lundi 25 avril 2016

ESCARE - Cd Ep 92 (Escare)













Encore un groupe de Bordeaux. C'est pas possible, c'était la Californie française Bordeaux dans les années 90 et dire que je ne m'en étais même pas rendu compte....
Dans les années 90 je jouais dans un groupe hardcore et on nous avait invité à jouer à Dijon (à l'Acropole pour ceux qui s'en rappellent) en première partie de Glu. Glu, je connaissais pas mais après m'être renseigné, j'ai appris que c'était le nouveau groupe des mecs d'ACME ou Aspro 5000 si vous préférez. Si vous n'avez aucune idée de ce qu'est ACME (Aspro cinq mille effervescent), sachez que c'était un groupe de Bordeaux que je rapprochais des groupes américains que j'adulais (Attitude adjustment, Infest....) alors pensez donc, comme j'étais excité à l'idée de jouer en première partie de Glu même si Glu ne promettait pas d'être aussi bon qu'Acme. Et en effet, Glu était peut être un poil trop expérimental pour mes oreilles sensibles. Mais les gars étaient cools et on a passé une bonne soirée. A la fin, le chanteur m'a refilé ce cédé d'Escare en me disant que c'était son groupe parallèle. Je crois que j'aurais préféré voir Escare que Glu même si c'est pas très éloigné musicalement.
Escare n'a pas du sortir autre chose que ce mini cd. Ils ont également participé à une compilation d'Amanita records "Ah! Quelle belle journée" que vous pouvez télécharger sur Death burger. D'ailleurs Steph avait aussi parlé de ce mini cd. Le blog Brave new world en parle lui aussi ainsi que le blog Perte et fracas.
De mon coté, je vous avais déjà proposé la démo d'Aspro 5000. Frog n roll proposait le Ep posthume mais le lien est mort. Blogaway bitch lui vous offre la possibilité d'écouter le titre sur la compile Panx vinyl #5.
En ce qui concerne Glu, j'ai pas de lien à vous proposer mais peut être qu'on aura l'occasion d'en reparler un jour....

ESCARE - CdEp 92 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 45MB)

dimanche 17 avril 2016

MUTANTS - New dark ages Ep 80 (415)

















 J'avais envie de me lancer dans une série de groupes californiens à chanteuse et le premier groupe qui m'est venu à l'esprit, c'est Mutants alors qu'ils ne sont pas particulièrement un groupe à chanteuse. Certes, il y en a une mais elle est loin d'être prédominante sur ce Ep. Elle est peut être un peu plus présente sur l'album Fun terminal mais ça ne fait pas de Mutants un groupe à chanteuse mais plutôt un groupe à chant mixte un peu dans le genre des anglais de Rezillos en moins fun quand même!
J'avais déjà parlé de l'album Fun terminal sur ce blog et le chanteur m'avait contacté  car il avait apprécié mon article ou le fait que je parle de Mutants. Je lui avais répondu que le plaisir était pour moi et lui à son tour m'avait dit "restons en contact". C'est pas que je voudrais pas pépère mais moi et l'angliche, c'est pas le grand amour, alors moi et le californien, pensez donc! Mais j'avais trouvé ça touchant de la part d'un vieux punk californien (un des gaziers à la base du truc quand même) d'avoir ce genre de démarche et en toute humilité en plus. Je regrette d'autant plus mon piètre niveau d'anglais dans des cas comme celui là.
Le Ep  dont je vous parle aujourd'hui est sorti é ans avant l'album et est un peu  moins travaillé mais tout aussi bon. Il existe une discco cd que vous pouvez choper sur Deathburger et comme Steph ne fait pas les choses à moitié, il nous propose aussi le dvd Forensic report video. Je vous trouve vraiment gâté quand même! 
 
