vendredi 25 septembre 2015

INSIDE OUT - Lost her head Cd 91 (Meantime)





























Je déteste les albums qui commencent par un instrumental. Pour moi, ça gâche tout! Avec un vinyle, on a pas ce genre de problème, il suffit de commencer par la face B mais comment faire avec un cédé?  Il n'y a rien à faire et mon plaisir est gâché! Pourtant ce deuxième album d'Inside out n'est pas si mal et s'il n'y avait ce petit détail insignifiant mais pourtant gênant, ça fait aucun doute que je l'apprécierais autant que le premier (dispo ici). Bon certes, il est  peut être un poil plus psychédélique (au moins autant que la pochette) mais vraiment pas déplaisant si ce n'est cet instrumental qui sert d'intro et qui me gâche tout.
J'aurais peut être du l'acheter en vinyle tout compte fait, sauf que sur le vinyle, il y a des morceaux en moins, 6 en tout qui corresponde plus ou moins au premier Ep (dispo sur pnmt ici) moins un morceau (ce qui fait que 3 morceaux du premier Ep + 3 autres du premier album réenregistrés pour l'occasion) mais qu'on retrouve réenregistré sur le 2eme album. La chanteuse de Sofa head vient pousser la chansonnette sur quelques morceaux ce qui laisse entendre que ce disque a été enregistré en Angleterre. C'est un peu tiré par les cheveux comme déduction mais il s'avère que c'est le cas.

INSIDE OUT - Lost her head Cd 91 (18 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 131,6MB)

mardi 15 septembre 2015

SPITBOY - Mi cuerpo es mio 7" 94 (Allied)











L'autre jour, j'ai rencontré une bande de mecs qui se vantaient d'avoir peser toutes leur copines lors d'une soirée et qui étaient arrivés à une tonne quatre de gonzesses. Ça avait l'air d'être valorisant pour eux ce genre de pratique, amener leurs femelles à la pesée et estimer la qualité de la soirée en fonction du poids de gonzesse. Une tonne quatre de gonzesses c'est pas mal!  Et elles n'étaient que sept! Maintenant je comprends mieux le truc de celui qui a la plus grosse!
Toujours est il que si la connerie était quantifiable, ce soir là, ces gros beaufs auraient battu un record. Le pire, c'est que j'ai pas su quoi répondre tellement ça me paraissait débile. Le contexte ne s'y prêtait pas vraiment non plus. C'étaient dans le cadre du boulot (c'étaient des clients et moi je suis juste grouillot) et je pouvais pas trop me permettre de la ramener façon pas finaud d'autant qu'ils étaient une dizaine, tous rugbymen et qu'ils avaient déjà sérieusement biberonné malgré l'heure tôtive. Ça doit pas être facile d'être une gonzesse dans ce monde où règne la couille et je comprends que les femmes aient envie d'élever la voix (et pas que les gosses) et si j'étais pas moi même un couillu, je me sentirais presque solidaire.
C'est pas ça qui me fait aimer Spitboy, même si je je l'avoue ça doit contribuer. Non, c'est plutôt la rage qui se dégage de leur musique et les mélodies mélancolique. Ce ep est le second et est sans doute justement un poil plus mélancolique que le 1er Ep et l'album. Pour les fans comme moi, j'avais mis un live à disposition sur Jolicoeur et le lien est à nouveau valide
Pour l'actualité de Spitboy, un bouquin écrit par la batteuse vient de sortir ou va sortir, j'ai pas très bien compris... Il s'appelle The Spitboy rule. D'après ce que j'ai cru comprendre, ce livre aborde entre autres le thème du racisme dans le mouvement punk. La batteuse étant origine hispanique, ça semblait poser quelques problèmes. En plus de ça, elle jouait dans un groupe entièrement féminin. Il y en a certaines qui ne se facilitent pas la vie! Il y a une question que je me pose tout de même et peut être que certains d'entre vous ont la réponse s'ils ont déjà passé des soirées avec Spitboy, c'est combien de tonnes de gonzesses ça faisait Spitboy?

