samedi 10 août 2013

PURIN - You don't want / Don't leave me babe 7" 77 (Oxygène)

















Laurent à propos du  45 tours de Gasoline parlait de fulgurance et faisait remarquer qu'on aurait aimé que tous les groupes français de 77 aient été capables d'être aussi remarquable. Je pense qu'il sous entendait qu'en 77 en France, niveau punk on était pas gâté!

Ce premier et unique 45 tours de Purin viendra peut être démontrer à quel point il n'avait pas tord. Parce que sans être mauvais, on ne peut pas vraiment parler de fulgurance à propos de Purin. D'ailleurs peut on parler de punk? C'est ce qui se dit sur certains sites et c'est pour cette raison que je vous propose ce 45 tours aujourd'hui, mais soyons francs, on est tout de même plus proche d'un rock un peu énervé. Et encore ça c'est pour la face A, puisque sur la face B on trouve une ballade pas désagréable mais qui ne donne pas envie de se transpercer les joues avec des épingles à nourrisses, de sniffer de la colle et de tenir des propos provocants. Mais bizarrement, c'est cette face B que je préfère. Le morceau me rappelle un peu celui des Charlots, Histoire merveilleuse. Nul doute que Purin ont du s'en inspirer pour composer leur Don't leave me, babe.
Naturellement aucune info sur Purin, si ce n'est qu'ils étaient de Tergnier charmante petite bourgade située dans l'Aisne. Putain quoi faire dans une ville comme celle là à part du rock'n'roll et devenir alcoolique?

PS: Voici le lien d'un documentaire sur la scène rock de Tergnier où en apprend plus sur cette charmante ville et sur Purin. Merci à Ludo le réalisateur de m'avoir fait parvenir ce lien. Et puis si n'avez pas le courage de regarder cette vidéo, voici l'article qui en parle et qui vous donnera peut être envie de la voir.

PURIN - You don't want / Don't leave me babe 7" 77 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso =15 MB)

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Sans parler de la moustache...
R.

Anonyme a dit…

J'connaissais pas...du rock, oui (même un peu hippie), mais du punk rock, non surement pas, faut pas déconner !! Merci pour ma curiosité musicale ;)
Jano

laurent a dit…

Ahh, me faire penser à écouter "Histoire merveilleuse" pour la saint Laurent, je vois que pour toi l'amitié n'est pas un vain mot!
Purin n'est pas mal non-plus, la pochette est prometteuse, et le reste est à la hauteur.
J'espère quand même que le bassiste de Purin était assis quand il a vu que tu comparais sa douce chanson d'amour avec l'oeuvre des Charlots... si je reconnais que la musique est étrangement ressemblante, j'imagine qu'il a cherché l'inspiration pour ses paroles ailleurs!
En tous cas merci pour cette découverte, encore une. Vivement mon anniversaire!

jolicoeur a dit…

La moustache, j'ai oublié de mentionner ce détail important...
Pas du punk mais pas désagréable, non?
Je vois Laurent que tu as une culture musicale proche de la mienne. Ca ressemble sans ressembler mais quand j'ai écouté le morceau de Purin ça m'a tout de suite fait penser aux Charlots. J'espère que les mecs se vexeront pas si un jour ils lisent ça.
Et je me demande bien ce que je vais t'offrir pour ton anniversaire Laurent...

frog'n'roll a dit…

Salut Jean-Marc, voici un lien une tu trouveras une petite vidéo où Philippe Lacoche, ex guitariste de Purin, évoque l'époque où il avait les deux pieds dedans :
http://www.picardie.fr/Philippe-Lacoche-journaliste-et

jolicoeur a dit…

Merci pour le lien, c'est intéressant. En fait, ça avait pas l'air d'être si paumé que ça Tergnier....
Et ça fait un auteur de plus à découvrir.

Lacoche a dit…

Merci d'avoir référencé ce disque, Joli Coeur. Pour moi, c'est plein de souvenirs. Salut fraternel et amical à mon copain Dadack, bassiste et compositeur du groupe, récemment parti jouer de la basse au Ciel. Dadack, tu me manques. Philippe Lacoche

Libellés