dimanche 13 janvier 2013

VISION - The kids still have a lot to say Lp 98 (Grilled cheese)




Je ne sais pas si vous avez l'habitude d'aller de temps en temps sur Blogged and quartered mais si c'est le cas, vous avez sans doute remarquez que le gars Stormy a mis à disposition tous les premiers enregistrements de Vision plus quelques uns plus récents. Il y a du disque, du live, de la démo et en gros ça va de 1988 à 2012. Tout est dispo ici et ici.
Ça m'a rappelé à quel point j'aimais ce groupe et qu'on en avait déjà parlé sur PNMT en de nombreuses occasions (1st Ep, 2nd Ep, 3rd Ep et 2nd Lp). Une de plus, ça ne fera pas de mal.
Ca m'a rappelé aussi que je vous avais promis de vous raconter les 2 autres fois que j'avais vu Vision en concert, la première étant raconté ici. Le problème c'est que ma mémoire défaille et que je commence à confondre un peu tout.... La deuxième fois que j'ai vu Vision, c'était où? A Limoges dans la salle John Lennon ou à Lyon dans un gourbi minable entouré de skinheads dont je préférais ignorer la tendance politique (ils étaient beaucoup plus nombreux que moi et quasi tous plus grands, plus forts et plus méchants)? Si je confonds, c'est peut être parce que c'était un concert d'Agnostic front les 2 fois. La fois avec Vision (ça devait être à Limoges), Agnostic jouait en star et c'est vrai que le concert de Vison n'était vraiment pas le meilleur que j'ai vu d'eux. Ils ont joués très peu de temps et le public en avait rien à foutre. Ce qu'ils attendaient, c'étaient les hommes, les vrais, les tatoués et là je dois dire que moi non plus, j'ai pas regretté! J'ai failli me pisser dessus tellement c'était drôle! C'est qu'ils peuvent être comiques ces bad boys quand ils s'y mettent! Au premier abord pourtant, ça n'a rien de drôle, les mecs arrivent sur scène, ce sont tous des armoires, et s'ils ne le sont pas à l'origine, ils font tout pour le devenir. Vinnie Stigma par exemple, depuis la dernière fois que je l'avais vu en concert, il avait un peu abusé des stéroïdes et de la musculation. Ça ressemblait même plus à un oedème qu'à du body building.
Le jour du concert, il avait aussi visiblement abusé de la picole. Merde! La légende est arrivé bourré sur scène. On se serait cru à un concert de Fleas and lices, les muscles en plus et les dreadlocks en moins bien sûr!. Il gardait un sourire béat oubliant de jouer la plupart du temps et le reste du temps de jouer juste et avec les autres. Déjà qu'il avait du mal à bouger les bras tellement il avait de muscle autour du cou et des épaules, mais bourré en plus, le spectacle était un peu pathétique.
Mais on a compris ensuite la raison de ce petit laisser-aller. C'est que c'était l'anniversaire de la légende! Quel âge avait il? Ça ils nous l'ont pas dit, tout comme ils n'ont pas partagé avec le public le gâteau énorme qu'ils ont amenés sur scène. Et c'est là que c'est devenu vraiment drôle. Je me rappelle de la tête du gros qui portait le gâteau, l'air tout aussi béat que Vinnie Stigma et surtout un physique pas du tout adapté à la situation. Non, ce mec là tu l'imaginais dans le pit en train de massacrer des jeunots ou de jongler avec des enclumes mais pas faisant la ménagère. Il lui manquait plus que le tablier! Le clou du spectacle a quand même été quand le concert a repris après cet interminable intermède et que Stigma tentait tant bien que mal (surtout mal, faut bien le reconnaitre) de jouer sur les épaules de son pote (un beau bébé quand même, le même qui portait le gâteau et qui semblait tout à fait à l'aise malgré le quintal qu'il avait sur le dos). Imagines, c'est déjà pas un cador à la gratte le Stigma, en plus de ça tu rajoutes les muscles qui gênent la mobilité, l'alcool ingurgité en grande quantité et l'équilibre instable...
Alors comment voulez vous que je me rappelle du concert de Vision après ça. La question que je me pose, c'est est ce qu'ils ont fait le coup de l'anniversaire à chaque concert de la tournée? Si c'est pas le cas, je dois avouer que je suis quand même fier d'avoir partagé un peu d'intimité avec la légende.

Ce qu'il y a de dommage, c'est que Vision ait été un peu négligé sur ce coup là. On sentait bien d'ailleurs qu'ils étaient pas très motivés. J'ai été d'autant plus déçu que moi je venais au concert pour eux, par pour assister à un gouter d'anniversaire. Mais bon, j'ai eu l'occasion de les revoir les Vision et ça me redonnera sans doute l'occasion d'en reparler ici.
En attendant, on va peut être quand même causer de ce disque qui est pour moi le meilleur de Vision après In the blink of an eye, ce qui sur l'échelle de JoliCoeur, n'est pas négligeable!
On est avec ce 3ème album de Vision dans la lancée du Ep de 96 et même si le bassiste n'est plus le même, il y a malgrè tout, le même genre de ligne de basse très punk qui font mon bonheur. Le batteur n'en parlons pas, c'est un tueur et nuque longue ou pas, ça change rien! Les grattes sont toujours aussi mélodieuses et harmonieuses et si le chanteur n'en est pas vraiment un, on peut pas nier qu'il y mette tout son coeur et qu'il nous ponde quand même des putains de chansons!
J'avais commencé à ripper l'album dans sa version vinyle et je me suis rendu compte que sur le Cd  il y avait des bonus. Alors je me le suis dégoté à un prix tout à fait raisonnable, afin de vous faire profiter chers lecteurs et lectrices de Pay No More Than de ces bonus plutôt anecdotiques. Vous faites ce que voulez, c'est là. Il y a soit le vinyle rippé avec amour, soit le cd avec un son de cd, c'est à dire à peine trahi par le mp3, mais rippé avec tout autant d'amour et des bonus en plus. C'est là, tu fais comme tu veux....
VISION - The kids still have a lot to say Lp 98 (14 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 97MB)

VISION - The kids still have a lot to say Cd 98 ( 18 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 120MB)

3 commentaires:

Harold a dit…

EEEh !!! C'est pas toi sur la pochette qui lève le poing là ?!? (nan,... j'te charie...)
Merci bien pour ce partage qui vient compléter ma petite collection de Vision qui est ... en effet, un de ces putain d'groupe que j'affectionne. C'est comme les chokapic, une fois qu't'as la gueule dans le bol, tu lève plus la tête...

stogref a dit…

C'est le premier Ep qu'ils ont ressorti en K7 chez Burger Records?
http://www.burgerrecords.org/apps/webstore/products/show/3611136

jolicoeur a dit…

C'est quoi des chokapic?


Non, c'est pas le premier Ep ou alors après ça aurait carrément changé de style. C'est pas mal le vision de Burger records mais je préfère celui du New jersey!

Libellés