MUTANTS - Ep 80 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 22MB)

mardi 5 avril 2016

MUSH - Big gang bang Cd 93 (Vicious circle)































Vous avez remarquez que tous les groupes français dont j'ai parlé récemment venaient de Bordeaux ou de sa région? Ça avait l'air d'être un véritable vivier là-bas dans les années 90! L'influence de Noir désir sans doute... Ah bon?? Tu m'aurais dit Camera silens, j'aurais compris mais Noir désir...
Je faisais partie d'une asso dans les années 90 et on organisait des concerts et des festivals. Une année on avait fait venir Mush. Quand j'avais appris  que le bassiste était celui de Camera silens, ça a été ma principale motivation (C'est comme ça qu'on me l'a vendu en plus). Alors j'ai du insister auprès des autres pour qu'on programme Mush et j'ai pu discuter avec le bassiste de Camera. Il était pas très bavard et surtout il avait pas envie de parler de Camera silens. Bin merde alors, quel était l'intérêt de Mush alors? Je me pose encore la question à l'écoute de ce Big gang bang. Bon on a clairement à faire à un disque de son époque, celle de Nirvana, de Therapy? et des musiciens punks qui ont appris à jouer.

Le batteur aussi a joué dans Camera silens mais ça je ne le savais pas à l'époque sinon, je serais allé voir si il était un peu plus locace que le bassiste. Les autres faisaient patrie de Wet fur. Mais aucuns n'a joué dans Noir désir! Deux albums ont suivi ce mini cd et je connais pas du tout.

MUSH - Big gang bang Cd 93 (5 mp3 en 320kbps + livret 12 pages = 47MB)

dimanche 27 mars 2016

JONESES - Criminals 12'' 83 (American standard)





























On frise le rock'n'roll voir le rockab avec ce disque. Quand ça mélange punk et rockabilly, ça s'appelle pas du psychobilly? Je pose la question c'est parce que c'est vraiment une scène dont j'ignore tout. J'ai bien un pote qui joue dans un groupe psycho mais ça se résume à ça.
A priori, c'est pas du tout le genre de musique qui peut me plaire. Je vous ai déjà raconté la tension qu'il y avait entre les rockabs et les punks à Montceau la ville où j'ai grandi? Et la tension qu'il y avait entre les punks et les les hardos? Et celle entre les beaufs et les punks? Je crois à la réflexion que même les new wave en avaient après notre gueule, que les discos voulaient notre mort et que les babas nous maudissaient dans un nuage de fumée. Et nous on méprisait tous ce monde là et la musique qu'ils écoutaient alors même si les rockabs étaient les plus francs et pour le coup les plus respectables, ça m'empêche que ça me ferait mal d'écouter leur musique archaïque.
Tu me diras la bière a coulé dans les gosiers et ces histoires de clans sont bien loins maintenant. Et je le trouve pas si mal ce maxi des Joneses. Bien moins méprisable que ce qu'ils ont fait par la suite. Ce virage Mötley crüe/Guns n' roses est tout simplement détestable. Je dis ça et j'ai jamais écouté. je me fie simplement au look et à ce que j'ai pu lire sur discogs. Le petit texte les présente même comme des précurseurs. Bon, faut pas déconner, ça reste du rock et quand les Guns ont débarqué, je leur trouvais vraiment rien de révolutionnaire. Alors même si Joneses faisait le même genre de musique un an avant, ça n'avait sans doute rien de stupéfiant. Le plus pénible pour eux, c'est surement de ne pas avoir eu la même reconnaissance que les Guns et surtout  le même train de vie.
Je connais donc pas l'album, je connais juste le 2ème maxi Tits and champagne qui est en bonus sur le cd Criminals. Ce maxi est sorti à l'origine en 89 et sonne beaucoup plus rockab. Je pense que l'enregistrement est plus vieux. Pour en savoir plus, faudrait que je lise l'historique qu'il y a dans le cd mais j'ai perdu mes lunettes et c'est écrit beaucoup trop petit.

The JONESES - Criminals 12" 83 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 32,5MB)



mardi 22 mars 2016

SLEEPPERS - Adrenalien Cd 98 (Vicious circle)






















Je vous avais déjà parlé du premier album des bordelais de Sleeppers. Trois ans après ils nous sortent cet Adrenalien et c'est toujours aussi bien, voir mieux. Je vous avais déjà précisé que le groupe existait encore? J'en suis pas certain mais c'est possible...

