dimanche 30 mai 2010

V/A Vilag lazadoi harcra fel Ep 85 (Primitiv cozak/New wave)



Ce qu'il y avait de complètement incroyable dans les années 80 en france, c'est que malgré le peu d'enthousiasme du public pour le punk/HC (je sais pas pourquoi j'ai cette espèce d'idée reçue comme quoi les années 80, c'était le néant culturelle. C'est sûr, il y avait moins de concert mais quand il y en avait, c'était pas étonnant d'être au milieu de 5/600 personnes. Maintenant, quelques fois quand il y en a 30, on est content de pouvoir rembourser les frais) il y avait quand même une poignée d'individus qui faisaient des trucs incroyables au niveau zine, label, distro... Le plus surprenant, c'est que souvent c'était des individus isolés ou qui faisaient leur petit bonhomme de chemin sans se soucier des retombés que ça pourrait avoir au niveau national. Et ils avaient raison puisqu'il n'y en avait pas!
Prenons l'exemple de New wave, faut quand même être de sacrés (ou damnés) acharnés pour presque 30 après, continuer à sortir des zines et s'occuper d'une distro. Ils et elles auraient pu lâcher l'affaire depuis longtemps, ne serait-ce qu'à la fin des années 80 quand le punk rock a viré à la mascarade. Mais non, ils se sont accrochés et l'air de rien, quel parcours! Dans les disques qu'ils ont sorti, il y en a pour tous les gouts mais il y a quand même des perles!
C'est con, je vous parle de new wave et le disque que je vous propose n'est même pas sorti sur ce label. Il a juste été distribué par new wave. Le label c'est primitiv cosak mais je serais pas étonné qu'il y ait un lien de parenté entre les deux. Je ne sais pas si le label a sorti d'autres disques? Il était prévu qu'un autre volume voit le jour mais apparemment, ça s'est jamais fait!
Et si on parlait un peu de ce disque. Il y a un chose qui est sure, c'est que j'avais du mal à me prétendre punk rocker quand j'écoutais ce disque. J'étais pas passible de prison pour chanter simplement ce que je pensais comme le chanteur de CPG. Et encore ce que je pensais, c'était de pouvoir boire des bières, sniffer de la colle jour et nuit, m'habiller comme je voulais sans que personne vienne me faire chier. Tu parles d'une revendication! Il y a pas de quoi être fier! Mais plutôt de quoi se sentir petit. Et c'était tout à fait ce que je ressentais quand j'écoutais ce disque. J'étais un branleur et j'en étais conscient. Les vrais punks étaient ailleurs et se battaient réellement, risquaient leur vies pour être ce qu'ils étaient sans faire de compromis.
Musicalement, c'était ce que c'était mais je trouvais que cette compile sonnait tellement sincère, forcément. Le son était limite mais c'était un gage d'authenticité! Au niveau des groupes, en fait tout est sur l'insert, l'explication, l'historique du groupe, donc je vais m'arrêter là. Le disque est bien usé, vous ne m'en voudrez pas non plus? J'avais besoin qu'on me répète que j'étais qu'un charlot. Encore aujourd'hui je l'écoute la queue baissée cette compile. Faites en donc de même, je crois que ça vous fera pas de mal! Bande de branleurs!!

PS: Pour plus d'enregistrements de Kretens, ETA et Cie, rendez vous sur le blog Ultra rock agency.

V/A Vilag lazadoi harcra fel Ep 85 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 21MB)

7 commentaires:

frog'n'roll a dit…

J'ai croisé Patrice y'a pas très longtemps... il a encore des projets vinyliques... :)

Anonyme a dit…

Salut,

Voilà un blog interessant sur cette scene, blog que tu connais peut etre : http://nomorevictim.blogspot.com/

++
Dundy

maurice a dit…

a l'epoque je lisais aussi new wave, dans notre trou perdu les fanzines etaient un des principaux moyens d'avoir de l'info. C'est beaucoup plus facile actuellement, mais a l'epoque new wave et bunker etaient tres importants par chez nous, il y a eu aussi Trash (je crois, sur le havre) comme distro. Sinon il fallait passait directementpar les labels, c'etait sympa aussi, ca m'a permis de pouvoior rencontrer dick de subhumans quand il est passe jouer a amiens....

a+

a+

jolicoeur a dit…

Ca ne m'étonne même pas pour Patrice. Je ne le connais pas personnellement, je l'ai juste contacté il y a quelques années pour des échanges et il avait l'air bien motivé.

T'as raison Dundy, j'aurais du mettre le lien de ce blog pour avoir d'autres morceaux de Kretens. En tous cas, je le mets dans m liste de blog. Merci.

A qui tu le dis Fabien,
C'était pareil chez nous. T'imagines Montceau les mines dans les années 80. Nous on commandait chez New rose via la liste de distro qu'il y avait dans Best. Et un jour on a du tombé sur une liste genre JHI dans un disque et c'est devenu déja beaucoup plus intéressant. On commandait aussi à New wave, Thrash, Bunker, Panx...
@+

Pk's Ml a dit…

Salut!
Je me permet de mettre un lien sur mon rip de cette compil (320 Kbps + Scan):
http://www.mediafire.com/?w3n15dx2g0rzzr6

Pk's Ml a dit…

Ps: J'ai oublié de renommer le 5ème morceau comme indiqué dans l'insert (05 - FELGYELEM - a cel szentesit az eszközt)

jolicoeur a dit…

Merci Pk's Ml, ça m'évite de le refaire.
Jmarc

Libellés