samedi 1 octobre 2016

RUSTY JAMES - 7" 95 (Love)





























C'est Lubic qui m'a demandé Rusty james, il y a déjà un petit moment et puis j'avais zappé. J'ai jamais eu beaucoup de passion pour ce groupe allemand formé par des musiciens oeuvrant pas forcément dans le même registre (Systral, Azure, Age....). C'était trés apprécié en France Rusty james dans le milieu DIY et moi je kiffais pas des masses. C'est un peu mon problème, dès qu'un groupe est trop encensé,  j'aime pas! Pas que ça soit mauvais Rusty james, loin de là mais j'étais pas trop dans le pop punk à l'époque où si j'en écoutais j'avais l'impression que Rusty james était un peu bancal. Ce qui fait que je ne me suis jamais intéressé à l'album et à la réécoute de ce Ep, ça ne me manque pas. En tous cas, j'espère que ça fera plaisir à Lubic. Et pendant qu'on est en Allemagne, on va y rester en faisant des aller-retours en France.

RUSTY JAMES - 7" 95 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso + flyer = 25MB)

2 commentaires:

lubic a dit…

oh que oui tu me fais plaisir en publiant ce 7"
je pensais que tu avais oublié, et j'osais pas te relancer, faut dire que te demander le 7" de GRADE et celui çi , c'était p't'être un peu trop, au vus de ce que tu en penses...(les deux étaient sur une k7 que j'ai égaré)
bref, j'ai découvert et aimé ce groupe surtout parce qu'il sortait sur le label LOVE rec, et tout ce qu'il sortait était du pain bénit à mes oreilles (ASSAY, meilleur lp de tous les temps, AGE...), d'ailleurs LUBIC est la traduction polonaise du verbe aimer...héhé!

voilà, merci!

jolicoeur a dit…

Tant mieux si je te fais plaisir. Tu n'abuses pas du tout, il n'y a pas de soucis, d'ailleurs j'ai un autre 7" de Grade qu'il faudrait que je poste un de ces jours pour la série des reprises ridicules. Hésites pas à demander d'autres trucs...
Je trouve pas ça mauvais Rusty james, j'apprécie même plutôt plus maintenant qu'avant, ce qui est le contraire pour Grade. D'ailleurs, faudrait que je jette un oeil sur l'album et sur Assay. Age, j'étais pas convaincu non plus.

Libellés