SLEEPPERS - Adrenalien Cd 98 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 47MB)

jeudi 17 mars 2016

WASTED YOUTH - Reagan's in 12" + Demos + Outtakes + Unreleased Lp ?? (A true fanclub release)




























Vous allez me dire, j'en ai déjà parlé de celui là. Bin, pas tout à fait, j'ai parlé du  Lp Reagan's in sorti en 81 mais celui ci, c'est le pirate sorti dans les années 2000 et qui comporte en plus de l'album Reagan's in plein de bonus. Pas vraiment d'inédits mais quand on aime... Et puis, on me l'a demandé!
J'aime les pirates comme ça, il ne se vende pas cher, le son est de bonne qualité, il y a des bonus.... A true fan club release, by the kids for the kids comme c'est marqué au dos! Ce qui n'empêche pas qu'il y ait une série limitée en vinyle jaune. Respectons la tradition hardcore et fabriquons du collector! Passons... l'original était bon, le pirate l'est tout autant!
Et si vous en voulez plus, l'intégral du groupe est dispo sur Zer.


WASTED YOUTH - Reagan's in bootleg Lp (24 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 75MB)



dimanche 13 mars 2016

SKULLDUGGERY - Cd 96 (Jazz to come/Les 7 piliers)



























Groupe du sud de la France, peut être de Bordeaux ou des alentours.
Noise à la française avec chanteuse.
Déjà parlé ici à propos du split 7" avec Condense.
Superbe reprise de Bauhaus, Bela Lugosi's dead.
Disque sorti sur 2 labels Lyonnais.
Z'ont fait des trucs avec Glu sous le nom de Skullglu.

SKULLDUGGERY - Cd 96 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 45MB)



lundi 7 mars 2016

THE BRAT - Attitudes 12'' 80 (Fatima)





























Au début du punk, ce qu'il y avait d'appréciable c'est qu'il y avait beaucoup de filles dans les groupes. Beaucoup plus que maintenant en tous cas et même si il n'y a jamais eu autant de musiciennes que de musiciens, le peu qu'il y a eu, c'est toujours un plus.

En Californie, c'était assez flagrant même si souvent les filles étaient cantonnées au rôle de chanteuse, ce qui d'ailleurs n'est pas pour me déplaire. Je crois que ma phrase peut être assez mal interprété... Ce qui me plait c'est qu'il y ait du chant féminin et non pas que les filles ne soient souvent que chanteuses, éventuellement bassistes et non pas guitaristes ou batteuses. Mais je vais pas faire la fine gueule, il y a du chant féminin et moi, ça me plait!
Et donc en Californie, terre promise et grand vivier du punk première génération, il y avait pas mal de groupes à chanteuses et qui étaient assez remarquables.
The Brat n'est peut être pas forcément le plus connu et je me demande encore pourquoi. Il y a une légère touche new wave et un chant féminin vraiment très mélodique qui font ont que j'ai beaucoup de tendresse pour ce groupe. Si on rajoute à ça, une superbe pochette aux tons orangées qui est l'oeuvre de la chanteuse de X, on ne peut que comprendre que je sois pleinement conquis!
Une des particularités de The Brat était que les membres étaient issus de la communauté hispanique (ou chicano, je ne sais quel terme employer sans paraître désobligeant ou raciste) et ça se devine à la moustache qu'arborent plusieurs des membres dont la chanteuse. J'exagère, il y a bel et bien un des membres et non pas plusieurs (et ce n'est pas la chanteuse qui m'a l'air tout à fait glabre) qui porte moustache mais est ce que ça a vraiment un rapport avec ses origines?
Trêve de réflexion foireuse et parlons plutôt de ce groupe exceptionnel. Il existe un site sur le groupe où on y apprends qu'après ce merveilleux maxi sorti à l'origine en 10", le groupe a tenté de prendre un virage beaucoup plus new wave voir commercial et qu'il s'est planté en beauté. Le groupe splitte en 85 (c'est plutôt sur wikipedia qu'on apprends tout ça) sans avoir rien enregistré d'autre. C'est bien dommage...

