une veste à paillettes peut être pas, mais je peux te dire qu'une conjonctivite comme il avait, ça passait pas inaperçu. Pour vous donner une idée, il était même plus prés de la myxomatose que du simple orgelet. J'osais même pas lui dire bonjour tellement je le trouvais répugnant avec son oeil qui suintait le pus. En plus, il se permettait d'être méprisant et dédaigneux. Je me demande si on s'est pas pris la tête avec lui. Il me semble bien qui si! J'irais pas jusqu'à dire qu'on l'a secoué un peu mais on a du un peu hausser la voix! Avec un teigneux comme Eric dans le groupe, ça m'étonnerait qu'à moitié!
Ca m'a pas du tout surpris (si un peu) après quand j'ai appris qu'en fait ce type était un pire escroc et que toute son asso, son festival de soutien, c'était en fait du flan. Dès que le concert a été fini, il est parti avec la caisse et les chiens ont jamais vu la couleur de la thune. Quand j'y repense, j'aurais du me fier à ma première impression, celle que me donnait son oeil chassieux et lui péter les deux jambes. Mais bon, vu que la clairvoyance et l'agressivité n'ont jamais été mon fort, je n'en ai rien fait.
Ca m'arrive quelques fois de voir des autocollants de cette asso sur des coffres de voiture (de moins en moins souvent naturellement), je repense à cette histoire et je me dis que les gens qui ont cet autocollant ne doivent pas être au courant qu'ils se sont fait arnaquer, autrement ils l'afficheraient pas si fièrement.
J'ai une petite préférence quand même pour la démo par rapport aux disques d'Heyoka. Je trouve qu'il y a un coté hardcore mélodique qui me convient plus. D'ailleurs à cette époque ils reprenaient Rat patrol de Naked raygun (qu'on trouve sur la K7), Anasthesia de Bad religion et malheureusement déja El pueblo unido. Je détestais et je déteste toujours ce morceau. Je le trouvais un peu facile et trop faussement fédérateur. Tous le monde reprenait en choeur sans réellement y croire et le refrain durait des plombes. Un vrai cauchemar pour moi ce morceau en concert! Mais eux Heyoka, l'aimaient bien. Ils l'ont d'ailleurs enregistré sur les 2 disques et sur cette démo.
Pour ceux qui ne connaitrait pas bien le groupe, il y a eut différentes chanteuses et celle de la démo était une petite bisontine. Elle a été ensuite remplacée par une allemande exilée à Dijon et par une dijonnaise. Un des guitariste a aussi été remplacé par un dijonnais. Je crois que celui qui est parti était graphiste. Je suis pas sûr, mais je crois que c'est lui qui faisait les pochettes, les dessins, le logo au moins sur la démo et sur le ep. Des informations à prendre au conditionnel, vu que ma mémoire n'est plus ce qu'elle était.
D'ailleurs, est ce que je vous ai dit qu'Heyoka se reformaient et qu'ils allaient même faire un concert à Dijon?

HEYOKA Vu à la télé K7 demo 91 (8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 58MB)

4 commentaires:

Pierre a dit…

ah ah ah !!
très bon texte Jean-Marc, vraiment tu devrais trouver le temps d'écrire un bouquin...

jolicoeur a dit…

C'est prévu.
Je peux déja te dire que dedans, il y aura des punks, une majorette, des lutins et des pompiers (pour la crédibilité).
Il suffit juste que je trouve 5 minutes et je m'y mets.

Vincent a dit…

Salut Jean Marc,
Si mes souvenirs sont bons, cette asso d'escrocs s'appelait SOS refuge.
Je me rappelle bien de ce concert, une des 1ères fois (sinon la 1ère) que je voyais les Blighted!
Dommage que tu n'ais rien publié sur ce groupe mythique! Ca fait longtemps que j'ai perdu la démo, ça me ferait plaisir de la récupérer.
Bien le bonjour et j'espère qu'on aura l'occasion de se recroiser prochainement!
Vincent

jolicoeur a dit…

Vincent, tu veux dire le Vince? Ho! Ca fait plaisir! j'espère que tout va bien pour toi!
Depuis cet article, j'ai retrouvé une affiche du concert, je l'ai accroché au mur de ma chambre. C'était tellement un bon souvenir!
Pour la démo de Blighted, j'avais prévu à un moment d'en parler et puis un mec de Coche bomba l'a mise sur son blog.

http://philippines80shardcore.blogspot.com/2010/01/blighted-area-self-titled-demo-1990.html

Et la 2eme démo live est dispo ici

http://keponteam.org/index.php/articles/3/441-blighted-area-live-191091

J'espère aussi qu'on aura l'occasion de se recroiser bientôt. Tu traines encore sur Dijon?
Jmarc

Libellés