jeudi 6 janvier 2011

L.U.L.L. Freakline Lp 89 (Starving missile)



Il était temps que je parle de ce disque! Imaginez vous, ça fait presque 2 ans que j'avais plus ou moins promis à Fab de le poster, depuis le post du premier LP The highest wall. Deux ans que ce disque traine sur la pile de disque à poster, ça commence à faire! D'ailleurs, si vous regardez bien, j'ai un peu oublié de le dépoussiérer avant de le scanner et ça se voit nettement.
Donc les posts à venir seront plus ou moins consacrés à ça, à parler des groupes qu'on a évoqué à un moment ou à un autre et qu'on a oublié. Il y en a quelques uns, pas tant que ça! Et si d'autres vous reviennent en tête, n'hésitez pas à m'en parler.
LULL donc... Doit on les appeler les opportunistes danois? Trois disques en 5 ans et trois styles plus ou moins adaptés à l'époque. Et il y a une tel différence entre ce disque là et le premier Ep qu'on a du mal à croire que ça puisse être le même groupe! Et pourtant si! On serait tenté de dire que la formation n'est surement pas la même mais pourtant, il n'y a pas tellement de différence. En fait, tout est expliqué dans le livret, et en plus, il y a plein d'images pour ceux qui ne comprennent pas bien l'anglais. En gros, on peut retenir que le chanteur (ce qui faisait une grosse partie du charme du groupe à mes oreilles) ne jouait plus dans le groupe à la sortie du disque mais il est sur le disque, le batteur non plus d'ailleurs, bien que ce soit lui qui signe l'édito. Enfin bref, je vais pas vous faire un résumé du livret! Parlons plutôt du style... On sent que les mecs ont pris un coup de vieux et qu'ils ont bien l'intention de démontrer qu'ils sont des vrais musiciens. Je critique pas, tous les musiciens passent par ce genre de phase et c'est jamais la plus intéressante. Ils ont du beaucoup écouter Beefeater ou Fishbone ou tu vois ce genre de truc fusion punkmétalhardrockfunk et compagnie. A priori, tout à fait le genre de truc auquel je suis allergique, mais bizarrement, je me suis jamais séparé de ce disque et je l'ai même beaucoup écouté. 20 ans après, je me demanderais presque pourquoi!

L.U.L.L. Freakline Lp 89 (10 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 77MB)

Livret 20 pages + insert recto/verso = 6MB

2 commentaires:

Anonyme a dit…

merci pour le post....grosses influences de bad brains mais surtout -et je comprends pourquoi je l'aime cet album- de code of honor....
Fab'

jolicoeur a dit…

Je t'en prie Fab mais je comprends pas pourquoi tu compares ça à Code of honor? Faudrait que je réécoute COH.
A+
Jmarc

Libellés