samedi 7 novembre 2015

DUMMIES - Animal way Cd 94 (Lola product)






























Si je ne me rappelle pas que Daily planets ou Arthur kaos soient passés au Coq, je me rappelle bien par contre y avoir vu Dummies. Parmi tous les groupes à avoir joué au Coq pourquoi eux suis-je certain de les avoir vus? Parce qu'ils faisaient de la bonne musique? A vrai dire, c'était pas vraiment ma came, trop rock en ces temps où j'écoutais que du hardcore à poils ras si possible en provenance de NY. Ou alors était ce parce la chanteuse était particulièrement jolie? C'est ce que je me disais avant de savoir qu'elle s'appelait Jackie. Là, j'avoue que ça m'a foutu un coup! A part à ça, elle était plutôt sympathique. Je me rappelle avoir vaguement discuté avec elle. On avait parlé musique. Elle nous avait causé (j'étais avec mon pote Gilou) d'un nouveau groupe qui cartonnait grave et qui s'appelait Rage against the machine. On connaissait pas encore à Montceau mais eux venaient de Montpelier alors forcément, ils étaient plus branchés que nous. Mais okay d'accord, Rage against the machine, j'essaierai de m'en souvenir... Ils nous avaient parlé (je crois que c'était le guitariste qui nous avait dit ça) aussi d'un autre groupe de Montpelier qui s'appelait Electric buttocks et qui étaient d'après eux assez prometteur dans un genre proche de Nomeansno. Ce que j'en ai entendu n'a pas vraiment confirmer leur dires.
Je me rappelle bien de leur voiture, une ambulance Mercedes antépistolienne, énorme et poussive que j'avais peut être conduit ou guidé pour les amener à la maison où ils dormaient. Je confond peut être avec un autre groupe du sud, les Beach bitches, difficile de raccorder les souvenirs entre eux. Tout ça, c'est assez vague, je ne suis pas certain de tout. Je ne suis même pas sûr d'avoir aimé le concert. La sensation qui reste c'est que c'était rock'n'roll dans le bon sens du terme, dans le sens où ça swinguait sur scène, que ça sentait la sueur et le cambouis.
On peut pas dire que le disque m'ait vraiment convaincu (je ne l'ai pas acheté au concert mais de nombreuses années après) mais je dois avouer que depuis que je l'ai ressorti pour vous en parler, ça ne me déplaît pas du tout. C'est sûr c'est assez rock mais ça me rappelle des vieux groupes américains comme X ou Mutants (le coté chant mixte doit y être pour beaucoup), et il y a des morceaux beaucoup plus hardcore. Et il faut honnête, la chanteuse ne se contentait pas d'être jolie, elle chantait plutôt pas mal. Faudrait que je réécoute les morceaux de la compile Fachons les fachos sortie sur NRV production (c'est sans la chanteuse et c'est nettement moins intéressant je trouve. La chanteuse n'est restée d'après les infos dans le livret de la compile que de 92 à 94, ensuite les survivants sont revenus à leurs premiers amours, les Ramones et le rock australien)
Ça doit être tout ce qu'ont sorti les Dummies (à part des démos et un cd promo avec des extraits de l'album ce qui est un procédé hautement détestable je trouve). Peut être qu'ils ont participé à une compile Kaiser addicts et que pour ça ils étaient venus enregistré au studio du Kaiser. C'était bien le genre de groupe que j'imaginais enregistrer là bas. Mais impossible de savoir quoi que ce soit, le groupe est vraiment tombé dans l'oubli comme pléthore de groupes de l'époque. A croire qu'il y avait rien pendant cette décennie maudite. Mais si, il y avait plein de trucs, des groupes, des concerts, et nous on avait le coq! Fumier!!!!!

DUMMIES - Animal way Cd 94 (14 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 112MB)

2 commentaires:

Rockaway a dit…

Et bien tu vois, moi je trouve les morceaux de "Fachons les fachos" plus intéressants que l'album qui a tendance à faire un peu rock à papa à la longue, même si il y a quelques titres pas mal.
Merci en tout cas pour le rip.

jolicoeur a dit…

Les morceaux de la compile sont peut être mieux mais je préfère les chants féminins et la Jackie avait plutôt un bel organe je trouve. Après si les morceaux de la compile avaient été chanté par Jackie, là je dis pas...

Libellés