dimanche 24 janvier 2010

AWARE ep 87 (Double trouble)



Finalement on va rester à New york...
Vous savez que je me suis posé pendant longtemps la question de savoir si j'allais poster ce disque ou pas? C'est un peu la raison du temps passé depuis le dernier post. Parce que moi je suis comme ça, dès que je butte sur un problème, j'avance plus jusqu'à ce que je trouve la solution. Et des fois, je ne la trouve jamais.
Et quel est ce problème, me direz vous?
C'est qu'en numérisant les morceaux, je me suis rendu compte qu'il y avait un titre de morceau qui risquait de ne pas aller tout à fait dans le sens de mes convictions. Ensuite, je me suis dit, merde après tout, il y a des mecs qui écoutent des trucs RAC et qui n'en ont rien à foutre, et moi pour une chanson avec un petit accent patriotique (ou nationaliste, excusez moi si je fais pas beaucoup la différence), je commence à faire jouer la censure. On risque de me dire encore que je fais de la discrimination politique. Et après tout, qu'est ce qu'on en a à foutre! On a qu'à écouter ce qui nous fait plaisir et qu'importe les paroles! Qu'elles soient nationalistes, patriotiques, nazis ou même pour l'extermination de la race juive et de toutes les sous-races qui polluent notre chère planète. Comme dirait le poète, quand la musique est bonne....
Parce que c'est là aussi où je suis bassement politiquement correct, le texte en lui même n'est pas bien méchant, plutôt simpliste. Lisez le, vous allez voir, c'est le morceau Love it or leave it. C'est beau non? On dirait du Sardou! D'une certaine façon, je peux même être d'accord avec ce texte en le renvoyant aux personnes qui ne partagent pas ma philosophie de vie. Sauf que pour moi la notion de pays est un peu vague, on peut donc le reporter à ce blog sur lequel je règne en maitre absolu. Je le dis donc, je le répète même, "ce blog, aimez le ou quittez le!" Putain, il y a pas à dire, ça fait du bien!
Revenons à ce ep, car vous devez certainement vous demander pourquoi j'avais jamais lu les paroles jusqu'à maintenant, alors qu'il traine dans mes bacs depuis 23ans. Bin, voyez vous, j'avais pris allemand première langue (ça en fait rêver quelques uns, non?) et du coup l'anglais est un peu passé aux oubliettes (avec les études d'ailleurs). C'est qu'avec le temps que j'ai réussi à entraver la langue de Johnny Rotten, et encore avec beaucoup de difficultés. Et je dois avouer que si je devais lire tous les textes des disques qui trainent chez moi, ça me prendrait un petit peu de temps, et j'en ai plus beaucoup. D'autant qu'il y en a certains qui ne sont pas plus intéressants que ça. Du moins j'imagine...
Et j'avais un peu laissé ce ep de coté, je lui préférais le Lp New lease on life. Il faudrait bien d'ailleurs que je le poste un jour (parce que je suis loin d'être d'accord avec Flex!), mais promis, je lirai les paroles avant.

AWARE ep 87 (6 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 28MB)

7 commentaires:

Anonyme a dit…

excellent cet EP je connaissais que de nom...et pour le texte en question , ben les ricain ont toujours été très patriotique , c'est un truc qui me choc plus depuis des lustres. Ils ont une culture différente et moi je suis pour le respect des différences :)

Anonyme a dit…

A propos de Michel Sardou, tu pourrais pas nous en balancer un p'tit après ça ?

Vermine

Ivan - Jacaré a dit…

I'm glad you liked my blog, thanks for the words and keep visiting whenever you can, hug.

Anonyme a dit…

L ANCIEN GROUPE DE VANDAME C CA!

Anonyme a dit…

Mais tu fais de la discrimination politique !!!!

GROSLENT.

laurent a dit…

t'es un peu dûr, sardou, c'est largement plus hardcore que aware, lis ses paroles (j'ai pas dit "écoute ses chansons", je te veux pas de mal).
love it or leave it, ça rappelle vachement le take it or leave it des F.U.'s. si ça se trouve c'est eux qui ont inspiré "la france, on l'aime ou on la quitte" de sarkozy? qui l'eu crû?
à part ça, la chanson est plus ou moins choquante en fonction du point de vue d'où on se tient : pour moi la france c'est la sécu, l'assurance chômage, le système de retraites, et quand j'entends le MEDEF et ses valets du gouvernement critiquer tout ça, j'ai des fois envie de leur dire "ça te plait pas? alors casse-toi et bon débarras!"

jolicoeur a dit…

Ah ça, la provoc ça vous plait! Vous êtes bien que des sales punks!
Mais s'il vous plait, on dit pas de mal de Michel, ça risque d'énerver Vermine.
Ni de Van damme parce là, c'est moi que ça risque de gonfler! Bonne remarque anonyme, les mecs d'Aware le sont bien, eux gonflés. Beaux bébés!!
Sinon, t'as raison Laurent pour le texte, selon son point de vue, on peut lui faire dire ce qu'on veut. Et surtout on peut le retourner contre celui qui l'a écrit.

Libellés