jeudi 26 novembre 2009

LOS CRUDOS / HUASIPUNGO Nunca nada cambia... split Ep 93 (Discos sanjuancito/Lengua armada discos)



Je parlais l'autre jour musique avec un pote et il me disait apprécier beaucoup Limp wrist. Naturellement je lui parle de Los crudos, et bien rendez vous compte! Le bougre ne connaissait même pas Los crudos! Bon c'est pas une tare de ne pas connaitre Los crudos mais quelle belle occasion de passer à coté d'un plaisir auditif sans pareil!! Surtout quand on aime la musique de Limp wrist. Alors je lui ai promis d'en poster sur mon blog bien qu'il m'ait avouer ne plus trop le fréquenter en ce moment étant donné qu'il était plus branché par les chanteuses folk. Ca par contre, c'est une tare, mais on lui en voudra pas quand même, on a tous nos petits travers.
Pour lui présenter Los crudos, rien de tel je pense que leur premier ep qui est en fait un split Ep avec le groupe new yorkais Huasipungo. Je crois que je peux affirmer sans risquer de me tromper que ce qui a réuni ces 2 groupes sur ce disque, c'est le fait de chanter en espagnol. Après, Huasipungo aurait pu mieux tomber. En effet, même si leur musique n'est pas dégueulasse, voir même exemplaire à la fin du 3eme morceau, c'est difficile de supporter la comparaison avec Asesinos. Asesinoooooosssss!!!!

LOS CRUDOS / HUASIPUNGO split ep 93 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure + insert recto/verso = 21MB)

11 commentaires:

marredevivre a dit…

je comprend pas l'engouement autour de limp wrist a par les paroles le reste ces tout plat et puis comparé a los crudos sa vau rien
je vous conseille aussi NN le dernier groupe de martin le chanteur de los crudos:limp wrist

Bobot The Robot a dit…

Pour Huasipungo, le 1er EP
( Canciones Para Una Causa Perdida )
est pas mal non plus, curieusement ce groupe n'a jamais connu de hype comme Los Crudos, ceci dit le ep est encore trouvable pas cher, profitez-en!! le groupe existe encore, plutôt que de venir tourner en Europe, ils essayent de fédérer la scène Latino/chicano aux U.S. autour d'événements comme le Southkore Chicago, un festival regroupant des groupes Punk/HxC basé aux USA...

Un compte rendu pour les anglophones:


southkore chicago

http://blogs.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blog.ListAll&friendId=31504564&page=2

Anonyme a dit…

MRR est l'ascenceur social du punk US :-)

jolicoeur a dit…

Je trouve quand même que Huasipungo, c'est en dessous de Los crudos. Je connais pas non plus le ep. ET Limp wrist, bof... NN, j'ai même pas envie d'écouter si c'est dans le même style.

marredevivre a dit…

NN se rapproche bien plus de los crudos que de limp wrist
le mieux c'est d'écouter pour s'en rendre compte

http://www.mediafire.com/?2dmjjydnmyn

jolicoeur a dit…

Merci pour le lien. C'est bien ... Mais ça m'a pas donné envie de réécouter... Je suis qu'un vieux con, c'est ça aussi...

Anonyme a dit…

Hi
Et voilà le fameux split ep en ligne. J'ai eu la chance de voir le premier sho des crudos à ny abc no rio avec Huasipungo au moment justement du lancement de ce split ep qui accompagnait leur tournée commune sur la cote est. Huasipungo en concert c'est punk rock basique très sympa; tu retrouves un peu leur énergie en show. Ceci dit...On oublie trop souvent que le chanteur de Huasipungo, Esneider je crois (la flegme de regarder les eps de Huasipungo) a été sacrement actif dans les scenes hc ny début 90. ils sortait des k7 compilations punk sud-am, les eps de GO!, etc.
Le southcore festival est issu d'un label de Chicago qui sort pas mal de groupes latinos hardcore très intéressants; la plupart du temps issu de chicago qui a une longue traditionnel d'hispanos dans le hc...negative elements par ex.
Fab

jolicoeur a dit…

Ca devait être un concert à voir. Moi j'ai juste vu Los crudos, pas Huasipungo et c'était à dijon. Mais bon, c'était bien quand même!
Il y a quelque chose qui me gène dans ce festival de groupes latinos. Un petit coté identitaire que je trouve déplaisant... mais je dois me tromper, je vois le mal partout. Le chanteur de Los crudos a l'air lui d'apprécier la ghettoïsation.

Anonyme a dit…

http://www.huasipungo.com
http://www.myspace.com/huasipungo
http://www.facebook.com/huasipungo

todavia activos todavia luchando!

Anonyme a dit…

HI
je suis en train de faire mon petit tour a Chicago. Une ville magnifique......Los Crudos, c est aussi le revelateur que les latinos n etaient plus uniquement cantonnes a LA et le sud de la californie.
Ghettoisation....hum c<est plutot complique car la ville de chicago fonctionne en quartier de minorites. Les latinos ne sont pas presents dans les scenes indies punks (etc) de chicago et encore moins les Noirs....Y a pas grnd chose d identitaire dans ce genre de festival...La question qui tue : combien de groupes hardcore latinos de Chicago ou composes de latinos, tu connais a part Crudos....
Chicago est une ville assez dure ou tout fonctionne en communautes...
A+
FAb

jolicoeur a dit…

Ca doit pas être mal Chicago à visiter. Quoiqu'il y fait pas un peu froid à cette époque?
Je trouve que le chanteur des Crudos aime les cases, voir la ghettoïsation. Déja être punk, c'est une manière de se mettre dans un ghetto, et ensuite revendiquer son homosexualité et son origine ethnique, ça en est 2 autres. Ca fait beaucoup pour un seul homme. Ca me rappelle un pote, Malik dans les années 80. Les mecs de sa cité lui crachait dessus parce qu'il trainait avec des "français" et les "français" lui parlait pas parce qu'il était arabe et punk de surcroit.

Je comprends ce que tu veux dire. De mon coté je vois pas où est le problème d'être latino et qu'elle est l'utilité de se réunir pour le revendiquer. En même temps, les pauvres doivent tellement subir la ségrégation que c'est le seul moyen de se sentir fort.
J'en connais pas beaucoup de groupes de Chicago avec des latinos ou avec des noirs ou des asiatiques. Voir pas du tout! Mais j'en connais peut être sans le savoir et à la limite je préfère.
@+
Jmarc

Libellés