mardi 21 août 2012

RAWNESS 1ere demo 94 + 2eme demo 94 (DIY)



L'autre jour, Nox qui est mon copain jeune, celui qu'on se doit d'avoir quand on arrive à certain age histoire de ne pas être déconnecté, me disait qu'il était surpris que je mette Infest sur le Best of du blog. Mais qu'est ce qu'y croit le petit con, que j'ai toujours été un vieillard tranquille écoutant Leatherface dans son walkman  en buvant un pulco à l'eau à l'abris de sa tonnelle dans son jardin tiré au cordeau? Mais non, mon jeune  et intrépide ami, comme toi j'ai été un garçon plein de sang qui ne jurait que par Ripcord, Napalm death ou Infest! D'ailleurs, je lui disais que j'avais joué dans un groupe qui reprenait du Infest. J'étais déjà d'ailleurs plus un jeune loup à cette époque. J'avais déjà bien 27 ou 28 ans, peut être même pas loin de 30ans. Autant dire un vieux sage dans le monde du punk. Et on reprenait Infest avec notre groupe Rawness. Rudimentari peni aussi, Agnostic front, SSD, Negative approach, Mau maus, Hiatus, 7 seconds. On faisait un tas de reprise de groupes qu'on aimait bien, mais Infest, on en faisait 2 qu'on avait même enregistrée sur la première démo. Alors le moins que je pouvais faire pour Nox, c'était de proposer ici cette démo ou plutôt ces démos.

A propos ces démos, on les avait diffusées d'une manière un peu particulière. Bien sûr, on avait fait une démo tout ce qu'il y a de plus classique avec pochette et qu'on vendait par correspondance comme n'importe quel groupe. Mais on faisait aussi des flyer tapes. C'est comme ça qu'on appelait ça. On avait récupérer un tas de cassette qui devaient faire dans les 3 minutes par face ou voir moins pour certaines. C'était des cassettes qui servaient pour des annonces dans une radio qui avait du fermer ou qui passait des bandes de radios plus grosses. Et sur ces cassettes, on enregistrait 3 ou 4 morceaux et on les glissait dans une enveloppe dès qu'on écrivait à quelqu'un. Ça nous coutait pas tellement cher en timbre vu que de toutes façons on les collait des 2 cotés les timbres et on les récupérait. Fallait bien, sinon c'était un budget le timbre. Pour en revenir aux flyer tapes, je pense que sans nous apporter la gloire, ce petit procédé avait permis de nous faire connaitre.
Ensuite on avait donc fait une jaquette et comme on avait quasiment enregistré la deuxième démo (dont un morceau nous a permis de participer à la compile Lp Blague) dans la foulée, on la mettait en bonus + du live parce qu'on était particulièrement généreux. Peu de temps après, Yan Boisleve de Yann Boisleve records nous a proposé de sortir un split cd avec Personal choice qui a ensuite été dupliqué par un label espagnol sous forme de cassette professionnelle avec ces démos en bonus. Le tout d'après Yann doit représenter dans les 2000 exemplaires ce dont je reviens pas moi même.
Pour la suite de Rawness, je vous la raconterai peut être un jour vu qu'il s'agit en fait d'une requête.

PS: Harold me demandait de préciser quels avaient été les membres de Rawness, c'est vrai que j'aurais pu le faire, ce qui n'est pas perdu.
Il y avait donc moi à la batterie ex Zobseceks, ex Blighted area et futur Viend'bat'dewoar (Aguirre, Blumen, Psycoït, Coup d'grizou, etc.) et Heyoka, Lamy à la gratte, ex ou futur Thalidomide et futur Pavlov, Rahan au chant, futur 20 minutes de chaos, Boule à la basse sur la première démo, ex Fullface groupe mythique de NYHC de Montceau dont je recherche désespérément des enregistrements et Mickael le frangin de Lamy à la basse sur la deuxième démo et sur le split Cd.

RAWNESS 1er et 2eme demo 94 (21 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 66MB)

12 commentaires:

Nox Morveux a dit…

Eh eh eh! Eh bien merci, on va voir si tu avais de la vitesse dans les poignets! Ben ouais j'étais un peu surpris parce que c'est pas le genre de machin que tu poste sur tes blogs. Mais bon, j'aime bien que les jeunes et les moins jeunes, car d'ailleurs on s'en fout de ce critère, me surprenne! Bien à toi résistant d'un époque révolue! Ah ah ah!

emile a dit…

mon frere avais le split sortie par boisleve, mais je te cache pas que j'ai passer beaucoup de temps a ecouter personnal choice, tu pourrai en faire un post d'ailleurs, y a tres peu de groupe bresilien sur "paynomorethan"
cela dis la chanson "my fork refuse to work" m'avais bien parler en ces temps de decouverte du vegetarisme

Original Roots Reminder a dit…

Aaaaaah .... Merci Jmarc !!! Un grand merci !!!

