mercredi 14 octobre 2009

BAD RELIGION Ep 81 (Epitaph)



J'avais prévu de poster ce disque avant le cataclysme qui m'a touché cet été. A cette époque, ça avait encore un sens, mais j'avoue que maintenant je vois pas pas beaucoup l'intérêt de vous parler de ce disque. Déja, il a été posté un peu partout sur tous les blogs du monde et il faut bien dire ce qu'il est, est-ce qu'on parlerait autant de ce ep si ce n'était pas le premier disque de Bad religion, mais celui d'un obscur groupe punk californien? Parce que sincèrement, et ça je le dis pas forcément par provocation, mais ce disque est mauvais. On sent bien qu'il y a une idée, mais l'énergie n'est pas là et la mélodie n'est pas encore ravageuse comme elle le sera par la suite. Non il y a que la pochette qui soit bien. Et peut être les textes aussi, mais ça j'en sais rien puisqu'ils ne sont pas à l'intérieur. Il y a donc que la pochette qui m'a fait acheté ce ep parce que les morceaux, je l'avais déja sur le cd 80-85. Des fois je suis un peu un trou du cul collectionneur et je claque mes thunes pour des futilités.
En fait, je voulais simplement vous avertir au cas où comme moi vous êtes des trous du cul de collectionneur. Ce disque est encore disponible... Enfin était encore disponible à l'époque où je voulais le poster. Vous me croyez pas? Allez faire un tour sur le blog d'Epitaph alors! Vous voyez bien qu'une réédition de 2009 existe sous le nom de record store! A cette époque, on pouvait le commander directement au label à un prix tout à fait raisonnable et c'est pour ça que je voulais en parler, parce qu'ailleurs on pouvait le trouver quelques fois 3, 4 voir 5 fois plus cher, ce que je trouvais un peu abusé. Mais après tout, vous êtes grands, vous pouvez bien vous débrouiller tout seul!
Sinon, il y a une question que je me pose, c'est quel est donc ce pressage que j'aie acheté? Parce que sur le blog, ils parlent de 3 pressages, un noir, un rouge et un blanc, alors pourquoi le mien est rose? En même temps je préfère...
A part ça est ce bien nécessaire de parler de ce groupe de merde, qui certes, a trouvé une façon géniale de jouer du punk mais qui continue de la rabacher sans vraiment innover. Et que doit on penser du virage qu'ils avaient amorcé sur Into the unknown? Ils ont failli la sortie de route là mais ils se sont bien rattrapés avec Back to the known quand ils ont vu que la musique progressive marchait moins bien que le punk. Et puis, avez vous vu déja le live officiel de Bad religion? Quand l'autre naze fait rentrer un piano à queue pour nous chanter une chanson en acoustique, tu te demandes vraiment si c'est ça le punk. Moi, je le préférais (le punk) quand même à l'époque de ce ep, mais pas forcément joué par Bad religion.

BAD RELIGION Ep 81 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 22MB)

7 commentaires:

laurent a dit…

pour moi c'est ce groupe qui a été un cataclysme, et ça date pas de cet été. c'est devenu banal d'en dire du mal, un peu comme on parlait des ramones sur un ton condescendent dans les années 90. moi, mes fesses ne se sont jamais remises du coup de pied au cul que j'ai reçu quand j'ai découvert bad religion avec against the grain. c'est vrai que rien ne peut atteindre le chapelet de classiques qu'ils ont pondus à partir de suffer (jusqu'à generator pour moi), mais ce disque sonne plus que bien à mes oreilles, je lui trouve pas un défaut.
je dois reconnaître que j'aime aussi into the unknown. bon, s'ils avaient persévéré dans l'inconnu, j'aurais lâché l'affaire comme tout punk sain d'esprit (oxymore ?), mais ça reste un épisode marrant tant c'est à côté de la plaque. par contre, je connais une façon sans risque pour écouter les chansons de l'album maudit : c'est de se passer la version du groupe allemand mars moles "the mars moles invite punk religion back into the unknown" sorti y'a une dizaine d'années sur plastic bomb records. soit into the unknown joué façon no control.
voilà, j'adore toujours bad religion, et je me souviendrais toujours de l'effet que ça m'a fait d'apprendre que le chanteur était universitaire.

