jeudi 17 mars 2011

PITCH BLACK 1st Cd 2002 (Revelation)



C'est en laissant un commentaire sur le blog de Franck, que je me suis rendu compte que j'écoutais vraiment pas grand chose de récent, du moins en ce qui concerne le Hardcore de base, je veux dire le hardcore tout con qui fait poum tchak poum tchak. Il faut remonter à longtemps pour ma part pour trouver un groupe qui sorte du lot. J'avais déjà abordé le sujet lors du post de Kill the messenger et ensuite Wrangler brutes, mais si on y réfléchit bien, ces 2 groupes ne sont pas vraiment des nouveautés et en plus de ça, les mecs qui les ont formés ne sont pas tombés de la dernière pluie non plus. C'est un peu ça le problème, c'est trouver un groupe avec des jeunots qui nous bottent le cul, et pas compter sur des vieux pour essayer d'apporter quelque chose.
Ce qui est dramatique, c'est que j'ai l'impression qu'un bon nombre de musiciens punks se contentent d'essayer de reproduire ce qui s'est déjà fait il y a 20 ou 30 ans, sans rien apporter de neuf à part un son moderne qui aurait plutôt tendance à saccager l'ensemble. Ou alors il y a ces groupes qui essaient de faire évoluer le style mais qui placent le niveau technique tellement haut que ça perd tout accessibilité. Le punk se jazzifie, devient guindé, c'est ça que je veux dire. On récapitule, d'un coté j'ai l'impression que c'est une musique de ringard nostalgique et de l'autre coté, que c'est une sorte de laboratoire pour bobos élitistes, et entre les deux il y a pas grand chose à part du conventionnel. Le tout servi avec une éthique DIY bien dogmatique à grand coup d'autosatisfaction bien consensuel. Me suis je bien fait comprendre? Vous avez bien saisi que je ne suis pas là pour me faire des amis, que je n'aime rien et que je ne suis qu'un vieux con aigri! Mais tout à fait!
Donc l'idée m'est venue à la suite de ce post de The youths sur FFOCC de parler de groupes a priori sans intérêt pour moi mais qui m'ont quand même énormément plu. Parce que c'est un peu ça le problème, au milieu de toutes ces merdes sans originalité, il arrive quelques fois qu'il y ait un groupe qui fasse tilt même s'il est pas forcément plus original. C'est ce qui m'est arrivé avec Pitch black. Coup de foudre pour Pitch black! Bon comme dans le cas de Kill the messenger, les mecs de Pich black ne sont pas vraiment des débutants puisqu'ils ont joué auparavant dans Nerve agents ou Big rig, et on sent une certaine maitrise dans ce qu'ils font. Je sais pas ce qui m'a séduit dans ce disque, sans doute le coté sombre un peu à la Adolescents, du punk californien qui n'a jamais mis les pieds sur une plage. Après, je suis bien conscient que ça n'apporte pas grand chose et que ce disque a déjà presque 10 ans.
J'ai tenté le 2eme cd This is the modern sound mais il m'a beaucoup moins plu. Trop avant-gardiste!

PITCH BLACK Cd 02 (11 mp3 en 320kbps + pochette + livret 8 pages = 75MB)

4 commentaires:

Anonyme a dit…

c vrai tu met le doigt dur un truc tres interessant et en particulier pour le punk qui produit de plus en plus de groupe avec un son ultra nickel et formatter , mais merde le punk c pas ca ! ou est passe le temps des disorder ou chaos uk au son bien crade bien brut et joué a l arrache ! le punk d aujour dhui sent souvent trop le formatage! par contre le hardcore garde son cote autentique et evolue en permanence je trouve mais cela n engage que moi et vs avez bien sur le droit de ne pas aller en ce sens!

orchestra a dit…

C'est toujours bon de sortir du politiquement correct...La source du punk était évidemment de ne pas l'être, mais c'est aussi devenu une mode (un look et une ..."attitude"), donc un marché, donc formaté ...(et maintenant un labo pour bobos ??? héhéhé...)
Bon, à part ça, ce disque me plait beaucoup

Anonyme a dit…

J'connaissais pas , bonne découverte. Merci.

T.A.

jolicoeur a dit…

C'est ça qui est paradoxal, c'est que le son dessert souvent les disques punks. Mais il y a des gens des gens qui aiment par exemple l'album de reprise de Slayer. Moi je déteste!

Mais en effet, c'est un très bon disque, j'aime beaucoup aussi. Et le deuxième est bien aussi.

Je pense aussi que c'est bon de sortir du politiquement correct et du consensius, sinon il y a pas d'évolution possible. Enfin pour ce que ça me regarde....

Libellés