samedi 22 novembre 2014

SLEEPPERS - Illogical moody mind Cd 95 (Total heaven)





























Des sleepers, il y en a eu une chiée dans le mouvement punk. Dans les plus anciens, il y a un anglais que je ne connais pas mais ça a l'air pas mal et un californien qui sonne un peu trop vieillot pour moi et dont Steph a mis à disposition sur son blog la disco sorti en Lp. Mais les dormeurs qui comptaient pour moi, c'étaient les new yorkais qui ont ensuite changé leur nom en Serpico et eux leur disco, vous pouvez la choper sur Blogged ands quartered. J'ai eu la chance de les voir en concert en tant que Serpico et putain, qu'est ce que ça envoyait!
A peu prés à la même époque, il y avait un groupe français qui tournait beaucoup et qui envoyait aussi sévère sur scène sauf qu'eux avaient mis 2 P à leur nom, surement pour se dissocier et c'était pas plus con.
J'ai été surpris de voir il y a peu de temps que nos Sleeppers bordelais existaient encore ou si c'est plus tout à fait le cas, qu'ils avaient sorti un disque il y a encore pas si longtemps. Entre nous, c'est pas mal... C'est même plutôt bien! On va pas cracher dans la soupe, c'est vraiment bien. Des groupes français de cette qualité, il y en a pas forcément beaucoup! Quand j'y repense, on avait une sacré scène noise en ces années 90 avec Sleepers, Portobello bones... C'est tout et c'est déjà pas si mal! Non c'est pas tout mais c'était les meilleurs! A l'époque, je préférais nettement Porto à Sleeppers, maintenant je me demande si c'est pas l'inverse...

SLEEPPERS - Illogical moody mind cd 95 (9 mp3 en 320kbps + livret 8 pages = 152MB)



8 commentaires:

Rockaway a dit…

La noise française ne déchaîne pas les commentateurs je vois...
Merci en tout cas, je ne l'avais pas celui-là.

stogref a dit…

http://www.deathburger.doodlekit.com/blog/entry/3550793/the-sleepers-the-less-an-object-

Le lien que tu as mis pour la disco du groupe 'californien un peu trop vieillot' is no good. ;)
Vais checker ces noisy français à deux p, merci Jmarc!

jolicoeur a dit…

Ils savent pas ce qu'ils manquent les non-commentateurs. Et puis ça télécharge pas des masses non plus... 30 depuis une semaine. La noise française ça doit intéresser que quelques français en gros...
C'est chiant ces liens qui déconnent. j'étais pourtant persuadé d'avoir mis le bon! En tous cas c'est réparé, merci!

Tomek a dit…

Ouais, ben ya pas photo pour moi, je suis toujours plus Portobello que Sleeppers...

Anonyme a dit…

et condense !!!

Guillaume Francart a dit…

Apparemment le lien est de nouveau mort ... La scène noise française déchirait grave dans les années 90, j'ai à peu près écouté tout ce qui était possible, mais y en avait tellement, ça parait inimaginable à présent. Moi j'étais à fond dans Deity Guns, Ulan Bator, Hint. Ca avait pas mal d'échos via les chroniques d'imports noise à l'émission Rock à Gogo. Le Sleepers californien (c'est celui m'a conduit jusqu'à cet article) il est vachement excellent. Punk lourd et planant sentant l'ivresse pour les premiers morceaux et puis plus post-punk pour le reste. Mais le chanteur est hallucinant sans en faire des tonnes. Bref il est bon.

Guillaume Francart a dit…

Waw le morceau tue bien et ça fait plaisir de pouvoir encore découvrir un groupe noise de cette époque. Incroyable comme le son est typique de cette scène. Quelle tuerie !!

jolicoeur a dit…

J'ai réparé le lien mais je ne fais pas d'illusions, il ne durera pas longtemps.
J'étais pas ultra convaincu par la scène noise française. C'est sûr qu'elle était prolifique mais il avait vraiment des groupes moyens et ce son à la française surtout qui ne met pas du tout le coté noise en valeur.
Pour le californien, tu as vu qu'il y avait le lien de Death burger? Pareil, je suis pas ultra convaincu par les Sleepers...

Libellés