dimanche 15 mai 2011

INTERACTION / CAMEMBERT BASQUE Hardcoreries en solo Tape 87 (Gogolmax/Kratagus)



Dans je ne sais plus quel article, je faisais allusion aux groupes français, ou tout du moins aux français qui faute de trouver des gens avec qui jouer, se sont lancés dans l'aventure musicale tout seul comme des grands. Les exemples sont légions, et il y en a même des prestigieux comme Mopo mogo ou Docteur destroy. Mais si on se penche sur la question, on peut que constater que c'est pas vraiment un signe de bonne santé musicale. Parce que la plupart de ces projets solo n'ont pas amené à grand chose, à part pour quelques uns à des participations à des compiles cassettes (Objection, New dustbins,...) ou voir pour les plus audacieux à la réalisation d'une démo (Dan & the destroy, Kenpouhic thrasma, Trom tax from hugols, Jazz experience,...), mais bon, à part jouer dans leur chambre, ils n'ont pas fait grand chose!
C'est le cas de Camembert basque et d'Interaction. Enfin, je sais pas s'ils ont joués ailleurs que dans leur chambre mais on peut dire que leur carrière musicale se résume aux morceaux de la compile La cassette de Jean-François et de de cette split tape sorti sur Gogolmax et Kratagus. Gogolmax, on en a déjà parlé ici. Kratagus, je crois, je pense voir je suis sûr que ça doit être le label d'un des mecs de Skorbut molotov, autrement dit Pierre de Pierre & les handicapés (autre projet solo qu'on peut écouter sur Cornettos pour dégonflés), d'Interaction, Baygon rouge,... On n'est jamais mieux servi que par soi même! L'adresse du label sert aussi de contact pour Camembert basque. Rien de plus normal quand on sait que derrière CB se cache Krabox, guitariste de Skorbut molotov (mais aussi Mosquito smile, Brigades du sexe, Surcharge,...).
Premier constat, ce sont 2 jeunes hommes assez productifs et on comprends bien que c'était pas le fait de se retrouver seul qui allait les empêcher de faire la musique qu'ils avaient envie de faire, en l'occurrence du hardcore, puisque c'est bien ce que sous-entend le titre de la compile, Hardcoreries en solo! Soyons franc, on est pas dans le hardcore tel qu'il se pratiquait dans d'autres pays (rappelez vous, State of confusion...), on est en france ne l'oubliez pas, et jusqu'au bout on aura résister contre l'envahisseur, mais il y a de l'idée surtout dans Interaction pour qui j'ai une nette préférence. Pierre ne s'est pas cassé le cul à rajouter de la basse mais les morceaux sont plus spontanés et la voix arrache bien. En groupe avec un peu d'arrangement, ces morceaux auraient pu donner un résultat plus qu'acceptable. Mais voilà, on en en France et faute de musiciens, ces 2 Stakhanovistes ont du se satisfaire tout seul dans leur chambre (de là à les prendre pour des branleurs...) à défaut de réellement satisfaire l'auditeur! Et ensuite ils sont surement passés à autre chose.

V/A Hardcoreries en solo Tape 87 (33 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 124MB)

10 commentaires:

Anonyme a dit…

tout simplement genial ! avec une grosse influ beru je trouve!

alguien a dit…

La UVI en video en http://videospunkspain.blogspot.com/
Cheers!!

Pat Karameikos a dit…

ils ont pas du en sortir des tonnes de cette k7, mais ou t'as eu ça ??
Interaction, tiens un peu mieux la route, mais bon c'est du FranCore alors ;)

bozul a dit…

Je n'était pas sûr, alors j'ai attendu de retrouver la K7. c'est chose faite et il y a eu un après pour les deux one man band avec une démo 4 titres chacun. Je les ai en copie, je numérise ça et les poste sur mon blog pour ceux qui ont aimé cette split K7.

jolicoeur a dit…

Justement, je trouve pas que ça sonne tellement Bérus. Enfin bon, à chacun sa façon de voir...
Pat, j'ai du la commander directement au label. J'aimais bien à l'époque le Francore!
Bozul, c'est sûr ça m'intéresserait d'en entendre un peu plus. Si un jour t'as l'occasion...

bozul a dit…

Je viens de les poster. C'est par là :
http://alamemoirede.blogspot.com/2011/05/interaction-camembert-basque-demo-88.html

Anonyme a dit…

Cela peut servir d'enregistrer seul touT.
Dans mon cas, j'avais enregistré dans ma piaule une "défonstration" annonçant "cherche zicos" et diffusée de mains en mains au culot aux punks du coin.
Un bassiste et un batteur ont répondu présent, du coup, dès la semaine prochaine (après un an de répètes) on fait des concerts avec ces compos !!!
Arnaud.

jolicoeur a dit…

Merci Bozul!

Je dis pas, ça peut servir, c'est sûr. Ca m'ait arrivé aussi de faire de la musique tout seul en ayant un groupe à coté parce qu'il fallait que j'essaie des trucs.
Et c'est quoi le nom de ton groupe?

Anonyme a dit…

Brujun droll (c'est breton)

Anonyme a dit…

salut
bon un petit commentaire d'un des deux protagonistes: cette K7 était surtout celle d'interaction (suite de pierre et les handicapés), pour ma part j'ai improvisé un truc à l'arrache pour lequel je n'étais pas conçu (mais comme il fallait une face B). Pierre passait des après midi entières à jouer tout seul (dans sa chambre, effectivement) et il était très doué dans ce domaine!
Ensuite on a fait une quinzaine de morceaux entre 88 et 92 dans un duo qui s'appelait "happy beerdrinkers".
Vous en savez plus!
Message perso: Pierrot si t'es pas mort fais un signe à tes anciens poteaux...
K

Libellés