mercredi 6 mars 2013

PLUNGER / WILLIAM MARTYR 17 - The golden rule of silence Ep 94 (Spearfinger)

















Un pote me disait l'autre jour qu'il trouvait que non seulement JoliCoeur était en perte de vitesse mais qu'en plus la qualité n'était plus au rendez vous. Je vois à peu près ce qu'il voulait dire. C'est que je ne programme plus comme avant des disques de la grande époque, celle qui va de 94 à 94 et dont les chanteurs hurlaient de douleur. Tiens d'ailleurs tu crois que ça vaudrait le coup de savoir ce qu'ils sont devenus tous ces jeunes gens dont la vie semblait impossible à l'époque? Je crois qu'on serait déçu quand même... Une partie a du finir ses études, trouver un boulot, suivre une psychothérapie et fonder une famille comme tout un chacun ou presque. Putain, tu parles d'une vision de la vie que j'aie, c'est pas étonnant que j'ai été à ce point séduit par l'emo!
Pour en revenir à ma discussion avec Rog, il pensait que si je programmais plus de disque de l'âge d'or de l'emo, c'est sans doute parce que j'en avais plus beaucoup en stock. C'est pas tout à fait faux mais malgré tout, il m'en reste quelques uns comme ce split Ep.  

Plunger, on en avait déjà parlé ici et . J'en avais pas dit grand chose d'ailleurs... J'aurais pu préciser par exemple que le chanteur avait une voix extraordinairement séduisante, trés rauque désespérée mais que malheureusement quand il s'est mis à faire de l'acoustique (avec 15 ans d'avance sur le reste des punks soit dit en passant), il a mis de coté son désespoir et s'est découvert une petite voix toute fluette. Il va sans dire que ce qu'il a fait sous le nom de Deadwood divine ou de Tom Lomacchio est tout à fait dispensable. Je dis ça et je connais pas du tout Deadwood divine (y'a du matos par là) par contre, j'ai un Cd de Tom Lomacchio et c'est affligeant de mièvrerie. Mais je le répète, Plunger par contre c'est tout à fait acceptable. Ça a quelque chose d'original, dans le son de guitare, dans la voix et je vous recommande autant les splits Ep que le Ep. Par contre le Lp pour ce que j'en avais entendu n'avait rien de convaincant.
William martyr 17, ça correspond plus à l'image du groupe emo de 94 qu'on peut avoir. Passages en arpège avant un déluge de bruit, chanteur qui hurle, etc.,etc.. Il existe aussi un 7" "Celebration of love" et un autre split Ep ainsi que cd regroupant tous les enregistrements. On en reparlera sans doute un jour...

PLUNGER / WILLIAM MARTYR 17 split Ep 94 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + inserts = 28MB)
 

4 commentaires:

stogref a dit…

Tu vas p'têt inverser la tendance avec des Don Martin Three et autres Embassy bientôt? ;)

jolicoeur a dit…

Hé hé... Pas con!

stogref a dit…

Y'en a sous le béret hein?!

Anonyme a dit…

ah ben voilà,impecc ça...!
rog

Libellés