dimanche 12 juin 2011

BLACKOUT Ep 87 (DSI)



Vous avez remarqué, il y a une colonne sur le coté avec les 10 messages les plus consultés. Je trouve que c'est assez surprenant que le premier de la liste, ce soit Malefice. En tous cas, ça me rappelle que je vous avais fait une promesse, celle de poster tous les eps du label DSI, enfin ça dans la limite du supportable et surtout dans la limite de ce que j'ai. Par rapport à ce que j'aie, la source devrait bientôt se tarir et quant à ce qui est supportable, c'est à vous d'en juger.
Le hardcore de Blackout n'est déjà plus dans l'air du temps à l'époque où il sort, surtout à Washington DC où la réforme est déjà en route. C'est ce que je me dis à l'écoute de ce Ep, c'est que Blackout est un peu le cul entre 2 chaises, celle du hardcore originel sans en avoir le talent et celle de l'après revolution summer. Mais c'est sans doute une interprétation de ma part puisque si on tend l'oreille, on peut trouver des influences punk rock, surf expérimental, post punk et tout ce qu'on voudra. Je vous l'ai dit, moi je propose des trucs, à vous de voir ensuite si ça vous plaît ou pas...

BLACKOUT Ep 87 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + 2 inserts = 26,7MB)

2 commentaires:

laurent a dit…

Oui mais comment être sûr que ça me plaît alors qu'on me dit pas quoi en penser? Pour éviter de dire des conneries en société, j'ai besoin de savoir ce que je peux écouter! Oh je demande pas grand-chose, des phrases simples, du genre "tu aimes le hardcore, écoute Blackout", ou mieux encore, "si t'aimes pas Blackout, tu connais rien au hardcore". Là je comprends, je suis pas perdu, je suis rassuré... En tant que jeune punk, j'ai besoin de l'avis des vieux (vrais) punks, sinon c'est le foutoir, j'hésite et je crains le faux pas. Par exemple, puis-je apprécier Les Ramoneurs de Menhirs alors que je n'ai jamais voté Balladur?
Trêve de plaisanteries (encore que), j'adorerais une série DSI (depuis que je connais United Mutation et Malefice). J'ai hâte de voir à quoi ressemble Sisters Of Morrissey...

jolicoeur a dit…

Le problème Laurent, c'est que je suis de très mauvais conseil. j'ai jamais réussi à briller en société en parlant des groupes que j'appréciais. En plus de ça, je suis pas tout à fait un vrai punk... mais je comprends ton désaroi et j'aurais presqu'envie de te dire que de toutes façons, c'est une faute de gout d'apprécier Les ramoneurs de menhirs, mais là encore je dois me tromper....
Je crois que je vais te décevoir, j'ai pas Sisters of morrissey. Il me manque peu de disques du label mais celui là en fait parti. Je vais être obligé de l'acheter!

Libellés