dimanche 23 octobre 2016

CELLOPHAN' - Musique offensive 12" 85 (Ideal)






























Je ne suis pas une gadget. C'est comme ça qu'ils disent du coté de Aix en provence, une gadget. Pourquoi pas. Cellophan' partisan de la théorie des genres ou défaut de prononciation? Je pencherais plutôt pour la deuxième hypothèse ou le deuxième hypothèse, je ne sais pas. Est ce que ça change la signification? Il suffit de lire le texte (d'ailleurs une gadget s'écrit un gadget mais se prononce une gadget tandis qu'une gamine s'écrit bien une gamine et a une résonance un rien péjorative. Pourquoi n'a t'il pas écrit, je ne suis pas un gamin? Pour les besoins de la rime sans doute...) et ça a bien l'air de vouloir dire la même chose, le gadget étant dans le cas présent le consommateur réduit à son pouvoir d'achat dans notre société de consommation. Alors Gadget, pamphlet décroissant avant gardiste? C'est surtout un gros tube et les mecs de Cellophan' en étaient bien conscient puisque ce morceau se trouvait déjà sur le 45 sorti en 82 Les autres morceaux sont dans la même veine en moins tubesques et si tu aimes le rock punkisant d'un premier Cyclope ou le le punk rock nerveux d'un Jungle à ferraille, ce maxi de Cellophan' est pour toi.
Je me fatiguerai pas à recopier l'historique de Cellophan' qu'on trouve sur Rock made in france. Je vais juste souligner quelques détails comme la sortie d'un album réenregistré en 1998 et le fait que le groupe existerait peut être encore. Sur ce dernier point, c'est difficile de savoir, le groupe a l'air d'avoir passé son temps à splitter et à se reformer. Pareil  pour l'album Du moment qu'on sème, qui a été composé et enregistré en 88, enregistré à nouveau en 98 et qu'on trouve en écoute sur un site qui lui le date de 2007.
Rien de plus donc, un myspace (rien de plus donc, si! D'autres morceaux dont on ignore la provenance et que je n'arrive pas à écouter) mais pas de facebook ou de youtube avec des concerts récents ou leur passage aux jeux d'interville. Un groupe français de plus tombé aux oubliettes et qui d'après moi en valait bien d'autres qui se sont fait un nom dans notre pauvre scène.

CELLOPHAN' - Musique offensive 12" 85 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 35MB)

6 commentaires:

Rockaway a dit…

J'ai quand même 4 titres sur 7 qui passent chez moi sur leur myspace dont la "superbe" reprise de Si j'avais un marteau... tente à nouveau, ça serait dommage de rater ça !!

jolicoeur a dit…

J'ai tenté et à nouveau rien. Dommage, j'en aurais bien écouté un peu plus, j'aime bien ce groupe. Le si j'avais un marteau sonne comme l'hymne à l'amour de cyclope ou Amsterdam des Komintern?

Rockaway a dit…

P'tain je l'avais oublié ce clip de Cyclope avec le drapeau des canaris derrière !!
Je dirais que ça sonne entre les 2 mais je te laisse te faire ton opinion, j'ai rippé le streaming des titres qui passaient chez moi... 6 sur 7 cette fois-ci, c'est qu'il faut le faire chauffer le myspace pour qu'il remarche.
Bonne écoute.

http://www.mediafire.com/file/coxyrvz2sfowued

Rockaway a dit…

Ah tiens, en fait une partie des titres proviendrait d'un album sorti en 2007 que tu peux (ou pas !) écouter ici :
http://www.musicme.com/#/Cellophan/albums/Du-Moment-Qu'on-Seme-3700368469323.html

... et une p'tite bio ici :
http://www.rockmadeinfrance.com/encyclo/cellophan/2312/

... et là des titres sur leur soundcloud :
https://soundcloud.com/youte

jolicoeur a dit…

Merci, il est plutôt pas mal ce morceau, plutôt le genre de reprise qui va bien pour un groupe punk français!
Merci en tous cas pour les liens. J'ai pu aller sur soundcloud et en écouter un peu. Il y a pas, j'aime bien ce groupe

jolicoeur a dit…

Et c'est quoi ce clip de merde des Cyclope? Ridicule!!!

Libellés