P.S. : quelle voix!

P.P.S. : j'ai pas dit la moitié du bien que je pense de bad religion...

jolicoeur a dit…

Putain! Il y avait un fan de Bad religion, et il fallait que je tombe dessus....

Zer a dit…

ouais mais moi je préfère en dire du mal depuis against the grain justement : "encore ???", et depuis, ils continuent...

Pierre a dit…

bad religion = suffer, no control, against the grain, generator...la messe est dite !

jolicoeur a dit…

Pour ma part, ça s'arrête à Against the grain. Mais faut dire que je me suis jamais vraiment donné la peine d'écouter ce qu'ils ont fait après.

vile76 a dit…

Ce ep est génial !!!

C'est typique de ce que la CALIFORNIE produisait au tout début des années 80's avec des productions comme ce ep de BAD RELIGION ou encore des ep's comme celui de LOST CAUSE, le "Born dead" ou encore le superbe SAIGON : ep...

En 1980, avoir fait un ep 6 titres avec des morceaux mid tempo avec de très bonnes mélodies aussi bons que : "Bad religion", "Slaves" et surtout l'excellent "Politics", je m'incline et je dis encore "merci" à tous ces mecs...

Bref, il faudrait aussi écouter la compil WHO CARES ? qui est de 1981 et découvrir ou redécouvrir des groupes oubliés comme SUSPECTS, CIVIL DISOBEDIENCE ou encore POLITICAL CRAP.

Pour LOST CAUSE, remettez vous par curiosité les morceaux "No justice" et "American hero" puis enchainez avec "Life is so fun" + "America" de SAIGON et finissez vous avec la compil WHO CARES : LP de 1981 en écoutant particulièrement les morceaux : "Liza Jane" de AKA, les quatre morceaux de SUSPECTS (qui sont tout simplement "merveilleux"). Les deux titres "On your own" et "rejected" de POLITICAL CRAP sont deux des morceaux les plus "dépressifs" que j'ai jamais écouté. Ensuite continuez avec leur titre "Slow death" puis achevez vous avec "Campaign promises" et "Confused" de CIVIL DISOBEDIENCE.
Si vous voulez il y a aussi les CHEIFS et SHATTERED FAITH qui sont plus softs (J'ai pas dit moins bons...).

Voilà, cette compil c'est le résumé de la CALIFORNIE en PUNK-HARDCORE à cette époque : la classe alliée au profesionalisme et c'est 1981...

Au fait, on en était où en FRANCE ???!!!

Les BAD RELIGION ont ensuite confirmé leurs excellents débuts avec leur superbe premier LP de 1982 puis ensuite ils ont sombré avec leur deuxième LP (qui est d'ailleurs totalement rare mais vraiment nul). En 84, ils reviennent avec l'escellent maxi "Back to the known" qui est vraiment génial aussi...

Après ils sortent en 1988, le terrible "Suffer" qui est excellent mais popur moi il s'agit ici d'un autre groupe même si j'aime...

BAD RELIGION a stoppé en 1984 puis ils sont revenus pour faire du fric (Après quelques cures de désintoxication) en 1988 et celà a fonctionné (Tant mieux pour eux)...

"Suffer" est vraiment excellent mais c'est différent et puis ce qui a suivi avait une autre démarche "No control" et "Against...".

J'ai aussi des vieux lives de 81 et 82 de BAD RELIGION, ils étaient excellents et précurseurs...

darkovonhell a dit…

ah la bande sonore de ma vie les BAD RELIGION ;eux et les RAMONES ,les RAMONES et BAD RELIGION;;A MORT !!!!!!

Libellés