SPITBOY - Mi cuerpo es mio 7" 84 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + 2 inserts = 20MB)

jeudi 10 septembre 2015

UPRIGHT CITIZENS - Make the future mine & yours Lp 83 (H'art musik)









 





















On va terminer cette série allemande en beauté avec un autre disque d'Upright citizens sur lequel le guitariste n'est toujours pas moustachu. Deux disques d'affilé du même groupe , c'est pas du tout mon habitude. C'est que j'ai réécouté tout Upright citizens et je me disais que ça vous brancherait bien vous aussi d'en avoir un peu plus à écouter sur votre walkman ou sur votre autoradio. Chez PNMT on peut déjà choper les Eps Facts and view et Farewell ainsi que récemment le maxi Bombs of peace.
Ce "Make the fure mine and yours" est le premier album d'Upright citizens et c'est peut être celui que j'aime le moins parmi leurs premiers disques. Je trouve qu'il n'y a pas l'aggressivité de Bombs of peace et pas la mélodicité du merveilleux Open ears. C'est un entre deux qui pourrait être parfait si on avait pas à le comparer aux autres disques. Mais ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain, ça reste tout de même un album excellent, bien meilleur que tout ce qui pouvait sortir en Europe à cette époque. En 83, en France qu'est ce qu'on avait (je ne vous ferai pas l'injure de citer des groupes)?
Pour la petite anecdote, j'avais acheté ce disque par correspondance chez Thrash la boutique du Havre. C'était de l'occasion, plus personne ne s'intéressait à ce genre de musique fin 80. Trop punk, pas assez métal ou pas assez fusion... Je me suis jeté dessus malgré le prix! Le prix d'ailleurs, il est encore dessus, 50 frs, c'était rien... 8 euros de maintenant peut être? Sauf que le taux horaires était à 25/30 balles et qu'acheter un disque comme celui là équivalait à deux heures de travail. 20 euros de maintenant et tout ça pour un disque d'occase. Je vous parle même pas des disques neufs qu'on achetait 80 balles quand c'était un import US. 80 balles... 3 heures de boulot... Fallait vraiment être con ou être sûr que ça allait nous plaire.
Ce pressage est le second visiblement, le premier ayant les textes imprimés sur la pochette intérieure. Sur le second pressage les textes (bien comme il faut) sont sur un insert photocopiés recto/verso. D'autres pressages existent dont un tout récent qui vous permetttra si vous êtes intéressé par cette merveille de la toucher à un prix raisonnable, à peu près autour de 75 francs.

UPRIGHT CITIZENS - Make the future mine & yours Lp 83 (15 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 66MB)

vendredi 4 septembre 2015

UPRIGHT CITIZENS - Bombs of peace 12" Ep 82 (H'art musik)

















On ne rit pas devant Upright citizens, non, on se prosterne! Pas trop bas non plus, faut pas déconner, le guitariste est quand même moustachu!
Enfin qu'il soit ou qu'il fût moustachu, j'en arrive à en douter. J'ai regardé sur tous les disques que j'aie d'eux et pas moyen de trouver une photo où il arbore sa superbe moustache brune. Je suis pourtant persuadé que ce mec est moustachu ou l'a été. Mais qu'importe, comme on dit moustachu un jour, moustachu toujours! Pour ça, faudrait que j'apporte des preuves et rien...Est ce bien grave? Quand même un peu, ça s'appelle pas de la diffamation?
J'ai un peu de mal au niveau chronologique avec les disques d'Upright citizens. J'ai tendance à penser que ce maxi est sorti plus tard que le premier Lp alors qu'il est sorti un an avant. C'est une histoire de maturité musicale ou même de son. Écoutez ce maxi et n'allez pas me dire que le son n'est pas teigneux en diable? Stogref affirmait dans un commentaire que le hardcore US restait le meilleur, mais en toute sincérité quand on écoute Upright citizens, ne peut-on pas être que convaincu qu'il y avait d'aussi bons groupes en Europe qu'au États unis? En tous cas, moi je le suis!
Il existe une version de ce disque où il y a une photo du groupe sur le recto à la place du titre. Il semblerait que cette version soit le premier pressage et par conséquent, la version que j'aie (celle que vous avez sous les yeux) est un repressage.

UPRIGHT CITIZENS - Bombs of peace 12"Ep 82 (9 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 42MB)

Libellés