dimanche 25 janvier 2009

BETON COMBO 23 skiddoo Lp 84 (Sound ltd / Sasquatsch wax enterprises)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je sais pas pourquoi j'aimais pas ce disque quand j'étais plus jeune. Il fait parti des disques que j'ai appris à apprécier en vieillissant, mais le pire, c'est que j'arrive pas à comprendre quelle différence je pouvais entendre avec les autres groupes allemands de l'époque? Parce maintenant, je trouve que ça sonne punk allemand des early 80's, point! Les mystères de la perception!
Le recul me fait penser que c'était la pochette et son coté arty qui me rebutait. C'est vrai qu'elle est étrange cette pochette! Elle est pas logique! Il y a quelque chose qui cloche quand on la regarde! Quelque chose qui fait penser qu'on a pas à faire à un groupe allemand banal. Qu'est ce qui pourrait bien différencier Beton combo des autres groupes allemands? Pas grand chose, ils ont commencé à jouer en 79, ont sorti un Lp en 80, un Ep avant ce mini Lp, quelques morceaux sur des compiles, c'est tout. C'est peut être parce qu'ils sont de Berlin, c'est possible...
Je me rappelle que Didier alias Mopo mogo m'avait raconté qu'il était parti jouer avec son groupe post Mopo mogo à Berlin. Je ne me rappelle plus du nom du groupe, il faudrait que je lui demande la prochaine fois que je le croise à leclerc. Je sais juste que c'était des allemands qui jouaient avec lui. Ils n'ont jamais sorti de disque mais ont tourné un peu et ont notamment fait une date à Berlin. Apparemment à l'époque, c'était l'aventure! Le mur n'était pas tombé et les seuls moyens d'arriver là bas, étaient soi l'avion, soi l'autoroute. Les gens pressés prenaient l'avion et les pauvres (ceux qui avaient plus de temps et au moins une voiture) prenaient l'autoroute. De chaque coté, il y avait des barbelés et des miradors tous les 3km . Des voitures de douaniers est-allemands patrouillaient sans cesse et si vous aviez le malheur de dépasser les 60km/h* ou de vous arrêter là où c'était pas autorisé, c'était demi tour immédiat avec fouille approfondie comme à l'aller.
Ils sont arrivé à Berlin malgré leur look et leur attitude de vilains garnements et là bas ont joué dans un squatt qui se trouvait juste de l'autre coté du mur. Ca devait être une ancienne usine ou un truc dans le genre qui avait été abandonné depuis la séparation de Berlin. Juste avant le concert les mecs ont cassé les briques qui bouchaient les fenêtres coté est. Quand le concert a commencé, Didier a vu des flammes s'allumer de l'autre coté du mur. Les jeunes "rockers" est-allemand avaient droit eux aussi à leur part et exprimaient leur joie en allumant des briquets. Si ça, c'est pas une expérience incroyable!!! Et si c'est pas le signe que Berlin ne pouvait engendrer que des groupes hors du commun, dont Beton combo.
Maintenant j'aime bien! Je me suis même dégoté le Cd disco. La vie est belle et je kiffe le punk allemand!

*Toutes les informations concernant le passage à Berlin tel que la vitesse ou les miradors sont à prendre avec un minimum de recul. L'exactitude de certains faits dépend énormément de la fiabilité de ma mémoire, de celle de Didier et de mon penchant à toujours tout exagérer. Ceci dit, Didier m'a bel et bien raconté cette anecdote.

BETON COMBO 23 skiddoo Lp 84 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso + poster recto/verso = 45MB)

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Check mon blog ...un premier post de fait ... désolé de faire aussi court mais là jsuis en vrac ...
te souhaite bonne soirée.
JimmY AOD

Anonyme a dit…

JM, j'aime bien leur LP mais je prefère leur 45 tours. J'ai aussi leur CD discographie, je le poste à l'occasion. VILE76.

jolicoeur a dit…

Je suis en train d'écouter le Cd disco, c'est vraiment bien. Le Lp pour un disque de 80 sonne plutôt pas mal et le ep est bien accrocheur. Mais pourquoi j'aimais pas ça avant?

Tom A a dit…

Au passage, une excellente anecdote pour 1 excellent groupe.. engagé!!

Libellés