Comme ça m'a fait plaisir de réécouter tout ça !!! merde alors, c'était bon quand même nan, Du hardcore du Cru d'la mine !!!
Y'm'semble bien que les morceaux que j'avais sur K7 étaient tirés du Split avec les brésiliens, je n'avais pas ces deux démos ...
Par contre , pour raviver ma mémoire , tu pourrais nous redire qui étaient les membres mis à part toi de cette formation... Dans les commentaires du split , tu parles d'olivier à la basse comme étant devenu le dernier bassiste de Rawness, mais dis moi, cet olivier, c'était qui ? Le Boule ? Au chant ? Didier ou je dis une grosse connerie ?
Au moins une chose dont je me souviens de sûre, c'est Kaïa qu'on avait l'habitude de voir à tous les concerts, l'était mastoque cette chienne, bien gentille et à chaque fois que je voulais là caresser, elle foutait l'camp , faut dire qu'elle en avait ptêt marre que tout l'monde lui passe la main sur la gueule et dans l'dos .....
Bahh, j'suis fort content de ce post en tous cas..... Merci Jmarc.

jolicoeur a dit…

Hey Nox, c'est pas parce qu'on aimait Infest qu'on jouait aussi vite qu'eux.

Emile, j'ai déjà poster le split cd et j'avais mis le lien (en jaune) dans l'article. Si tu veux voir tout ce que j'ai posté, la liste est à gauche en bas. Par contre, il doit y avoir pas mal de lien qui ne sont plus valides, mais je peux les remettre. Ok, ça roule, je vais penser à programmer du brésilien, mais j'en ai pas des masses.

Pour ce qui est des personnes ayant joué, tu as raison Harold, j'aurais du préciser. Je vais rajouter ça dans l'article.
Et petite précision, Kaïa n'était pas une chienne mais un chien et il était susceptible. Ca doit être pour ça qu'il se laissait pas caresser, si tu le prenais pour une femelle.

Original Roots Reminder a dit…

Boule ex Full Face ! Rawness est donc post Full Face ! Un de ces quatre, j'appelerai olivier avec qui je suis parfois en contact pour savoir s'il a pas toutefois gardé une démo ou un live du groupe (full Face) , y'a peu de chance pour qu'il en ait une copie mais bon ... on verra .

Kaïa un Mâle !!! Fô dire chui jamais allé voir dessous dans l'obscurité des concerts, je suis donc excusé :) ...

Marcel Kiki a dit…

Un autre détail d'importance que tu as omis d'inclure dans ce post: avec l'accent de Montceau-Les-Mines, Rawness se prononce "Rhônesse".

Encore une démo qui n'aurait jamais du quitter le cercle de l'élite du tape trading du hardcore international...

Anonyme a dit…

merci marcel, pour la prononciation je vais pouvoir briller en societé. depuis que j'ai mis ce fichier entre raw nerve et raw power, tout le reste me parait fade, je n'écoute plus que ça en boucle. l'élite, le mot est faible... mais bat donc cette creme ?

kolikal a dit…

il n'y a pas eu également un split 7'' avec aside, des crusts rennais?

Anonyme a dit…

Mais qu'est ce qu'y croit le petit con, que j'ai toujours été un vieillard tranquille... ... J'étais déjà d'ailleurs plus un jeune loup à cette époque. J'avais déjà bien 27 ou 28 ans, peut être même pas loin de 30ans. Autant dire un vieux sage... en 1994 ? elle est tres bonne, je la resortirai à l'occasion. j'en ai avalé mon café de travers...

jolicoeur a dit…

Marcel, pour une prononciation parfaite, il manque au moins 3 r.
Il y aurait du y avoir un split Ep avec Aside mais ça ne s'est pas fait, je ne me rappelle plus trop pourquoi. Je me rappelle qu'on devait sortir un split Ep sur Holy fury records mais le mec est jamais allé au bout.

vladimir cabral a dit…

hi! the link was expired! can you upload again please? excelent blog!!

jolicoeur a dit…

New link

http://www77.zippyshare.com/v/87420360/file.html

Libellés