mardi 15 septembre 2015

SPITBOY - Mi cuerpo es mio 7" 94 (Allied)











L'autre jour, j'ai rencontré une bande de mecs qui se vantaient d'avoir peser toutes leur copines lors d'une soirée et qui étaient arrivés à une tonne quatre de gonzesses. Ça avait l'air d'être valorisant pour eux ce genre de pratique, amener leurs femelles à la pesée et estimer la qualité de la soirée en fonction du poids de gonzesse. Une tonne quatre de gonzesses c'est pas mal!  Et elles n'étaient que sept! Maintenant je comprends mieux le truc de celui qui a la plus grosse!
Toujours est il que si la connerie était quantifiable, ce soir là, ces gros beaufs auraient battu un record. Le pire, c'est que j'ai pas su quoi répondre tellement ça me paraissait débile. Le contexte ne s'y prêtait pas vraiment non plus. C'étaient dans le cadre du boulot (c'étaient des clients et moi je suis juste grouillot) et je pouvais pas trop me permettre de la ramener façon pas finaud d'autant qu'ils étaient une dizaine, tous rugbymen et qu'ils avaient déjà sérieusement biberonné malgré l'heure tôtive. Ça doit pas être facile d'être une gonzesse dans ce monde où règne la couille et je comprends que les femmes aient envie d'élever la voix (et pas que les gosses) et si j'étais pas moi même un couillu, je me sentirais presque solidaire.
C'est pas ça qui me fait aimer Spitboy, même si je je l'avoue ça doit contribuer. Non, c'est plutôt la rage qui se dégage de leur musique et les mélodies mélancolique. Ce ep est le second et est sans doute justement un poil plus mélancolique que le 1er Ep et l'album. Pour les fans comme moi, j'avais mis un live à disposition sur Jolicoeur et le lien est à nouveau valide
Pour l'actualité de Spitboy, un bouquin écrit par la batteuse vient de sortir ou va sortir, j'ai pas très bien compris... Il s'appelle The Spitboy rule. D'après ce que j'ai cru comprendre, ce livre aborde entre autres le thème du racisme dans le mouvement punk. La batteuse étant origine hispanique, ça semblait poser quelques problèmes. En plus de ça, elle jouait dans un groupe entièrement féminin. Il y en a certaines qui ne se facilitent pas la vie! Il y a une question que je me pose tout de même et peut être que certains d'entre vous ont la réponse s'ils ont déjà passé des soirées avec Spitboy, c'est combien de tonnes de gonzesses ça faisait Spitboy?

SPITBOY - Mi cuerpo es mio 7" 84 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + 2 inserts = 20MB)

15 commentaires:

LE yann a dit…

"Dieu a dit : il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches, et tous seront égaux ; mais ça sera pas facile… Et puis il a ajouté : il y en aura même qui seront noirs, petits et moches et pour eux, ce sera très dur !"
Sinon, pour avoir croisé les membres du groupe à San Francisco, j'ai bien peur qu'à elles quatre elles atteignaient pas la tonne ! Surtout avec cette batteuse, qui en plus d'être femme et hispanique, avait le culot d'être petite et punk !!

Anonyme a dit…

tu vois JM, tu aurais eu une moustache, ta bande de rugbymen pas fin, tu leur aurais fermer le clapet avec 2 mots et ils seraient repartis aussi sec la queue basse entre les jambes se faire des passes avec leur suppo geant.

tu devrais pourtant savoir que le monde appartient aux moustachu (mais il faut eviter le combo moustache/devillock. il peut y avoir des effets secondaires).

mais voila, tu n'as pas de moustache.....

