dimanche 25 septembre 2011

PITFALL Lp 96 (Revolution/ Illegal/ Take effect)



Bon, on en était où... Ouais, le NYHC français... Je sais pas pourquoi, je sens que ça va marcher cette histoire! En fait, on a l'embarrât du choix, et je devrais facilement trouver 4 ou 5 disques ou cassette pour peaufiner cette série. Le tout, c'est de proposer un échantillon assez large. Tu me diras, rien n'empêche que j'y revienne par la suite et pour l'instant, j'ai qu'à parler de ce qui me tombe sous la main ou de suggestion qu'on m'a faite.
Ca tombe bien, cet Lp de Pitfall en est une. C'est Pablo qui m'avait demandé ça et je me suis contenté pour l'instant que de proposer la démo. Le split Ep, je m'abstiendrai de le numériser puisqu'il est déjà disponible sur No punks in K town. Reste à ma connaissance que la compile Ep Mind intrusion avec un morceau de la démo, donc pas indispensable. Quoique, il y a pas que Pitfall dessus...
Bon, peut on qualifier Pitfall de groupe NYHC? J'avais fait l'erreur dans le post de la démo de les cataloguer de SxE. C'était le souvenir que j'en avais après les avoir croisé 2,3 fois, mais visiblement, c'était pas tout à fait le cas. Et NYHC, est ce que ça peut leur convenir? Musicalement, en tous cas oui! C'est un poil métal, le chant est méchant et ça donne envie de mosher comme un diable en rut. Au niveau des textes, rien que les titres donnent le ton. Même l'instru s'appelle War in the streets, c'est pour dire... Donc je pense qu'on peut facilement les étiqueter NYHC.
Après, ce serait surement un peu réducteur, il y avait une démarche assez politique dans Pitfall, et ils étaient plus que sensibles aux droits des animaux. Je dis "ils", mais est ce que ça se résumait pas uniquement au chanteur?
Cet album est un disque posthume. Le groupe avait déjà changé de nom en Ahimsa avant sa sortie.

PITFALL Lp 96 (12 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 70,5MB)

10 commentaires:

etienne lantier a dit…

les titres sur le split avec "les chercheurs de vérité" etais plus efficace, mais dans les paroles pitfall fais plus groupe straight edge que new york hardcore plein de testosterone fier de sa famille et de son quartier

David a dit…

Merci, je me souviens un peu d'eux. Et puis, tiens, tu pourrai aussi mettre du RAWNESS, hein!!?
Tu aurai pas des scans des zines du KDS crew (da hardside report, true till death, celui de Tanguy UNDERGROUND SOCIETY...) ?

jolicoeur a dit…

Faudrait savoir les gars! :-( Un coup c'est SxE, un coup c'est pas SxE... Il faudrait demander aux intéressés.
Rawness, j'y avais pensé... Tu sais que le groupe avait commencé sous le nom de Straight & strong. Tout un programme, peut être un rien ironique...
Je dois avoir des zines de cette époque, mais où sont ils? C'est vrai que c'est pas con, il faudrait que je trouve 2,3 interviews étayer un peu mes posts.

Anonyme a dit…

bah pour moi straight edge c'est plus un état d'esprit qu'un style de zik , y'à des groupes de old school (Youth of today), de metal (All out war) et de NYHC (Sick of it all) qui sont SxE !!

du coup c'est pour bientôt le post sur le EP de The Abhored ?? :D

kolikal a dit…

ah, cette manie de toujours vouloir mettre tout dans des cases..... Si Pitfall était effectivement influencé NYHC un peu façon youth Crew, c'était surtout au niveau de la musique, car le coté "Brotherhood, Family And Oueche Oueche" des paroles n'était pas trop au goût du groupe. Et si le groupe a à voir avec le SxE, c'est surtout par l'importance de ses propos et l'absence de compromis. Car si les membres étaient végétar(l)iens, le groupe ne pronait aucune abstinence ou comportement SxE proprement dit (même si certains l'étaient), et politiquement se plaçait plutot dans l'anarchisme libertaire de gauche (alors que le SxE des années 90 m'a toujours semblé adopter des méthodes d'extrême droite). Alors si agir de manière cohérente par rapport à son discours, c'est être SxE, assurément Pitfall l'était, mais si c'est proner l'abstinence de toute jouissance, alors c'est clair qu'ils ne l'étaient pas!!

kolikal a dit…

edit: je viens de lire l'interview de Franck qui accompagne les scans de la pochette, et les réponses de franck sur Le SxE ou la légalisation de certains stupéfiants suffisent pour sortir le groupe de la définition SxE... Libertaire et jamais liberticide!!!

jolicoeur a dit…

Je vois pas le problème de mettre les choses dans des cases quand ça sert a définir et pas à cloisonner. Sauf que la définition qu'on a tous les 2 du sXe a pas l'air d'être la même. La plupart des sXe que j'ai connu étaient des mecs plutôt tranquilles assez proches du punk et je pense en disant à ça aux mecs de Pitfall que j'ai juste croisé comme ça.
Liberticide, je trouve que tu y vas un peu fort!

kolikal a dit…

mmm, je me suis peut-être mal exprimé... Pour moi pitfall n'était pas un groupe SxE, car tous ses membres ne l'étaient pas. De plus les SxE (comme Franck par exemple) à tendance punk que j'ai rencontrés n'avaient en général pas la prétention de l'être (SxE), et surtout ne m'ont jamais fait de leçon de morale sur mes choix à moi. Je faisait plutot référence en parlant de liberticide, au mouvement SxE des années 90, à tendance hardline que j'ai toujours trouvé très catho-fascisant dans ses valeurs; et pas au Punk HC des années 80. Enfin, c'est toujours difficile de débattre par écrit et sans intonation sur des sujets aussi vastes!

jolicoeur a dit…

Je crois qu'on est d'accord en fait. Quand je parle d'un groupe sXe, c'est quand le groupe a des affinités avec le sXe. Je sais très bien que c'est très rare quand tous les membres d'un groupe sont sXe et c'est pas forcément bon signe d'ailleurs.
Et puis, je suis assez d'accord aussi pour dire que la tendance hardline, c'est à vomir. Et je parle même pas des mickeys des années 2000 qui soignent surtout leur look et collectionne les pompes de sport.
Disons que je trouvais un peu catégorique. Maintenant, c'est plus clair.

geraniüm a dit…

salut
hey, j'ai récupéré ma veille distro qui trainait chez un pote depuis bien trop longtemps et il me reste des 7" mind intrusion (la compile quoi), si ça intéresse des gens...et puis je prendrais le temps de faire une liste un jour...j'ai encore du what's wrong (la compile stop fighting avec ahimsa entre autre) et d'autres trucs!
mon mail si ça branche des gens lubic23@hotmail.com

en tout cas dans la région est, pitfall était bien précurseur dans la "scène" diy!
allez allez que de souvenirs encore!
à plus
fab
à plus
fab

Libellés