THE BRAT - Attitudes 12" 80 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 24MB)




mercredi 2 mars 2016

ANDY'S CAR CRASH - Levels Cd 96 (Uncontrolled)


















Ce qui m'a sans doute plu à l'époque dans ce cédé, c'est le chant à la Christian death qui me ramenait à mes  gouts musicaux d'adolescents. On pourrait presque faire un parallèle entre le post punk gothique du début 80 et la noise des années 90. Elle est un peu au hardcore ce que le le gothic était au punk. Pour moi c'est flagrant avec ce disque d'Andy's car crah. Je sais pas du tout ce qu'ils ont fait par la suite et je suis pas tellement tenté de le découvrir. Visiblement ils sont allés vers quelque chose de beaucoup plus ambient et expérimental. Faudrait peut être que j'écoute quand même...
Le disque est sorti sur Uncontrolled, fameux label français éditeurs de plusieurs split 7" de qualité. Sinon, j'en sais pas plus sur le groupe...

ANDY'S CAR CRASH - Levels Cd 96 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 69,6MB)

mercredi 24 février 2016

WASTED YOUTH - Reagan's in Lp 81 (Ici sanoblast)






























Si je n'étais pas certain de pouvoir dire que RF7 était un classique, pour Wasted youth, je ne me pose même pas la question. Qu'est ce qu'un classique d'ailleurs? Qui décide quel disque l'est ou pas? Moi en tous cas, je décide que ce 12" de Wasted youth l'est et sans conteste! Le fait de l'avoir découvert sur k7 à une époque lointaine contribue sans doute au statut culte que j'attribue à ce disque. Et puis, je l'ai trouvé un jour, le mec le vendait parce qu'il avait fait tombé du café dessus. J'étais fou de joie, peu m'importait les taches qui maculaient la pochette.
Mais je vous raconte ma vie et c'est guère mon style... Parlons plutôt de Wasted youth. Avant de trouver cet album en occasion à vraiment pas cher pour cause de dégat culinaire, j'avais acheté un ep de Wasted youth chez Thrash records qui lui avait subi divers dégâts des eau et d'encre réunis.  Quelle ne fut pas mon déception à l'écoute de ce 45 tours! Rien à voir avec le maxi Reagan's in et pour cause, c'était pas le même groupe mais un groupe anglais pratiquant un post punk pas si mal mais que j'avais du mal à prendre au sérieux en comparaison avec l'autre Wasted youth, le vrai!
J'avais aussi acheté chez thrash un autre disque de Wasted youth que j'avais du mal à attribuer au  Californien. C'était l'album Black daze et pourtant, c'était bel et bien le même groupe. Seulement 8 ans s'étaient passés, plusieurs membres avaient été remplacé et ça n'avait plus rien à voir. Je me rappelle d'un horrible album de thrash metal (pléonasme) que j'ai revendu et que je souhaite ne jamais réentendre tellement il me semblait pathétique.
Il existe un autre disque entre le chef d'oeuvre Reagan's in et la bouse infâme Black daze, qui s'appelle Get out of my yard et qui est un peu une transition entre les deux styles. Je dis bien un peu parce que ça reste punk et le metal est une influence à peine palpable. J'aimais beaucoup ce disque à l'époque où je l'ai acheté, j'avoue que maintenant il me broute un peu. Il existe un cédé qui regroupe les 2 premiers albums, je crois que je vais me contenter de ça et revendre la version vinyle.
Pour finir, une fois j'ai acheté le pirate sorti il y a une dizaine d'années peut être. C'était à un concert et mes potes plus fans d'emo que de punk se sont presque foutus de ma gueule en voyant que le disque avait plus de 20 ans. Moi j'étais comme un dingue, sur ce disque il y a des bonus à profusion. Bon d'accord, ce sont souvent les mêmes morceaux mais ça s'écoute tout seul et puis il y a quand même quelques inédits. C'est la pochette (que le recto) de ce disque que j'ai scanné, l'autre l'originale étant tachée de café ou de chocolat.
Et si on parlait un peu des membres du groupe? Parait que le guitariste est le frangin du batteur de Circle jerks et ça semble évident à l'écoute. Les autres ne proviennent pas de la même portée et n'ont pas un pedigree aussi prestigieux. Tu me diras, si c'est pour enregistrer une merde comme Black daze, c'est pas la peine d'être le frangin d'un des fondateurs du hardcore et de l'être également d'ailleurs...
Bon, on va pas s'éterniser sur ce petit bijou que vous devez déjà tous connaître. Juste une petite précision pour finir, la pochette dessinée par Pushead. Que voulez vous de plus? Rien que ça, ça en fait un classique!