crudos a dit…

Vu le titre du disque je pense que t'as voulu faire référence à l'action des Femen ce week-end à Pontoise, ça me parait un peu trop beau pour n'être qu'une coïncidence. En tous cas entre ça et ta mésaventure, c'est loin d'être gagné, hein. Surtout si on ferme tout le temps sa gueule mais je pense que j'aurais eu la même attitude que toi à ta place, alors... Heureusement que certaines ont des couilles!
Malheureusement j'ai jamais aimé Spitboy, y'a de la rage ça d'accord, mais c'est pas ma tasse de thé. J'ai quand même écouté ton disque et c'est meilleur que dans mon souvenir, donc je te remercie au passage, ça peut pas faire de mal.

jolicoeur a dit…

Mais je suis moustachu Anonyme! J'assume complètement!
Sincèrement Crudos, je crois que ma patronne aurait pas du tout apprécier que j'ouvre ma gueule même pour une cause aussi noble. Encore une fois, j'ai pas su quoi dire et si mon collègue m'avait pas donné un coup de pied sous la table pour m'implorer de fermer ma gueule, j'aurais sans doute sorti quelque chose. Après coup, je me demande si ça aurait pu servir à quelque chose. Peut être qu'ils se seraient braqués plutôt que de se remettre en question? La situation était assez étrange en fait. La matriarche trônait en bout de table et la petite anecdote l'a fait sourire. Il a du sortir un truc comme "ils sont bêtes". Remarque j'aurais pu me mettre torse nu comme les femen. D'ailleurs, c'est une pure coïncidence et j'en profite pour saluer les actions des femen que j'admire et pas seulement d'un point de vue esthétique.
Sinon, c'est vrai que c'est loin d'être gagné...

Anonyme a dit…

quoi, des femen moustachues ??? ça tiens pas debout ton histoire.

Anonyme a dit…

il y en a qui ont trop regardé les bronzés.... mais qui??

laurent a dit…

Je ne te faisais pas de reproche directement hein, je suis juste fataliste. D'ailleurs si tu en as parlé c'est que pour toi ça va pas de soi de laisser les crétins gagner.
En tous cas tu m'as au moins permis de réécouter Spitboy, y compris le split avec Los Crudos que je trouvais insupportable côté Spitboy. Finalement c'est bon de vieillir parce qu'aujourd'hui ça passe plutôt pas mal. Faut s'y faire quand même, ça vient pas tout seul. Avant ça me faisait le même effet qu'avec Chokehold, j'étais complètement d'accord avec les idées, mais les chansons... c'était pas Born Against quoi.

Anonyme a dit…

puisque que ce n'est pas le kepi qui fait le gendarme (c'est bien sur la moustache), JM est il gendarme??

Anonyme a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=uwm9GOE-8To

Anonyme a dit…

Tout simplement:
https://www.facebook.com/theSpitboyRule
Fab'

Zer a dit…

Si ça se trouve c'est du 17e degré : la pesée de gonzesses, c'est dans les Bronzés... 1978

jolicoeur a dit…

Les bronzés, ça doit bien faire 15 ans que je l'ai pas vu... Et il date de 78... Dire que ces mecs dont je parle n'étaient même pas nés...
Je pense vraiment pas que c'était de 17e degré ou si ça en était, j'ai pas trouvé ça très drôle. En tous cas sur le coup parce qu'après ça nous a bien fait marré avec mon collègue. Et l'interim qui était avec nous a fini par en rire aussi alors que sans ça, il aurait peut être été le premier à peser de la gonzesse.
Et Chokehold, t'écoutes maintenant Laurent? Avant j'aimais bien mais maintenant j'avoue que je n'écoute plus ni Chokehold ni Born against. Faudrait que je jette une oreille dessus quand même!

laurent a dit…

Maintenant j'écoute surtout les Dictators et les Flamin' Groovies, c'est pour ça que j'ai voulu passer incognito, mais même ça je le fais pas correctement!

laurent a dit…

C'était pas du premier degré les Bronzés?

jolicoeur a dit…

T'es toujours le bienvenu Laurent et tes commentaires pertinents. N'hésite pas à en laisser d'autres

Libellés