vendredi 22 janvier 2016

SIXPACK / SHAGGY HOUND - split 7" 96 (Wool music)






























Il n'était pas question à une époque d'une compile tribute à Sixpack? Il me semble avoir lu ça quelque part ou en avoir entendu parler qu'un label avait ça en tête. Ca me semblait une bonne idée et si le projet est toujours d'actualité (et que j'ai un groupe susceptible de jouer punk) je veux bien y participer. Et c'est le morceau de cette compile que je veux reprendre.  Pas que ça soit le meilleur de Sixpack, non tous les morceaux de Sixpack sont meilleurs mais celui là l'est peut être un peu plus.
Donc cette histoire de compile tribute, je sais pas si c'est le fruit de mon imagination, mais en tous cas, je trouve que ce serait totalement justifié. S'il y a eu un groupe français qui enterrait tous les autres groupes français de sa génération par son talent, l'émotion exprimée, la qualité de ses compos, etc. c'était bien Sixpack! Pour ceux qui ne connaissent pas, Sixpack était de Sainté. Ils ont sorti 2 albums et participé à quelques splits et compiles. Tout n'est pas extraordinaire mais pas loin et en tous cas c'est bien au dessus de tous leurs compatriotes contemporains. Je parle de Shaggy hound là? Oui on peut dire ça. C'est pas mal Shaggy hound même très bien pour un groupe français mais je dois avouer que j'ai pas souvent écouté la face de ce groupe Toulousain. Ils ont sorti aussi quelques disques et le batteur est ensuite parti frapper dans Kickback. C'est un autre style...
La pochette est sérigraphiée d'ailleurs elle colle à la pochette plastique. Il y a un insert et naturellement le cumule de temps des 2 faces ne dépasse pas 7 minutes. Mais on s'en fout le disque est joli et le morceau de Sixpack est présent sur la compile Bound to fail.

SIXPACK / SHAGGY HOUND - Some call it lust / So sad 7" 96 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso + flyer = 16MB)

4 commentaires:

Rockaway a dit…

La compil Bound To Fail (et d'autres goodies) est téléchargeable sur l'excellent blog dédié à la scène de Saint-Etienne : http://saintetiennerockundergroundarchives.blogspot.fr/

Shaggy Hound était parti dans le punk cash à 100 à l'heure (cf leur 1er EP sur Panx chopable sur un certain blog) et puis plouf d'un coup... mais je crois qu'on en a déjà parlé sur un autre de tes posts... ou pas. Pfff, la mémoire.

Tomek a dit…

Ouais, un vinyle que j'ai aussi ! Pareil, une grosse préférence pour Sixpack. Shaggy Hound c'est sympa mais ça tient pas la comparaison. Bon je vais me le réécouter tiens.

jolicoeur a dit…

Le lien que j'avais mis pour Bound to fail amène au blog de Steph Rad party et il y pas mal d'enregistrements de Sixpack à télécharger. Mais t'as raison, très bon blog sur Sainté!
Shaggy hound, je l'associe un peu avec Greedy guts. Je sais si je les déjà vu en concert mais oui, je suis quasiment persuadé qu'au début, c'était du punk ultra speed. On en a déjà parlé? Et donc le premier Ep est dispo sur ton blog, bon bin je mets le lien

http://blogawaybitch.blogspot.fr/2012/04/shaggy-hound-st-ep-1994.html

Et peut être qu'on préfère Sixpack parce qu'ils étaient de pas loin de chez nous et qu'on a pu les voir plusieurs fois en concert. Les gens du sud ouest préfèrent peut être Shaggy hound? Non, ça m'étonnerait quand même!

Rockaway a dit…

J'avais vu uniquement le lien vers le livret pdf et pas le deuxième... mea culpa !
Shaggy Hound, on les avait vaguement évoqués lors de la compil "That's the way cookie..." mais bon.

Quoi ?! les gens de la plus belle région de France, où l'on trouve la meilleure gastronomie et les plus belles filles, seraient chauvins ?? Ca m'étonnerait aussi...
Comme les goûts et les couleurs ne se discutent pas, on dira que Sixpack aura laissé une empreinte nationale, ce que Shaggy Hound n'aura peut-être pas réussi à faire.

Libellés