PS: Laurent a tenu sa promesse et a mis les 3 disques de Wasted youth à disposition sur Church of Zer.

LA's WASTED YOUTH - Reagan's in Lp 81 (9 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 32MB)

samedi 13 février 2016

BASEMENT - Underneath Cd 98 (Vicious circle)





























J'ai pas fait de top ten cette année, pas envie et puis trop de disques du top ten 2014 se seraient retrouvés dans le top ten 2015. Mais si j'avais pris le temps de le faire, nul doute que ce cédé de Basement en aurait fait partie. 
Je vais pas me la raconter, je connais Basement depuis très peu de temps, depuis que je vous ai parlé du split Arthur Kaos/Daily planet et que je me suis rendu compte que c'était pas mal du tout Arthur kaos. Et que les membres avaient ensuite fondé Basement. J'ai donc trouvé ce mini cédé et c'est tout aussi bien que Arthur kaos. En 2 écoutes, je savais que ce Underneath ferait parti de mon top ten 2015.
Le groupe avait sorti avant ça un autre mini cédé enregistré également par Fred Norguet. Un album a suivi 8 ans après et un maxi est sorti il y a 2 ans. Ils mettent le temps pour sortir des disques. C'est peut être pas leur priorité ou alors, ils sont très perfectionnistes?
Enfin, je me dis que peut être ils existent encore et que j'aurai peut être la chance de les voir en concert.

PS: A propos du top ten, je voulais quand même parler d'un groupe français qui m'a énormément plu et qui devrait sortir un disque sur Stonehenge sans tarder, c'est Chaviré de Nantes. allez sur leur bandcamp, les démos sont téléchargeables gratuitement ce qui n'empêche pas de lâcher un peu d'oseille ou d'acheter les disques.
Un autre groupe français que j'ai énormément écouté ou en tous cas écouté avec plaisir, c'est Gwen un groupe du nord de la France je crois. Je dis je crois parce que j'ai télécharger ça il y a un moment, j'ai mis de coté et quand j'ai écouté, j'ai plus rien trouvé sur ce groupe. Donc si quelqu'un a des informations, vous me feriez grandement plaisir!
Et puis bien sûr, il y a aussi le split Torino/Zero gain. Que de bons trucs en France en cette année 2015!

BASEMENT - Underneath Cd 98 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure + inlay recto/verso = 46,5MB)

mercredi 10 février 2016

mardi 9 février 2016

RF7 - Fall in 12" 82 (Smoke seven)
















On va rester du coté de la Californie avec un groupe qu'on peut presque considérer comme un classique ou du moins comme comme un semi-classique: RF7.
J'aime ce groupe et la voix particulière de son chanteur, son son un peu replié sur lui même et son sens de l'entreprise. Ça c'est l'Amérique et son libéralisme tant vanté. D'autres appelleraient ça le DIY. Toujours est-il qu'avoir son propre label et sortir tous ses disques, ça démontre un certain esprit d'entreprendre, non?
Sauf que tous les disques ne sont pas sortis sur Smoke seven, le label du chanteur de . RF7. C'est qu'il en a peut être eu marre au bout d'un moment pépère! Et c'est pas plus mal de laisser faire les autres aussi. Surtout qu'il y a 2 ans, RF7 sortait encore un album alors c'est bien beau de s'occuper d'un label et de jouer dans un groupe en même temps mais ça doit être usant!
J'aime aussi les textes de Rf7, par exemple le très naïf Fuck money ou le tout aussi naïf Revolutionary worker qui ne peut que nous rappeler qu'on a à faire à un groupe américain.
Bref, j'aime bien RF7 mais je trouve que la pochette est vraiment très laide. En ce qui me concerne, j'ai jamais trop aimé les pochettes où posent les membres du groupe et puis ce vert est vraiment abominable. Qui peut se dire "ah oui, on va faire une pochette vert feuillage", plus personne depuis RF7 et c'est pour ça aussi que je les aime!

RF7 - Fall in 12" 82 (8 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 34MB)




samedi 30 janvier 2016

CONDENSE / FOOD - split 7" 94 (Spore!)






























Je disais dans les commentaires de Condense/Skull duggery que j'étais pas fan de la voix du chanteur de Condense. C'est vrai qu'elle avait de la personnalité sa voix et qu'il avait une façon de chanter unique, un peu comme si un lendemain de cuite il s'évertuait à chanter tout en mangeant un éclair ou un kebhab ou une éponge. Ça peut agacer ce genre de voix ou ça peut donner un charme incroyable à l'ensemble. Qu'on aime ou qu'on aime pas son timbre, on peut qu'être d'accord pour dire qu'il plaçait ses paroles à merveille sur une musique vraiment pas facile. Y'a pas à dire, Condense, c'était pas du Yves Duteil! Je m'en suis remis une couche depuis que je vous ai parlé du split avec Skull duggery et je m'en régale. C'est sûr c'est pas à mettre entre toutes les oreilles, ça râpe un peu, c'est pas conventionnel, c'est pas toujours des mesures en 4 temps mais quel talent et quelle originalité! Et est-ce que je m'en rendais vraiment compte à l'époque  ou est-ce que je m'arrêtais à une voix un peu agaçante? Le morceau de ce split est du Condense pur jus, ni bon, ni mauvais, juste excellent! On retrouve ce morceau sur une compile Cédé What a wonderful compilation.
Du coté de Food, on est plus dans les sentiers battus quoique c'est vite dit. Disons qu'on est plus proche d'une noise à la française classique mais bien noise quand même. Food était de Rennes qui n'était pas vraiment un repère de noiseux en cette décennie bien virile pour la capitale btretonne. Ils n'ont sorti que ce split et un 7". Je ne sais pas ce que sont devenus les types?
Je vous parle souvent de la durée un peu courte des 7" et je viens de constater avec ce split un truc que je savais déjà mais qui est flagrant ici. Le morceau de Food dure 6 minutes tandis que celui de Condense dure 4 minutes. J'ai eu toute les peines du monde à virer les craquements sur la face Food alors que du coté de Condense, tout c'est très bien passé. Et j'ai pas écouté plus une face que l'autre, c'est sûr. On peut donc faire le constat qu'une durée trop longue nuit à la qualité d'un pressage et une durée trop longue, c'est au delà de 5 minutes par face. Si on rajoute à ça que le vinyle est rouge, rien d'étonnant à ce qu'il y ait eu quelques craquements. Mais rassurez vous, tout est rentré dans l'ordre.
A ses petits détails d'ordre technique, on peut rajouter que le disque est limité à 530 exemplaires, que sur l'insert Food se sont contentés de mettre des remerciement, tandis que Condense ont fait les choses bien avec le texte et toutes les informations nécessaires le tout joliment décorés.

CONDENSE / FOOD - Undermine / Merchandise 7" 94 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 22,5MB)

dimanche 24 janvier 2016

TOOLS - Hard wark / The road forever 7" 80 (Subterranean)















Sur tous les groupes californiens que je vous ai présenté récemment, la ville d'origine et les membres ne sont pas les seuls points communs. Le label  Subterranean unit tous ces groupes et pour cause, un des mecs à l'origine du label était guitariste dans Code of honor, Sick pleasure et Tools.
Tools est un peu l'ancêtre de la famille et sonne nettement plus punk kbd. Faut dire que c'est beaucoup plus vieux, 2 ans à cette époque ultra créative, ça représente une éternité! Et comme disait Fabien dans les commentaires de Code of honor c'est à cette époque que le punk bascule vers le hardcore. Là on est juste un peu avant, ça commence tout juste à frémir. Deux ans après le punk monte d'un cran en intensité et Michael Fox le guitariste joue dans Code of honor et Society.
Avec le label, il s'oriente aussi vers l'expérimental, le bruyant avec des groupes comme Flipper, Chrome ou Negative trend.
Trois 7"s sont sorti sur Subterranean records et on trouve également un morceau sur la compile SF underground.

TOOLS - Hard wark / The road forever 7" 80 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 16MB)



Libellés